Aller au contenu principal

Sarah Raddatz

Dessinatrice en bâtiment
Fluor Canada Ltd.
Sarah Raddatz
Sarah Raddatz
Lieu de naissance
Emplacement

En tant que dessinatrice structurelle, j'utilise des logiciels pour créer des modèles et plans de bâtiments en 3D et en 2D avant la phase de construction.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Calgary, Alberta 

J’habite désormais : Calgary, Alberta 

J’ai fait ma formation ou mes études à : J'ai obtenu un diplôme comme technologue en génie civil du SAIT, avec une spécialisation en gestion de la construction.

Ce que je fais au travail

J'édite et crée des schémas détaillés pour des projets industriels à grande échelle. Les superviseurs et superviseures de conception assurent la coordination avec les autres disciplines d'ingénierie. Cela comprend des domaines tels que la mécanique, l'électricité et la tuyauterie. Ils et elles coordonnent également avec le ou la propriétaire du projet pour s'assurer que nos exigences structurelles correspondent à ses besoins. Une fois que la ou le superviseur a déterminé ce qui doit être fait, on me le donne pour que je le crée sur un logiciel de dessin. Les ingénieur(e)s en structure déterminent si les matériaux utilisés dans la structure seront en mesure de supporter les charges appliquées. La version finale de mes dessins comprend les matériaux qu'ils et elles recommandent.

Un dessin de construction comporte les instructions nécessaires pour construire le projet, mais sans indiquer les étapes à suivre. Être capable d'interpréter ces dessins peut être une compétence difficile à maîtriser. La création de dessins requiert des compétences en ingénierie et en technologie. Souvent, nous devons utiliser différents logiciels de dessin pour différents projets. La modélisation numérique me rappelle beaucoup les jeux de simulation de vie en ligne. C'est parce que la conception fait appel à la même créativité, avec un peu plus d'esprit critique.

Il y a beaucoup de travail d'équipe dans la conception structurelle. Chacun a un travail à faire. Par exemple, les ingénieurs et ingénieures de l'équipe de conception travaillent à la conception des différents composants du bâtiment. Ils transmettent ensuite ces informations à l'équipe de dessin. L'équipe de dessinateurs et dessinatrices crée alors un modèle 3D de la structure pour voir si elle est fonctionnelle. Une fois qu'elle est modélisée en 3D, elle peut ensuite être divisée en sections. Ces sections sont ensuite imprimées sur des feuilles en 2D à des fins de construction.

À mon niveau, je n'ai pas l'occasion de prendre beaucoup de décisions exécutives. Au niveau d'un(e) chef(fe) designer, il y a beaucoup plus de décisions à prendre et de travail de conception. L'objectif est de produire des dessins finaux pour des structures qui seront capables de supporter en toute sécurité toutes les charges appliquées tout en maintenant l'objectif donné.

Au fur et à mesure que j'apprends au travail et que j'entreprends de nouveaux projets, il existe de nombreuses possibilités de progression dans mon domaine. La conception de structures et l'utilisation de logiciels de dessin sont des compétences très recherchées dans le secteur de la construction.
 

Mon parcours est

Je n'étais pas certaine de ce que je voulais faire lorsque j'ai obtenu mon diplôme d'études secondaires. Je savais que je voulais suivre une carrière orientée vers les mathématiques tout en me permettant d'être créative. Je me suis inscrite à un programme de technologie du génie civil et je me suis spécialisée dans la gestion de la construction. Ce programme de deux ans comportait beaucoup de formation pratique. Il m'a également conduit à de nombreuses options de carrière différentes, car le secteur du génie civil est très vaste et les diplômé(e)s très en demande. J'ai suivi des cours liés à la conception structurelle, aux essais de matériaux, aux pratiques de construction, à l'estimation des matériaux, à l'arpentage, à la géologie, au dessin et à plusieurs autres sujets. Le programme m'a exposé à de nombreux sujets différents. Cela m'a aidé à décider quelle était la bonne voie pour moi et m'a apporté des connaissances supplémentaires qui m'aident dans mon emploi actuel. Avoir de vastes connaissances en construction est très utile pour les tâches spécialisées, car vous pouvez comprendre d'autres choses en dehors de votre emploi principal.

Le fait de suivre un programme technique de deux ans menant à un diplôme m'a permis d'intégrer plus rapidement le marché du travail. Cela m'a également aidé à décider avec certitude que c'était le cheminement de carrière qui me convenait. J'ai acquis de nombreuses compétences différentes à l'école et j'ai pu travailler comme testeuse de matériaux pendant l'été entre mes deux années d’études. J'ai apprécié de pouvoir appliquer les compétences acquises à l'école à des projets de la vie réelle. Une grande partie de l'attrait de travailler dans la construction est que vous travaillez sur des projets physiques. J'ai également travaillé brièvement comme ouvrière en charpenterie cet été-là.  Je peux maintenant me rendre à différents endroits de la ville pour voir les escaliers et les murs que j'ai aidé à créer.

Même lorsque je travaille avec l'équipe durant la phase de conception du processus de construction, j'apprécie toujours que ce projet ait un résultat physique. Je dispose de nombreuses ressources différentes en matière de développement professionnel et de mentorat. Par conséquent, les possibilités semblent illimitées dans mon domaine. Comme mentionné précédemment, mon diplôme couvre un champ d'activités très large. De ce fait, je peux explorer d'autres cheminements de carrière comme la coordination de projets, l'estimation ou les essais de matériaux.

Comme je suis une jeune diplômée et que j'ai commencé mon travail il y a seulement trois mois, il y a encore tant à apprendre. J'ai hâte d'en apprendre davantage au fur et à mesure que je progresse en tant que dessinatrice. J'ai également hâte de pouvoir assumer un rôle de cheffe designer. Il existe également des options permettant de faire la transition vers un programme universitaire. Ce programme me permettra d'obtenir un diplôme en génie civil. Il est très avantageux d'avoir un bagage technique et une expérience professionnelle avant de s'engager dans des études universitaires. Tout cela contribue à accroître la flexibilité de mon parcours professionnel.

Ce qui me motive

J'aime le travail que je fais parce que j'apprends toujours quelque chose de nouveau. De plus, j'ai l'occasion d'apprendre moi-même en travaillant afin de trouver comment effectuer un projet. C'est un travail gratifiant car il y a beaucoup de satisfaction à faire partie d'un projet de construction. Qu'il s'agisse de grands ou de petits projets, quelle que soit ma contribution, c'est vraiment gratifiant de passer devant quelques années plus tard et de dire : « J'ai aidé à faire ça ».  J'apprécie également le fait de faire beaucoup de nouvelles choses tout le temps et de travailler avec beaucoup de personnes différentes. Il y a beaucoup d'opportunités de réseautage pour élargir le nombre de personnes que vous connaissez dans l'industrie, et pour vous développer professionnellement.

Comment j’affecte la vie des gens

Un principe clé du métier de technologue en génie est de protéger le public. C'est la même chose que d'être un(e) ingénieur(e) professionnel(le). Lorsque nous travaillons en équipe pour concevoir des bâtiments, nous devons avant tout nous assurer que le produit final pourra être utilisé en toute sécurité par d'autres personnes. C'est important car prendre des raccourcis peut être très dangereux pour les gens.

En dehors du travail je

En dehors du travail, j'aime skier en hiver et courir pendant les saisons plus chaudes. Je ne pratique pas de sport pour le moment, mais j'envisage de me mettre à jouer au à la balle lente au printemps.  J'aime aussi faire de la musculation au gym.

Mon conseil aux autres

Tirez parti de toutes les ressources possibles et ne vous sous-estimez pas. Lorsqu'on entre dans le secteur de la construction, il est assez courant d'essayer de prendre n'importe quel emploi pour mettre un pied dans la porte. Essayez de ne pas avoir cet état d'esprit. Faites du développement professionnel supplémentaire, du travail parascolaire et du bénévolat. Cela vous aidera à élargir vos horizons et à voir quelles options s'offrent à vous.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Alimentation et nutrition
  • Histoire
  • Économie domestique
  • Cours de métiers et en atelier
  • Sciences
  • Mathématiques
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Brought people together
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Était motivée par le succès
  • Souhaitait diriger
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Était très créative
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait mieux en expérimentant
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets

Explorez les profils de carrière