Denika Mitchelmore

Conductrice de grue auxiliaire
Seadrill Careers
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education



En dehors du travail je

J’aime être en pleine forêt, sur une motoneige ou un vélo, et passer du temps au chalet. J’aime la chaleur du bois, alors je suis souvent assise près du feu. J’ai un Jack Russell terrier qui me maintient occupée (c’est mon petit compagnon). Avec mon partenaire, j’aime m’entraîner et faire des randonnées. Nous aimons la nature et la quiétude qu’elle apporte. Je suis aussi une grande admiratrice des Bruins de Boston donc, les samedis, je suis souvent devant la télévision à regarder le hockey.

En dehors du travail je
Mon parcours est

Je n’ai pas aimé le secondaire. Il n’y avait pas de programme qui correspondait à mes champs d’intérêt. J’ai fréquenté le Collège de conduite d’engins de construction (Operating Engineers College). J’y ai suivi six périodes d’apprentissage et j’ai été formée par quelques formidables compagnons d’apprentissage.

Après avoir obtenu suffisamment d’heures et de formation, j’ai effectué l’examen et décroché mon certificat de compagnon grutier terrestre. Pour obtenir mon certificat de qualification de grutière portuaire, j’ai effectué un programme de niveau 2 à Sleipnir Lift Management (c’est aussi là que j’ai fait le niveau 3). Je n’ai jamais pensé avoir les compétences pour travailler sur terre et en mer, alors c’était une belle surprise.

Je dois beaucoup à ma cousine Tina qui m’a convaincue que je pouvais être tout ce que je voulais. J’aimais l’idée de travailler avec des grues, alors j’ai décidé de devenir grutière. Mon plus grand défi était d’être une femme dans une carrière qui, selon certaines personnes, est réservée aux hommes. J’ai dû faire face à des gens qui ne voulaient pas m’embaucher.

Parfois, ils évoquaient mon manque d’expérience comme raison. Bien que je ne sois pas la personne la plus expérimentée, j’ai acquis neuf ans en heures durement gagnées dans la grue et je suis impatiente d’apprendre encore davantage. Je balaie les « non » et je persévère jusqu’à obtenir un « oui ».

Jusqu’à présent, j’ai travaillé pour de nombreuses entreprises. Dans le cadre de chaque emploi, j’ai posé des questions et j’ai appris de nouvelles choses. Chaque fois que je gagnais en expérience, j’étais plus susceptible de décrocher le prochain poste. Je travaille actuellement comme conductrice de grue auxiliaire pour Seadrill Careers. J’aime beaucoup travailler pour cette entreprise, car j’ai l’occasion de travailler à la fois sur la terre et sur la mer. Comme je travaille à de nouveaux endroits intéressants, j’apprends de nouvelles choses.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Ne renonce jamais à tes rêves! On te dira peut-être « non » une centaine de fois, mais tout ce dont tu as besoin, c’est d’un « oui ». Ce sera parfois difficile, mais il y a toujours de la lumière au bout du tunnel. Tu arriveras à ta destination lorsque ce sera le bon moment pour toi. Ne te laisse pas décourager par les petits esprits ou l’ignorance des autres. Garde la tête haute et les épaules bien droites. Souviens-toi que la manière dont les autres te traitent ne révèle rien sur ton caractère, mais tout sur le leur.

Mon conseil aux autres


À propos de moi

Lieu de naissance: Dans la péninsule Northern, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Emplacement:  Dans la péninsule d’Avalon, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Formation: Collège de conduite d’engins de construction (Operating Engineers College - Certificat de conductrice de grue sur terre) et Sleipnir Lift Management (Certificat de conductrice de grue – Station portuaire)

À propos de moi


Ce qui me motive

Je suis très enthousiaste quand j’ai l’occasion de faire des levages différents ou de conduire une autre grue. Le défi que présente la conduite sous des conditions météorologiques changeantes est aussi très stimulant. C’est ce qui me permet de rester sur mes gardes. J’aime être seule dans la cabine et travailler seule. C’est très paisible. Je préfère travailler lorsqu’il y a moins de bavardages et de problèmes.

Plus jeune, on me disait souvent que je ne réussirais jamais rien et, tous les jours, on me disait « non ». C’est très gratifiant de réussir à faire quelque chose qu’on me disait que je n’allais pas pouvoir faire. J’éprouve un fort sentiment de réussite personnelle, et je me réveille chaque matin avec le sourire parce que j’ai prouvé aux gens qu’ils avaient tort. Je suis devenue la personne que je souhaitais et je n’ai jamais abandonné.

Ce qui me motive
Comment j'affecte la vie des gensMa carrière est gratifiante parce que j’aime les grues! Je les ai toujours trouvées intéressantes. C’est une carrière que j’ai choisi de suivre et qui ne m’était pas imposée. J’aime aider les apprentis et apprenties à en apprendre plus sur les grues et leur donner le temps de conduite qu’ils et elles méritent (s’ils et elles sont intéressés).
Comment j'affecte la vie des gens
Ce que je fais au travail

Je conduis des grues aux stations portuaires pour charger et décharger les marchandises des navires. J’effectue le levage des marchandises et de l’équipement autour de la plateforme pétrolière pour les fournisseurs ou pour les différents services de la plateforme. Sur terre, je conduis aussi des grues pour assembler d’autres grues ou de l’équipement, et pour charger et décharger des remorques.

Tous les jours, au début de la journée, je fais une inspection préopérationnelle de la grue. L’objectif est de m’assurer que tout fonctionne correctement et que la grue peut être conduite de manière sécuritaire. Ensuite, j’évalue la charge de travail de la journée et j’analyse ce qui doit être fait. J’examine le poids des levages et je détermine le câblage ou les outils dont nous aurons besoin. Je réalise aussi un entretien hebdomadaire de la grue. Cela implique de graisser la grue, d’ajouter de l’huile et de nettoyer les grumeaux de graisse sur les poulies et la grue. Je nettoie également le compartiment moteur ou la couronne d’orientation selon le type de grue, ainsi que la cabine de conduite et les fenêtres. À la fin de la journée, je réalise souvent une inspection postopérationnelle pour veiller à ce que la grue fonctionne toujours correctement et qu’aucun problème n’est survenu au cours de la journée de travail.

Ce que je fais au travail
Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Cours de métiers et en atelier
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Ne voulait jamais être en classe
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Apprenait mieux en expérimentant

Explorez les profils de carrière