Aller au contenu principal

Derek So

Candidat au doctorat, génétique humaine

Centre de génomique et politiques, Université McGill

Profil créé le : 20 février 2024
Secteur :
Parcours education : Université
Matières scolaires associées :

À propos de ma carrière

J’étudie et effectue des recherches portant sur l’aspect éthique de la modification génétique des êtres humains.

Je suis né/j’ai grandi à : Vancouver, C.-B., Canada

J’habite désormais : Montréal, QC, Canada

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai obtenu un  baccalauréat en biologie et littérature anglaise (en anglais) et une maîtrise en génétique humaine et bioéthique (en anglais), à l'Université McGill. Je travaille actuellement sur mon doctorat à l’université McGill, au Département de la génétique humaine  (en anglais).

 

J’ai étudié la génétique humaine durant mon premier et second cycle universitaire. Je travaille actuellement sur ma thèse de doctorat. En fait, j'effectue des recherches portant sur l’aspect éthique de la modification génétique des êtres humains. Je cherche à savoir ce que pensent les gens en ce qui concerne les « humains génétiquement modifiés ». Dans mes recherches, j’inclus des perspectives liées aux domaines de la psychologie et de la théologie (points de vue religieux). J’y inclus aussi la science-fiction. J’utilise ces points de vue pour explorer d’où nos concepts proviennent. J’espère que mes recherches soutiendront la discussion et contribueront au débat. 

Je travaille le plus souvent au Centre de génomique et politiques. Car, la majeure partie de mon travail implique les sciences sociales et les recherches en sciences humaines. Toutefois, ma formation en STIM est très utile. Elle m’aide à comprendre les bases des technologies utilisées en recherche et en modification génétiques. Je suis mieux outillé pour comprendre leurs utilisations et leurs impacts. Cela m’aide à communiquer de manière plus efficace sur le sujet.  

Mes recherches impliquent une analyse philosophique de l’édition du génome humain (c'est-à- dire, la modification des informations génétiques de l'être humain ). Je crée également des projets de sondage qui visent à découvrir ce que différents groupes pensent des biotechnologies. En tant qu’étudiant en doctorat, je travaille de façon autonome sous l’encadrement de mes superviseurs. Je travaille également avec d’autres personnes sur des projets et des publications au Centre de génomique et politiques.

Quand j’étais à l’école secondaire, je souhaitais principalement devenir généticien, ou à défaut auteur de science-fiction. Durant mes études de premier cycle universitaire, j’ai décidé de me concentrer sur la génétique humaine. J’ai envisagé différents laboratoires comme endroits où travailler. J’ai trouvé que le Centre de génomique et politiques était le plus intéressant, entre autres parce que nombre de mes centres d’intérêt s’y trouvaient rassemblés de façon très interdisciplinaire. Depuis lors, j’ai également effectué des recherches au Summer Institute de Yale en bioéthique. J’ai aussi effectué des recherches au Hastings Center et dans le programme STS (sciences, technologies et société) de Harvard. 

La bioéthique est un domaine interdisciplinaire. Cela signifie que l’on travaille avec plusieurs domaines d’études différents. J’aime pouvoir rassembler des recherches issues de plusieurs domaines différents qui m’intéressent. Cela inclut des domaines comme la science, l’histoire et la psychologie sociale. Il y a  également des études comparatives sur la religion et la science-fiction, ainsi que la futurologie. Ce sujet évolue au fur et à mesure que de nouvelles technologies sont développées et utilisées en soins de santé. Cela rend ce domaine d’étude très vivant. Travailler dans ce domaine donne l’impression d’être à la fine pointe des choses!

L’édition du génome humain est probablement une des technologies les plus puissantes du 21e siècle. Je crois que mon travail peut nous aider à comprendre les effets potentiels pendant que ces technologies en sont encore à leurs premiers stades. J’espère que mes recherches nous aideront aussi à penser de manière plus créative à la manière dont nous abordons et régulons ce type de technologies.

Pendant longtemps, j’ai été le capitaine de l’équipe de Quiz Bowl (compétition universitaire intra-muros sous forme de jeu-questionnaire) de McGill. J’étais aussi vice-président de la Film Society (ciné-club) de McGill. Je nage plusieurs fois par semaine.

Prends du temps pour développer un plan des opportunités que vous souhaitez exploiter. Cela peut inclure des choses comme des moyens d’obtenir du financement, le genre de recherches que tu aimerais faire, etc. Assure-toi que tes méthodes soient aussi appropriées et efficaces que possible. N’aie pas peur de communiquer avec des personnes qui, selon toi, pourraient être en mesure de t’aider.

Ce que je fais au travail

J’ai étudié la génétique humaine durant mon premier et second cycle universitaire. Je travaille actuellement sur ma thèse de doctorat. En fait, j'effectue des recherches portant sur l’aspect éthique de la modification génétique des êtres humains. Je cherche à savoir ce que pensent les gens en ce qui concerne les « humains génétiquement modifiés ». Dans mes recherches, j’inclus des perspectives liées aux domaines de la psychologie et de la théologie (points de vue religieux). J’y inclus aussi la science-fiction. J’utilise ces points de vue pour explorer d’où nos concepts proviennent. J’espère que mes recherches soutiendront la discussion et contribueront au débat. 

Je travaille le plus souvent au Centre de génomique et politiques. Car, la majeure partie de mon travail implique les sciences sociales et les recherches en sciences humaines. Toutefois, ma formation en STIM est très utile. Elle m’aide à comprendre les bases des technologies utilisées en recherche et en modification génétiques. Je suis mieux outillé pour comprendre leurs utilisations et leurs impacts. Cela m’aide à communiquer de manière plus efficace sur le sujet.  

Mes recherches impliquent une analyse philosophique de l’édition du génome humain (c'est-à- dire, la modification des informations génétiques de l'être humain ). Je crée également des projets de sondage qui visent à découvrir ce que différents groupes pensent des biotechnologies. En tant qu’étudiant en doctorat, je travaille de façon autonome sous l’encadrement de mes superviseurs. Je travaille également avec d’autres personnes sur des projets et des publications au Centre de génomique et politiques.

Mon parcours

Quand j’étais à l’école secondaire, je souhaitais principalement devenir généticien, ou à défaut auteur de science-fiction. Durant mes études de premier cycle universitaire, j’ai décidé de me concentrer sur la génétique humaine. J’ai envisagé différents laboratoires comme endroits où travailler. J’ai trouvé que le Centre de génomique et politiques était le plus intéressant, entre autres parce que nombre de mes centres d’intérêt s’y trouvaient rassemblés de façon très interdisciplinaire. Depuis lors, j’ai également effectué des recherches au Summer Institute de Yale en bioéthique. J’ai aussi effectué des recherches au Hastings Center et dans le programme STS (sciences, technologies et société) de Harvard. 

Ce qui me motive

La bioéthique est un domaine interdisciplinaire. Cela signifie que l’on travaille avec plusieurs domaines d’études différents. J’aime pouvoir rassembler des recherches issues de plusieurs domaines différents qui m’intéressent. Cela inclut des domaines comme la science, l’histoire et la psychologie sociale. Il y a  également des études comparatives sur la religion et la science-fiction, ainsi que la futurologie. Ce sujet évolue au fur et à mesure que de nouvelles technologies sont développées et utilisées en soins de santé. Cela rend ce domaine d’étude très vivant. Travailler dans ce domaine donne l’impression d’être à la fine pointe des choses!

Comment j’influence la vie des gens

L’édition du génome humain est probablement une des technologies les plus puissantes du 21e siècle. Je crois que mon travail peut nous aider à comprendre les effets potentiels pendant que ces technologies en sont encore à leurs premiers stades. J’espère que mes recherches nous aideront aussi à penser de manière plus créative à la manière dont nous abordons et régulons ce type de technologies.

En dehors du travail, je

Pendant longtemps, j’ai été le capitaine de l’équipe de Quiz Bowl (compétition universitaire intra-muros sous forme de jeu-questionnaire) de McGill. J’étais aussi vice-président de la Film Society (ciné-club) de McGill. Je nage plusieurs fois par semaine.

Mon conseil aux autres

Prends du temps pour développer un plan des opportunités que vous souhaitez exploiter. Cela peut inclure des choses comme des moyens d’obtenir du financement, le genre de recherches que tu aimerais faire, etc. Assure-toi que tes méthodes soient aussi appropriées et efficaces que possible. N’aie pas peur de communiquer avec des personnes qui, selon toi, pourraient être en mesure de t’aider.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :

  • Arts visuels
  • Arts dramatiques
  • Littérature et langue
  • Sciences

Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :

  • Appréciait travailler seul
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • portrait par Kenzie Arnott

    Kenzie Arnott

    Profils de carrière

    Responsable du programme « Science in the City »

    Je dirige un programme de communication scientifique dans trois villes différentes. Le but est de connecter les scientifiques afin de les aider à comprendre les spécialités des uns et des autres.
  • portrait par Jose Chiriboga

    Jose Chiriboga (il)

    Profils de carrière

    Associé principal au soutien scientifique

    Mon équipe et moi créons et animons des programmes de formation illustrant les diverses manières d’utiliser nos produits afin de faciliter la recherche scientifique et l’innovation.
  • Genny Marcoux debout devant un fond de fleurs artificielles roses et blanches de taille humaine.

    Genny Marcoux

    Profils de carrière

    Responsable de l’infrastructure et de la sécurité

    Je dirige une équipe experte chargée de créer un environnement sécurisé pour l’équipe de développement de cours, permettant à la clientèle de se familiariser avec nos produits et d’apprendre la cybersécurité.
  • portrait par Gordon Martell

    Gordon Martell (il)

    Profils de carrière

    Professeur adjoint

    J’enseigne aux étudiants et étudiantes du postsecondaire à devenir des leaders dans les écoles et autres organisations.
  • Nancy Rogers debout sur un affleurement rocheux où elle prospecte des minéraux. Encadré : Roche de labradorite coupée pour exposer les motifs de couleur.

    Nancy Rogers

    Profils de carrière

    Prospectrice professionnelle et artisane

    Je me rends dans des régions reculées à la recherche de minéraux et de cristaux.
  • portrait par Marianne Parent

    Marianne Parent (elle)

    Profils de carrière

    Vétérinaire / Candidate au doctorat en épidémiologie vétérinaire,

    Je suis une docteure pour les chats et les chiens, ainsi que pour certains autres animaux comme les perroquets et les lapins. Je fais aussi de la recherche sur un parasite du saumon d’élevage.
  • portrait par Ali Ashrafi

    Ali Ashrafi (il)

    Profils de carrière

    Candidat au doctorat

    Je suis inscrit dans un programme de doctorat en sciences humaines.
  • portrait par Olivia Ivany

    Olivia Ivany

    Profils de carrière

    Technologue en échographie diagnostique

    J’effectue différents types d’échographies sur l'ensemble du corps.
  • portrait par Rashell Featherstone

    Rashell Featherstone (elle)

    Profils de carrière

    Associée principale au programme

    Je coordonne des projets pour le développement de nouveaux produits chez STEMCELL.
  • portrait par Tyler Morhart

    Tyler Morhart (il)

    Profils de carrière

    Scientifique, responsable de la ligne de faisceaux – SyLMAND

    Je fais partie du personnel scientifique à l’installation de rayonnement synchrotron du Centre canadien de rayonnement synchrotron. Je suis responsable de la ligne de faisceaux de SyLMAND.
  • portrait parMohamd Imad

    Mohamd Imad

    Profils de carrière

    Spécialiste de l’étalonnage des systèmes de diagnostic et de contrôle des véhicules

    Je travaille sur l’électronique, le câblage et les logiciels des véhicules extraordinaires de General Motors.
  • Brianna Lummerding à genoux près d’un cerceau en plastique collectant des échantillons dans un champ herbeux.

    Brianna Lummerding

    Profils de carrière

    Responsable de l’innovation agronomique

    Je m’occupe de tout ce qui concerne la gestion des sols pour un groupe de détaillants et détaillantes.