Aller au contenu principal
Profils de carrière

Sarah Lockwood (elle)

Géologue minière
Mine de diamants Diavik (Rio Tinto)
portrait de Sarah Lockwood
portrait de Sarah Lockwood
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

Partager sur:

J’étudie la géologie d’une région pour savoir où se trouvent les diamants.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née à New Westminster, en Colombie-Britannique, et j’ai grandi à Anmore, en Colombie-Britannique.

J’habite désormais : À Vancouver, en Colombie-Britannique.

J’ai fait ma formation ou mes études à : Je suis titulaire d’un baccalauréat en géophysique (en anglais) de l’Université de la Colombie-Britannique. J’ai effectué un stage coopératif de huit mois à la mine de diamants Diavik en 2019, ce qui m’a permis d’obtenir un poste à temps plein en tant que diplômée en exploitation minière en 2021 et de devenir géologue minière en 2022.

Ce que je fais au travail

En tant que géologue minière, j’interprète la géologie de la région dans laquelle nous travaillons. Il s’agit notamment de comprendre où se trouve le corps minéralisé. Dans mon cas, le minerai que je recherche est la kimberlite, qui contient des diamants! Je détermine également où se trouvent les structures telles que les failles et je vérifie la qualité de la roche exploitée. Je travaille autant sur le terrain qu’au bureau. Sur le terrain, je prélève des échantillons et je cartographie la géologie. Au bureau, je consigne mes données et j’effectue des modélisations informatiques pour enregistrer et visualiser mes interprétations.

Les deux principaux éléments que nous extrayons sont la roche encaissante et le minerai. Le minerai est la roche que nous exploitons pour extraire les minéraux que nous recherchons. Notre minerai s’appelle la kimberlite et il a la forme d’une carotte. Nous extrayons la kimberlite, nous la broyons et nous en extrayons les diamants. La roche encaissante, quant à elle, est la roche originaire de la région entourant la cheminée de kimberlite. Nous l’exploitons pour accéder au minerai, mais elle ne contient pas de diamants.

En tant que géologue minière, je passe une grande partie de ma journée à mon bureau à travailler sur la modélisation informatique en 3D de l’emplacement de la kimberlite. Je compare également la production minière à notre modèle de minerai de kimberlite. Je fais cela pour m’assurer que nous exploitons les mines là où nous le devrions. Cela me permet également de savoir si nous avons atteint nos objectifs d’exploitation.

Pour maximiser la quantité de minerai extrait, je travaille avec nos ingénieurs des mines pour produire des plans mensuels. Nous travaillons ensuite avec l’équipe des opérations minières de surface pour confirmer que le plan est suivi correctement. Pour nous assurer que nos plans sont réalistes, nous développons nos modèles de corps minéralisés et de structures géologiques à l’aide d’un logiciel 3D. Nous affinons nos modèles en examinant les données de prospection, les observations visuelles et les données de forage. Toutes ces informations servent à produire le modèle le plus précis possible. J’aime beaucoup le processus qui consiste à rassembler différentes formes de données afin d’améliorer continuellement nos modèles.

Bien que je consacre une grande partie de mon temps à la modélisation informatique, j’ai également l’occasion de passer pas mal de temps à l’extérieur. L’équilibre entre le travail à l’intérieur et à l’extérieur est l’un des aspects que je préfère du métier de géologue minière! Chaque jour, j’évalue le minerai extrait pour m’assurer qu’il ne contient pas trop de roches naturelles. Moins il y a de roches naturelles dans le minerai, plus l’usine de traitement est en mesure de récupérer les diamants. Nous utilisons une grosse machine appelée excavatrice pour trier le minerai et la roche encaissante.

L’autre grande partie de mon travail à l’extérieur consiste à collecter des échantillons de la roche et du corps minéralisé. J’utilise ces échantillons pour identifier les différents minéraux présents dans le minerai. Bien que notre corps minéralisé soit globalement constitué de kimberlite, il existe différents types de kimberlite! Il peut être difficile de les distinguer. Nous utilisons différentes propriétés telles que la minéralogie, la densité et la teneur en eau pour faciliter cette identification.

Mon parcours

À l’école secondaire, je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire à l’âge adulte. J’aimais toutes mes matières, mais j’avais une affinité particulière pour les mathématiques et les sciences. J’ai combiné mes intérêts dans ces cours et ai fait une spécialisation en géophysique – l’étude de la physique de la Terre – au programme de baccalauréat ès sciences de l’Université de la Colombie-Britannique (UCB).

Bien que j’aie aimé mes cours à l’UCB, je ne savais toujours pas ce que je voulais faire sur le plan professionnel. Au début de ma troisième année, j’ai posé ma candidature à divers postes de travail coopératif. J’ai postulé à des emplois en entreprise dans les grandes villes. Ces emplois étaient liés à la géophysique, mais aussi à la technologie et à l’industrie minière.

Lorsque j’ai posé ma candidature chez Rio Tinto, j’ai postulé à leur programme général de stages d’été. J’espérais obtenir un poste au siège social de l’entreprise à Montréal. Après avoir suivi le processus de demande et d’entrevue, mon recruteur a communiqué avec moi pour m’offrir un stage coopératif à la mine de diamants Diavik. Il s’agissait d’un poste sur un site minier éloigné de la région subarctique, où la rotation se fait à raison de deux semaines de travail et deux semaines de repos. C’était très différent de la façon dont j’avais envisagé ma carrière. Malgré ma nervosité et le fait que ce n’était pas le rôle auquel je m’attendais, je suis sortie de ma zone de confort et j’ai accepté ce stage. Finalement, j’ai adoré le travail, les gens et le mode de vie du navettage aérien.

Après cet été-là, j’ai terminé une année d’études supplémentaire, et j’ai eu la chance de pouvoir retourner à Diavik en tant que diplômée en exploitation minière. J’ai travaillé pendant un an et demi en tant que nouvelle diplômée en exploitation minière avant d’accepter le poste de géologue minière l’année dernière.

Ce qui me motive

Je considère souvent la géologie comme une forme d’histoire. Il est fascinant de comprendre l’histoire de la Terre. Vous devez déchiffrer comment la géologie que nous connaissons aujourd’hui s’est formée il y a des dizaines et des centaines de millions d’années. C’est amusant de reconstituer le puzzle qu’était la Terre il y a si longtemps!

En tant que géologue minière, j’aime être aux commandes du processus d’exploitation minière et identifier le corps minéralisé, les structures géologiques et les roches encaissantes. J’aime collaborer avec les membres des différentes équipes de la mine. Cela comprend les opérations d’extraction à ciel ouvert, les ingénieurs géotechniques, les métallurgistes et les ingénieurs des mines.

En fin de compte, ce que j’aime le plus dans cette fonction, ce sont les personnes avec lesquelles je travaille. Lorsque vous travaillez dans le cadre d’un programme fly-in fly-out, vos collègues deviennent votre deuxième famille. Vous passez souvent plus de temps avec eux qu’avec vos amis et votre famille à la maison! Diavik a créé une communauté incroyable. J’adore collaborer avec mes collègues de tous les services. De plus, j’ai des collègues de partout au Canada et de toutes les régions du monde. Comme j’aime faire partie d’une équipe, il est incroyablement motivant de travailler avec des gens qui ont des cultures et des antécédents différents et qui apportent un éventail de connaissances. C’est une excellente occasion de collaborer et de développer des idées.

L’industrie minière est un élément essentiel de notre société! Je trouve très gratifiant de savoir que ce que nous extrayons est utilisé et apprécié par des personnes du monde entier. J’aime les défis que cette industrie pose au 21e siècle et notre effort collectif pour en faire une pratique plus sûre, plus efficace et plus durable.

Comment j’influence la vie des gens

Les minéraux qui ont été traités et fractionnés à partir des roches extraites sont utilisés dans presque tout ce que vous possédez ou avez utilisé. De votre téléphone portable à l’équipement utilisé dans les hôpitaux, l’exploitation minière est vitale pour le monde moderne. Les diamants ne sont pas seulement importants pour les bagues de fiançailles et les bijoux. Ils sont également utilisés pour les semi-conducteurs, les lasers, l’acoustique, la technologie biomédicale et d’autres applications industrielles.

Les géologues sont à l’avant-garde de l’industrie minière. D’abord, ils et elles participent à la découverte, à l’identification et à la cartographie du gisement. Pendant l’exploitation minière, nous effectuons le contrôle de la teneur et la gestion des stériles. Nous mesurons le mouvement du minerai et veillons à ce que les mouvements de roches soient conformes aux réglementations minières et environnementales. Sur une note personnelle, je pense qu’il est important d’encourager davantage de jeunes femmes à entrer dans l’industrie minière et dans d’autres domaines des STIM.

En dehors du travail, je

Comme je travaille pendant deux semaines pour ensuite me reposer pendant deux semaines, j’aime beaucoup passer mon temps libre à voyager en solo ou avec des ami.es. Le fait de faire des allers-retours en avion rend difficile la participation à des activités sportives. J’ai tendance à me détendre en lisant ou en me promenant au bord de l’océan ou en montagne.

Mon conseil aux autres

Mon meilleur conseil est de ne jamais refuser une occasion d’apprentissage. Je ne serais pas là où je suis aujourd’hui si je ne m’étais pas mise au défi de sortir de ma zone de confort et de dire oui à l’occasion qui se présentait. Il n’y a pas de mal à ne pas savoir ce que l’on veut faire, mais il faut rester curieux ou curieuse et explorer. Travailler dur, diversifier ses intérêts et développer une bonne éthique de travail à l’école secondaire, c’est payant!

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Langues étrangères
  • Géographie
  • Histoire
  • Littérature et langue
  • Sciences
  • Mathématiques
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Était motivé par le succès
  • Souhaitait diriger
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Se sentait à l'aise dans l'environnement extérieur et naturel
  • Était très créative
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Ressentait une intense satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes

Explorez les profils de carrière

  • portait par Mark Simmonds

    Mark Simmonds

    Profils de carrière

    Expert maritime au Bureau de navigation américain

    J’inspecte tous les types de navires pour m’assurer qu’ils sont sécuritaires.
  • Greg Flato

    Greg Flato

    Profils de carrière

    Chercheur principal et directeur de la Division de la recherche climatique

    Je supervise un vaste programme de recherche sur le climat à ECCC et j’ai contribué à la création de modèles climatiques mondiaux pour nous aider à comprendre comment et pourquoi le climat a changé.
  • Joann Whalen headshot

    Joann Whalen

    Profils de carrière

    Professeure, Faculté des sciences agricoles et environnementales

    Je donne des cours avancés sur la façon de gérer les sols pour produire des aliments sains et nutritifs et maintenir les fonctions d'écosystèmes sains.
  • portrait de Sarah Eaton

    Sarah Jane Eaton

    Profils de carrière

    Directrice

    Je dirige une équipe qui est responsable de l’homologation de petits réacteurs modulaires.
  • portrait de Sarah Lockwood

    Sarah Lockwood (elle)

    Profils de carrière

    Géologue minière

    J’étudie la géologie d’une région pour savoir où se trouvent les diamants.
  • portrait de Steve Lawrence

    Steve Lawrence

    Profils de carrière

    Directeur des ventes

    En tant que directeur des ventes chez Eos Positioning au Canada, je travaille avec les représentants des ventes, le service marketing et de production.
  • Portrait de Mike Stanzel

    Mike Stanzel

    Profils de carrière

    Technical Sales Manager

    Je suis un professionnel des ventes, spécialisé dans la vente de produits techniques ou scientifiques.
  • Charlotte Cockburn standing in front of signs indicating distance to a variety of locations from Alert, Nunavut.

    Charlotte Cockburn (elle/la)

    Profils de carrière

    Scientifique des sciences physiques

    Je m'assure que nous pouvons surveiller les conditions météorologiques partout au Canada.
  • Marg Rutka

    Marg Rutka

    Profils de carrière

    Réviseure de textes géoscientifiques

    Je révise des cartes géoscientifiques, des rapports et des données numériques pour en garantir la clarté, la cohérence et la précision avant la publication.
  • Portrait de Sara Knox

    Sara Knox (Elle)

    Profils de carrière

    Professeure adjointe et biométéorologue

    J’étudie les moyens de restaurer et de protéger les écosystèmes pour aider à lutter contre les changements climatiques.
  • Nancy Duquet-Harvey

    Nancy Duquet-Harvey

    Profils de carrière

    Cheffe du service de l’environnement

    À titre de cheffe du service de l’environnement, je m’occupe de tous les aspects liés à l’environnement, à la qualité de l’eau, à la faune, à la conformité réglementaire, aux déversements, à l’air et au bruit.
  • Chrystine Patoine in underground mine

    Chrystine Patoine (Elle)

    Profils de carrière

    Ingénieure Forage Sautage

    Concevoir les patrons de forage prenant en considération la géologie, le minage et la stabilité des murs.