Aller au contenu principal
Profils de carrière

Mairin Deith (elle)

Chercheuse postdoctorale
l’Université de la Colombie-Britannique
portrait de Mairin Deith
portrait de Mairin Deith
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

Partager sur:

J’étudie comment les grands barrages peuvent affecter le saumon et j’explore le rôle des écloseries dans la reconstitution des réserves halieutiques.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née à Oakville, en Ontario, au Canada, mais j’ai surtout grandi à Merville, sur l’île de Vancouver, au Canada. 

J’habite désormais : Vancouver, C.-B., Canada. 

J’ai fait ma formation ou mes études à :  Je suis titulaire d’un baccalauréat ès sciences (conservation biologique, écologie et anthropologie) (en anglais) de l’Université de Victoria et d’un doctorat (ressources naturelles et conservation) (en anglais) de l’Université de la Colombie-Britannique.

Ce que je fais au travail

Je fais beaucoup de choses dans une journée! Je rédige surtout des codes pour aider les autres à prendre des décisions en matière de conservation. Il s’agit notamment de travailler sur un logiciel qui modélisera la façon dont les changements apportés aux barrages et aux programmes d’écloserie pourraient avoir un effet sur le saumon sauvage. Il peut aussi s’agir de travailler sur des logiciels statistiques pour calculer des choses comme les taux de survie et la probabilité d’extinction dans certaines situations. Nous parlons en anglais et en code! Avec mon équipe de chercheurs et chercheuses à l’Université de la Colombie-Britannique, nous résolvons les problèmes en lisant beaucoup d’études scientifiques ainsi que d’énormes rapports gouvernementaux. Nous résolvons aussi des problèmes mathématiques et statistiques avec une quantité de données limitée. Nous utilisons la pensée scientifique sur le fonctionnement des écosystèmes pour déterminer ce que les humains peuvent faire (et ne pas faire) pour aider les espèces menacées.

Mon parcours

Je savais que je voulais devenir scientifique depuis le secondaire. Mais je ne suis tombée amoureuse de la biologie que relativement tard dans ma vie! Je suis quelqu’un qui aime faire beaucoup de choses différentes. J’aime lire, écrire, programmer et travailler manuellement. J’ai réalisé pendant mon baccalauréat qu’une carrière en biologie pouvait me permettre de faire tout cela. Mon type de travail nécessite beaucoup d’études. Après mon baccalauréat, j’ai obtenu un doctorat en biologie de conservation pour pouvoir continuer à faire de la recherche. C’était un gros obstacle en termes de temps, d’énergie et de santé mentale. Je suis reconnaissante d’avoir eu un réseau de soutien de pairs pour m’aider à traverser cette épreuve!

Ce qui me motive

J’aime beaucoup réfléchir au fonctionnement des systèmes et à la façon dont nous pouvons les traduire en logiciels. Je voulais aussi un travail qui ait du sens, pas seulement un emploi, mais quelque chose qui me passionne. La biologie de conservation me convient parfaitement! C’est un domaine qui a beaucoup de place pour toutes sortes de personnes : experts et expertes du marketing, sociologues, économistes, biologistes, experts et expertes en médias sociaux, et même pour les programmeurs et programmeuses!

Comment j’influence la vie des gens

Dans le nord-ouest du Pacifique, le saumon est important pour la culture de la région. Tout d’abord, le saumon est un aliment précieux. Mais cela va bien au-delà de la consommation de saumon. Le saumon et l’industrie du saumon apportent d’innombrables avantages culturels, sociaux et économiques aux personnes qui vivent ici. La mise en place de barrages sur les rivières peut empêcher les saumons d’atteindre leurs zones de production. Toutefois, les barrages aident à prévenir les inondations catastrophiques. Prendre des décisions difficiles à bon escient est vital pour l’avenir d’un poisson aussi important.

En dehors du travail, je

Pour le plaisir, j’aime faire de la randonnée, du vélo, regarder de la science-fiction, lire et jardiner. J’aime aussi enseigner. J’enseigne bénévolement aux jeunes l’initiation à la programmation et la création de jeux, ce qui est un réel plaisir.

Mon conseil aux autres

Suis ce qui te tient à cœur. Je ne pensais pas me retrouver dans le codage biologiste, mais j’ai trouvé mon créneau!

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Histoire
  • Mathématiques
  • Sciences
  • Technologie
  • Informatique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seul
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Ressentait une intense satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Liked to take things apart to see how they worked
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette et de petits fruits

Explorez les profils de carrière

  • gros plan des mains des techniciens montrant une pipette avec un échantillon de sang provenant d'un récipient

    Marta V. (elle)

    Profils de carrière

    Biologiste judiciaire

    J’examine les preuves provenant des scènes de crime pour y trouver du matériel biologique comme du sang, du sperme ou des traces d’ADN.
  • Portrait de Michele Martin pris à l'extérieur avec une île en arrière-plan

    Michele Martin

    Profils de carrière

    Spécialiste du programme de formation sur le climat

    J’apporte un soutien au sein de programmes éducatifs sur les changements climatiques à l’échelle de l’université et je coordonne les occasions de perfectionnement professionnel externes.
  • Vincent Scully sur une plage près de St. Andrews, Nouveau-Brunswick

    Vincent Scully (il)

    Profils de carrière

    Communicateur en environnement

    J’aide les communautés à prendre des mesures qui auront des impacts positifs sur l’environnement.
  • portrait de Sonia Francoeur

    Sonia Francoeur

    Profils de carrière

    Directrice d'affaires

    Je gère les ventes des produits de laboratoire pour une partie du Québec et dans la région d'Ottawa.
  • Dure Butt assise sur une terrasse extérieure avec une ville turque en arrière-plan.

    Dure Butt (elle)

    Profils de carrière

    Je suis associée aux opérations

    Je travaille au sein d'une équipe. Nous contribuons à améliorer les méthodes utilisées pour créer des documents de soutien. Ces documents sont destinés au personnel de la santé et aux patients et patientes.
  • portrait de Adam Kowalczyk

    Adam Kowalczyk (il)

    Profils de carrière

    Chercheur en sciences analytiques

    J’aide à créer de nouveaux médicaments tels que des vaccins, des médicaments anticancéreux et des remèdes pour les maladies génétiques.
  • portrait de Maria Abou Chakra

    Maria Abou Chakra (elle)

    Profils de carrière

    Associé de recherche, biologie computationnelle

    Je crée des modèles informatiques pour prévoir ou expliquer le fonctionnement de différents systèmes biologiques.
  • Derek So lit un livre

    Derek So

    Profils de carrière

    Candidat au doctorat, génétique humaine

    J’étudie et effectue des recherches portant sur l’aspect éthique de la modification génétique des êtres humains.
  • portrait de Rudolf Uher

    Rudolf Uher

    Profils de carrière

    Psychiatre

    J’enseigne, je fais de la recherche, et je traite des patients et patientes.
  • portrait de Hill Huang headshot taken in large tunnel

    Hill Huang

    Profils de carrière

    Spécialiste de l’environnement

    Je m’assure que nos projets respectent les lignes directrices environnementales et ont le moins d'effets négatifs possibles sur l’environnement.
  • Joann Whalen headshot

    Joann Whalen

    Profils de carrière

    Professeure, Faculté des sciences agricoles et environnementales

    Je donne des cours avancés sur la façon de gérer les sols pour produire des aliments sains et nutritifs et maintenir les fonctions d'écosystèmes sains.
  • portrait de Anastasiia Prysyazhnyuk

    Anastasiia Prysyazhnyuk

    Profils de carrière

    Responsable de la science et de l’innovation, Initiative Nouveaux horizons en santé

    J'explore les façons dont la science et la technologie peuvent apporter des solutions aux problèmes de santé dans l'espace et sur Terre.