Aller au contenu principal
Profil de carrière

Mike Dixon

Professeur et directeur
CESRF, Université de Guelph
Photo de Mike Dixon
Photo de Mike Dixon
Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : .Je suis né et j’ai grandi à Maniwaki, au Québec.

J’habite désormais : Guelph, en Ontario

J’ai complété ma formation ou mes études à : Baccalauréat et maîtrise en sciences de l’Université Mount Allison, au Nouveau-Brunswick; doctorat de l’Université d’Édimbourg, en Écosse; et stage postdoctoral à l’Université de Toronto. Chercheur-boursier universitaire du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie à l’Université de Guelph.

Ce que je fais au travail

De façon générale, je passe mes journées en réunion, notamment avec des étudiants des cycles supérieurs concernant leurs activités de recherche ou avec les principaux membres de mon personnel de recherche, qui sont chargés de divers aspects de la gestion globale des programmes.

La Controlled Environment Systems Research Facility (CESRF) joue un rôle de premier plan dans la contribution du Canada à l’exploration spatiale. Nous menons des expériences sur la culture de plantes alimentaires dans l’espace à des fins de survie et dans des environnements terrestres hostiles ainsi que sur la culture de plantes médicinales, comme le cannabis et des plantes servant à fabriquer des médicaments contre le cancer. Au CESRF, nous cultivons une variété de plantes alimentaires ou médicinales.

Nous utilisons beaucoup d’équipement hautement spécialisé pour créer des environnements très contrôlés où nous cultivons les plantes. Nous mesurons la réaction des plantes à des « recettes » précises de contrôle de l’environnement que nous essayons, par exemple différentes quantités et combinaisons de CO2, d’éclairage, de température, d’humidité, de nutriments et d’eau. Nous modifions sans cesse notre équipement pour l’améliorer, ce qui nous permet de créer de nouvelles expériences ou de recueillir de meilleures données.

À titre de directeur du programme, je prends tous les jours de nombreuses décisions concernant le personnel, les activités des étudiants des cycles supérieurs ainsi que la distribution et l’achat d’équipement. Pour prendre la plupart de ces décisions, je consulte des membres du personnel du CESRF, par exemple le gestionnaire technique et le gestionnaire des programmes.

Pour relever les défis dans le domaine exceptionnel de la science spatiale et de la science des plantes, il faut absolument posséder un bon bagage en sciences, en technologie, en génie et en mathématiques.

Mon parcours

Ma carrière universitaire a suivi un parcours relativement prévisible. Après mon baccalauréat en physiologie végétale, j’ai poursuivi aux cycles supérieurs en biophysique. Au fil des ans, mes intérêts en recherche ont bifurqué dans différentes directions en fonction de mes collaborations avec des collègues et des partenaires industriels. Dans mes premiers travaux de recherche, j’étudiais principalement la physiologie végétale de base et l’interaction des plantes et de l’environnement. Je me suis ensuite intéressé aux systèmes de production de plantes ornementales en serre, plus précisément les roses. En faisant ces recherches, j’ai mis au point certaines techniques de détection permettant d’évaluer le stress hydrique et le stress de sécheresse chez les plantes. Par la suite, j’ai commencé à appliquer certaines solutions techniques pour les systèmes à environnement contrôlé dans le domaine de l’exploration spatiale et des exigences inhérentes à l’utilisation de plantes alimentaires à des fins de survie.

Les choses n’ont pas toujours fonctionné comme prévu, en particulier pour ce qui concerne les demandes de financement. Mais j’en ai tiré des leçons qui font partie de mon processus d’apprentissage et qui m’ont aidé à élaborer des stratégies plus fiables afin d’obtenir des ressources pour le programme.

Ce qui me motive

Je suis emballé par les aspects « découverte » de mon travail. Nous trouvons constamment de nouveaux renseignements concernant la façon dont les plantes s’acclimatent à leur environnement et l’incidence qui en découle sur leurs attributs nutritionnels, ornementaux ou médicinaux. Je me fais un plaisir d’interagir avec mes collègues, mes étudiants et mes partenaires de l’industrie pour poursuivre les objectifs de la recherche.

Comment j’influence la vie des gens

Je m’intéresse surtout à l’exploration de l’espace par l’homme. Toutefois, bien des choses que nous apprenons peuvent être utiles pour résoudre des problèmes rencontrés sur la Terre. Ma recherche a permis de créer un grand nombre d’occasions d’affaires et d’applications utiles en agriculture sur la Terre. Par exemple, nous avons mis au point des moyens de désinfecter les surfaces en ne laissant aucun résidu toxique. Les systèmes de production hydroponique ont bénéficié des résultats de nos recherches concernant les meilleurs moyens de recycler l’eau et les nutriments dans les systèmes fermés. Des travaux que nous avions menés ont permis de résoudre le problème de la culture de plantes alimentaires dans le Nord canadien. Nous avons mis au point de nouveaux systèmes d’éclairage DEL pour les plantes. Ce ne sont là que quelques-unes des retombées positives que notre recherche a ou aura sur la vie humaine ici sur la Terre.

En collaboration avec Bob Thirsk, de l’Agence spatiale canadienne, nous avons lancé en 2000 le projet de la Tomatosphère, dans le cadre duquel des millions d’élèves des écoles primaires et secondaires de toute l’Amérique du Nord ont participé à des activités de recherche spatiale.

En dehors du travail, je

Dans mes temps libres, je pratique la pêche et le golf. De plus, j’ai de quoi m’occuper pendant l’été autour du chalet : la liste des projets d’entretien est interminable! Et, quand je peux me soustraire à ces tâches, j’aime lire.

Mon conseil aux autres

Poursuis tes études et trouve un domaine qui t’intéresse vraiment. Perfectionne tes compétences en rédaction pour en arriver à maîtriser le français suffisamment pour rédiger des textes avec assurance. Essaie de ne pas abuser de mots de remplissage comme « genre » dans les discussions, en particulier dans un contexte professionnel.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Histoire
  • Mathématiques
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Était motivée par le succès
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture
  • Se sentait confortable à l'extérieur, dans les environnements naturels
  • Ressentait une intense satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits et la chasse

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.