Nicole Hamilton

Peintre d’automobiles
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education



En dehors du travail je

En dehors du travail, je suis membre de quatre conseils et comités différents. Je pratique aussi l’équitation et je participe à des compétitions dans de nombreuses divisions.

En dehors du travail je
Mon parcours est

Au secondaire, j’étais une élève O2 (inscrite au programme Options and Opportunities; qui signifie « options et occasions »). Dans le cadre de ce programme, je devais sélectionner une carrière pour réaliser un stage d’observation. Initialement, je voulais être conceptrice de jeux vidéo. Malheureusement, il n’y avait rien d’offert en Nouvelle-Écosse dans ce domaine. Mon enseignant du programme O2 a suggéré que je fasse quelque chose qui a un lien avec l’ingénierie, puisque j’étais en mathématiques avancées. J’ai parcouru la liste des carrières offertes pour le stage d’observation et j’ai dit : « Pourquoi est-ce que je ne peindrais pas des voitures? » J’ai déposé une demande quand j’étais en 11e année, j’ai été acceptée, et voilà. J’ai fréquenté le Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse (NSCC) pendant deux ans et j’ai obtenu mon diplôme avec mention. J’ai effectué une formation comme apprentie et j’ai ensuite rempli le formulaire de demande pour l’examen du Sceau rouge que j’ai réussi en 2018.

Je ne dirais pas que ma carrière a pris des virages inhabituels, mais quand j’ai participé à cinq Olympiades canadiennes de Skills/Compétences Canada, j’ai eu beaucoup de plaisir et j’ai vécu des expériences enthousiasmantes. J’ai pu voyager à travers le Canada, rencontrer de nouvelles personnes et nouer de nouvelles relations. Par conséquent, j’ai un très vaste réseau! Maintenant, je fais partie d’un autre conseil lié à ma carrière. Quand j’ai rencontré les autres membres du conseil, certains savaient déjà qui j’étais en raison de mon expérience à Skills/Compétences. Je m’implique aussi dans la formation des apprenties et apprentis. Il s’agit de la première fois que je travaille avec un apprenti, alors j’éprouve parfois de la difficulté lorsque j’essaie de partager mes connaissances et de l’aider à progresser. Pour nous deux, cela fait partie de la courbe d’apprentissage. Tu peux en découvrir davantage sur mon cheminement de carrière dans cette entrevue vidéo en anglais que j’ai donnée à Skills/Compétences Canada.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

L’apprentissage est toujours continu. Demeurer à jour et instruit concernant de nouveaux produits et de nouvelles procédures est extrêmement important, peu importe la carrière.

Mon conseil aux autres


À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Middle Stewiacke, Nouvelle-Écosse

J’habite désormais : Maitland, Nouvelle-Écosse

J’ai fait ma formation ou mes études à :  J’ai suivi ma formation en réparation automobile au campus Akerley du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse (NSCC, Nova Scotia Community College).

À propos de moi


Ce qui me motive

J’aime ce que je fais. Depuis que j’étudie en réparation de carrosseries, j’ai toujours voulu exclusivement peindre.

Ce qui me motive
Comment j'affecte la vie des gensTout le monde aura besoin de faire réparer sa voiture au cours de sa vie. Les robots sont peut-être capables d’appliquer de la peinture à l’usine, mais ils ne peuvent pas contrôler les aspects comme mélanger et faire correspondre la bonne couleur comme nous le faisons. Tout le monde aime voir le produit fini. La première chose qu’on remarque sur un véhicule, c’est la peinture.
Comment j'affecte la vie des gens
Ce que je fais au travail

Au travail, je forme actuellement un apprenti peintre. Nous réparons tous les deux de petites imperfections mineures (p. ex., des éclats, des égratignures, des bosselures et de la rouille légère) et nous préparons les panneaux pour les retouches. Nous effectuons également le masquage (ruban adhésif) des véhicules, et nous nettoyons aussi l’extérieur. De plus, je gère une cabine de pulvérisation, je mélange le produit, je l’applique et je scanne les couleurs. Notre travail inclut l’utilisation de la technologie pour notre système de mélange (ordinateur et balance) et l’ajustement des paramètres de la cabine (réglage des bonnes températures). Nous utilisons également les mathématiques afin de calculer les ratios pour mélanger le produit, nuancer les couleurs (ajout ou soustraction de petites quantités) et faire des estimations (quantité de produit utilisée).

En tant que peintre, j’utilise des pistolets à peinture, un appareil d’analyse des couleurs, une trousse d’éclairage Sun Gun et des cartes pour essai de pulvérisation comme équipement spécialisé. Le ou la peintre d’automobiles fait souvent appel à la résolution de problème. Nous gérons la majeure partie de l’atelier, puisque c’est nous qui savons combien de voitures il y aura dans une journée, combien devront être peintes et lesquelles constituent une priorité. Nous devons également résoudre beaucoup de problèmes à l’intérieur de la cabine. Il pourrait s’agir d’une mauvaise couleur que nous devons corriger. Par exemple, nous pourrions trouver une couleur différente à appliquer ou nuancer la couleur actuelle. Travailler au sein d’une équipe est très important pour un ou une peintre. Nous travaillons avec presque toutes les personnes dans l’atelier, allant des estimateurs et estimatrices, aux techniciens et techniciennes en carrosserie, en passant par les vendeurs et vendeuses.

Ce que je fais au travail
Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Littérature et langues
  • Mathématiques
  • Cours de métiers et en atelier
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
  • Technologie
  • Informatique
  • Éducation technologique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Était motivée par le succès
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits et la chasse
  • Apprenait mieux en expérimentant

Les partenaires

Skills/Compétences Canada

Parlons sciences tient à remercier Skills/Compétences Canada (SCC) de l’avoir mis en contact avec la personne présentée ci-dessus.

Fondé en 1989, Skills/Compétences Canada est un organisme national sans but lucratif qui, de concert avec ses organisations membres représentant tous les territoires et provinces du Canada, fait la promotion des emplois dans les métiers et les technologies auprès des jeunes du pays en collaborant avec les employeurs, les enseignants, les syndicats et les gouvernements. Grâce aux liens uniques qu’il entretient avec ses partenaires des secteurs privé et public, Skills/Compétences Canada est en mesure de contribuer à combler les besoins futurs du Canada en main-d’œuvre qualifiée, tout en aidant les jeunes à découvrir des carrières gratifiantes. Skills/Compétences Canada offre à des centaines de milliers de jeunes canadiens des possibilités d’apprentissage expérientiel, notamment des concours de compétences régionaux, provinciaux et territoriaux, nationaux et internationaux, ainsi que des programmes de sensibilisation aux métiers spécialisés. Pour en savoir plus, visite https://www.skillscompetencescanada.com/ .

Skills Canada

Explorez les profils de carrière