Karine Duffy | Coordonnatrice du programme d’intendance de l’habitat

Karine Duffy

Coordonnatrice du programme d’intendance de l’habitat

Service canadien de la faune

Secteur : Administration publique et gouvernementale, Sciences

Lieu de naissance : QC

Emplacement : NB

Éducation : Université

Type : Profil de carrière

Sujets :

Biologie, Écosystèmes, Sciences de la Terre, Océans

Biodiversité, Carrières, Habitats et communautés, Durabilité, Gestion de la faune

Karine Duffy | Coordonnatrice du programme d’intendance de l’habitat
Karine Duffy Coordonnatrice du programme d’intendance de l’habitat
Ce qui me motive

De nombreux biologistes diraient qu’ils et elles aiment travailler sur le terrain, recueillir des données et analyser les résultats. Je préfère m’occuper de l’étape suivante, c’est-à-dire la mise en application de ces résultats. En coordonnant le programme subventionné, je suis à même de voir comment tout le travail de recherche et d’analyse mène à des actions de conservation positives. J’adore la nature canadienne et la multitude d’espèces extraordinaires qui l’habitent. C’est très valorisant de travailler dans un domaine qui permet de veiller à la protection de ces espèces. Ainsi, les générations futures pourront profiter des espaces naturels du pays dans toute leur beauté et toute leur pureté.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Mon cheminement de carrière est un peu inusité. Lorsque j’étais au secondaire, je n’étais pas tout à fait certaine de ce que je voulais faire dans la vie. Pourtant, je savais que j’adorais les animaux. J’ai décidé de me familiariser avec divers secteurs d’emploi. Au bout d’un moment, j’ai dû retourner aux études afin de voir si une carrière comme biologiste de la faune me conviendrait. Je suis heureuse d’avoir attendu la mi-vingtaine. Beaucoup de jeunes ne savent pas encore ce qu’ils veulent faire dans la vie lorsqu’ils commencent leurs études postsecondaires. Je suis vraiment heureuse que personne ne m’ait imposé un certain parcours. J’ai pu découvrir moi-même ce que j’aimais et ce que je n’aimais pas avant de poursuivre mes études.

Je me suis inscrite à un programme de premier cycle en biologie environnementale avec spécialisation en biologie de la faune à l’Université McGill. Plus tard, j’ai obtenu une maîtrise professionnelle en gestion de l’environnement et des ressources de l’Université Dalhousie. Lors de mes études à McGill, j’ai pu mieux définir mes objectifs de carrière en travaillant dans différents milieux (à titre d’employée de clinique vétérinaire, de bénévole de zoo, d’assistante de recherche, etc.). D’une part, ces expériences m’ont aidé à écarter certains types de carrières. D’autre part, elles m’ont permis de préciser le type de carrière qui me plairait. Une maîtrise professionnelle me convenait, car je savais que je ne voulais pas travailler dans un milieu universitaire. La gestion m’intéressait davantage. Même si, au départ, je n’imaginais pas que j’occuperais un poste comme celui que j’ai actuellement, mais j’aime vraiment mon emploi.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Si tu veux travailler dans le domaine des STIM, garde l’esprit ouvert et envisage toutes les possibilités de carrière. Des options se présenteront certainement, aussi inattendues soient-elles. Sois conscient(e) de tes points forts et de tes faiblesses, puis façonne ton cheminement de carrière en conséquence.

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensMême si je ne participe pas directement au rétablissement de la faune, je suis fière de pouvoir porter un appui important aux efforts de conservation. De mon côté, je m’assure que les projets susceptibles de favoriser le rétablissement et la survie des espèces menacées soient évalués et financés. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

J’adore lire des bandes dessinées. Je suis une vraie fanatique de science-fiction et j’aime bien aller dans les salons de la BD. J’aime faire des randonnées dans les réserves naturelles à proximité de Moncton. Je fais du bénévolat au zoo et j’aime aussi faire de la photographie.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Je coordonne un programme de financement qui aide la faune. Les organismes locaux peuvent soumettre des idées de projets. Ces idées sont évaluées pour déterminer si elles correspondent aux objectifs du programme. Ensuite, on décide si un projet sera financé. En plus d’être biologiste de la faune, je suis titulaire d’une maîtrise en gestion des ressources et de l’environnement.

Mes connaissances en biologie s’avèrent très utiles dans le cadre de mon emploi, car elles m’aident à analyser les propositions de projets. Au besoin, je peux également discuter des propositions avec d’autres biologistes qualifiés. Parfois, je donne une rétroaction aux groupes qui proposent des idées de projets. Dans certains cas, je vais travailler avec un groupe pour l’aider à développer des idées. Les programmes de rétablissement publiés par le gouvernement du Canada constituent l’outil le plus important dont je me sers au travail. À la fois très techniques et bien étayés, ces documents sont préparés par certains des meilleurs scientifiques du pays. Ces ressources aident à orienter le rétablissement des espèces menacées d’extinction.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Aylmer, Quebec

J’habite désormais :  Moncton, New Brunswick

J’ai fait ma formation ou mes études à : Université McGill et Université Dalhousie

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Arts dramatiques
  • Géographie
  • Histoire
  • Mathématiques
  • Musique
  • Sciences
  • Économie domestique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Souhaitait diriger
  • Aimait la lecture
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • A toujours su ce qu’elle voulait faire plus tard

Explorez les profils de carrière