Aller au contenu principal
Profil de carrière

Heather Dover

Arboricultrice
Davey Tree Expert Company of Canada, Ltd.
Heather Dover | Arboricultrice
Heather Dover | Arboricultrice
Lieu de naissance
Emplacement

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Mount Pleasant (Ontario), au Canada

J’habite désormais : Brantford (Ontario), au Canada

J’ai complété ma formation ou mes études à : Quand j’étais jeune, mes parents m’ont appris à entretenir la propriété où nous habitions, notamment à élaguer et à enlever des arbres, ainsi qu’à exécuter des travaux généraux d’aménagement paysager. J’ai toujours été une personne créative, aventureuse et active. Diplômée en commercialisation dans les entreprises et en exploitation de stations de sports de neige, je n’avais qu’une formation officielle limitée avant d’amorcer ma carrière en arboriculture. Avant de poser ma candidature à des postes d’arboricultrice, je me suis inscrite au programme de certification en maniement de scies à chaîne d’Arboriculture Canada.

Ce que je fais au travail

Le travail des arboriculteurs peut varier selon le client, le lieu et la température. Nous réalisons souvent des travaux pour des municipalités, des services publics ou des propriétaires d’immeubles résidentiels. Chaque jour, nous utilisons divers outils, dont des scies à chaîne, des machines portatives hydrauliques, des scies à long manche, des ébranchoirs et divers autres outils à main. Nous utilisons aussi des baudriers et des pièces d’équipement connexes, comme des cordes, des mousquetons, des poulies et d’autres dispositifs. Habituellement, nous utilisons aussi un chariot élévateur aérien, un camion à benne basculante et une déchiqueteuse de branches, mais il n’est pas rare que nous utilisions également des grues et des broyeuses de souches.

Les arboriculteurs élaborent et prennent connaissance des plans de chantier afin d’accomplir leur travail efficacement et en toute sécurité. Chacun comprend ainsi son rôle et ses responsabilités afin d’être bien préparé à toute éventualité. La détermination des dangers potentiels et existants avant, pendant et après une tâche est une exigence importante. Nous devons déterminer les outils à utiliser pour réaliser les travaux ou, s’il s’agit d’une tâche dangereuse, nous ne la commençons tout simplement pas. Qu’il s’agisse d’enlever un arbre au complet ou de couper quelques branches, nous devons déterminer quand et où il pourrait y avoir des dangers afin de décider si et comment nous procéderons au travail. Afin d’assurer la sécurité du chantier, nous devons respecter des normes de sécurité bien précises, porter un équipement de protection individuelle homologué, entretenir et inspecter constamment notre équipement, et toujours en faire un usage sécuritaire. La sécurité passe avant tout quand il s’agit de prendre des décisions concernant la tâche à accomplir. Nous devons aussi penser aux conséquences de nos décisions sur l’arbre auquel nous travaillons.

Pour faire carrière en arboriculture, il faut avoir de bonnes connaissances en biologie, en physique et en génie. Outre la capacité de résoudre des problèmes, la créativité, la curiosité intellectuelle, la prise de décisions fondées sur des données fiables et la souplesse, les arboriculteurs possèdent une vaste gamme de compétences liées aux STIM. Nous pouvons travailler au sein d’une équipe, où la communication est d’une importance capitale. Si un membre de l’équipe travaille en altitude, à élaguer ou à enlever un arbre, les ouvriers au sol doivent rester constamment aux aguets et agir en conséquence. Certains arboriculteurs peuvent travailler seuls, par exemple, à dresser l’inventaire des arbres sur la terre à bois d’un client ou à soigner des arbres malades à l’aide de méthodes adéquates d’entretien des plantes.

Mon parcours

Au moment de déterminer dans quel domaine je voulais faire mes études postsecondaires, je ne savais pas qu’on pouvait faire carrière en arboriculture. Ayant grandi en milieu rural, j’adorais aller dehors et faire des activités physiques. C’est d’ailleurs ce qui m’a amenée à m’inscrire au programme Snow Resort Operations (exploitation de stations de sports de neige) du Collège Georgian, en Ontario. Peu après l’obtention de mon diplôme, j’ai pu aussi, grâce à mon esprit créatif, décrocher un autre diplôme, cette fois en Business Marketing (commercialisation dans les entreprises).

Avant d’entrer chez Davey Tree, je travaillais dans un bureau, mais j’avais besoin de changement. Le métier d’arboricultrice m’attirait parce que je savais que j’allais pouvoir travailler dehors et demeurer active mentalement et physiquement. C’est alors que je me suis mise à faire des recherches et à poser ma candidature à différents postes. Même si je possédais peu d’expérience, j’étais certaine que ma passion pour ce domaine et ma volonté d’apprendre feraient de moi une précieuse collaboratrice.

Depuis que j’ai commencé à travailler chez Davey Tree, j’ai suivi de nombreuses formations en ligne, en classe et sur le terrain. Actuellement, j’en suis à la troisième année de ma formation d’apprentie. Quand j’aurai fait toutes les heures requises sur le terrain, je passerai les examens professionnels pour devenir arboricultrice agréée. Mes parents, mes amis et mes collègues ont tous eu une influence sur mes décisions relatives à ma carrière. Sans leur soutien, je ne serais pas où je suis aujourd’hui. Ils m’ont encouragée à me faire confiance et à réaliser mes rêves.

Ce qui me motive

Cette carrière est très enrichissante sur le plan personnel, car elle repousse toujours nos limites, tant physiquement que mentalement. Elle répond à mon besoin constant d’acquérir des connaissances et de m’améliorer. J’accorde beaucoup d’importance à toutes ces caractéristiques qui différencient les arbres entre eux. C’est ce qui fait que mon travail est diversifié. Le fait d’apprendre quelque chose de nouveau ou d’exercer une compétence particulière me motive beaucoup. Bref, j’ai beaucoup de plaisir à accomplir une tâche, qu’elle soit grosse ou petite. J’éprouve aussi une satisfaction immédiate à visualiser « l’avant et l’après » d’une tâche. C’est un sentiment de fierté et d’accomplissement pour moi, et un sentiment de soulagement et de satisfaction pour mes clients. C’est une relation de bénéfices réciproques. Ce que j’aime le plus dans mon travail, c’est de pouvoir passer toute la journée dehors. Il m’arrive souvent de prendre une pause pour sentir les rayons du soleil sur mon visage ou prendre une grosse bouffée d’air frais. Je me considère choyée de pouvoir faire tout ça. J’aime vraiment mon travail.

Comment j’influence la vie des gens

Les arbres jouent un rôle important dans nos écosystèmes. Ils sont partout où nous allons et nous procurent beaucoup de bienfaits. En plus d’être agréables à regarder, les arbres nous procurent de l’ombre, produisent de l’oxygène, nous fournissent de la nourriture et aident à prévenir l’érosion du sol. Si on ne les entretient pas comme il se doit, leurs branches peuvent se mêler aux fils électriques ou empiéter sur la propriété des gens. Si des branches touchent aux fils électriques, cela peut causer des pannes d’électricité ou provoquer des effondrements dangereux par temps violent. Les arboriculteurs sont des spécialistes dans leur domaine. Nous tentons de fournir un service professionnel tout en offrant une excellente expérience client. Le besoin constant de planifier les forêts urbaines, de planter des arbres, de les entretenir et d’en enlever fait en sorte que notre métier aura toujours sa raison d’être. Nous faisons ce qui est nécessaire pour protéger nos arbres afin qu’ils continuent de croître au profit des générations futures. L’arboriculture, c’est tellement plus que couper des arbres. C’est un domaine où l’on ne cesse d’apprendre et de se perfectionner — un art qu’on apprend à parfaire.

En dehors du travail, je

Outre mon travail, j’aime regarder des films, lire et passer du temps au chalet. Que ce soit pour faire du kayak ou de la planche nautique, nager ou faire une promenade en bateau, j’ai une attirance pour l’eau. Je suis toujours très heureuse de m’y retrouver. Je pratique aussi le yoga et j’aime beaucoup faire des randonnées pédestres, jouer de la guitare, transformer des objets pour leur donner une seconde vie, travailler le bois et cuisiner.

Mon conseil aux autres

Ne laissez jamais votre manque d’expérience vous détourner de vos objectifs professionnels (ou autres). Si vous possédez une bonne attitude et avez soif d’apprendre, vous pouvez parfaire vos compétences. Ne cessez jamais d’apprendre et participez à tout ce qui vous intéresse. Vous n’avez rien à perdre à poser des questions afin de satisfaire votre curiosité. Envoyez votre CV et attendez de voir où cela peut vous mener.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts
  • Géographie
  • Langues étrangères
  • Alimentation et nutrition
  • Musique
  • Littérature et langue anglaise
  • Art dramatique
  • Mathématiques
  • Éducation physique
  • Affaires et économie
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Voulait toujours aller dehors
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Apprenait mieux en mettant la main à la pâte
  • Aimait démonter des objets pour savoir comment ils fonctionnent
  • Tirait beaucoup de satisfaction de ses bonnes notes
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était motivée par la réussite
  • Aimait le travail manuel
  • Aimait aider les gens
  • Voulait être responsable
  • Aimait lire
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire
  • Aimait concevoir ou construire des choses
  • Organisait des activités pour ses amis

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.