Aller au contenu principal

Viviana Ramirez-Luna (elle)

Entrepreneure en environnement
Planeet
Viviana Ramirez-Luna dehors en hiver
Viviana Ramirez-Luna dehors en hiver

J'ai fondé (et dirige) une société de conseil qui aide les entreprises, les collectivités et les organisations à réduire les déchets qu'elles produisent.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née en Colombie, dans la capitale Bogotá, et j'ai grandi près de Cali, la capitale mondiale de la salsa, au sud-ouest de la Colombie.

J’habite désormais : J'habite maintenant à St. John's, à Terre-Neuve. Je suis venue ici pour faire une maîtrise en sciences de l'environnement, j'ai épousé un Terre-Neuvien et je suis restée.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J'ai obtenu mon baccalauréat en biologie à l'Universidad del Valle, en Colombie.
J'ai obtenu une maîtrise en sciences de l'environnement à l'Université Memorial de Terre-Neuve.

Ce que je fais au travail

J'ai fondé (et dirige) une société de conseil en environnement appelée Planeet.  Nous aidons les entreprises, les collectivités et les organisations à réduire les déchets qu'elles produisent. Cela leur permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de diminuer les coûts et de promouvoir une meilleure utilisation de nos ressources.

Le travail que je fais est basé sur des projets. Comme chaque projet est à un stade différent, mon travail quotidien dépend du projet sur lequel je travaille. Je rencontre souvent des personnes d'affaires pour leur expliquer ce que je fais et comment mon entreprise peut les aider. Je rencontre également des personnes qui travaillent avec moi sur des projets. Certaines de mes réunions ont lieu avec des personnes qui m'aident à développer mon entreprise. Par exemple, pour commercialiser nos produits et faire connaître Planeet.

Certaines de mes réunions ont lieu avec des personnes chargées d'élaborer une proposition pour un projet. En tant qu’entreprise en démarrage, je suis responsable de toutes les parties de l'entreprise. Je dois m'occuper de toutes les finances, des impôts à la collecte de fonds. Je crée également des webinaires pour partager les connaissances sur le zéro déchet avec les autres. J'ai également un jeune enfant avec lequel je fais du unschooling (enseignement à domicile non structuré). Je ne travaille pas à plein temps. Je passe une partie de mes journées avec mon enfant, il est mon projet de vie ! Fait intéressant, je me suis également rendue compte que le fait de ne pas travailler toute la journée me rend très productive en m'aidant à me concentrer lorsque le travail doit être fait.

Lorsque je prends des décisions liées à mon entreprise, je consulte d'autres personnes pour trouver la meilleure solution. Si ce n'est pas urgent, je peux prendre plus de temps pour évaluer les possibilités. S'il s'agit d'un projet sur lequel je travaille avec d'autres, nous nous réunissons pour discuter de la manière de procéder et des étapes à suivre. Nous décidons également des méthodes et des données que nous devons utiliser.

Mon parcours

Quand j'étais à l'école, je voulais être une biologiste en vie marine. Je voulais étudier les baleines et les dauphins. J'avais une idée romantique de l'étude de la vie sauvage. J'ai commencé un diplôme de biologie à l'université. Dès le début, je me suis intéressée à la nature et aux interactions entre l'homme et son environnement.

Pendant mes études, j'ai rejoint une ONG, la Fondation Squalus . J'ai travaillé avec des biologistes qui étudiaient les requins et les raies exploités par des pêcheries à petite et grande échelle. J'ai réalisé que je voulais étudier l’aspect socio-économie de la pêche. Il s'agit d'une étude de l'interdépendance entre le processus décisionnel des gens, l'économie et l'environnement.

J'ai travaillé comme biologiste des pêches pendant environ 10 ans, en me concentrant sur les pêches à petite échelle. J'ai parlé avec les pêcheurs et j'ai recueilli leurs points de vue. J'ai examiné l'histoire des pêches dans la région locale ; je voulais voir si les changements de gouvernement avaient affecté la pêche locale. J'ai appris à connaître les gens et à savoir comment ils et elles interagissent avec leur environnement naturel. J'ai appris à comprendre comment les interactions au sein et entre les pêcheries à petite et grande échelle et les décisions du gouvernement affectaient les communautés locales. Vous pouvez lire cette histoire  (en anglais) que j'ai écrite avec un pêcheur et leader local de Chocó, sur la côte Pacifique de la Colombie, à propos de la pêche dans sa région.

Puis en 2017, un an après être devenue maman, j'ai lu un livre sur la façon d'atteindre le zéro déchet à la maison.  J'étais sceptique quant à la possibilité de le faire, mais j'ai décidé d'essayer. Je recyclais déjà, j'utilisais des sacs réutilisables et nous n'utilisions pas de pailles en plastique. Ce livre a changé ma vie ! Il m'a montré que nous pouvions et devions faire encore beaucoup plus. J'ai trouvé l'organisation Zero Waste Canada. Puis j'ai créé un chapitre ici à St. John's. Le problème avec les déchets, c'est qu'ils sont généralement hors de vue et hors de l'esprit. C'est-à-dire qu'après les avoir jetées sur le trottoir, on les oublie. Mais nous ne pouvons pas les oublier ! Nous les mangeons, nous les respirons, ils occupent des terres précieuses, etc. Et ce n'est pas un problème lointain. Il vient de chaque personne et touche tout le monde.

Après quelques mois, avec les personnes qui nous avaient rejoints, nous avons fait rejoint la coopérative de justice sociale et créé une équipe d'action zéro déchet (Zero Waste Action Team). Nous sommes maintenant à la tête des initiatives "zéro déchet" ! Pendant ceci, j’ai aussi pris tout ce que j'ai appris et j'ai créé une société de conseil. Mon entreprise, Planeet Consulting, est la première entreprise sociale zéro déchet de la province. Nous travaillons avec d'autres entreprises, organisations et communautés pour les aider à réduire leurs déchets, leur impact environnemental et leurs coûts.

Ce qui me motive

Je crois que nous devons produire mieux, consommer moins et être plus conscients de notre consommation. Nous devons repenser les raisons pour lesquelles nous achetons les choses comme nous le faisons. Nous devons cesser de nous contenter de faire ce qui est facile à faire (par exemple, passer du recyclage à la réduction de ce que nous consommons en premier lieu). 

Je suis motivée par le désir d'aider les autres et l'environnement. Je veux contribuer à créer un endroit où chacun a de quoi satisfaire ses besoins. Ma mission est de trouver comment transformer des concepts compliqués (comme l'économie circulaire) et des messages personnels en quelque chose de pertinent pour tout le monde, afin que chacun ait le sentiment de pouvoir faire sa part.

Comment j’influence la vie des gens

Mon travail contribue à la protection de l'environnement. En réduisant la quantité de déchets que nous produisons, nous consommons moins d'énergie et avons un impact moindre sur notre planète. Voici deux exemples de la façon dont je contribue à rendre le monde meilleur :

Le premier est le compostage communautaire dans le centre-ville de St. John's, à Terre-Neuve. Dans le cadre de ce projet, nous avons reçu des fonds pour installer des bacs afin de détourner les matières organiques des sites d'enfouissement. Nous avons commencé ce projet parce que nous voulions aider nos élus à voir que c'est possible et que les gens sont intéressés. Au début, on craignait que cela n'attire des animaux comme les rats. On craignait également que ce type de programme ne puisse fonctionner dans notre climat froid d'hiver. Nous utilisons des bacs spécialement conçus qui empêchent les animaux d'entrer et gardent les déchets organiques au chaud, même en hiver. La transformation des déchets organiques en compost crée un engrais naturel pour le jardinage, ce qui améliore la production alimentaire locale. Cela permet également à la ville d'économiser le coût du transport des déchets à la décharge. Moins de camions sur la route signifie moins de gaz à effet de serre émis par ces camions. Il est utile que les gens voient les avantages financiers d'une bonne action en faveur de l'environnement.

Le deuxième projet est mené avec la ville de Portugal Cove-St Phillip’s. Nous examinons ce qui se fait déjà dans la région (par exemple, la réparation, le remplissage, le recyclage et le compostage). Nous utilisons le concept de l'économie circulaire pour essayer de créer des emplois. Il s'agit d'un projet pilote que nous espérons étendre à d'autres villes. L'économie circulaire est un nouveau terme pour un vieux concept. Aujourd'hui, nous jetons souvent les objets lorsqu'ils se cassent ou ne sont plus nécessaires. Autrefois, nous réparions les objets cassés. Nous vendions ou échangions les objets dont nous n'avions plus besoin. Nous cherchons à savoir comment maintenir une économie circulaire locale gérable et durable. Nous nous concentrons sur des actions à plus petite échelle. Si nous faisons tous une petite chose, ensemble, cela aura un effet énorme.

En dehors du travail, je

J'aime lire, me promener et cuisiner. Je n'aurais jamais cru pouvoir faire de la pâtisserie, mais la réduction des plastiques m'a motivée et les résultats sont délicieux ! J'aime aussi colorier et faire des dessins de points à points.

Mon conseil aux autres

Porte une attention particulière aux choses qui te dérangent, que tu aurais souhaité ne pas voir se produire (comme les déchets, pour moi), ou que tu aurais souhaité avoir une solution pour. Considère-toi comme la personne qui démarre cette solution et cela deviendra ta passion. Commence à dresser une liste des choses dont vous aurez besoin. Commence à demander aux personnes de ton entourage : tes amis, tes parents, tes enseignant(e)s, même les politicien(ne)s ! Ils et elles ont une adresse électronique. Regarde ce que les autres font ailleurs. Avec l'internet, il n'y a pas de limites. Noue  des liens pour apprendre d'eux. Il existe de nombreuses opportunités commerciales partout. Les idées commerciales ne doivent pas être uniquement technologiques ; nous avons besoin d'idées pour résoudre des problèmes. Et TU  as ces idées !

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts dramatiques
  • Biologie
  • Participer à des spectacles ou événements spéciaux. Une fois, nous avons fait Thriller de Michael Jackson ! Une autre fois, nous avons créé et présenté une pièce de théâtre/danse folklorique autour des quatre éléments que sont l'eau, le feu, la terre et l
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Souhaitait diriger
  • Ne voulait jamais être en classe

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    I teach and do research on the topics of Food Chemistry and Food Processing.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Research Assistant/Graduate Student

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieure biomédical et chef d'entreprise

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Portrait de Manpreet Kaur

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson with German Sheppard dog

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.