Aller au contenu principal

Thomas Merritt

Professeur titulaire en génomique et bioinformatique
Chaire de recherche du Canada
Thomas Merritt | Professeur titulaire
Thomas Merritt | Professeur titulaire
Emplacement
Parcours education
Sujets

Thomas Merritt est professeur titulaire en génomique et bioinformatique pour la Chaire de recherche du Canada.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : aux États-Unis, je suis né à Cleveland, dans l'Ohio et j'ai grandi à Danbury, dans le Connecticut.

J’habite désormais : Sudbury, Ontario

J’ai fait ma formation ou mes études à : J'ai été étudiant de premier cycle à l'Université de Caroline du Nord, étudiant en maîtrise à l'Université d'État de l'Oregon, étudiant doctorant à l'Université de Caroline du Sud et chercheur post-doctoral à l'université Stony Brook de New York. 

Ce que je fais au travail

Ce qui est bien dans le métier de professeur, c'est qu'il n'y a pas vraiment de « journée type ». Mes journées ont cependant quelques thèmes récurrents. Je dois répondre à de nombreux courriels et j'ai des tâches d'enseignement. Dans le cadre de mon enseignement, je prépare des cours, je note les devoirs, etc. Certains jours, je travaille sur un manuscrit destiné à être publié ou je rédige une demande de subvention pour obtenir le financement d'une recherche que je souhaite mener. J'ai régulièrement des réunions avec des étudiants et étudiantes de mon groupe de recherche au sujet de leur projet de recherche. Les très bonnes journées, j'ai l'occasion d'examiner les données d'un projet ! J'organise aussi des événements qui font la promotion des STIM et de la diversité des personnes dans les STIM.

Il y a quelques années, j'ai fondé une exposition d'art sur les sciences. Cet événement annuel est coordonné avec la semaine de la recherche sur le campus et présente des œuvres d'art réalisées par les étudiants, étudiantes, le personnel et le corps enseignant sur un thème scientifique. Nous avons fait participer les écoles locales à ce projet et les élèves du secondaire et de collèges ont présenté des œuvres d'art - sculptures, peintures, danse et expression orale - explorant des thèmes scientifiques.  J'ai également organisé récemment des ateliers de discussion sur le manque de diversité chez les chercheurs t chercheuses en STIM, notamment des groupes de discussion publics sur les questions des femmes et des Premières nations en STIM.

Mon parcours est

J'ai obtenu des diplômes au niveau du premier cycle, de la maîtrise et du doctorat. Après avoir obtenu mon doctorat, j'ai été chercheur postdoctoral pendant 5 ans. Pendant un an, j'ai occupé un poste de professeur dans une petite université à New York. Ensuite, j'ai accepté un poste contractuel de trois ans ici, à l'Université Laurentienne. J'ai été embauchée dans le cadre d'un programme  « d'embauche de conjoint », un programme conçu pour permettre à l'Université Laurentienne d'embaucher le conjoint d'un membre du corps professoral afin de recruter ou de retenir ce dernier. Cette embauche était un moyen pour l'Université de retenir mon épouse, professeure au département de biologie. J'ai transformé ce contrat de trois ans en un poste permanent de professeur titulaire et en une chaire de recherche du Canada.

Ce qui me motive

Être professeur me permet de poser des questions intéressantes sur le monde qui nous entoure et d'y répondre. Il est passionnant de trouver des réponses à des questions biologiques complexes qui nous aident réellement à mieux comprendre notre propre biologie et celle du monde qui nous entoure. Il est également passionnant de former des étudiants et étudiantes, au premier et deuxième cycles, et de les voir découvrir l'excitation de faire de la science et de participer à la recherche. La liberté de diriger mon propre programme de recherche et la possibilité de continuer à participer à l'éducation des étudiants et étudiantes de premier cycle font de ce parcours professionnel le meilleur pour moi. 

Comment j’affecte la vie des gens

Je fais partie d'une grande communauté qui travaille ensemble pour comprendre et expliquer le monde qui nous entoure. Je participe à cette exploration et à l'enseignement qui l'accompagne. J'ai l'occasion de découvrir de nouvelles choses et d'enseigner aux gens le travail que nous faisons. 

En dehors du travail je

Je dirige un programme de sport accessible qui offre des programmes d'aviron et de pagaie aux personnes handicapées. Pendant cinq ans, j'ai été le président du conseil d'administration d'une organisation locale à but non lucratif qui a construit un hangar à bateaux et une installation d'entraînement aux sports nautiques entièrement accessibles, situés à proximité du campus. L'un des athlètes que j'ai entraînés a participé aux Jeux paralympiques de Pékin et a récemment obtenu son diplôme de médecine.

Mon conseil aux autres

Le chemin pour devenir professeur est long et tortueux. Il m'a fallu 18 ans entre mon dernier jour au secondaire et mon premier cours en tant que professeur. Ce n'est pas une profession pour quelqu'un qui cherche simplement un emploi. Si vous voulez le faire, vous devez aimer la science et aimer voyager. Ces 18 années n'ont pas toujours été faciles, mais j'aimais ce que je faisais.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Histoire
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits et la chasse

Explorez les profils de carrière