ATTENTION

Notre site web rencontre actuellement quelques difficultés techniques et nous travaillons fort pour les corriger.

Soyez assuré que vous pouvez toujours accéder à nos programmes et ressources!

Quelles sont vos compétences favorisant votre employabilité?

Format
AB CB MB NB TNL TNO NU ON ÎPÉ QC SK YU
Parlons sciences

Les élèves devront créer leur profil de compétences relatives à l’employabilité.
Ils détermineront du même coup lesquelles ils possèdent bien, et lesquelles ils devraient améliorer.
Ils élaboreront également des plans d’amélioration en conséquence.
On leur présentera en outre la notion d’objectifs SMART.

Mise en contexte

Les compétences relatives à l’employabilité sont parfois appelées « compétences transférables », et sont définies par Le Conference Board du Canada comme étant « les compétences dont vous avez besoin pour entrer, demeurer et progresser dans le monde du travail ». Le Conference Board poursuit en disant que ces compétences sont nécessaires : « que vous travailliez de façon autonome ou en équipe ». Essentiellement, ces compétences sont exigées pour presque tous les emplois, rendant ceux qui en disposent plus intéressants aux yeux des personnes chargées de l’embauche. On les développe par l’intermédiaire d’activités formelles ou informelles auxquelles on participe à l’intérieur comme à l’extérieur des murs de l’école.

Matériel et préparation

  • Les élèves devraient bien comprendre ce que sont les compétences relatives à l’employabilité et pourquoi il importe de les développer. 
  • Télécharger la fiche reproductible Auto-évaluation des compétences relatives à l’employabilité (une par élève) [Document Google] [PDF]
  • Télécharger la fiche reproductible Graphique du profil des compétences en employabilité  (une par élève) [Document Google] [PDF]
  • Télécharger la fiche reproductible Billet de sortie — Auto-évaluation des compétences relatives à l’employabilité (une par élève) [Document Google] [PDF]

Marche à suivre

Cette activité d’auto-évaluation des compétences relatives à l’employabilité se fonde sur les critères décrits par Le Conference Board du Canada. Elle peut servir à plusieurs fins. 

  • Les élèves peuvent utiliser leur auto-évaluation pour cerner et classer les éléments devant être inclus dans un jeu de compétences relatives à l’employabilité et dans leur portfolio. Les exemples fournis pour étayer le classement de chaque compétence peuvent suggérer d’autres éléments à ajouter à ce jeu. 
  • Les élèves peuvent aussi utiliser leur auto-évaluation pour déterminer quelles catégories ou quels secteurs de compétences laissent à désirer, et pour ensuite élaborer des plans d’amélioration en conséquence.

Par le biais de l’auto-évaluation, les enseignants peuvent souligner l’importance de diverses compétences pour obtenir et conserver un emploi, ainsi que pour progresser dans sa carrière. Ils peuvent aussi l’utiliser pour aider les élèves à mieux comprendre que la préparation au travail commence bien avant l’inscription à un programme de formation ou d’études. Les compétences acquises dans la vie de tous les jours par l’entremise d’activités, de loisirs et autres sont autant de facteurs qui contribuent à l’employabilité (c.-à-d. l’attractivité pour un éventuel employeur). 

La plupart des élèves sont conscients que l’obtention d’une attestation ou l’atteinte d’un certain niveau d’habileté à l’égard de composantes pratiques se rapportant à un emploi donné (savoir utiliser les outils ou l’équipement spécifiques, ou connaître des procédures précises, p. ex.) revêtent beaucoup d’importance. Toutefois, bon nombre d’entre eux ne réalisent pas que les compétences qui font l’objet de l’auto-évaluation sont fort appréciées par les employeurs, et qu’elles les aideront à grimper les échelons dans une entreprise ou organisation, d’un poste au bas de l’échelle à un poste de dirigeant.

Après l’auto-évaluation, les élèves peuvent se pencher sur les compétences où ils se sont classés comme étant « modérément », « légèrement » ou « aucunement » efficaces, en se posant des questions comme les suivantes :

  • Ces compétences appartiennent-elles à une ou deux catégories seulement, ou sont-elles plus réparties? 
  • Quels changements peuvent-ils apporter pour renforcer ces compétences? 

Les élèves peuvent inscrire ces compétences dans le tableau fourni, puis cerner les mesures concrètes pouvant être prises pour corriger toute lacune. Les enseignants devraient encourager les élèves à établir un plan d’action selon le modèle SMART (spécifique — l’objectif est clairement énoncé [voir les cinq questions clés]; mesurable — on sait quand l’objectif sera atteint [ici, l’amélioration de la compétence]; atteignable — l’objectif est réalisable; réaliste et pertinent — l’objectif concerne la compétence qu’on souhaite améliorer; temporellement défini – une échéance est fixée). 

Les enseignants peuvent regrouper les élèves qui se sont dits « modérément » efficaces dans les mêmes catégories de compétences. Les élèves de chaque groupe peuvent alors discuter de leurs résultats et échanger des idées sur les façons d’améliorer les compétences visées. Les camarades de classe peuvent ensuite évaluer la « SMARTitude » de leurs plans d’action respectifs, en les modifiant au besoin.

S’ils disposent des ressources requises, les élèves peuvent utiliser un logiciel comme Microsoft Excel ou Google Sheets au lieu des fiches reproductibles pour créer un graphique des profils de compétence en version électronique. Utilisant ce graphique, les élèves peuvent examiner les compétences qu’ils souhaitent améliorer, en commençant par celles pour lesquelles leur degré d’efficacité est le moins élevé, puis en procédant par ordre croissant, jusqu’à ce que toutes les compétences aient été passées en revue. 

Les enseignants peuvent aussi sélectionner une catégorie (les compétences de base, les compétences personnelles en gestion ou les compétences pour le travail d’équipe) et dire aux élèves de créer un diagramme à barres à l’aide d’un des modèles fournis. Ces derniers peuvent colorer ou ombrager chaque barre du diagramme pour en rehausser la visibilité. Une fois le travail terminé, les enseignants peuvent inviter les élèves à trouver au sein de la classe un camarade ayant le même diagramme (soit le même résultat pour chaque compétence). Il est peu probable qu’ils découvrent un diagramme identique; cette activité démontrera que nous avons tous certaines aptitudes gagnées et d’autres à améliorer. 

Ensuite, les élèves peuvent se réunir en équipes de deux ou de trois. À tour de rôle, chacun des membres de l’équipe peut alors montrer aux autres la représentation graphique de son profil de compétences, en choisir une à améliorer et expliquer son choix. 

La discussion en équipe peut être suivie d’une activité individuelle où chaque élève réfléchit à ce qu’il a appris sur lui-même par l’intermédiaire de l’auto-évaluation et des discussions avec ses camarades. 

Les enseignants peuvent demander aux élèves de remplir un billet de sortie, comme un des exemples fournis. Ces billets de sortie procurent aux élèves une autre occasion de réfléchir à ce qu’ils ont appris pendant l’activité. Cela leur offre aussi la possibilité de soulever des questions ou d’exprimer des préoccupations de manière plus privée. Bien que ces billets soient généralement anonymes, les enseignants peuvent demander aux élèves d’y inscrire leur nom afin de pouvoir leur remettre après en avoir pris connaissance et formulé des commentaires au be
 

Veuillez vous reporter à la stratégie d’apprentissage « Billet de sortie » pour obtenir plus de renseignements et d’idées sur les façons de l’utiliser dans votre classe. 

Détails

Évaluation

Les enseignants peuvent se servir du travail des élèves comme outil d’évaluation formative. En examinant les réponses de ces derniers, ils comprendront mieux leurs élèves-leurs antécédents, leurs forces et leurs besoins. 

Les enseignants peuvent aussi se servir des billets de sortie pour obtenir une rétroaction et pour cerner des enjeux individuels ou communs à explorer plus avant dans le cadre de leçons ultérieures.

Évaluation

Les enseignants peuvent se servir du travail des élèves comme outil d’évaluation formative. En examinant les réponses de ces derniers, ils comprendront mieux leurs élèves-leurs antécédents, leurs forces et leurs besoins. 

Les enseignants peuvent aussi se servir des billets de sortie pour obtenir une rétroaction et pour cerner des enjeux individuels ou communs à explorer plus avant dans le cadre de leçons ultérieures.

Ressources à télécharger

Fiche reproductible Auto-évaluation des compétences relatives à l’employabilité (une par élève) [Document Google] [PDF]

Fiche reproductible Graphique du profil des compétences en employabilité (une par élève) [Document Google] [PDF]

Fiche reproductible Billet de sortie — Auto-évaluation des compétences relatives à l’employabilité (une par élève) [Document Google] [PDF]

Ressources à télécharger

Fiche reproductible Auto-évaluation des compétences relatives à l’employabilité (une par élève) [Document Google] [PDF]

Fiche reproductible Graphique du profil des compétences en employabilité (une par élève) [Document Google] [PDF]

Fiche reproductible Billet de sortie — Auto-évaluation des compétences relatives à l’employabilité (une par élève) [Document Google] [PDF]