Aller au contenu principal

Jordan Joseph Frizzley (il/lui)

Technicien des sites de reproduction du saumon
Jordan Frizzley tenant un gros saumon

Jordan Frizzley tenant un gros saumon.

Jordan Frizzley tenant un gros saumon

Jordan Frizzley tenant un gros saumon.

Lieu de naissance
Emplacement

Mon travail consiste à produire la prochaine génération de saumons pour l'aquaculture.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né à Campbell River, en Colombie-Britannique. J'ai déménagé à Fort McMurray, en Alberta, où j'ai terminé mes études secondaires.

J’habite désormais : Comox Valley, en Colombie-Britannique.

J’ai fait ma formation ou mes études à : Diplôme en technologie environnementale, Collège Keyano 
Baccalauréat en sciences (sciences de l'environnement), Université du Nord de la Colombie-Britannique

Ce que je fais au travail

Présentement, je travaille sur un site d'élevage. Ici, nous créons la prochaine génération de saumons. Mes tâches habituelles comprennent la manipulation des poissons, la surveillance de leurs conditions de vie et les programmes d'alimentation. Nous gardons la trace des différentes lignées génétiques des poissons que nous élevons. Nous les trions par familles dans notre programme de reproduction. Nous utilisons ces informations pour sélectionner les poissons à reproduire afin de développer les meilleures caractéristiques. Cela permet également d'éviter la consanguinité des stocks. Lorsque les poissons sont en âge de se reproduire, nous récoltons la laitance (sperme des poissons mâles) et les œufs. Ces derniers sont envoyés à l'écloserie pour être fécondés et le cycle continue.

Nous surveillons les niveaux d'oxygène et de température de l'eau pour nous assurer qu'ils répondent aux besoins des poissons. L'une des choses que nous surveillons est la quantité et les types de plancton dans l'eau. Il existe de nombreux types de plancton différents. Certains planctons peuvent nuire aux poissons. Nous devons donc être prêts à réagir si la présence de certaines espèces plancton présente un risque.

Les connaissances STIM sont importantes pour travailler dans l'aquaculture. Connaître les raisons pour lesquelles vous faites différentes choses lorsque vous élevez des poissons est mieux que de simplement les faire. Par exemple, avoir une compréhension des effets des niveaux d'oxygène et de température sur les êtres vivants vous aide à comprendre combien il est important de surveiller cela. Comprendre la santé des poissons et la biologie des poissons en général est très utile dans ce travail. Ma formation en sciences de l'environnement me permet de mieux comprendre l'océan et la façon d'élever des poissons de manière durable. Nous utilisons la chimie et la biologie tous les jours lorsque nous surveillons la qualité de l'eau. 

La résolution de problèmes est une grande partie de ce que nous faisons. Notre ferme est située dans une région éloignée, il n'est donc pas possible de passer au magasin pour acheter quelque chose. Vous devez planifier à l'avance lorsque vous travaillez dans un endroit comme celui-ci. Si quelque chose ne va pas, vous devez être capable d'en trouver la cause et de la réparer avec ce que vous avez sous la main. 
 

Mon parcours

Je n'avais pas prévu de travailler dans l'industrie de l'aquaculture lorsque j'étais au secondaire. Cependant, maintenant que j'y pense, c'est un choix naturel pour moi. J'ai grandi à Campbell River, sur l'île de Vancouver, près de la mer. Enfant, j'adorais être sur la plage, dans ou sur l'océan. J'adorais la vie marine, en particulier les poissons. Les poissons ont toujours été une de mes passions. Je ne sais pas si je me serais imaginé travailler dans l'aquaculture, mais j'ai toujours su que je voulais travailler dans un domaine lié aux sciences de l'environnement. 

En grandissant à Campbell River, le saumon était (et est) une partie importante de la culture. La pêche, la pêche et la consommation de saumon font partie intégrante de la vie là-bas. Comme c'est le cas dans toute la Colombie-Britannique ! Au fil des ans, cependant, nous avons vu les stocks de saumon sauvage diminuer. L'aquaculture est un moyen de continuer d'une manière beaucoup plus durable. L'élevage du saumon contribue à maintenir la culture du saumon en vie en Colombie-Britannique.

Je trouve que travailler dans l'aquaculture est très satisfaisant. Cependant, il y a certains défis associés au travail dans l'industrie de l'aquaculture. La plupart d'entre eux tournent autour de la perception négative et de la désinformation que certaines personnes ont de l'industrie. Beaucoup de gens ne réalisent pas à quel point la salmoniculture a évolué depuis ses débuts, il y a de ça plusieurs décennies. Les initiatives d'aquaculture d'aujourd'hui suivent des réglementations très strictes pour protéger à la fois l'environnement et les gens qui en consomment.

Ce qui me motive

J'aime pouvoir travailler dans des endroits magnifiques ! J'adore quand je peux être au bord de l'océan. Chaque jour, je suis dans la nature. Je vois différents mammifères marins et des oiseaux de mer tous les jours !

Comment j’influence la vie des gens

L'aquaculture nous aide à changer la façon dont nous interagissons avec l'océan en modifiant la façon dont nous récoltons et produisons des aliments à partir de celui-ci. La façon dont nous avons utilisé l'océan dans le passé n'est pas durable. Nous l'avons traité comme une source illimitée de nourriture, mais ce n'est pas vrai ; les ressources de l'océan ne sont pas illimitées. Nous avons pêché certaines espèces jusqu'à l'extinction. Les populations de saumon du Pacifique et de l'Atlantique sont beaucoup plus faibles que par le passé, en partie à cause de la surpêche. L'aquaculture est une nouvelle façon de produire des aliments à partir de l'océan. Elle change la façon dont nous interagissons avec l'océan à l'échelle mondiale. Elle contribue également à accroître la sécurité alimentaire. Pour moi personnellement, aider à mettre de la nourriture dans les assiettes des gens est gratifiant !

En dehors du travail, je

J'aime faire du kayak et explorer les lacs et la côte de cette région. Je suis également bénévole dans un programme de mise en valeur du saumon sauvage. Ce programme vise à augmenter les populations de saumons sauvages du Pacifique. 

C'est formidable de pouvoir apporter les connaissances de ma profession pour aider les efforts des bénévoles.

Mon conseil aux autres

Vas-y et essaie ! La seule façon de savoir si tu aimes un type de travail est de faire un essai et de voir si cela te plaît. Dans mon domaine, il existe de nombreux points d'entrée pour se familiariser avec l'industrie de l'aquaculture. Par exemple, chercher un emploi d'été. Rechercher les possibilités de faire du bénévolat dans les projets locaux de mise en valeur du poisson dans votre région. Il existe également de nombreux autres cheminements de carrière en aquaculture en plus du travail dans les fermes. Il existe des rôles de gestion d'entreprise, de marketing, de finance et de recherche, pour n'en citer que quelques-uns. Jetez un coup d'œil... vous pourriez trouver quelque chose qui vous intéresse !

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Alimentation et nutrition
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • Aimait la lecture
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Donnait peu d'importance à ses notes

Les partenaires

Alliance de l'industrie canadienne de l'aquaculture (AICA)

Parlons sciences tient à remercier l'Alliance de l'industrie canadienne de l'aquaculture (AICA) de nous avoir mis en contact avec la personne présentée ci-dessus.
L'Alliance de l'industrie canadienne de l'aquaculture (AICA) est l'association nationale qui représente les producteurs de produits de la mer en aquaculture au Canada. L’alliance sert à représenter leurs intérêts à Ottawa auprès des organismes de réglementation, des personnes impliquées dans les prises de décision et des leaders politiques. Consultez le site Web de l’Alliance (en anglais) pour en savoir plus sur l'industrie de l'aquaculture au Canada, sur la façon dont cette industrie contribue à la production d'un approvisionnement alimentaire durable et sur les avantages d'un régime à base de produits de la mer.

CAIA Logo

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.