Aller au contenu principal

Jill Stagg

Apprentie tuyautrice en montage de conduites à vapeur
Modern Niagara
Autoportrait de Jill Stagg pris sur le chantier

Autoportrait de Jill Stagg pris sur le chantier

Autoportrait de Jill Stagg pris sur le chantier

Autoportrait de Jill Stagg pris sur le chantier

Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

En tant qu'apprentie tuyautrice en montage de conduites à vapeur, Jill Stagg élargit ses compétences en matière d'installation de tuyaux qui transportent de gaz à haute pression ou des substances dangereuses.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : grandi à Ajax, née à North York, Ontario

J’habite désormais : Newmarket, Ontario

J’ai fait ma formation ou mes études à : Technique en génie de la construction du Collège George Brown   
Apprentissage en plomberie du Collège Skilled Trades Canada

Ce que je fais au travail

Lorsque les gens apprenaient que je suivais une formation pour devenir plombières, certains disaient « tu travailles avec du caca toute la journée ? ». Il semble que lorsque les gens pensent à la plomberie, ils pensent aux toilettes bouchées. Cependant, s'occuper des déchets et des eaux usées n'est qu'un type de travail qu'une plombière peut faire. 

À Modern Niagara, j'ai travaillé en tant qu'apprentie en plomberie institutionnelle/commerciale/industrielle. Ce métier est connu dans l'industrie par son abréviation ICI. J'ai travaillé dans la division des projets spéciaux. J'ai travaillé avec les eaux usées, l'eau potable et les systèmes de ventilation. Une grande partie de ce que nous faisons est basée sur la chimie, la physique et les mathématiques. Nous utilisons le théorème de Pythagore pour calculer les angles et la longueur des tuyaux. Qu'il s'agisse de souder des tuyaux, de manipuler des produits chimiques ou de résoudre des problèmes, vous devez comprendre la science qui se cache derrière. 

Bien que la plomberie et le montage de conduites à vapeur à haute pression aient des choses en commun, ils sont très différents. Cela est certainement vrai en ce qui concerne le travail quotidien et l’environnement de travail. En tant que monteuse en conduite à vapeur, je m'occupe toujours de tuyaux transportant de l'eau et de l'air. Je travaille également avec des tuyaux destinés à supporter les pressions les plus élevées et à traiter des matériaux plus dangereux. Par exemple, ces tuyaux peuvent transporter de la vapeur, des produits chimiques, des gaz ou du carburant. Ces tuyaux ont tendance à être plus grands et plus lourds. Par conséquent, la manipulation de ces matériaux implique beaucoup de levage mécanique incluant des système de poulies et des grues. Nous utilisons également des grues de levage pour les très gros tuyaux. Vous devez également être très à l'aise pour travailler en hauteur. 

Les monteurs, monteuses de conduites à vapeur travaillent en étroite collaboration avec les soudeurs, soudeuses et plusieurs obtiennent également leur certification en soudage ! Il y a beaucoup de science dans mon métier. Nous devons savoir comment fonctionnent les systèmes de chauffage, de ventilation, de réfrigération et de climatisation. Comme les tuyaux que nous manipulons sont très grands, nous devons prendre des mesures très précises. Cela signifie que les applications mathématiques (comme la trigonométrie) sont souvent utilisées. Le dicton « mesurer deux fois couper une fois » est très important pour nous. Le travail d'équipe est très important.

La compréhension de la pression est très importante dans le métier de tuyauteur. Par exemple, nous devons savoir quelle pression (unité de mesure en psi) est acceptable dans différents tuyaux. Nous devons également savoir comment la pression agit sur les liquides dans les systèmes fermés. Nous devons également comprendre les effets de la gravité sur les fluides dans les tuyaux. Le meilleur exemple de la distance qui sépare la plomberie de toilette du montage des conduites à vapeur est l'hydronique. Il s'agit de l'utilisation de l'eau ou de la vapeur dans les systèmes de chauffage et de refroidissement. Les bâtiments commerciaux peuvent avoir un système hydronique qui comporte une boucle d'eau chauffée et une boucle d'eau réfrigérée. Il peut s'agir de séries de tuyaux et de boucles très complexes. Si vous avez vu un radiateur à eau chaude dans une maison, vous avez un système hydronique. 

La plupart des gens savent que la plomberie est importante pour s'assurer qu'il y a de l'eau potable dans un bâtiment et un moyen de se débarrasser des égoûts. Mais le type de travail que nous faisons va au-delà de cela. Par exemple, sur le site où je me trouve actuellement, on installe des unités CRAC (unités de climatisation de salle d'ordinateurs) dans un centre informatique. Ce centre comporte d'énormes salles d'ordinateurs qui stockent des informations provenant de tout le pays. C'est ce que les gens veulent dire quand ils disent que les informations sont « stockées dans le nuage ». Le nuage existe sur des ordinateurs quelque part. Ces ordinateurs créent beaucoup de chaleur. Si les ordinateurs ne sont pas refroidis, ils tomberont en panne. S'ils tombent en panne, ces informations peuvent être perdues, ou du moins ne pas être disponibles pour les personnes qui en ont besoin à ce moment-là. Ce genre de choses m'aide à réaliser à quel point mon travail est important !

Mon parcours

Ma première expérience dans le secteur de la construction a été celle de gérante de bureau dans un cabinet d'architectes. Mon travail consistait à coordonner le travail des architectes. Une partie de mon rôle consistait à assister à des visites de chantier avec les architectes de projet pour voir l'avancement des travaux. Ces visites de sites ont éveillé mon intérêt pour un rôle plus actif dans la construction.

Lorsque le moment était venu, je me suis inscrit à un programme menant à un certificat en génie de la construction. Ce programme vous donne les compétences techniques, commerciales et interpersonnelles nécessaires pour gérer des projets de construction. Au cours de ce programme, j'ai effectué un stage coopératif dans une entreprise de construction. J'ai pu y découvrir le côté service à la clientèle de l'industrie de la construction. J'ai également eu l'occasion de travailler sur le chantier en tant que coordonnatrice de chantier. Je suis tombée amoureuse de la gestion de projet dans la construction ! J'ai accepté un emploi chez un entrepreneur général. Lorsque j'ai terminé ce contrat, j'ai obtenu un poste dans une grande entreprise de démolition. Pendant mon séjour là-bas, j'ai continué à apprendre et à développer mes compétences. Je suis passée de coordonnatrice de projet à cheffe de projet. 

Même si j'aimais travailler en tant que cheffe de projet, je n'étais pas vraiment satisfaite. J'aimais être plus active physiquement au travail. Cependant, je passais de plus en plus de temps devant un ordinateur. Je trouvais également qu'il était difficile de maintenir un bon équilibre entre le travail et la vie privée. Lorsque le travail a ralenti pendant la pandémie de covid-19, j'ai eu le temps de réfléchir à ce que je ferais dans la prochaine étape de ma vie. Après de nombreuses discussions sincères avec mes amis, mon fils et mes collègues, j'ai décidé de faire le saut dans les métiers et je me suis inscrite à un programme de préapprentissage au Collège Skilled Trades of Canada. J'aimais bien la physique au secondaire, alors je pensais devenir électricienne.

À l'école des métiers spécialisés, vous passez beaucoup de temps dans un atelier laboratoire, à mettre en pratique ce que vous avez appris en classe. La classe de plomberie s'exerçait aussi à cet endroit. J'ai remarqué que l'instructrice du groupe de plomberie était une femme. C'était cool de voir ça, et après avoir parlé avec elle et passé un peu de temps avec le groupe de plomberie, j'ai réalisé que les métiers de la tuyauterie étaient plus adaptés pour moi. J'ai vraiment apprécié les différents matériaux et la grande variété de techniques de montage. Par conséquent, j'ai décidé de passer au programme de plomberie et j'ai décroché un apprentissage directement à la sortie de l'école. En tant qu'apprentie plombière de la section UA 46 de Modern Niagara, j'ai eu la chance de travailler à la fois avec des plombiers, plombières et des spécialistes en montage de conduites à vapeur. Une fois de plus, essayer différentes choses s'est avéré payant pour moi, car j'ai pu déterminer lequel des métiers de la tuyauterie me passionnait le plus. Maintenant, je suis une apprentie tuyautrice en conduite à vapeur de la section locale 46 de l'UA !  

Ce qui me motive

J'aime pouvoir voir le fruit de mon travail à la fin de chaque journée. C'est un sentiment formidable d'avoir travaillé dur, d'avoir construit quelque chose de ses mains, d'avoir collaboré avec d'autres personnes, et de le voir ensuite terminé.

Je trouve que ce travail me permet de mieux équilibrer ma vie professionnelle et ma vie privée. Lorsque la journée est terminée, je n'ai pas besoin de penser au travail avant le lendemain. Cela me permet d'avoir vraiment du temps pour moi, et du temps de qualité avec ma famille. Je suis physiquement active tous les jours, et je me sens donc en meilleure santé mentale et physique que lorsque j'étais devant un ordinateur la majeure partie de la journée. Je travaille également à temps plein du lundi au jeudi. Cela signifie que, à moins que je fasse des heures supplémentaires, ma semaine de travail ne dure que 4 jours !

J'apprécie également la culture de mon lieu de travail. Ici, nous sommes « frères et sœurs ». Nous veillons les uns sur les autres car le travail peut être dangereux, alors nous nous soutenons les uns les autres. L'équipe dont vous faites partie devient un groupe soudé d'hommes et de femmes. Nous travaillons dur mais nous rions aussi à chaque fois que cela est possible et nous essayons toujours de rendre le travail difficile « amusant ». Vous avez également l'occasion de travailler avec une grande variété de personnes. Comme chaque projet a une date de fin, cela signifie que vous pouvez passer à un nouveau projet, avec de nouveaux défis et de nouvelles personnes. Le travail ne devient jamais ennuyeux car chaque projet est différent.

Enfin, j'adore apprendre ! Il y a TOUJOURS quelque chose de nouveau à apprendre et travailler avec Modern Niagara en tant que consœur de la section 46 est incroyable en raison du nombre d'occasions qui vous sont offertes de perfectionner vos compétences dans une grande variété de sujets.

Comment j’influence la vie des gens

Nous avons tous besoin d'eau et d'air pur, et de nous débarrasser des égouts provenant de notre lieu de vie ou de travail. Nous dépendons tous du chauffage et climatisation de nos espaces physiques ou de nos matériaux. Ces métiers de la tuyauterie affectent directement notre vie et notre qualité de vie.

En dehors du travail, je

En dehors du travail, je peins et crée des œuvres d'art visuel. Je joue dans une ligue de billard que j'ai hâte de reprendre lorsque le temps le permettra. Je suis également une grande fan de sport. Chaque fois que je peux regarder une partie des Maple Leafs de Toronto, je suis là !

Je suis également une grande partisane des femmes dans les métiers. Je travaille avec mon syndicat et mes contacts en ligne pour trouver des occasions de soutenir les jeunes filles/femmes qui cherchent à entrer dans les métiers. J'ai récemment commencé à servir de mentore à une nouvelle jeune apprentie plombière de la section locale 46 de l'UA. J'assiste à une variété de séminaires et de discussions en groupe organisés par diverses organisations. Cela me permet de me tenir au courant de ce qui se passe dans l'industrie pour promouvoir, encourager et garder les jeunes hommes et femmes dans les métiers. 

Mon conseil aux autres

Premièrement, ne vous limitez pas ; essayez des choses avant de vous décider. Être apprenti(e) dans les métiers, c'est aller à l'école, mais vous faites un salaire EN MÊME TEMPS que vous apprenez. Vous n'avez pas besoin d'aller au collège ou à l'université pour avoir une carrière pleine de sciences et extrêmement bien rémunérée. Faites du bénévolat pour acquérir de l'expérience. Si vous le pouvez, suivez un programme d'éducation coopérative à l'école secondaire pour vous familiariser avec le cheminement de carrière auquel vous songez ! 

Faites ce qui est bon pour vous. Les gens ont des opinions mais c'est votre décision. Écoutez ce qu'ils ont à dire mais, au final, vous devez vous sentir épanoui(e) dans ce que vous faites. Il est important d'avoir une carrière stable et viable maintenant et à l'avenir. Si vous êtes un parent qui lit ceci, et que vous étiez comme moi et pensiez que le collège et l'université étaient la seule voie possible, je comprends pourquoi ce stéréotype existe mais j'espère contribuer à le déconstruire !

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Cours de métiers et en atelier
  • Littérature et langues
  • Mathématiques
  • Musique
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Était motivée par le succès
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • Aimait la lecture
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait mieux en expérimentant
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • Participait à des activités telles la pêche et la cueillette de petits fruits

Explorez les profils de carrière