Camilla Sullivan

Camilla Sullivan

Grutière, grue à tour et grue mobile

Secteur : Métiers spécialisés

Lieu de naissance : NL

Emplacement : NL

Éducation : Programme d’apprentissage

Type : Profil de carrière

Sujets :

Arts industriels, Sciences, Technologies et ingénierie

Camilla Sullivan
Camilla SullivanGrutière, grue à tour et grue mobile
Ce qui me motive

L'utilisation de la grue à tour Big Lift est très intéressante. Je suis très choyée de pouvoir utiliser un équipement aussi coûteux et d’arriver à placer des objets dans des espaces restreints. J'apprécie l'humour de mes coéquipiers et j’aime la vue magnifique que j’ai au sommet de ma tour. Je me suis toujours intéressée à la conduite de gros camions et de machines. Généralement, j’apprécie la solitude de ma cabine, mais j’apprécie aussi le contact avec mon équipe. C'est très gratifiant de descendre de sa grue et de regarder en arrière le travail accompli ce jour-là, sachant qu’on n’a blessé personne. Gagner ma vie de cette façon est une fierté personnelle.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Adolescente, je voulais être mécanicienne. J'ai travaillé sur des navires de croisière pendant 16 ans, mais je voulais faire quelque chose de plus stimulant. J’ai alors fait des recherches et j'ai choisi le métier de grutière, car il touchait aux machines et à la mécanique. J'ai donc commencé mon cours de grutier lorsque j’étais dans la trentaine. Une partie de la formation se fait sous forme de stages, durant lesquels j'ai pu mettre en pratique ce que j'ai appris à l'école. Ma vie personnelle en a pris un coup, et j'allais perdre tout ce que j'avais si je ne trouvais pas un emploi bien rémunéré. Ma sœur a eu une grande influence, car elle travaillait dans une entreprise de construction et pensait que ce milieu me conviendrait mieux. J'ai fait face à de nombreux défis au cours de ma carrière actuelle. Par exemple, certaines personnes ne vous apprécieront pas ou n’aimeront pas votre manière de travailler. Il peut aussi y avoir beaucoup de jalousie. Mais vous devez garder la tête haute et demeurer positif, car vous ne ferez jamais le bonheur de tout le monde. Soyez heureux, et le reste suivra.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Assurez-vous d'économiser et de disposer d'un fonds d'urgence pour les moments où vous n'aurez pas de travail. Travaillez fort et essayez de ne pas vous absenter. Plus important encore, assurez-vous d’aimer votre travail, car vous y passerez de longues heures. Une attitude positive peut aussi vous être très utile. 

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensChaque fois que je soulève un objet, cela affecte toutes les personnes au sol, car si quelque chose ne va pas, de graves blessures ou même un décès pourraient survenir. Mon métier est important, car j’aide les autres corps de métier à construire des objets utiles à l'économie. Je suis très épanouie dans mon travail et je sens que la machine est une extension de mes bras et de mes mains. Je suis très à l’aise de manœuvrer un si gros équipement et je suis très fière de contribuer à la construction de structures étonnantes. Je pense que mon travail est important parce qu’il facilite un peu la vie des autres métiers. Le levage d'objets de manière sûre et efficace permet la création d’un environnement sain et sécuritaire pour toutes les personnes présentes. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

J'adore travailler sur ma maison, jardiner, cuisiner pour des amis, jouer au golf, faire du camping, me promener en VTT, faire des feux de camp avec des amis et déguster du vin. J'aide l’organisme Women in Trades, qui incite les jeunes femmes à considérer les métiers spécialisés comme choix de carrière. J'adore le golf et le tennis, mais je ne joue pas aussi souvent que je le souhaiterais.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Mon travail consiste à manœuvrer une grue pour soulever et déplacer des charges de façon sécuritaire pour le compte de tous les corps de métier présents sur un chantier. J'inspecte minutieusement la machine que je manœuvre pour m'assurer qu'elle fonctionne correctement. J'utilise les mathématiques pour calculer le poids des objets avant qu'ils ne soient ramassés. Je dois le faire pour m'assurer que le déplacement est sécuritaire et pour ne pas surcharger la grue. Un permis spécial est nécessaire pour utiliser une grue à tour. 

La résolution de problèmes fait généralement appel à plusieurs personnes, car la conduite d’une grue est un travail d’équipe. Une bonne communication est nécessaire entre le contremaître, les ingénieurs et le signaleur. Nous nous appuyons les uns sur les autres pour prendre les bonnes décisions en vue d’assurer la sécurité de toutes les personnes qui travaillent sur le site. J'apprécie les gens avec qui je travaille; nous nous respectons et respectons nos métiers. Les STIM sont importantes, car il faut des connaissances en mathématiques pour pouvoir effectuer les manœuvres en toute sécurité.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Pouch Cove, Terre-Neuve-et-Labrador

J’habite désormais : Mount Carmel, Terre-Neuve-et-Labrador

J’ai complété ma formation ou mes études à : Operating Engineers College, Holyrood, Terre-Neuve, Canada

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Géographie
  • Arts industriels
  • Éducation physique / santé
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • J'ai aimé faire les choses moi-même
  • J'ai toujours voulu être à l'extérieur
  • Aime aider les gens
  • Joué dans une équipe sportive
  • Learn to pronounce J'ai aimé travailler avec mes mains
  • Learn to pronounce A aimé recevoir des instructions spécifiques
  • Aime être libre de pouvoir explorer mes idées
  • Je n'ai jamais voulu être dans la classe
  • Ne se souciait pas vraiment des notes
  • Je ne savais pas trop ce que je voulais faire
  • Engagé dans des activités telles que la pêche
  • Learned Best by Doing
  • Mieux appris en faisant

Explorez les profils de carrière