Aller au contenu principal

Elaine Robichaud

Ingénieure en hydrologie
Hydro-Québec
Elaine Robichaud en randonnée avec vue sur le lac depuis le sommet d'une montagne

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Ste-Agathe, Québec

J’habite désormais : Montréal, Québec

J’ai fait ma formation ou mes études à : B.SC. en ingénierie de l'Université Laval (Québec)

Ce que je fais au travail

Mes principales tâches sont les suivantes:

  1. Estimer les crues (élévation du niveau dans un cours d'eau ou un lac) maximales probables: Définir qu'elle serait les crues les plus fortes que la nature est en mesure de produire sur le bassin versant (ou l'on pourrait créer une rivière) d'une rivière.
  2. Déterminer les crues fréquentielles: Analyser les crues du passé pour déterminer les probabilités des crues à venir.
  3. Gestion sécuritaire des ouvrages hydrauliques : établir un plan de gestion des crues extrêmes sur l'ensemble d'un bassin versant d'une rivière afin d'assurer la sécurité des barrages.
  4. Définir les impacts environnementaux avec les biologistes : établir les caractéristiques hydrologiques, hydrauliques et glaciologiques afin de déterminer les impacts environnementaux d'un projet.

Des connaissances en mathématique, physique, météorologie de même qu'en informatique sont requises pour effectuer mon travail. Il faut prendre en compte les changements climatiques et gérer les risques associés. Les techniques de résolutions diverses doivent être basées sur la science. L'intelligence artificielle et les données satellites nous permettront de mieux résoudre les problèmes reliés à notre belle ressource qu'est l'eau. Le travail d'équipe est requis car la tâche est complexe et importante. Plusieurs connaissances sont requises. L'anglais nous permet d'échanger avec des spécialistes de partout dans le monde.

Mon parcours

Les sciences m'ont happée dès le secondaire. J'adorais les mathématiques et la physique. Mes parents étaient professeurs. Ils ont délaissé l’enseignement pour devenir entrepreneurs en structure d’acier et métaux ouvrés. N’étant pas réellement inspirée, je pensais suivre leurs parcours et je me suis donc orientée en structure. C’est lors d’un voyage étudiant à la Baie-James, offert par eux, que j’ai eu un coup de cœur pour les barrages et l’hydrologie. Au début de ma carrière, nous étions peu de femmes en sciences et génie. J'ai donc vécu des situations difficiles avec les hommes. J'ai fait ma place et je me suis impliquée pour sensibiliser les filles et les femmes à la profession d'ingénieure.
 

Ce qui me motive

Mon emploi me permet d'apprendre à tous les jours et de rendre service à la société en optimisant la gestion de l'eau tout en restant sécuritaire. Travailler pour une entreprise dont la ressource première est l'eau m'a permis de me diversifier dans plusieurs domaine et d'apprécier la richesse et la valeur de l'eau. J'adore les mathématiques, la construction, la nature et naviguer les cours d'eau. Travailler dans le domaine de l'hydrologie pour la conception, la gestion et la sécurité des barrages rejoint tous ces aspects.

Comment j’influence la vie des gens

Les résultats de mon travail permettent la gestion sécuritaire des barrages et le respect des besoins environnementaux du milieu.

En dehors du travail, je

Je lis et écoute beaucoup de musique. Je pratique le ski, le vélo, l'escalade. J'aime naviguer sur l'eau (canoë et voile). Je m'implique en mentorat avec les jeunes.

Mon conseil aux autres

Explorer, découvrir, étudier et approfondir ce qui vous passionne.
 

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Mathématiques
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait aider les autres
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • Apprenait mieux en expérimentant
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits

Explorez les profils de carrière

  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Research Assistant/Graduate Student

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Hayleigh Conway

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Chris Derksen en train de faire ses recherches sur le terrain en Arctique.

    Chris Derksen (il/lui)

    Chercheur scientifique en climatologie

    J'utilise des données satellitaires et des modèles climatiques pour comprendre l'impact des changements climatiques sur la neige et la glace au Canada.
  • Anaïs Remili tenant un sac de poissons à étudier.

    Anaïs Remili (elle)

    Candidate au doctorat, chercheuse et rédactrice en chef

    Je fais des recherches sur la pollution et ses effets sur les orques.
  • Kirstyn Nygren à la salmoniculture

    Kirstyn Nygren

    Spécialiste de l'environnement

    Je fais partie d'une équipe qui surveille la qualité de l'eau autour de nos élevages de saumon.
  • Michelle Franze dans un petit avion.

    Michelle Franze (elle)

    Directrice des communications, des relations avec les partenariats et la communauté

    Je suis responsable des communications internes et externes pour une Association regroupant pisciculteurs et piscicultrices de saumons de la Colombie-Britannique (BCSFA).
  • Ashley Noseworthy avec l'océan derrière elle

    Ashley Noseworthy

    PDG et fondatrice

    Je possède et dirige un cabinet de conseil en environnement qui aide les entreprises à réduire leur pollution sonore sous-marine.
  • Patty Simpson

    Patty Simpson (elle)

    Coordonnatrice en environnement

    En tant que responsable du département Environnement d'une mine d'uranium, mon équipe doit s'assurer que la mine ne pollue pas le milieu environnant en surveillant l'état de l'air, de l'eau, des plantes et des animaux autour du site de la mine.
  • Ilias Hader

    Ilias Hader (il/lui)

    Consultant en Intelligence Artificielle et Chef d'équipe

    Dans mon travail chez Deloitte, j'aide nos clients à optimiser leurs procédés d'affaires et de tirer profit de nouvelles technologies - l'intelligence artificielle en particulier - afin de les rendre plus compétitifs. Dans mon travail en lien avec le Défi de l'alimentation dans l'espace lointain, je gère une équipe de plus de 20 étudiants, étudiantes, ingénieures et ingénieurs afin de conceptualiser et construire un système de production automatisée de nourriture pour le Grand Nord Canadien ainsi que pour des missions spatiales de très longue durée.
  • Jordan Frizzley tenant un gros saumon

    Jordan Joseph Frizzley (il/lui)

    Technicien des sites de reproduction du saumon

    Mon travail consiste à produire la prochaine génération de saumons pour l'aquaculture.
  • Magali Houde

    Magali Houde (elle)

    Chercheuse scientifique

    Je dirige des projets qui visent à étudier les impacts de la pollution sur les milieux aquatiques.
  • Stefanie Colombo

    Stefanie Colombo

    Professeure adjointe, Chaire de recherche du Canada (niveau II) en nutrition aquacole

  • Rohan Hakimi headshot

    Rohan Hakimi

    Ingénieur en gestion intégrée de l’eau

  • Thomas Graham

    Thomas Graham

    Chercheur scientifique, L’agriculture spatiale

    Je mène des recherches pour trouver la meilleure façon de cultiver des cultures dans l’espace (et sur Terre aussi).
  • Janice Duggan-Molloy

    Janice Duggan-Molloy

    Superviseure technique