Aller au contenu principal
Profil de carrière

Julie Koloff

Spécialiste des milieux humides
Jacobs
Julie Koloff au travail à l'extérieur
Julie Koloff au travail à l'extérieur
Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Windsor, Ontario, au Canada

J’habite désormais : Calgary, Alberta, au Canada

J’ai complété ma formation ou mes études à : Je détiens un baccalauréat et une maîtrise en biologie de l’Université de Windsor, en Ontario.

Ce que je fais au travail

À titre de spécialiste des milieux humides chez Jacobs, je prends les décisions concernant les répercussions qu’un projet pourrait avoir sur ces milieux. Mon but consiste à trouver des moyens d’atténuer toutes ces répercussions. Je fais des relevés sur le terrain pour collecter de l’information concernant les milieux humides, par exemple leur nature et leur délimitation. Je me rends sur place à pied, en véhicule tout terrain ou en hélicoptère. Entre autres renseignements, je note les types de plantes présentes sur les lieux ainsi que les conditions du sol. Je note aussi les conditions de l’eau dans le secteur. De plus, je cartographie les milieux humides à partir d’images satellitaires et j’indique leurs limites. 

J’utilise mes cartes et les résultats de mes relevés sur le terrain pour déterminer les répercussions éventuelles d’un projet proposé sur le secteur. En outre, j’aide nos clients à suivre le processus d’obtention des permis réglementaires pour effectuer des travaux de construction dans des milieux humides. Je recueille certaines données en utilisant des méthodes normalisées. Cet aspect est très important, car les données m’aident à prendre des décisions. Mon bagage en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques (STIM) m’est utile dans ce volet de mon travail. J’encadre aussi une équipe de spécialistes des milieux humides. C’est formidable de fonctionner en équipe : chacun fait profiter les autres des compétences et des points forts qui lui sont propres.

Mon parcours

Je n’avais jamais imaginé ma carrière actuelle. J’ai toujours adoré la nature et la faune, mais je préférais les cours de sciences humaines quand j’étais au secondaire. À l’université, ne sachant dans quel domaine étudier, je me suis d’abord inscrite à un programme sans majeure. J’aimais vraiment beaucoup les cours que je suivais, mais je ne voulais pas faire carrière en sciences humaines. J’ai ensuite changé de cap pour entreprendre un baccalauréat en biologie .

J’ai décroché un emploi à temps partiel au bureau du doyen de la faculté des sciences. J’ai aussi travaillé pour un professeur dans un laboratoire d’analyse de sons aviaires. J’ai fini par suivre un cours que ce professeur donnait au Costa Rica. Lorsque j’ai obtenu mon diplôme, on m’a offert un emploi d’été comme technicienne de terrain au même endroit. Cette expérience m’a incitée à m’inscrire à la maîtrise en biologie. Dans le cadre de ce programme, j’ai fait de la recherche sur un oiseau tropical également au Costa Rica. Toute cette expérience m’a permis d’acquérir une foule de compétences pratiques que j’utilise dans mon emploi actuel.

Après avoir terminé ma maîtrise, j’ai occupé un autre emploi sur le terrain dans le nord de l’Alberta. Mon travail consistait à étudier les oiseaux dans les milieux humides. J’ai posé ma candidature chez mon employeur actuel (Jacobs) en faisant valoir toutes mes compétences afin de lui permettre de déterminer si mon profil correspondait à ce qu’il recherchait. L’équipe des milieux humides m’a appelée pour m’offrir un poste. La courbe d’apprentissage a été raide, mais c’était la meilleure décision que je pouvais prendre! J’ai encore la chance d’observer les oiseaux quand je travaille dans les milieux humides, et ma connaissance de la faune a constitué un atout.

Ce qui me motive

Il est extrêmement intéressant de travailler avec des biologistes qui possèdent chacun des compétences et des connaissances dans des domaines différents, par exemple la végétation, la remise en état du terrain, la faune, les poissons, le sol et les milieux humides. J’apprends constamment de nouvelles choses et je fais bénéficier les autres de mes propres compétences. Puisque mon travail chez Jacobs est très varié, je ne m’ennuie jamais! Il y a toujours de nouveaux défis à relever ou de nouvelles questions auxquelles il faut répondre. Je me rends partout au Canada pour faire des relevés sur le terrain et travailler dans des régions éloignées en hélicoptère. C’est un aspect qui me plaît vraiment dans mon travail. Je suis passionnée par l’environnement. Je peux apporter un changement positif, et cela me motive.

Comment j’influence la vie des gens

La conservation des milieux humides est un enjeu très important d’envergure mondiale. Ces milieux présentent de nombreux avantages. En plus d’aider à prévenir les inondations, ils filtrent l’eau. Ces zones procurent à la faune un habitat important. Il est donc primordial de les protéger et de réduire les répercussions qu’ils pourraient subir. C’est très valorisant d’aider les entreprises à prendre des décisions responsables sur le plan environnemental. Les gens et la faune bénéficient grandement de la conservation des milieux humides.

En dehors du travail, je

Je me passionne pour l’observation des oiseaux, la photographie de la faune et la science citoyenne. J’adore voyager. Je fais du bénévolat à la Calgary Bird Banding Society. J’apporte mon aide à la capture, au baguage et au mesurage des oiseaux chanteurs et des hiboux. Je suis aussi bénévole pour Oiseaux Canada et d’autres organismes voués à la nature. Je m’implique aussi dans divers programmes de science citoyenne, par exemple eBird.

Mon conseil aux autres

Prends de l’expérience en faisant du travail de terrain pendant l’été afin d’acquérir des compétences dans le domaine des relevés biologiques, par exemple l’échantillonnage des poissons ou l’identification d’oiseaux ou de végétaux. Tu n’as pas à suivre un parcours professionnel direct. Si tu as l’envie d’apprendre, saisis toutes les possibilités qui s’offrent à toi. Cela pourrait t’ouvrir des portes! 

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts dramatiques
  • Histoire
  • Littérature et langues
  • Sciences
  • Musique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Était très créative
  • Ressentait une intense satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Était fascinée par la faune sauvage

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.