Photo de Maggie MacLellan

Maggie MacLellan

Spécialiste en communications

Programme BrainsCAN de l'Université Western

Secteur : Arts, communications et technologies audio/vidéo, Marketing, ventes et service

Lieu de naissance : ON

Emplacement : ON

Éducation : Collège / Cégep / École de métiers / Université

Type : Profil de carrière

Sujets :

Anglais, Sciences, Sciences sociales

Carrières, Communication, Commercialisation, Troubles neurologiques, Communication scientifique, Recherche scientifique, Médias sociaux

Photo de Maggie MacLellan
Maggie MacLellanSpécialiste en communications
Ce qui me motive

Imagine qu’un jour, en arrivant au travail, tu apprends que tes collègues ont réussi à percer le mystère d’une maladie qui touche des membres de ta famille, de ton entourage et de ta communauté. La possibilité qu’un jour j’aie l’occasion de faire part d’une importante découverte aux gens touchés par une maladie du cerveau procure une motivation constante à mon travail. J’aime être à l’affût des recherches passionnantes qui se poursuivent à l’université. J’adore pouvoir rendre ces recherches plus intéressantes à l’aide de mes capacités créatives, afin qu’un public plus large s’y intéresse. Je passe beaucoup de temps à collaborer avec d’autres personnes. Je les rencontre dans divers contextes. J’aime le fait que mes tâches varient au quotidien. Certains jours, je dois préparer des communications visant les médias. D’autres jours, je dois écrire des publications pour les réseaux sociaux. Quoi qu’il arrive, j’ai l’occasion de rédiger des textes tous les jours, ce qui me plaît beaucoup!
 

Ce qui me motive
Mon parcours est

J’ai toujours aimé écrire. Lorsque j’étais au secondaire, je pensais devenir journaliste. J’ai choisi de poursuivre une carrière en communications après avoir obtenu un certificat d’études supérieures en relations publiques. Au secondaire, je ne voyais pas l’importance de la biologie et des mathématiques dans une carrière en communications. Pourtant, les cours que j’ai suivis au secondaire m’ont donné une compréhension générale du cerveau, ce qui est très utile dans mon emploi actuel.

Les stages sont très importants pour toute personne qui veut poursuivre une carrière en communications. Ils te permettront d’acquérir de l’expérience et de déterminer le domaine qui te convient le mieux. J’ai travaillé dans plusieurs domaines, y compris les domaines public et communautaire. Maintenant, je travaille dans le domaine de l’éducation. La découverte de ce qui te passionne et l’acquisition de compétences spécifiques à un métier sont des aspects importants de toute carrière.
 

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Si tu veux travailler dans le domaine des communications, je te conseille de faire du bénévolat ou un stage dans un organisme qui a besoin d’aide à développer sa présence sur les réseaux sociaux ou à rédiger des articles. Au secondaire, j’ai rédigé des textes pour l'album des finissants et pour le journal étudiant. Ainsi, j’ai acquis une expérience en différents types d’écriture. J’ai également pu développer des compétences générales en graphisme et en photographie. En effectuant diverses tâches associées aux communications, il sera plus facile de déterminer celles qui t’intéressent le plus. Fais attention de ne pas limiter tes options de carrière lorsque tu choisis tes cours du secondaire. Même si tu veux travailler dans le domaine des sciences humaines, une formation générale en sciences et en mathématiques peut s’avérer très utile. Mon propre cheminement en est la preuve!

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensLes maladies du cerveau (la maladie d’Alzheimer, les AVC, les commotions cérébrales, etc.) touchent presque 3,6 millions de personnes au Canada. Même après de nombreuses années de recherches, le cerveau demeure un mystère. J’aide les chercheurs qui tentent de mieux comprendre le cerveau à faire connaître la portée de leurs travaux. Par exemple, je lance des campagnes de communication ciblées pour mettre les chercheurs et chercheuses en contact avec les personnes concernées par leurs travaux. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

J’aime rester active en jouant au basketball, au baseball et au volleyball. J’aime aussi promener mes chiens et faire de la randonnée et autres activités de plein air. Pendant mon temps libre, je fais du bénévolat pour un conseil politique local. Par ailleurs, je suis des cours de photographie et j’applique mes nouvelles connaissances, notamment en photographiant mes deux chiens.
 

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Quelle est la structure la plus complexe du corps humain? Le cerveau! Chaque jour, dans les universités et les instituts du monde entier, des chercheurs et chercheuses en neurosciences tentent de résoudre les mystères du cerveau. Il s’agit notamment de comprendre le fonctionnement d’un cerveau sain et de déterminer ce qui va mal lorsqu’un cerveau devient malade. Les recherches sur le cerveau sont très complexes. Je dois rendre ces recherches compréhensibles pour les personnes qui n’étudient pas la neurologie, comme les journalistes ou les personnes touchées par les maladies du cerveau (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, etc.). Je communique également avec les responsables des politiques et tout autre groupe intéressé par ce type de recherches.

La plupart du temps, je dois rédiger des articles, créer du contenu pour les réseaux sociaux et planifier des activités. Souvent, ces tâches nécessitent des compétences en sciences, en technologie et en mathématiques. Il faut avoir une compréhension générale de la biologie afin de pouvoir commenter les recherches complexes qui se font dans le domaine de la neurologie. D’abord, je discute avec les chercheurs et chercheuses au sujet de leurs recherches. Ensuite, je dois intégrer les renseignements collectés à des communications visant le grand public.

La transformation des notions de neurologie en idées capables de susciter l’intérêt des internautes demande non seulement une compréhension générale de la biologie, mais également de la technologie. J’utilise des logiciels comme Adobe Photoshop pour créer et manipuler des éléments visuels qui peuvent être utilisés sur les réseaux sociaux. Même si les mathématiques sont moins pertinentes à mon emploi, je dois quand même préparer et suivre un budget. Cette tâche demande une compréhension des mathématiques. Globalement, un emploi dans le domaine des communications implique la résolution de problèmes et la réflexion stratégique. Dans cette carrière au rythme rapide, les tâches varient selon le secteur et l’expérience.
 

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née à London, en Ontario, et j’ai grandi à Coquitlam, en Colombie-Britannique.

J’habite désormais : London, Ontario

J’ai fait ma formation ou mes études à : Université Western à London, en Ontario (baccalauréat en études médiatiques, sciences de l’information et technoculture) et Collège Humber à Toronto (certificat d’études supérieures en relations publiques avec stage au réseau de télévision CTV)

 

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Informatique
  • Arts dramatiques
  • Littérature et langues
  • Musique
  • Éducation physique/Santé
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Souhaitait diriger
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • Apprenait mieux en expérimentant

Explorez les profils de carrière