ATTENTION

Notre site web rencontre actuellement quelques difficultés techniques et nous travaillons fort pour les corriger.

Soyez assuré que vous pouvez toujours accéder à nos programmes et ressources!

Plaintes d'Intégrité scientifique

Plaintes d'Intégrité scientifique

Catégorie : Ressources humaines
Personnes visées : Tous les employés et bénévoles
Personne ou service responsable : Bureau du président ou de la présidente

Objet

Établir les lignes directrices quant à la sélection et à la présentation éthiques des connaissances scientifiques par l’intermédiaire des programmes et plateformes de Parlons sciences.

OEuvrant au sein d’un milieu en rapide évolution, Parlons sciences cherche à utiliser les données de recherche les plus récentes et consensuelles produites par diverses communautés scientifiques.

La mission éducative de Parlons sciences s’appuie sur un engagement à transmettre de l’information complète, objective et à jour. L’organisme défend avec passion l’importance de la recherche et des connaissances scientifiques, et s’est engagé à présenter de manière non sensationnaliste un contenu impartial et éprouvé. Nous comprenons que les travaux de chercheurs permettent d’étendre les connaissances et qu’à mesure que l’information progresse, notre connaissance d’un sujet particulier peut évoluer et parfois même changer. Notre objectif est de former des penseurs critiques qui disposent des outils et des renseignements nécessaires pour se forger une opinion fondée sur des données probantes. Par conséquent, nous évitons de prendre position et ne présentons pas d’avis sur les questions liées aux politiques qui émergent des découvertes et des débats scientifiques.

Définitions

Intégrité scientifique : état observé quand des personnes […] adhèrent aux normes, aux valeurs professionnelles et aux pratiques d’une communauté scientifique donnée. Cette adhésion garantit l’objectivité, la clarté, la reproductibilité et l’utilité des études et des travaux de recherche, tout en contribuant à l’absence de biais, de fabrications, de falsifications, de plagiat, d’influences externes, de censure ou de sécurité inadéquate sur le plan de l’information et des procédures. (Scientific Integrity Consortium, Février 2019 [traduction].)

Responsabilités des employés

Les employés et bénévoles qui participent à des activités de Parlons sciences doivent divulguer à l’avance les conflits d’intérêts potentiels qu’ils auront détectés. Ces conflits ne les empêcheront pas nécessairement de participer auxdites activités, mais ils doivent être révélés au grand jour quand cela est pertinent.

Le contenu des programmes et ressources de Parlons sciences se fonde sur le meilleur jugement de son personnel, en consultation avec les plus grands experts des domaines visés. Bien que les intérêts factuels de nos bailleurs de fonds puissent légitimement influencer certains aspects de ce contenu, ils ne devraient jamais en compromettre l’intégrité scientifique. De la même façon, toute modification ou personnalisation du contenu d’un programme en fonction des besoins ou croyances d’un groupe scolaire ou Politiques de Parlons sciences communautaire ne doit pas aller à l’encontre d’un consensus des plus grands experts dans les domaines visés. Lorsque des modifications prennent la forme d’omissions de certaines parties du contenu (ne pas mentionner la régulation des naissances dans le cadre d’un atelier sur les hormones, par exemple), les employés et bénévoles doivent user de jugement pour déterminer si ces omissions compromettent la valeur de leur présentation.

Si on craint que ces principes puissent être violés, soit par des supporteurs, soit par des collègues agissant dans l’intérêt de ces premiers, il faut le signaler à son ou sa supérieure ou, si la situation l’exige, suivre les étapes décrites dans la politique de Parlons sciences sur les lanceurs d’alerte.

Pratiques et procédures

Pratiques exemplaires pour favoriser les principes d’intégrité scientifique :

  • Inclure une déclaration d’intégrité scientifique dans toutes les ententes de partenariat et de financement.
  • Quand une entente d’accès à la programmation vise une collectivité précise suivant les voeux d’une partie prenante, on devrait user de prudence et employer des termes nuancés comme «notre programmation sera proposée ou mise à la disposition », « tous les efforts seront faits… », « … pourrait aussi viser une collectivité proche et similaire », etc. Il faut en effet que les supporteurs comprennent que bien que nous nous efforcions de promouvoir nos activités, nous ne pouvons garantir qu’elles seront bien accueillies au sein d’un groupe donné. 
  • Lors de la mise au point de contenu pour des programmes et ressources, il faut demeurer le plus précis possible quant aux études, experts ou groupes qui soutiennent ce qui y est formulé.
  • Lorsqu’on fournit l’occasion à des supporteurs ou à d’autres invités de s’exprimer publiquement de manière orale ou écrite, il faut leur remettre une version appropriée des présentes. Il faut présenter les conférenciers en décrivant clairement leurs affiliations. Si ces affiliations peuvent engendrer un conflit d’intérêts, cela doit être révélé. Ces directives s’appliquent aux personnes invitées à prononcer une conférence, à participer à des panels ou à intervenir dans des débats.
  • Lorsqu’ils créent des ressources éducatives, les membres de l’équipe du développement numérique veillent à utiliser des sources d’information crédibles. Le contenu est passé en revue par plusieurs d’entre eux afin d’en vérifier l’exactitude et de confirmer l’absence de biais potentiels. Si de l’information fournie est débattue ou contestée, l’équipe communiquera avec des experts bénévoles ou externes dans le but de garantir l’approche la plus appropriée, la plus juste et la moins biaisée en la matière. Pour certaines ressources (comme les livres et la documentation associée aux projets d’action), l’équipe travaillera avec des experts externes dans le but de valider le contenu. Après leur publication initiale, les ressources sont périodiquement revues afin de confirmer que leur contenu demeure exact et à jour sur le plan scientifique. Finalement, si des utilisateurs signalent des erreurs ou des biais potentiels dans une ressource, l’équipe examinera leurs commentaires et actualisera le document au besoin.

Quelle est l’influence des supporteurs sur le travail de Parlons sciences?

Parlons sciences est reconnaissant envers tous ses supporteurs — partenaires, donateurs et autres parties prenantes — pour leurs apports.

Si ces supporteurs contribuent souvent à des aspects précis des projets/programmes dont les missions éducatives correspondent aux leurs, Parlons sciences s’en tient à ses principes fondamentaux voulant que tout soutien reçu ne puisse aucunement influencer ou façonner la nature de l’information, des opinions et des points de vue présentés dans ses ressources. Plus précisément, conformément aux principes éthiques reconnus du journalisme et de la philanthropie, les sujets qui bénéficient d’un soutien financier doivent être définis de manière générale, et les supporteurs (ou leurs employés) ne doivent pas participer aux activités éditoriales ni les influencer, par exemple, en confiant la rédaction du contenu à des auteurs en particulier ou en révisant le contenu élaboré par Parlons sciences. Cela dit, les employés des partenaires, des donateurs et des autres parties prenantes peuvent participer à titre bénévole à d’autres activités de l’organisme, et sont même invités à le faire.

Exemples d’influence indue :

  • Supprimer une partie d’un article, d’une activité ou d’un autre élément de contenu de crainte que cela ne fasse mal paraître des supporteurs.
  • Choisir de ne pas couvrir des sujets particuliers de crainte qu’ils ne fassent mal paraître des supporteurs.
  • Publier un article ou concevoir une activité dans le seul but de soutenir une politique. On peut présenter des données scientifiques susceptibles d’influencer certaines décisions, mais il faut éviter de recommander ou de soutenir explicitement des choix politiques précis.

Exemples de situations acceptables

  • Couvrir un sujet particulier d’un point de vue neutre et scientifiquement fondé parce que des supporteurs veulent accorder leur soutien financier à cette démarche.
  • Publier les profils de carrière de gens liés à des supporteurs parmi un éventail diversifié et équilibré d’autres profils.
  • Modifier un profil de façon à mettre l’accent sur des aspects objectifs de la carrière décrite au lieu d’exprimer une forme d’approbation personnelle.
  • Choisir des collectivités en particulier en leur offrant un accès aux programmes de Parlons sciences parce que des supporteurs veulent les soutenir.
  • Offrir à des supporteurs des occasions de s’adresser à un public.

On trouve plus de détails sur les principes directeurs de Parlons sciences en matière d’intégrité scientifique dans sa politique à l’égard de l’acceptation des dons..

Adoption : 01/19/2021 Dernière modification : 01/19/2021 Dernière révision : 01/19/2021