Aller au contenu principal
Profil de carrière

Katie Harris (elle)

Étudiante en médecine / future spécialiste en médecine aérospatiale
Katie Harris essayant une combinaison spatiale de simulation au Centre européen des astronautes.

Katie Harris essayant une combinaison spatiale de simulation au Centre européen des astronautes.

Katie Harris essayant une combinaison spatiale de simulation au Centre européen des astronautes.

Katie Harris essayant une combinaison spatiale de simulation au Centre européen des astronautes.

Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

Je m'oriente vers une carrière de spécialiste en médecine aérospatiale - médecin qui travaille avec les astronautes et les maintient en bonne santé pour les longues missions !

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née et j'ai grandi à St John's, Terre-Neuve.

J’habite désormais : Je passe encore pas mal de temps à St John's pour l'école de médecine, mais je fais aussi des rotations dans d'autres provinces maritimes.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J'ai obtenu mon baccalauréat en sciences avec spécialisation en astrophysique à l'Université de Toronto (Collège Trinity). J'ai ensuite obtenu ma maîtrise ès sciences en études spatiales à l'Université internationale de l'espace en France. Je travaille actuellement sur mon doctorat en médecine à l'Université Memorial et je prévois d'obtenir mon diplôme en 2023.

Ce que je fais au travail

Je travaille pour obtenir mon diplôme de médecine. Cela implique de passer mes journées à apprendre de manière clinique. J'apprends au contact d'autres étudiants et étudiantes, de médecins et de médecins en résidence. C'est la partie « apprentissage par la pratique » de ma formation, et j'aime vraiment ça ! Nous travaillons à l'application de toutes les connaissances que nous avons acquises pendant les deux premières années de l'école de médecine. Il faut pour cela intégrer les connaissances théoriques à la gestion pratique.

Je travaille également dans une équipe avec l’Agence spatiale européenne. Nous étudions le problème des caillots sanguins dans l'espace. Je fais également des recherches sur les performances humaines dans l'espace et le développement de dispositifs médicaux avec MGH/Harvard. Ensuite, j'enseigne ce que j'ai appris à d'autres étudiants et étudiantes à l'Université internationale de l'espace.

Pour ce qui est de mon travail en aérospatiale, je rentre chez moi après ma journée clinique, puis je passe du temps à appeler mes collaborateurs, collaboratrices, superviseures et superviseurs en Europe et aux États-Unis. Cela permet de rester en contact et de discuter de l'avancement de nos projets. Nous travaillons au développement de nouvelles idées, puis nous les testons dans des essais cliniques. Après avoir analysé nos résultats, nous publions nos travaux dans des revues scientifiques. Ce processus peut prendre plusieurs années ! Entre mon apprentissage clinique et mon travail en aérospatiale, j'ai l'occasion d'appliquer une grande partie des connaissances médicales que j'ai acquises jusqu'à présent. J'ai également l'occasion de développer mes compétences en matière de travail d'équipe et de leadership sur lesquelles je travaille depuis le secondaire.

Mon parcours

J'ai toujours été intéressée par l'espace !  J'ai d'abord envisagé des études universitaires dans le domaine des sciences physiques. J'ai toujours bien réussi à l'école, surtout en physique/maths/calculs, mais aussi en anglais. J'ai adoré mon diplôme en astrophysique t les personnes que j'ai rencontrées pendant cette période. J'ai pu obtenir une mineure en sciences sociales (anthropologie) que j'ai beaucoup appréciée. Cependant, j'ai réalisé que je voulais être plus généraliste qu'experte dans un domaine.  J'ai aussi réalisé que je voulais vraiment sentir que mon travail aiderait les autres. Cela m'a conduit à la médecine. Ma maîtrise m'a exposée à toutes les façons dont je pouvais m'engager dans l’exploration spatiale par le biais de la médecine.  Depuis, je suis convaincue que je dois travailler à l'avenir des vols spatiaux habités !

Ce qui me motive

Je suis motiveé par le fait de repousser les limites du savoir et de la portée de l'humain ! C'est formidable de contribuer à améliorer la vie sur Terre grâce à mon travail en aérospatiale. Beaucoup de choses que nous développons pour l'espace peuvent aider les gens dans les communautés éloignées. C'est particulièrement vrai d'un point de vue médical. Par exemple, si l'on peut traiter une personne malade à bord de la Station spatiale internationale, on peut aussi traiter quelqu'un dans une communauté éloignée sur Terre. C'est formidable de participer au développement et à l'essai d'une technologie qui aidera les gens à voyager dans l'espace. En ayant également un pied dans le monde clinique, je crois que je peux contribuer à étendre la valeur des vols spatiaux à la vie au sol.

Comment j’influence la vie des gens

Je suis inlassablement inspirée par l'espace et l'exploration spatiale. La bravoure et l'ingéniosité des êtres humains, qui explorent des endroits qui ne sont pas conçus pour nous, sont très inspirantes ! Aider les agences spatiales à trouver des moyens de rendre les vols spatiaux habités plus sûrs est très motivant. Parallèlement, apprendre à agir en tant que clinicienne « sur le terrain » me donne l'occasion de servir les autres. J'aime pouvoir aider les autres à améliorer leur santé et contribuer à la société d'une manière significative.

En dehors du travail, je

J'aime la course d'endurance, la voile, le ski (alpin et de fond) et la plongée sous-marine en dehors du travail. Je suis également pilote privée, mais je n'ai pas eu beaucoup de temps pour voler récemment ! Tout ce qui comporte un élément d'aventure a tendance à me plaire. Cela me fait me sentir un peu plus proche de l'espace !

Mon conseil aux autres

Trouve une ou un mentor ! Il existe de nombreuses façons de s'engager dans l'aérospatiale. Tu peux faire des sciences humaines, et être avocat(e) de l'espace, ingénieur(e), musicien(ne) ou entrepreneur(e). En gros, tu peux trouver n'importe quelle carrière et en faire une carrière spatiale ! Students for the Exploration and Development of Space (SEDS) est une excellente ressource pour commencer. Regarde dans ton collège ou ton université locale pour trouver quelqu'un lié au monde de l'aérospatiale. Enfin, l’Agence spatiale canadienne a beaucoup de ressources formidables pour les élèves de tout âge, que je recommande vivement.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Littérature et langues
  • Mathématiques
  • Alimentation et nutrition
  • Sciences
  • Technologie
  • Musique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Était motivée par le succès
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • Apprenait mieux en expérimentant

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.