Aller au contenu principal
Profil de carrière

Karine Duffy

Coordonnatrice du programme d’intendance de l’habitat
Service canadien de la faune
Karine Duffy | Coordonnatrice du programme d’intendance de l’habitat
Karine Duffy | Coordonnatrice du programme d’intendance de l’habitat
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Aylmer, Quebec

J’habite désormais :  Moncton, New Brunswick

J’ai fait ma formation ou mes études à : Université McGill et Université Dalhousie

Ce que je fais au travail

Je coordonne un programme de financement qui aide la faune. Les organismes locaux peuvent soumettre des idées de projets. Ces idées sont évaluées pour déterminer si elles correspondent aux objectifs du programme. Ensuite, on décide si un projet sera financé. En plus d’être biologiste de la faune, je suis titulaire d’une maîtrise en gestion des ressources et de l’environnement.

Mes connaissances en biologie s’avèrent très utiles dans le cadre de mon emploi, car elles m’aident à analyser les propositions de projets. Au besoin, je peux également discuter des propositions avec d’autres biologistes qualifiés. Parfois, je donne une rétroaction aux groupes qui proposent des idées de projets. Dans certains cas, je vais travailler avec un groupe pour l’aider à développer des idées. Les programmes de rétablissement publiés par le gouvernement du Canada constituent l’outil le plus important dont je me sers au travail. À la fois très techniques et bien étayés, ces documents sont préparés par certains des meilleurs scientifiques du pays. Ces ressources aident à orienter le rétablissement des espèces menacées d’extinction.

Mon parcours

Mon cheminement de carrière est un peu inusité. Lorsque j’étais au secondaire, je n’étais pas tout à fait certaine de ce que je voulais faire dans la vie. Pourtant, je savais que j’adorais les animaux. J’ai décidé de me familiariser avec divers secteurs d’emploi. Au bout d’un moment, j’ai dû retourner aux études afin de voir si une carrière comme biologiste de la faune me conviendrait. Je suis heureuse d’avoir attendu la mi-vingtaine. Beaucoup de jeunes ne savent pas encore ce qu’ils veulent faire dans la vie lorsqu’ils commencent leurs études postsecondaires. Je suis vraiment heureuse que personne ne m’ait imposé un certain parcours. J’ai pu découvrir moi-même ce que j’aimais et ce que je n’aimais pas avant de poursuivre mes études.

Je me suis inscrite à un programme de premier cycle en biologie environnementale avec spécialisation en biologie de la faune à l’Université McGill. Plus tard, j’ai obtenu une maîtrise professionnelle en gestion de l’environnement et des ressources de l’Université Dalhousie. Lors de mes études à McGill, j’ai pu mieux définir mes objectifs de carrière en travaillant dans différents milieux (à titre d’employée de clinique vétérinaire, de bénévole de zoo, d’assistante de recherche, etc.). D’une part, ces expériences m’ont aidé à écarter certains types de carrières. D’autre part, elles m’ont permis de préciser le type de carrière qui me plairait. Une maîtrise professionnelle me convenait, car je savais que je ne voulais pas travailler dans un milieu universitaire. La gestion m’intéressait davantage. Même si, au départ, je n’imaginais pas que j’occuperais un poste comme celui que j’ai actuellement, mais j’aime vraiment mon emploi.

Ce qui me motive

De nombreux biologistes diraient qu’ils et elles aiment travailler sur le terrain, recueillir des données et analyser les résultats. Je préfère m’occuper de l’étape suivante, c’est-à-dire la mise en application de ces résultats. En coordonnant le programme subventionné, je suis à même de voir comment tout le travail de recherche et d’analyse mène à des actions de conservation positives. J’adore la nature canadienne et la multitude d’espèces extraordinaires qui l’habitent. C’est très valorisant de travailler dans un domaine qui permet de veiller à la protection de ces espèces. Ainsi, les générations futures pourront profiter des espaces naturels du pays dans toute leur beauté et toute leur pureté.

Comment j’influence la vie des gens

Même si je ne participe pas directement au rétablissement de la faune, je suis fière de pouvoir porter un appui important aux efforts de conservation. De mon côté, je m’assure que les projets susceptibles de favoriser le rétablissement et la survie des espèces menacées soient évalués et financés.

En dehors du travail, je

J’adore lire des bandes dessinées. Je suis une vraie fanatique de science-fiction et j’aime bien aller dans les salons de la BD. J’aime faire des randonnées dans les réserves naturelles à proximité de Moncton. Je fais du bénévolat au zoo et j’aime aussi faire de la photographie.

Mon conseil aux autres

Si tu veux travailler dans le domaine des STIM, garde l’esprit ouvert et envisage toutes les possibilités de carrière. Des options se présenteront certainement, aussi inattendues soient-elles. Sois conscient(e) de tes points forts et de tes faiblesses, puis façonne ton cheminement de carrière en conséquence.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Arts dramatiques
  • Géographie
  • Histoire
  • Mathématiques
  • Musique
  • Sciences
  • Économie domestique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Souhaitait diriger
  • Aimait la lecture
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • A toujours su ce qu’elle voulait faire plus tard

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.