Aller au contenu principal
Profil de carrière

Joel Shank

Géoscientifique
Société d’exploitation et de développement d’Hibernia
Joel Shank | Géoscientifique, Société d’exploitation et de développement d’Hibernia
Joel Shank | Géoscientifique, Société d’exploitation et de développement d’Hibernia
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : London (Ontario)

J’habite désormais : St. John’s à Terre-Neuve-et-Labrador.

J’ai complété ma formation ou mes études à : J’ai obtenu mon B.Sc. et mon Ph.D. à l’Université de Western Ontario

Ce que je fais au travail

Le travail d’un géoscientifique consiste à interpréter des données géologiques. Dans mon cas, cela comprend les données sismiques et les rapports de forage. Les données sismiques fournissent une image en 3D de vastes structures rocheuses qui se sont formées sous la surface. On collecte les données de forage lorsqu’on creuse les puits de pétrole et de gaz naturel. Elles décrivent les caractéristiques physiques des roches. L’interprétation de ces données se fait surtout par ordinateur avec de grands écrans pour la visualisation.

J’utilise des concepts géologiques qui s’appuient sur la physique, la chimie et la géographie pour évaluer de possibles gisements d’hydrocarbures. Souvent, ces évaluations comportent beaucoup d’incertitude. Dans mes rapports, je décris les risques et les incertitudes pour chaque possibilité de forage. Cela exige une bonne compréhension des statistiques.

Je collabore étroitement avec d’autres géoscientifiques et des ingénieurs et ingénieures spécialisés dans l’évaluation des gisements. Les ingénieurs et ingénieures utilisent mon analyse géologique pour trouver le meilleur moyen d’extraire les hydrocarbures du sol. Mon analyse sert aussi à estimer le rendement de chaque puits. Je travaille aussi avec d’autres types d’ingénieurs et d'ingénieures , dont en forage, de sous-sol et des établissements.

Mon parcours

J’aimais les sciences à l’école secondaire et je voulais faire carrière dans le domaine. Je n’étais pas conscient du vaste choix de carrières scientifiques à ce moment. Je croyais qu’une carrière en médecine était la « seule » façon de travailler en sciences. Une fois à l’université, je me suis rendu compte du grand éventail de disciplines scientifiques et de carrières possibles. J’ai fait divers cours de sciences et j’ai été attiré par la géologie. J’en ai retenu comme leçon qu’il était inutile de se spécialiser trop tôt. Si vous aimez la science, vous pouvez suivre un ensemble de cours de sciences pendant votre première année universitaire (ou Cégep au Québec). Gardez l’esprit ouvert, puis décidez d’une spécialisation pour la deuxième année et au-delà.

Après avoir opté pour la géologie à l’université, j’ai passé plusieurs étés à faire du travail de terrain pour des sociétés d’exploration minière. Je vivais dans des camps en région éloignée et j’utilisais des quads et des hélicoptères pour me rendre sur les lieux. Ces étés ont été parmi les plus mémorables et m’ont permis de combiner mon amour des grands espaces avec le travail. Après mon diplôme, je savais que je voulais un style de vie plus stable qui me permettrait d’être avec ma famille chaque jour. Cela voulait dire cesser le travail minier sur le terrain. Mon travail actuel dans un bureau répond à ce besoin, tout en présentant un nouveau défi stimulant.
 

Ce qui me motive

J’aime appliquer des concepts scientifiques à des questions pratiques ayant des répercussions économiques. Je suis motivé par le besoin de résoudre de nouveaux problèmes et de voir le fruit de mon travail. Par exemple, après avoir proposé un possible gisement d’hydrocarbures, c’est très satisfaisant de voir qu’il est foré avec succès. J’apprécie aussi le travail d’équipe et je trouve très réjouissant d’apprendre de collègues ayant des formations techniques variées.

Comment j’influence la vie des gens

J’ai chaque jour l’occasion d’étudier un ensemble incroyable de données scientifiques et de me servir de mes notions de sciences pour répondre à des problèmes qui souvent représentent plusieurs millions de dollars. Je règle de nouveaux problèmes et j’acquiers de nouvelles compétences chaque jour. Je trouve cela très valorisant. C’est aussi très satisfaisant de travailler au sein d’une équipe multidisciplinaire et de collaborer avec des gens aux horizons professionnels variés.

Le monde fonctionne à l’énergie et je suis heureux de savoir que j’aide à fournir cette énergie. Je suis fier de voir que les projets sur lesquels je travaille contribuent à créer de bons emplois et sont une source de revenus pour la province.
 

En dehors du travail, je

J’aime le plein air, et la géologie m’a permis de faire un travail de terrain incroyable pendant mes études. Je pouvais aller dans des endroits éloignés et isolés pour le travail et les études. À l’heure actuelle, ma passion est de passer du temps avec ma jeune famille et, grâce à mon travail de bureau actuel, je peux rentrer chaque jour à la maison. J’aime les sorties à l’extérieur avec ma famille pour faire de la randonnée, du vélo de montagne et du camping.

Mon conseil aux autres

Si les sciences vous intéressent, il existe une grande variété de carrières dans ce domaine. Évitez de cibler trop rapidement une carrière en particulier. Dans la plupart des programmes scientifiques, il faut suivre des cours d’introduction aux sciences la première année (ou au Cégep au Québec). Si vous faites ces cours et gardez l’esprit ouvert, vous serez en meilleure position pour choisir une spécialisation pour le reste de vos études.

J’examine l’information géologique pour mieux comprendre les gisements de pétrole et de gaz naturel. Pour cela, j’utilise les données sismiques, les rapports de forage et les carottes. Je me sers de cette information pour estimer la quantité de pétrole et de gaz naturel dans un gisement. Je crée ensuite des modèles tridimensionnels de la couche souterraine. Ces modèles servent à déterminer où forer et comment tirer le meilleur des réserves d’hydrocarbures.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Commerce et économie
  • Informatique
  • Géographie
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Était motivée par le succès
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel

Explorez les profils de carrière

  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Jim Wei tenant un drone

    Jim Wei

    Associé système d’information géographique

    J’utilise des logiciels de cartographie en ligne et des compétences en programmation pour aider à résoudre des problèmes concrets dans les secteurs de l’environnement et de la santé.
  • Portrait de Graham Ballachey

    Graham Ballachey

    Vice-président de l’ingénieri

    Je gère et supervise tous les travaux d’ingénierie pour une entreprise de développement de mines de lithium. Je contribue également à la planification stratégique et à la commercialisation.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Amanda McCallum

    Amanda McCallum

    Géologue, spécialiste en communication, entrepreneure

    Je suis une géologue prospectrice, une spécialiste de la communication scientifique et une propriétaire d'entreprise.
  • Chris Derksen en train de faire ses recherches sur le terrain en Arctique.

    Chris Derksen (il/lui)

    Chercheur scientifique en climatologie

    J'utilise des données satellitaires et des modèles climatiques pour comprendre l'impact des changements climatiques sur la neige et la glace au Canada.
  • Linda Duncan

    Linda Duncan

    Métallurgiste principale exécutive

    Linda Duncan est métallurgiste principale exécutive, Teck Resources Limited
  • Caroline Richard - Engineer in the mining industry

    Caroline Richard

    Ingénieure en Géotechnique

    Je travaille dans le domaine minier, en particulier sur la gestion des résidus générés lors de l'extraction de minerai.
  • Karen Stewart

    Karen Stewart

    Directrice des systèmes d'information (DSI)

    Karen Stewart est la directrice des systèmes d'information (DSI) pour la ville de Maple Ridge
  • Peter Visscher devant un tableau blanc

    Peter Visscher

    Directeur général, Développement de véhicules robotisés

    Je travaille avec mon équipe pour développer des véhicules robotiques extrêmes conçus pour fonctionner hors route et hors planète.
  • James Palcik sur un bateau avec un énorme doré

    James Palcik

    Directeur général et directeur de la sécurité, de la conformité et de l'éducation

    James Palcik est le directeur général et directeur de la sécurité, de la conformité et de l'éducation chez FLINN Scientific Inc.
  • Gillian Savage-Knight

    Gillian Savage-Knight

    Conseillère en relations extérieures

  • Max Salman aux commandes d'un avion.

    Max Salman

    Chercheur

    Je me pose des questions sur les éléments qui n'ont pas encore de réponses.
  • Lisa Phiri dans une mine souterraine

    Lisa T. Phiri

    Géologue des mines

    J'examine les roches d'une mine souterraine pour déterminer la quantité et l'emplacement de l'or.
  • Lesley Hymers à côté d'une pépite de cuivre géante à l'extérieur du musée McBride, à Whitehorse, au Yukon.

    Lesley Hymers

    Responsable, programmes d'éducation et de sensibilisation

    Je travaille pour une organisation qui dispense des ressources éducatives sur les sciences de la Terre et les ressources minérales.
  • Ashley Noseworthy avec l'océan derrière elle

    Ashley Noseworthy

    PDG et fondatrice

    Je possède et dirige un cabinet de conseil en environnement qui aide les entreprises à réduire leur pollution sonore sous-marine.
  • Edwin Makkinga

    Edwin Makkinga

    Directeur, Politique climatique

    Dans mon travail, j'examine les risques et les opportunités des politiques publiques liées au climat et la façon dont Enbridge peut faire partie de la solution à la crise climatique.
  • Patty Simpson

    Patty Simpson (elle)

    Coordonnatrice en environnement

    En tant que responsable du département Environnement d'une mine d'uranium, mon équipe doit s'assurer que la mine ne pollue pas le milieu environnant en surveillant l'état de l'air, de l'eau, des plantes et des animaux autour du site de la mine.
  • David Harris

    David Harris

    Directeur des projets spéciaux en ressources humaines

  • Martin Bush

    Martin Bush

    Expert-conseil en climatologie

    Martin Bush travaille sur les politiques et les actions relatives aux changements climatiques et aux énergies renouvelables.