Aller au contenu principal

Anastasiia Prysyazhnyuk

Responsable de la science et de l’innovation, Initiative Nouveaux horizons en santé

Agence spatiale canadienne

Profil créé le : 11 janvier 2024
Secteur :
Parcours education : Université
Matières scolaires associées :

À propos de ma carrière

J'explore les façons dont la science et la technologie peuvent apporter des solutions aux problèmes de santé dans l'espace et sur Terre.

Je suis né/j’ai grandi à : Chernivtsi, Ukraine

J’habite désormais : Toronto, Ontario

J’ai fait ma formation ou mes études à : Baccalauréat ès sciences : Santé et maladie  (en anglais) – Université de Toronto; Maîtrise en informatique médicale (en anglais) – Institut universitaire de technologie de l’Ontario

Ma journée de travail varie en fonction de l’état d’avancement de nos activités. Il est surtout question de travailler en équipe avec d’autres scientifiques et ingénieurs et ingénieures. Ces spécialistes résident au Canada ou à l’étranger. Nous travaillons ensemble pour identifier les besoins en soins de santé des futures missions spatiales. Nous explorons aussi les technologies nécessaires pour appuyer ces missions.

Ce travail demande diverses compétences en STIM pour que tous les aspects des problèmes de santé soient pris en compte. Mon équipe et moi-même organisons aussi des événements qui rassemblent des personnes issues des milieux universitaires, de l’industrie et du gouvernement. L’objectif est de favoriser la communication et la collaboration entre ces groupes. Nous pourrions ainsi avoir une solide communauté d'innovateurs et innovatrices du Canada.

À l’école secondaire, j’aimais les sciences et les mathématiques. J’ai toujours voulu aider les gens. J’étais très curieuse au sujet de la santé et des différents facteurs qui l’influencent. C’est cette curiosité qui m’a amenée à obtenir un baccalauréat ès sciences avec spécialisation en biologie humaine (en anglais).

Après avoir terminé mes études de premier cycle, j’ai commencé à travailler dans un établissement de santé. Plus tard, j’ai décidé de poursuivre des études supérieures. Je me suis donc inscrit à une maîtrise en sciences de la santé (en anglais) à l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario. En fait, c’est dans cette même université que mon chemin a croisé le pionnier russe de la cardiologie spatiale, ce qui m’a amenée dans le domaine de la médecine spatiale. Je n’ai jamais regretté mon choix.

J’ai appris que bon nombre des problèmes de santé dans l’espace sont semblables à ceux auxquels font face certaines populations sur Terre, notamment la prise en charge des bébés et le besoin des équipes de premiers soins. J’ai eu la chance d’avoir un superviseur qui faisait de la recherche sur ces populations et j’ai aussi pu y participer à. Après mes études supérieures, j’ai effectué un stage à l’Agence spatiale canadienne. Ce stage m’a menée à mon poste actuel. Consulte mon profil LinkedIn (en anglais) pour en savoir plus.

Je suis motivée par l’innovation et le potentiel infini des possibilités. C’est la passion et l’enthousiasme de mes collègues qui rendent ce travail si motivant. La diversité des projets favorise l’apprentissage continu auprès de nombreux expertes et experts du domaine. C’est tellement gratifiant quand chaque élément trouve sa place comme dans un casse-tête. C’est un réel plaisir de relever un défi médical! Les solutions mises au point pour relever les défis des soins de santé dans l’espace s’appliquent aussi sur Terre. Mon travail a donc une incidence énorme.

Mon travail est important pour que les humains puissent continuer à explorer l’univers en toute sécurité. Il aide aussi à résoudre les problèmes de santé ici sur Terre. Par exemple, mon travail contribue à aider les personnes vivant dans des régions rurales ou éloignées, là où l’accès aux soins de santé est limité.

J’aime faire du yoga, lire, voyager et passer du temps avec ma famille.

Ose rêver grand! Ne laisse pas les échecs te définir ou définir ton avenir. Tu peux réaliser tout ce que tu souhaites.

Ce que je fais au travail

Ma journée de travail varie en fonction de l’état d’avancement de nos activités. Il est surtout question de travailler en équipe avec d’autres scientifiques et ingénieurs et ingénieures. Ces spécialistes résident au Canada ou à l’étranger. Nous travaillons ensemble pour identifier les besoins en soins de santé des futures missions spatiales. Nous explorons aussi les technologies nécessaires pour appuyer ces missions.

Ce travail demande diverses compétences en STIM pour que tous les aspects des problèmes de santé soient pris en compte. Mon équipe et moi-même organisons aussi des événements qui rassemblent des personnes issues des milieux universitaires, de l’industrie et du gouvernement. L’objectif est de favoriser la communication et la collaboration entre ces groupes. Nous pourrions ainsi avoir une solide communauté d'innovateurs et innovatrices du Canada.

Mon parcours

À l’école secondaire, j’aimais les sciences et les mathématiques. J’ai toujours voulu aider les gens. J’étais très curieuse au sujet de la santé et des différents facteurs qui l’influencent. C’est cette curiosité qui m’a amenée à obtenir un baccalauréat ès sciences avec spécialisation en biologie humaine (en anglais).

Après avoir terminé mes études de premier cycle, j’ai commencé à travailler dans un établissement de santé. Plus tard, j’ai décidé de poursuivre des études supérieures. Je me suis donc inscrit à une maîtrise en sciences de la santé (en anglais) à l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario. En fait, c’est dans cette même université que mon chemin a croisé le pionnier russe de la cardiologie spatiale, ce qui m’a amenée dans le domaine de la médecine spatiale. Je n’ai jamais regretté mon choix.

J’ai appris que bon nombre des problèmes de santé dans l’espace sont semblables à ceux auxquels font face certaines populations sur Terre, notamment la prise en charge des bébés et le besoin des équipes de premiers soins. J’ai eu la chance d’avoir un superviseur qui faisait de la recherche sur ces populations et j’ai aussi pu y participer à. Après mes études supérieures, j’ai effectué un stage à l’Agence spatiale canadienne. Ce stage m’a menée à mon poste actuel. Consulte mon profil LinkedIn (en anglais) pour en savoir plus.

Ce qui me motive

Je suis motivée par l’innovation et le potentiel infini des possibilités. C’est la passion et l’enthousiasme de mes collègues qui rendent ce travail si motivant. La diversité des projets favorise l’apprentissage continu auprès de nombreux expertes et experts du domaine. C’est tellement gratifiant quand chaque élément trouve sa place comme dans un casse-tête. C’est un réel plaisir de relever un défi médical! Les solutions mises au point pour relever les défis des soins de santé dans l’espace s’appliquent aussi sur Terre. Mon travail a donc une incidence énorme.

Comment j’influence la vie des gens

Mon travail est important pour que les humains puissent continuer à explorer l’univers en toute sécurité. Il aide aussi à résoudre les problèmes de santé ici sur Terre. Par exemple, mon travail contribue à aider les personnes vivant dans des régions rurales ou éloignées, là où l’accès aux soins de santé est limité.

En dehors du travail, je

J’aime faire du yoga, lire, voyager et passer du temps avec ma famille.

Mon conseil aux autres

Ose rêver grand! Ne laisse pas les échecs te définir ou définir ton avenir. Tu peux réaliser tout ce que tu souhaites.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :

  • Mathématiques
  • Sciences
  • Technologie

Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :

  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Aimait aider les autres
  • Était motivé par le succès
  • Souhaitait diriger
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Ressentait une intense satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • Apprenait en expérimentant
  • portrait par Kenzie Arnott

    Kenzie Arnott

    Profils de carrière

    Responsable du programme « Science in the City »

    Je dirige un programme de communication scientifique dans trois villes différentes. Le but est de connecter les scientifiques afin de les aider à comprendre les spécialités des uns et des autres.
  • portrait par Jose Chiriboga

    Jose Chiriboga (il)

    Profils de carrière

    Associé principal au soutien scientifique

    Mon équipe et moi créons et animons des programmes de formation illustrant les diverses manières d’utiliser nos produits afin de faciliter la recherche scientifique et l’innovation.
  • Genny Marcoux debout devant un fond de fleurs artificielles roses et blanches de taille humaine.

    Genny Marcoux

    Profils de carrière

    Responsable de l’infrastructure et de la sécurité

    Je dirige une équipe experte chargée de créer un environnement sécurisé pour l’équipe de développement de cours, permettant à la clientèle de se familiariser avec nos produits et d’apprendre la cybersécurité.
  • portrait par Gordon Martell

    Gordon Martell (il)

    Profils de carrière

    Professeur adjoint

    J’enseigne aux étudiants et étudiantes du postsecondaire à devenir des leaders dans les écoles et autres organisations.
  • Nancy Rogers debout sur un affleurement rocheux où elle prospecte des minéraux. Encadré : Roche de labradorite coupée pour exposer les motifs de couleur.

    Nancy Rogers

    Profils de carrière

    Prospectrice professionnelle et artisane

    Je me rends dans des régions reculées à la recherche de minéraux et de cristaux.
  • portrait par Marianne Parent

    Marianne Parent (elle)

    Profils de carrière

    Vétérinaire / Candidate au doctorat en épidémiologie vétérinaire,

    Je suis une docteure pour les chats et les chiens, ainsi que pour certains autres animaux comme les perroquets et les lapins. Je fais aussi de la recherche sur un parasite du saumon d’élevage.
  • portrait par Ali Ashrafi

    Ali Ashrafi (il)

    Profils de carrière

    Candidat au doctorat

    Je suis inscrit dans un programme de doctorat en sciences humaines.
  • portrait par Olivia Ivany

    Olivia Ivany

    Profils de carrière

    Technologue en échographie diagnostique

    J’effectue différents types d’échographies sur l'ensemble du corps.
  • portrait par Rashell Featherstone

    Rashell Featherstone (elle)

    Profils de carrière

    Associée principale au programme

    Je coordonne des projets pour le développement de nouveaux produits chez STEMCELL.
  • portrait par Tyler Morhart

    Tyler Morhart (il)

    Profils de carrière

    Scientifique, responsable de la ligne de faisceaux – SyLMAND

    Je fais partie du personnel scientifique à l’installation de rayonnement synchrotron du Centre canadien de rayonnement synchrotron. Je suis responsable de la ligne de faisceaux de SyLMAND.
  • portrait parMohamd Imad

    Mohamd Imad

    Profils de carrière

    Spécialiste de l’étalonnage des systèmes de diagnostic et de contrôle des véhicules

    Je travaille sur l’électronique, le câblage et les logiciels des véhicules extraordinaires de General Motors.
  • Brianna Lummerding à genoux près d’un cerceau en plastique collectant des échantillons dans un champ herbeux.

    Brianna Lummerding

    Profils de carrière

    Responsable de l’innovation agronomique

    Je m’occupe de tout ce qui concerne la gestion des sols pour un groupe de détaillants et détaillantes.