Aller au contenu principal
Profil de carrière

Eric Fisher

Fondateur et PDG
Labfundr
Eric Fisher
Eric Fisher
Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

Eric Fisher est le fondateur et le PDG de Labfundr, une société conçue pour aider les scientifiques à faire plus de découvertes.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à :Je suis né à Ottawa. J’ai grandi près d’une petite ville appelée Berwick, Ontario, Canada.

J’habite désormais : Je vis actuellement à Halifax, Nouvelle-Écosse, Canada.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai fait mon baccalauréat en biochimie à l’Université d’Ottawa. Par la suite, j’ai obtenu mon doctorat en biochimie et en biologie moléculaire à l’Université Dalhousie, à Halifax

Ce que je fais au travail

Notre objectif avec Labfundr est d’aider les scientifiques à faire plus de découvertes. Toutes mes activités quotidiennes visent à faire connaître Labfundr, à aider les gens à planifier leurs campagnes et à permettre au public d’appuyer directement la recherche grâce au financement participatif.

Cela dit, il n’y a pas deux jours identiques.

J’ai passé mes journées à communiquer avec de nombreuses personnes différentes. Les affaires impliquent beaucoup de discussions en personne, par téléphone, par courriel, par message texte, sur Twitter, par Skype, sur Facebook et sur LinkedIn. Tu vois l’idée. Et il ne s’agit que de messages, sans compter les publications dans les médias sociaux. C’est aussi une autre activité quotidienne.

Ces interactions se font avec les membres de l’équipe, les scientifiques, les , les gestionnaires, les investisseurs et investisseures potentiels, la clientèle potentielle, les conseillers et conseillères, les médias, d’autres fondateurs et fondatrices de jeunes entreprises et des professionnels et professionnelles du monde des affaires.

D’autres activités comprennent beaucoup de recherche, de marketing, de tâches administratives, de démarches aléatoires, ainsi que la participation à des activités éducatives pour en apprendre davantage sur la gestion d’une jeune entreprise.

Cela peut sembler surprenant, mais j’utilise constamment des compétences en STIM dans mes activités professionnelles.

Faire un doctorat te permet d’apprendre à être organisé, à gérer ton temps, à faire des présentations, à penser de façon critique et créative et à parcourir l’Internet pour trouver l’information dont tu as besoin.

En plus de tout cela, mes années d’expérience dans le milieu de la recherche ainsi que mon exposition au financement des sciences et au fonctionnement du financement des sciences ont été d’un grand secours. Dans le monde des affaires, il faut avoir une profonde compréhension des problèmes des gens pour avoir la moindre chance de créer une solution pour eux.

Je travaille régulièrement à la résolution de problèmes avec des membres de l’équipe, des conseillers et conseillères ainsi que des mentors et mentores. En tant que PDG, les décisions me reviennent, mais je sollicite constamment le point de vue et l’éclairage d’autres personnes sur les problèmes et les questions relatives aux affaires. Personne ne peut tout savoir ni tout faire soi-même. Et tu auras des problèmes si tu penses que tu le peux.

En science, les meilleurs chercheurs et chercheures sont ceux et celles qui sont ouverts à donner et à recevoir des conseils de leurs pairs. C’est exactement la même chose dans le monde des affaires.

Enfin, et surtout, j’ai du plaisir!!!

Mon parcours

Mon père est un scientifique, donc j’ai toujours été curieux du monde naturel. Mais je n’aurais jamais pu prédire que c’est ce que je ferais! Pour être honnête, le financement participatif n’existait pas à l’époque, et Internet était un endroit bien différent.

Le lancement d’une entreprise est de loin le plus grand changement d’orientation de ma carrière. D’une certaine façon, j’ai toujours aimé l’idée de « travailler pour moi-même », mais je ne savais pas du tout quelle forme cela prendrait ou ce que cela signifiait vraiment.

Franchement, la décision de créer une entreprise a été un très grand défi. À l’époque, j’étais à la recherche d’un poste de en Europe.

Plus précisément, il y avait d’excellents groupes de recherche au Danemark et en Suède auxquels je voulais me joindre. Il a été difficile de prendre la décision de cesser de chercher un emploi sûr et bien défini pour plonger dans l’entrepreneuriat et l’incertitude.

Je pense que ma volonté de continuer à apprendre et à élargir mon réseau m’a aidé à franchir les premières étapes de ce choix. Les gens sont d’un grand soutien et sont heureux de donner des conseils et de mettre des individus en relation. Mais il faut demander!

Ce qui me motive

Je suis enthousiaste parce que je pense aux scientifiques qui seront en mesure d’exécuter leurs plans et de faire de nouvelles découvertes, grâce au soutien de la population. Nous voulons contribuer à fournir aux chercheurs et chercheures l’endroit et les outils pour trouver un public et bâtir un suivi à long terme.

Je trouve l’établissement de relations très gratifiant. Des choses merveilleuses se produisent lorsqu’on fait quelque chose dont les gens voient les avantages plus larges. En allant au-delà des simples relations transactionnelles – où une personne en paie une autre et obtient quelque chose en retour –, tu peux entrer dans un espace où tout le monde a adhéré au même objectif et vise à l’atteindre ensemble.

C’est ce qui m’enthousiasme : rencontrer des gens qui ont cette attitude et cette approche de la vie est hautement gratifiant.

Je ne fais plus mes propres recherches dans un laboratoire. Mais si notre travail avec Labfundr peut aider à rendre de nouvelles découvertes possibles, à inciter davantage de personnes à devenir des scientifiques et à dire à leur gouvernement de financer davantage la science, ce sera tout aussi gratifiant que de faire mes propres découvertes scientifiques!

Comment j’influence la vie des gens

Nous aidons les gens à trouver, à financer et à suivre les recherches qui leur tiennent à cœur. En retour, nous aidons les scientifiques à raconter leur histoire à un nouveau public et à obtenir une nouvelle source de financement. C’est une carrière très enrichissante, car la science me tient beaucoup à cœur. Je crois que le fait d’aider le public à établir des liens avec la communauté de recherche et à se sentir partie prenante de l’équipe peut avoir un effet très positif sur la société. Réunir les gens est très amusant.

En dehors du travail, je

Ces jours-ci, je passe du temps avec mon chiot, Joni. Elle me garde actif. J’ai enseigné à Joni le « parcours d’obstacle », ce qui est ridicule et tellement trop amusant. La science-fiction et les émissions de télévision bizarres m’aident à me détendre.

Je suis un fan de longue date des Raptors, des Jays et des Sénateurs. J’ai vécu des montagnes russes en regardant leurs séries éliminatoires cette année!

Mon conseil aux autres

Assiste à des événements dans ta région et efforce-toi de te constituer un réseau (c’était très difficile pour moi au début). Au-delà du niveau local, communique avec les personnes que tu admires. Les gens sont généralement enclins à fournir de l’aide et des conseils. Mais tu ne le sauras pas à moins de le demander!

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Informatique
  • Histoire
  • Musique
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Ne voulait jamais être en classe
  • Donnait peu d'importance à ses notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait mieux en expérimentant

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.