Aller au contenu principal

Jane Burchill (elle)

Spécialiste de la décarbonisation et de la durabilité

Port Saint John

À propos de ma carrière

Je travaille à rendre les opérations du Port Saint John plus propres et plus durables, et à réduire notre empreinte carbone.

Je suis né/j’ai grandi à : Saint John, Nouveau-Brunswick

J’habite désormais : Saint John, Nouveau-Brunswick

J’ai fait ma formation ou mes études à : Baccalauréat ès sciences (en anglais) en sciences de l’environnement à l’Université Saint Mary’s.

Le Port Saint John a pour objectif d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050. Mes principales tâches consistent à créer puis à mettre en œuvre nos plans pour y parvenir. Il s’agit notamment d’élaborer des stratégies avec les parties prenantes, puis de travailler chaque année à la mise en œuvre des éléments qui permettront de réduire notre empreinte écologique. Cela peut aller de la recherche de véhicules électriques à la planification d’une journée de plantation d’arbres. Il peut aussi s’agir de promouvoir l’amélioration de l’efficacité énergétique.  

Une grande partie de mon travail se fait en collaboration. Je travaille avec d’autres collègues dans tout le port, car la durabilité touche tous les domaines. Les compétences interpersonnelles et la communication sont deux outils que je dois utiliser efficacement pour obtenir l’adhésion de tout le monde. Ma formation en STIM me donne les connaissances nécessaires pour pouvoir faire des suggestions crédibles.

C’est lors d’un cours de sciences de l’environnement au secondaire que j’ai pensé que je pourrais faire une carrière dans ce domaine. À l’époque, je n’avais aucune idée du type de carrière dans ce domaine. Tout au long de mon baccalauréat avec spécialisation en sciences de l’environnement (en anglais), j’ai également fait du bénévolat pour l’initiative Environmental Society et d’autres initiatives similaires. J’ai aussi eu quelques emplois dans des domaines connexes. Pendant une brève période de ma carrière, lorsque les emplois dans le domaine de l’environnement étaient au plus bas dans ma région, j’ai commencé à acquérir des compétences en communication. Cela m’a aidée à obtenir mon emploi au Port Saint John. Deux ans plus tard, j’ai décroché un poste à plein temps dans le domaine du développement durable. Cela m’a appris l’importance de la flexibilité, car on ne trouve pas toujours le travail de ses rêves tout de suite.

Ce qui me motive, c’est lorsqu’un projet sur lequel nous travaillons se concrétise. De plus, je trouve très intéressant d’apprendre à connaître toutes les technologies géniales qui existent pour nous aider à atteindre la carboneutralité. J’aime pouvoir collaborer avec d’autres personnes sur ce travail. C’est motivant de voir que beaucoup de mes collègues trouvent aussi ce travail intéressant. 

Je pense que ma carrière est très pertinente. Chaque entreprise devra jouer son rôle en réduisant son impact sur les changements climatiques si nous voulons atteindre nos objectifs pour 2030 et 2050. Je suis heureuse de faire partie de la solution.

En été, j’aime me détendre au chalet familial et passer du temps dans l’eau. J’aime assister à des concerts et passer du temps avec mes amis et amies. Je fais du bénévolat pour le Projet Gaia dans le cadre de leur programme de carrière verte où nous parlons de nos carrières aux élèves.

Un emploi dans le domaine du développement durable comporte de nombreux aspects. En plus des connaissances pédagogiques, tu as besoin de compétences interpersonnelles et en communication. Tu dois aussi avoir des compétences en négociation et en présentation si tu veux occuper un poste qui implique l’élaboration de stratégies.

Ce que je fais au travail

Le Port Saint John a pour objectif d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050. Mes principales tâches consistent à créer puis à mettre en œuvre nos plans pour y parvenir. Il s’agit notamment d’élaborer des stratégies avec les parties prenantes, puis de travailler chaque année à la mise en œuvre des éléments qui permettront de réduire notre empreinte écologique. Cela peut aller de la recherche de véhicules électriques à la planification d’une journée de plantation d’arbres. Il peut aussi s’agir de promouvoir l’amélioration de l’efficacité énergétique.  

Une grande partie de mon travail se fait en collaboration. Je travaille avec d’autres collègues dans tout le port, car la durabilité touche tous les domaines. Les compétences interpersonnelles et la communication sont deux outils que je dois utiliser efficacement pour obtenir l’adhésion de tout le monde. Ma formation en STIM me donne les connaissances nécessaires pour pouvoir faire des suggestions crédibles.

Mon parcours

C’est lors d’un cours de sciences de l’environnement au secondaire que j’ai pensé que je pourrais faire une carrière dans ce domaine. À l’époque, je n’avais aucune idée du type de carrière dans ce domaine. Tout au long de mon baccalauréat avec spécialisation en sciences de l’environnement (en anglais), j’ai également fait du bénévolat pour l’initiative Environmental Society et d’autres initiatives similaires. J’ai aussi eu quelques emplois dans des domaines connexes. Pendant une brève période de ma carrière, lorsque les emplois dans le domaine de l’environnement étaient au plus bas dans ma région, j’ai commencé à acquérir des compétences en communication. Cela m’a aidée à obtenir mon emploi au Port Saint John. Deux ans plus tard, j’ai décroché un poste à plein temps dans le domaine du développement durable. Cela m’a appris l’importance de la flexibilité, car on ne trouve pas toujours le travail de ses rêves tout de suite.

Ce qui me motive

Ce qui me motive, c’est lorsqu’un projet sur lequel nous travaillons se concrétise. De plus, je trouve très intéressant d’apprendre à connaître toutes les technologies géniales qui existent pour nous aider à atteindre la carboneutralité. J’aime pouvoir collaborer avec d’autres personnes sur ce travail. C’est motivant de voir que beaucoup de mes collègues trouvent aussi ce travail intéressant. 

Comment j’influence la vie des gens

Je pense que ma carrière est très pertinente. Chaque entreprise devra jouer son rôle en réduisant son impact sur les changements climatiques si nous voulons atteindre nos objectifs pour 2030 et 2050. Je suis heureuse de faire partie de la solution.

En dehors du travail, je

En été, j’aime me détendre au chalet familial et passer du temps dans l’eau. J’aime assister à des concerts et passer du temps avec mes amis et amies. Je fais du bénévolat pour le Projet Gaia dans le cadre de leur programme de carrière verte où nous parlons de nos carrières aux élèves.

Mon conseil aux autres

Un emploi dans le domaine du développement durable comporte de nombreux aspects. En plus des connaissances pédagogiques, tu as besoin de compétences interpersonnelles et en communication. Tu dois aussi avoir des compétences en négociation et en présentation si tu veux occuper un poste qui implique l’élaboration de stratégies.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :

  • Géographie
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences

Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :

  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Ne voulait jamais être en classe
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait en expérimentant
  • Ne s’inquiétait pas trop de ses notes
  • portrait par Kenzie Arnott

    Kenzie Arnott

    Profils de carrière

    Responsable du programme « Science in the City »

    Je dirige un programme de communication scientifique dans trois villes différentes. Le but est de connecter les scientifiques afin de les aider à comprendre les spécialités des uns et des autres.
  • portrait par Jose Chiriboga

    Jose Chiriboga (il)

    Profils de carrière

    Associé principal au soutien scientifique

    Mon équipe et moi créons et animons des programmes de formation illustrant les diverses manières d’utiliser nos produits afin de faciliter la recherche scientifique et l’innovation.
  • Genny Marcoux debout devant un fond de fleurs artificielles roses et blanches de taille humaine.

    Genny Marcoux

    Profils de carrière

    Responsable de l’infrastructure et de la sécurité

    Je dirige une équipe experte chargée de créer un environnement sécurisé pour l’équipe de développement de cours, permettant à la clientèle de se familiariser avec nos produits et d’apprendre la cybersécurité.
  • portrait par Gordon Martell

    Gordon Martell (il)

    Profils de carrière

    Professeur adjoint

    J’enseigne aux étudiants et étudiantes du postsecondaire à devenir des leaders dans les écoles et autres organisations.
  • Nancy Rogers debout sur un affleurement rocheux où elle prospecte des minéraux. Encadré : Roche de labradorite coupée pour exposer les motifs de couleur.

    Nancy Rogers

    Profils de carrière

    Prospectrice professionnelle et artisane

    Je me rends dans des régions reculées à la recherche de minéraux et de cristaux.
  • portrait par Marianne Parent

    Marianne Parent (elle)

    Profils de carrière

    Vétérinaire / Candidate au doctorat en épidémiologie vétérinaire,

    Je suis une docteure pour les chats et les chiens, ainsi que pour certains autres animaux comme les perroquets et les lapins. Je fais aussi de la recherche sur un parasite du saumon d’élevage.
  • portrait par Ali Ashrafi

    Ali Ashrafi (il)

    Profils de carrière

    Candidat au doctorat

    Je suis inscrit dans un programme de doctorat en sciences humaines.
  • portrait par Olivia Ivany

    Olivia Ivany

    Profils de carrière

    Technologue en échographie diagnostique

    J’effectue différents types d’échographies sur l'ensemble du corps.
  • portrait par Rashell Featherstone

    Rashell Featherstone (elle)

    Profils de carrière

    Associée principale au programme

    Je coordonne des projets pour le développement de nouveaux produits chez STEMCELL.
  • portrait par Tyler Morhart

    Tyler Morhart (il)

    Profils de carrière

    Scientifique, responsable de la ligne de faisceaux – SyLMAND

    Je fais partie du personnel scientifique à l’installation de rayonnement synchrotron du Centre canadien de rayonnement synchrotron. Je suis responsable de la ligne de faisceaux de SyLMAND.
  • portrait parMohamd Imad

    Mohamd Imad

    Profils de carrière

    Spécialiste de l’étalonnage des systèmes de diagnostic et de contrôle des véhicules

    Je travaille sur l’électronique, le câblage et les logiciels des véhicules extraordinaires de General Motors.
  • Brianna Lummerding à genoux près d’un cerceau en plastique collectant des échantillons dans un champ herbeux.

    Brianna Lummerding

    Profils de carrière

    Responsable de l’innovation agronomique

    Je m’occupe de tout ce qui concerne la gestion des sols pour un groupe de détaillants et détaillantes.