Kirstene Reyes | Charpentière

Kirstene Reyes

Charpentière

Kiewit-Kvaerner Contractors

Secteur : Architecture et construction, Métiers spécialisés

Lieu de naissance : À l'extérieur du Canada

Emplacement : NL

Éducation : Programme d’apprentissage

Type : Profil de carrière

Sujets :

Arts industriels, Sciences sociales

Kirstene Reyes | Charpentière
Kirstene Reyes Charpentière
Ce qui me motive

J’aime que mon ouvrage change continuellement en fonction de l’endroit où je travaille. Cela signifie que j’apprends constamment de nouvelles choses liées à mon métier. Par exemple, lorsque j’ai commencé à travailler dans le domaine de la charpenterie, je pensais que le seul matériau avec lequel je travaillerais serait le bois. Mais depuis, j’ai appris que les charpentiers travaillent avec tous les types de matériaux, même l’acier. Je travaille sur des chantiers industriels, et j’y ai appris que chaque métier a un rôle important à jouer dans la fabrication du produit final.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Je suis inscrite à un programme de formation d’apprentis. J’ai commencé par un cours de neuf mois au Carpenters Millwright College, et je suis entrée sur le marché du travail en tant qu’apprentie de première année. Lorsque j’aurai travaillé 1 800 heures, en apprenant auprès de personnes plus expérimentées en charpenterie et en exerçant mes habiletés, je retournerai à l’école pour continuer mes études. Ma formation en classe et en milieu de travail se poursuivra encore 4 à 5 ans, après quoi j’étudierai et passerai un examen pour obtenir ma désignation Sceau rouge.

Je ne savais pas vraiment que je voulais devenir charpentière. Mon père était un homme à tout faire et je le suivais partout pour le voir travailler avec ses mains. Mais je ne pensais pas que ce type de travail était pour moi, même si j’aimais faire des choses avec mes mains. J’ai conduit un chariot élévateur pendant un certain temps, mais je n’y ai pas vraiment vu un avenir pour moi. Je savais que je n’étais pas intéressée par les programmes universitaires, alors j’ai cherché des emplois de travail manuel. J’ai essayé la soudure, mais je n’ai pas aimé ce genre de travail. Puis j’ai essayé la charpenterie et j’ai aimé ça, et je continue d’aimer ce travail. J’ai de la chance d’avoir trouvé une carrière qui correspond à ma personnalité et dans laquelle je me sens bien.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Vous devez aimer votre travail. Trouver son job agréable et gratifiant, c’est ce qui compte le plus. Si vous n’êtes pas certains si une carrière pourrait vous convenir, vous devriez l’essayer et faire un peu de recherche avant de prendre votre décision. Faites-le, tout simplement! N’ayez pas peur de vous salir les mains. Vous ne saurez jamais si un travail est pour vous sans l’avoir essayé.

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensJe travaille sur un gros projet industriel qui créera des emplois pour des années à venir. Il est donc important que tout soit bien construit afin que le produit final soit sécuritaire et respectueux de l’environnement. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

J’aime bien jouer à la balle aki (hacky sack). L’été, j’aime faire de la planche long board. Côté bénévolat, je fais du mentorat auprès de jeunes femmes qui s’intéressent aux métiers spécialisés, en plus d’avoir mis mes habiletés à profit pour l’organisme Habitat pour l’humanité. J’aime conduire et écouter de la musique.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Nous commençons la journée avec notre discussion « boîte à outils ». C’est le moment où nous nous préparons en vue du travail prévu et discutons des questions de sécurité qui y sont associées. Nous discutons des démarches requises pour le travail et des changements à apporter. Dans le cas d’un grand projet industriel comme celui sur lequel je travaille actuellement, beaucoup de corps de métier doivent mettre la main à la pâte dans les mêmes aires pour exécuter d’autres travaux. Nous devons résoudre des problèmes pour nous assurer que notre partie du travail ne nuise pas au travail des autres.

Nous devons nous assurer que nos mesures sont précises afin que les coffrages de béton préfabriqués s’insèrent parfaitement dans la structure, et travailler autour d’ouvrages en acier encastrés. Nous devons également nous assurer que les coffrages sont érigés à l’équerre, parfaitement verticaux et de niveau, afin que la structure définitive le soit aussi.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Aux Philippines

J’habite désormais : St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador. Je vis au Canada depuis 10 ans.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai suivi ma formation au Carpenters Millwrights College, à Paradise, Terre-Neuve-et-Labrador.

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Littérature et langues
  • Éducation physique/Santé
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Liked being given specific instructions
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • Était très créative
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait mieux en expérimentant

Explorez les profils de carrière

Les partenaires

Logo de Skills Canada Terre-Neuve et Labrador
Skills / Compétences Canada Terre-Neuve et Labrador

Parlons Sciences remercie to Skills / Compétences Canada Terre-Neuve et Labrador de nous avoir mis en contact avec cette personne.