Aller au contenu principal

Michele Martin

Spécialiste du programme de formation sur le climat

Climate Institute de l’Université de Waterlo

Profil créé le : 30 avril 2024
Parcours education : Université

À propos de ma carrière

J’apporte un soutien au sein de programmes éducatifs sur les changements climatiques à l’échelle de l’université et je coordonne les occasions de perfectionnement professionnel externes.

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née et j’ai grandi à Guelph, en Ontario, Canada

J’habite désormais : J’habite à Waterloo, en Ontario, Canada

J’ai fait ma formation ou mes études à : Je suis titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en études environnementales de l’Université York (en anglais) au Canada, d’un baccalauréat en sciences biologiques de l’Université de Guelph (avec mineure en beaux-arts) et d’un baccalauréat en éducation axé sur l’enseignement des sciences de l’Université de Toronto.

J’appuie les efforts d’éducation aux changements climatiques de l’Université de Waterloo. Cela implique le développement de nouveaux programmes pour s’assurer que nos étudiants et étudiantes peuvent en apprendre davantage sur les changements climatiques. Ces programmes les aident également à déterminer les gestes à poser pour le climat tout au long de la carrière de leur choix. J’appuie également les efforts des membres du corps professoral pour intégrer les changements climatiques dans leur enseignement. J’aide également le Waterloo Climate Institute à élaborer un programme de formation sur les changements climatiques pour les gens qui travaillent dans les secteurs public et privé.  

Ma journée de travail est variée et très excitante! Je passe beaucoup de temps à rencontrer des gens pour planifier des activités et à travailler sur l’ordinateur. Je travaille au sein d’une équipe au Climate Institute. Nous travaillons ensemble pour prendre des décisions et planifier des événements. En plus de mon emploi au Climate Institute, je travaille comme consultante indépendante en éducation aux changements climatiques. Dans ce rôle, je dirige des ateliers sur les changements climatiques pour les enseignants et enseignantes, et je développe du matériel pédagogique pour les écoles. J’appuie également le renforcement des capacités des professionnels et professionnelles en matière de changements climatiques.

Au cours de ma dernière année d’études secondaires, j’ai eu un enseignant extraordinaire qui m’a encouragée à faire un stage coop scientifique dans un centre de la nature. J’y suis allée et j’y ai découvert mon amour pour la nature et l’environnement. J’ai aussi découvert ma passion pour l’éducation environnementale.  

J’ai continué à travailler dans ce centre de la nature pendant mes études de premier cycle.  J’ai commencé à réaliser que l’éducation était un outil puissant pour changer notre société, mais que le système éducatif devait changer. J’ai donc décidé de dédier ma carrière à cela! J’ai fini par passer une vingtaine d’années aux Seychelles (d’où vient ma mère). Là-bas, j’ai travaillé comme éducatrice en environnement et j’ai eu l’occasion de faire tant de travail intéressant sur ces îles.  

Je suis heureuse d’être revenue au Canada et de prendre part aux actions climatiques ici. Au début, il m’a été difficile de m’adapter à la vie d’ici et d’établir des contacts dans la collectivité. En plus, j’ai fait beaucoup de travail de consultation internationale. Le bénévolat et la participation à des événements locaux dans ma communauté m’ont vraiment aidée à rencontrer des gens. Cela m’a aidée à déterminer dans quel rôle je serais plus utile ici au Canada. Je fais encore du travail de consultation au niveau international et local en éducation aux changements climatiques. Mais je suis très heureuse d’être basée au Climate Institute de l’Université de Waterloo. Ici, je peux mettre mon expérience, mes compétences et mes réseaux au service de mon travail!

J’aime mon travail! Je rencontre constamment de nouvelles personnes, intéressantes, inspirantes, et de tous âges qui essaient de rendre le monde meilleur. J’apprends toujours de nouvelles choses. J’ai bon espoir que les actions climatiques que je vois se déployer à l’échelle locale, régionale, nationale et mondiale nous aideront à apprendre à vivre de façon plus durable et à ralentir les changements climatiques. Je suis heureuse de faire partie de ce mouvement! Je me sens chanceuse de dire que j’ai toujours apprécié mon travail, car je pense toujours que cela en vaut la peine.

Nous sommes en pleine crise climatique et nous connaissons une forte accélération de la perte de biodiversité! Nous avons besoin de tout le monde sur le pont pour déterminer comment changer les choses et vivre de façon plus durable. Toute ma carrière a été axée sur l’aide à apporter aux gens pour opérer ce changement. Ma carrière a toujours été extrêmement enrichissante, surtout quand on voit l’impact qu’on peut avoir sur les gens.

J’aime faire de la randonnée, du vélo et du jardinage – être à l’extérieur! Je fais du bénévolat pour plusieurs organisations communautaires engagées dans l’action climatique et l’éducation environnementale. J’aide aussi les gens à faire de la randonnée

Je suggérerais de faire du bénévolat pour une organisation qui offre des programmes d’éducation et de sensibilisation à l’environnement. Cela te conduira à te salir les mains et à rencontrer des gens qui travaillent sur le terrain. Ces gens pourraient te donner des conseils sur les voies possibles vers une carrière en tant qu’éducateur ou éducatrice sur les changements climatiques et le développement durable. Il existe de nombreuses voies possibles!

Ce que je fais au travail

J’appuie les efforts d’éducation aux changements climatiques de l’Université de Waterloo. Cela implique le développement de nouveaux programmes pour s’assurer que nos étudiants et étudiantes peuvent en apprendre davantage sur les changements climatiques. Ces programmes les aident également à déterminer les gestes à poser pour le climat tout au long de la carrière de leur choix. J’appuie également les efforts des membres du corps professoral pour intégrer les changements climatiques dans leur enseignement. J’aide également le Waterloo Climate Institute à élaborer un programme de formation sur les changements climatiques pour les gens qui travaillent dans les secteurs public et privé.  

Ma journée de travail est variée et très excitante! Je passe beaucoup de temps à rencontrer des gens pour planifier des activités et à travailler sur l’ordinateur. Je travaille au sein d’une équipe au Climate Institute. Nous travaillons ensemble pour prendre des décisions et planifier des événements. En plus de mon emploi au Climate Institute, je travaille comme consultante indépendante en éducation aux changements climatiques. Dans ce rôle, je dirige des ateliers sur les changements climatiques pour les enseignants et enseignantes, et je développe du matériel pédagogique pour les écoles. J’appuie également le renforcement des capacités des professionnels et professionnelles en matière de changements climatiques.

Mon parcours

Au cours de ma dernière année d’études secondaires, j’ai eu un enseignant extraordinaire qui m’a encouragée à faire un stage coop scientifique dans un centre de la nature. J’y suis allée et j’y ai découvert mon amour pour la nature et l’environnement. J’ai aussi découvert ma passion pour l’éducation environnementale.  

J’ai continué à travailler dans ce centre de la nature pendant mes études de premier cycle.  J’ai commencé à réaliser que l’éducation était un outil puissant pour changer notre société, mais que le système éducatif devait changer. J’ai donc décidé de dédier ma carrière à cela! J’ai fini par passer une vingtaine d’années aux Seychelles (d’où vient ma mère). Là-bas, j’ai travaillé comme éducatrice en environnement et j’ai eu l’occasion de faire tant de travail intéressant sur ces îles.  

Je suis heureuse d’être revenue au Canada et de prendre part aux actions climatiques ici. Au début, il m’a été difficile de m’adapter à la vie d’ici et d’établir des contacts dans la collectivité. En plus, j’ai fait beaucoup de travail de consultation internationale. Le bénévolat et la participation à des événements locaux dans ma communauté m’ont vraiment aidée à rencontrer des gens. Cela m’a aidée à déterminer dans quel rôle je serais plus utile ici au Canada. Je fais encore du travail de consultation au niveau international et local en éducation aux changements climatiques. Mais je suis très heureuse d’être basée au Climate Institute de l’Université de Waterloo. Ici, je peux mettre mon expérience, mes compétences et mes réseaux au service de mon travail!

Ce qui me motive

J’aime mon travail! Je rencontre constamment de nouvelles personnes, intéressantes, inspirantes, et de tous âges qui essaient de rendre le monde meilleur. J’apprends toujours de nouvelles choses. J’ai bon espoir que les actions climatiques que je vois se déployer à l’échelle locale, régionale, nationale et mondiale nous aideront à apprendre à vivre de façon plus durable et à ralentir les changements climatiques. Je suis heureuse de faire partie de ce mouvement! Je me sens chanceuse de dire que j’ai toujours apprécié mon travail, car je pense toujours que cela en vaut la peine.

Comment j’influence la vie des gens

Nous sommes en pleine crise climatique et nous connaissons une forte accélération de la perte de biodiversité! Nous avons besoin de tout le monde sur le pont pour déterminer comment changer les choses et vivre de façon plus durable. Toute ma carrière a été axée sur l’aide à apporter aux gens pour opérer ce changement. Ma carrière a toujours été extrêmement enrichissante, surtout quand on voit l’impact qu’on peut avoir sur les gens.

En dehors du travail, je

J’aime faire de la randonnée, du vélo et du jardinage – être à l’extérieur! Je fais du bénévolat pour plusieurs organisations communautaires engagées dans l’action climatique et l’éducation environnementale. J’aide aussi les gens à faire de la randonnée

Mon conseil aux autres

Je suggérerais de faire du bénévolat pour une organisation qui offre des programmes d’éducation et de sensibilisation à l’environnement. Cela te conduira à te salir les mains et à rencontrer des gens qui travaillent sur le terrain. Ces gens pourraient te donner des conseils sur les voies possibles vers une carrière en tant qu’éducateur ou éducatrice sur les changements climatiques et le développement durable. Il existe de nombreuses voies possibles!

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :

  • Arts visuels
  • Sciences

Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :

  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture
  • Était très créative
  • Ressentait une intense satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • portrait par Kenzie Arnott

    Kenzie Arnott

    Profils de carrière

    Responsable du programme « Science in the City »

    Je dirige un programme de communication scientifique dans trois villes différentes. Le but est de connecter les scientifiques afin de les aider à comprendre les spécialités des uns et des autres.
  • portrait par Jose Chiriboga

    Jose Chiriboga (il)

    Profils de carrière

    Associé principal au soutien scientifique

    Mon équipe et moi créons et animons des programmes de formation illustrant les diverses manières d’utiliser nos produits afin de faciliter la recherche scientifique et l’innovation.
  • Genny Marcoux debout devant un fond de fleurs artificielles roses et blanches de taille humaine.

    Genny Marcoux

    Profils de carrière

    Responsable de l’infrastructure et de la sécurité

    Je dirige une équipe experte chargée de créer un environnement sécurisé pour l’équipe de développement de cours, permettant à la clientèle de se familiariser avec nos produits et d’apprendre la cybersécurité.
  • portrait par Gordon Martell

    Gordon Martell (il)

    Profils de carrière

    Professeur adjoint

    J’enseigne aux étudiants et étudiantes du postsecondaire à devenir des leaders dans les écoles et autres organisations.
  • Nancy Rogers debout sur un affleurement rocheux où elle prospecte des minéraux. Encadré : Roche de labradorite coupée pour exposer les motifs de couleur.

    Nancy Rogers

    Profils de carrière

    Prospectrice professionnelle et artisane

    Je me rends dans des régions reculées à la recherche de minéraux et de cristaux.
  • portrait par Marianne Parent

    Marianne Parent (elle)

    Profils de carrière

    Vétérinaire / Candidate au doctorat en épidémiologie vétérinaire,

    Je suis une docteure pour les chats et les chiens, ainsi que pour certains autres animaux comme les perroquets et les lapins. Je fais aussi de la recherche sur un parasite du saumon d’élevage.
  • portrait par Ali Ashrafi

    Ali Ashrafi (il)

    Profils de carrière

    Candidat au doctorat

    Je suis inscrit dans un programme de doctorat en sciences humaines.
  • portrait par Olivia Ivany

    Olivia Ivany

    Profils de carrière

    Technologue en échographie diagnostique

    J’effectue différents types d’échographies sur l'ensemble du corps.
  • portrait par Rashell Featherstone

    Rashell Featherstone (elle)

    Profils de carrière

    Associée principale au programme

    Je coordonne des projets pour le développement de nouveaux produits chez STEMCELL.
  • portrait par Tyler Morhart

    Tyler Morhart (il)

    Profils de carrière

    Scientifique, responsable de la ligne de faisceaux – SyLMAND

    Je fais partie du personnel scientifique à l’installation de rayonnement synchrotron du Centre canadien de rayonnement synchrotron. Je suis responsable de la ligne de faisceaux de SyLMAND.
  • portrait parMohamd Imad

    Mohamd Imad

    Profils de carrière

    Spécialiste de l’étalonnage des systèmes de diagnostic et de contrôle des véhicules

    Je travaille sur l’électronique, le câblage et les logiciels des véhicules extraordinaires de General Motors.
  • Brianna Lummerding à genoux près d’un cerceau en plastique collectant des échantillons dans un champ herbeux.

    Brianna Lummerding

    Profils de carrière

    Responsable de l’innovation agronomique

    Je m’occupe de tout ce qui concerne la gestion des sols pour un groupe de détaillants et détaillantes.