Aller au contenu principal

Chelsea Dyck

Compagnon électricienne
Reggin Technical Services Ltd.
Chelsea Dyck
Chelsea Dyck
Emplacement
Parcours education

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Calgary, Alberta

J’habite désormais : Chestermere, Alberta

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai suivi le programme d’apprentissage en électricité au SAIT (Southern Alberta Institute of Technology)

Ce que je fais au travail

Je suis électricienne de service dans une entreprise contractante multi-métiers. Cela signifie que j’assure le suivi des appels de service électrique que nous recevons tout au long de la journée. La plupart des jours, je passe du temps à préparer des devis pour la clientèle. Cela m’oblige à utiliser mes compétences en mathématiques. J’utilise les mathématiques et la physique (la loi d’Ohms en particulier) pour déterminer si un bâtiment ou une alimentation électrique peut supporter ce que l’on souhaite ajouter. Nous pouvons utiliser de l’équipement spécialisé pour nous aider à déterminer la consommation électrique. C’est plus rapide que d’enregistrer manuellement l’information et de calculer le résultat. J’utilise un enregistreur de données ou un oscilloscope pour enregistrer la puissance utilisée par un bâtiment. Cela nous aide à voir si nous pouvons ajouter d’autres appareils ou si nous devons mettre à niveau le service avant de préparer un devis.

Une grande partie de mon travail consiste à résoudre des problèmes. Lorsque je traite un appel de service, j’engage immédiatement mon processus d’analyse. J’aime commencer par le problème signalé. Ensuite, je cherche à savoir comment on en est arrivé là. Il est difficile de déterminer le plan d’action si nous ne connaissons pas la cause du problème. Si une personne a été témoin de la cause, j’aime obtenir le maximum d’informations de sa part. Cependant, il arrive souvent qu’il n’y a personne pour répondre à tes questions. Le fait d’avoir une grande équipe de métiers différents peut aider dans ces situations. Une personne de l’équipe aura connu ce problème. Cela est particulièrement utile au milieu de la nuit lorsque tu as besoin d’un coup de main. Mes antécédents en sciences et en mathématiques m’aident à prendre des décisions et à résoudre des problèmes. Les principes fondamentaux de l’électricité jouent un rôle considérable dans la façon dont je planifie un projet ou répare un équipement.

Mon parcours est

Si quelqu’un m’avait dit que j’allais devenir électricienne à l’école secondaire, je ne l’aurais pas cru. On m’a toujours dit que j’avais soit un cerveau des mathématiques, soit un cerveau des arts du langage. J’ai donc suivi des cours d’anglais avancé et de sciences sociales au secondaire. Pour ce qui est des mathématiques et des sciences, j’ai choisi le niveau le plus bas qui me permettrait d’obtenir mon diplôme. Je planifiais de faire des études en relations publiques ou en sciences politiques. Comme beaucoup de jeunes de mon âge, je n’avais pas les moyens d’aller à l’université tout de suite. Je n’étais pas chaude à l’idée de m’endetter pour quelque chose que je n’étais même pas sûre de vouloir. De plus, dépenser autant d’argent et ne pas avoir de sécurité d’emploi garantie ne me plaisait pas. J’ai décidé de prendre une année pour économiser de l’argent et décider si je voulais vraiment aller à l’université.

Après avoir obtenu un emploi d’été comme manœuvre pour une entreprise d’électricité, je n’ai jamais fait marche arrière. Je discutais avec les électriciens et électriciennes pour apprendre quelles étaient leurs tâches. J’ai trouvé leur travail très intéressant. Lorsque j’ai fait mes études postsecondaires pour ma formation comme, j’ai appris qu’on pouvait exceller dans n’importe quel domaine si on travaillait fort. J’ai aussi aimé avoir un travail qui a une approche plus « oui ou non ». Dans les arts du langage, il y a tellement d’avenues qu’on peut emprunter sur un même sujet. Commencer comme apprentie est certainement un défi, surtout pour une jeune femme. J’ai dû faire mes preuves à maintes reprises. J’ai dû démontrer que j’étais capable de faire le travail que je faisais. J’ai surmonté les défis auxquels j’ai été confrontée dans ma carrière en travaillant fort, en demandant de l’aide et en améliorant mon apprentissage et ma formation.

Ce qui me motive

La partie la plus importante dans le choix d’une carrière pour moi était de pouvoir m’adapter et changer au fil du temps. Ma plus grande motivation dans ma carrière est ma passion pour l’apprentissage et le perfectionnement de mes compétences. Je ne suis pas le genre de personne qui peut accomplir les mêmes tâches encore et encore. Avec les progrès de la technologie, il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre. L’idée d’assurer l’avenir par des décisions durables est un facteur important dans mes objectifs de formation avancée. J’aimerais avoir un ensemble de compétences qui peuvent m’aider à progresser dans l’avenir. Avoir toujours autour de moi des personnes aux vues similaires est la meilleure partie de mon travail. C’est agréable de pouvoir échanger des idées avec tes collègues. Si j’ai des questions, je peux toujours m’adresser à l’une d’elles pour obtenir de l’aide. Je fais le type de tâches qui procurent une satisfaction immédiate. J’aime planifier un projet, l’exécuter et vérifier le système moi-même. Il est très gratifiant de voir des projets réalisés du début à la fin.

Comment j’affecte la vie des gens

Il est devenu très évident au début de la pandémie de COVID-19 à quel point il était utile d’avoir une carrière dans les métiers. Alors que la plupart des gens travaillaient de la maison ou étaient temporairement en congé, je faisais des heures supplémentaires. Si mon entreprise n’avait pas pu entrer dans les installations, beaucoup de gens auraient été privés d’eau, d’électricité ou de chauffage. Nous ne prenons généralement pas le temps de réfléchir à ces services avant qu’ils ne soient plus disponibles.

En dehors du travail je

Quand je ne suis pas au travail, je passe beaucoup de temps à faire du bénévolat. Je fais actuellement partie de SAGA (Skills Alumni Group of Alberta), un nouveau groupe présenté par Skills Alberta. Nous nous efforçons d’amener davantage de jeunes à envisager une carrière dans le domaine des métiers ou des technologies.

Nous nous employons également à rendre le processus beaucoup plus facile pour trouver un emploi et du soutien tout au long de ton parcours d’études.

Mon conseil aux autres

Si tu envisages de te lancer dans un métier basé sur les sciences, je commencerais par communiquer avec un groupe de mentorat comme SAGA ou Careers Next Gen en Alberta. Nous avons tellement de ressources à ta disposition pour t’aider à prendre une décision éclairée. De plus, sache qu’il n’y a aucune obligation de poursuivre la même carrière toute ta vie. Tu peux commencer par la finance, puis passer à la conception par ordinateur, puis à quelque chose de complètement différent. Ce qu’il y a de bien dans la plupart des carrières basées sur les sciences, c’est que les compétences acquises dans un rôle peuvent t’aider à progresser dans un autre.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Histoire
  • Littérature et langues
  • Éducation physique/Santé
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Était motivée par le succès
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Ne voulait jamais être en classe
  • Organisait toujours les meilleures soirées entre amis
  • Donnait peu d'importance à ses notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait mieux en expérimentant

Les partenaires

Skills / Compétences Canada Alberta

Parlons sciences tient à remercier Skills/ Compétences  Canada Alberta de l’avoir mis en contact avec la personne présentée ci-dessus.

Skills Canada Alberta est un organisme provincial sans but lucratif qui fait activement la promotion des carrières dans les métiers spécialisés et les technologies auprès des jeunes de l'Alberta. Fondé en 1992, l'objectif de Skills / Compétences Canada Alberta est de doter les jeunes esprits des compétences qui aideront le Canada à être compétitif sur un marché mondial en rapide évolution. Cet objectif est atteint grâce à des programmes expérientiels destinés aux élèves de 7e à la 12e année et aux étudiants et étudiantes de niveau postsecondaire.

Skills Canada Alberta

Explorez les profils de carrière

  • Roger Bragg à l'extérieur avec un VTT

    Roger Bragg

    Électricien en construction

    Roger Bragg est un électricien en construction, exerçant à Terre-Neuve.
  • Michelle Henry

    Michelle Henry

    Technicienne en essais non destructifs

    J'inspecte les pièces métalliques des réacteurs nucléaires pour m'assurer qu'elles sont en bon état.
  • Lauren Hutchinson

    Lauren Hutchinson

    Technicienne de laboratoire

    Lauren Hutchinson est une technicienne de laboratoire pour le Collège Camosun.
  • Julie-Claire Hamilton travaillant dans un boîtier de disjoncteurs électriques

    Julie-Claire Hamilton

    Enseignante du programme d'opérateur, opératrice d'usine

    Julie-Claire Hamilton est enseignante du programme d'opérateur, opératrice d'usine au Collège Selkirk
  • Heather Robertson

    Heather Robertson

    Gestionnaire de projet principale

    Heather Robertson est gestionnaire de projet principale pour Associated Engineering (B.C.) Ltd.
  • Curtis White | rocess engineer/marine terminal operator at Newfoundland and Labrador Asphalt Ltd.

    Curtis White

    Ingénieur des procédés/opérateur de terminal maritime

    Curtis White est un Ingénieur des procédés/opérateur de terminal maritime chez Newfoundland and Labrador Asphalt Ltd.
  • Diane Standen-Downie

    Diane Standen-Downie

    Responsable du contrôle de projet

    Diane Standen-Downie est une responsable du contrôle de projet chez Jacobs Engineering.
  • Adam Melnick | Coordinateur de l'apprentissage et instructeur en santé et sécurité pour un centre de formation en calorifugation

    Adam Melnick

    Coordinateur de l'apprentissage et instructeur en santé et sécurité

    Adam Melnick est coordinateur de l'apprentissage et instructeur en santé et sécurité pour un centre de formation en calorifugation
  • Homme travaillant avec des équipements pour façonner des outils et matrices.

    Jeff

    Fabricant d'outils et matrices

    Je crée, répare, teste et fais fonctionner l'outillage de production, comme les matrices, les gabarits, les fixations et les jauges en lisant et en interprétant des dessins techniques complexes.
  • Daniela Torelli dans un atelier de soudure.

    Daniela Torelli

    Instructrice en soudage

    J'enseigne le soudage à la prochaine génération de soudeurs et soudeuses.
  • Sarah Raddatz

    Sarah Raddatz

    Dessinatrice en bâtiment

    En tant que dessinatrice structurelle, j'utilise des logiciels pour créer des modèles et plans de bâtiments en 3D et en 2D avant la phase de construction.
  • Bryan Rolph

    Bryan Rolph

    Directeur des ventes

    Je dirige une équipe de 8 professionnels et professionnelles des ventes techniques qui contribuent à offrir les meilleures solutions technologiques à nos clients. Ce rôle exige de voyager dans tout l'Ouest canadien pour soutenir notre personnel et clientèle.
  • Kat Tyrell

    Kat Tyrell

    Directrice, Stratégies de l'automobile et de la mobilité

    En tant que stratège en acquisition de talents et compétences, je travaille avec une équipe et un certain nombre de partenaires pour élaborer une stratégie qui permettra au secteur de l'automobile et de la mobilité en Ontario de continuer à disposer des compétences et des talents dont nous avons besoin pour prospérer.
  • Autoportrait de Jill Stagg pris sur le chantier

    Jill Stagg

    Apprentie tuyautrice en montage de conduites à vapeur

    En tant qu'apprentie tuyautrice en montage de conduites à vapeur, Jill Stagg élargit ses compétences en matière d'installation de tuyaux qui transportent de gaz à haute pression ou des substances dangereuses.
  • Mariam Jordi sur le site de construction d'un bâtiment pour la formation des pompiers et pompières.

    Miriam Jordi (elle)

    Coordonnatrice de projet

    Miriam travaille pour une entreprise de construction et veille au respect des échéanciers et du budget des projets.
  • Chelsea Dyck

    Chelsea Dyck

    Compagnon électricienne

  • Ben Davis

    Benjamin Davis

    Responsable de territoire

    J’améliore la sécurité, la production et l’efficacité sur le lieu de travail
  • Wiebke

    Wiebke Jansen

    Apprentie soudeuse

    Je suis apprentie soudeuse aux chantiers navals Seaspan à North Vancouver, en Colombie-Britannique.
  • Lorne Bennett

    Lorne Bennett

    Vice-président à la direction des ressources humaines

  • Alan Locke au travail

    Alan Locke

    Technologue en recherche