Bonnie Douglas

Coordonnatrice de projets
Canadian Coalition of Women in Engineering, Science, Trades and Technology (CCWESTT)
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education



En dehors du travail je

Heureusement, la musique fait toujours partie de ma vie. Je joue toujours de la trompette, du bugle et du saxhorn avec un ensemble de cuivres. Quand j’ai le temps, je prends quelques moments de silence pour lire. Je fais aussi du bénévolat pour Canadian Girls in Science (CAGIS), FIRST Robotics et Parlons sciences.

En dehors du travail je
Mon parcours est

Au secondaire, j’aimais les mathématiques et la musique, et je réussissais bien. J’aimais les défis que posaient les cours de mathématiques et de physique. En revanche, je savais que je n’étais pas intéressée par la théorie, comme les mathématiques pures ou la physique théorique. J’ai toujours trouvé que les mathématiques et les sciences étaient plus intéressantes lorsqu’elles étaient appliquées à la « vie réelle ».

À l’époque, je ne savais même pas que le génie serait un domaine intéressant pour moi. Un jour, alors que je mangeais de la crème sure sur une pomme de terre au four, j’ai remarqué que ma mère m’avait servi de la crème sure SANS MATIÈRE GRASSE. « Comment est-ce possible? ai-je demandé. Comment fabrique-t-on de la crème sure sans gras qui a le même goût que celle riche en matière grasse? » C’est à partir de ce moment que je me suis intéressée à la science alimentaire.

J’ai pris la décision difficile d’abandonner mes études en musique pour faire des études en génie alimentaire. À l’époque, je ne savais pas où ma carrière me mènerait. Après avoir obtenu mon diplôme de génie, j’ai travaillé dans l’industrie de la fabrication alimentaire. Dans un cas particulier, l’un de mes emplois consistait à goûter de la crème glacée! En plus, je travaillais avec des personnes formidables et j’ai eu l’occasion de résoudre des problèmes complexes.

La décision de quitter le secteur de la fabrication a été difficile. J’avais confiance en mes capacités et j’aimais mon milieu de travail. Présentement, je suis gestionnaire de projet pour un grand projet d’envergure nationale. Comme la plupart de mes compétences en STIM sont des compétences transférables (non-spécifiques à un seul métier), je les utilise encore aujourd’hui! La gestion d’un projet à l’échelle nationale comporte beaucoup d’éléments variables. J’ai encore l’occasion de résoudre des problèmes, de prendre des décisions, et de veiller à ce que notre projet soit assuré. Consulte mon profil LinkedIn pour plus de renseignements.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

C’est correct de ne pas savoir exactement quelle carrière tu désires suivre. Concentre-toi sur l’acquisition des compétences requises pour l’emploi que tu aimerais occuper.

Mon conseil aux autres


À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Dans le comté de Huron, en Ontario.

J’habite désormais : London, en Ontario.

J’ai fait ma formation ou mes études à : Baccalauréat ès sciences en génie biologique et alimentaire de l’Université Guelph.

À propos de moi


Ce qui me motive

Je suis fière que mon travail fasse une différence pour la communauté et qu’il s’intègre dans quelque chose de plus grand. Je suis chanceuse que mon amour initial pour les mathématiques et les sciences m’ait fait découvrir ma passion pour la résolution de problème. À partir de là, mon travail en tant qu’ingénieure m’a fourni les compétences et les outils pour gérer des projets. En tant que gestionnaire de projet, je sais que je peux mettre à profit mes compétences pour résoudre tout problème qui me stimule!

Ce qui me motive
Comment j'affecte la vie des gensMon travail pour la Coalition canadienne des femmes en ingénierie, sciences, métiers et technologie est très gratifiant. J’ai l’occasion de rencontrer toutes sortes de personnes qui font un travail formidable pour soutenir l’avancement des femmes en sciences, génie, métiers et technologies. J’espère que l’on considérera que mon propre travail fait une différence pour les femmes dans les milieux de travail.
Comment j'affecte la vie des gens
Ce que je fais au travail

Je travaille à partir de mon bureau à la maison. Les membres de notre équipe sont répartis partout au Canada, des provinces de l’Atlantique jusqu’à la côte Ouest. Nous faisons souvent des réunions par vidéoconférence.

La gestion d’un projet d’envergure exige de la surveillance régulière et de la résolution de problème. Lorsque je dois prendre des décisions, je m’appuie sur mes outils de gestion de projet. J’ai découvert la plupart de ces outils en travaillant en tant qu’ingénieure dans le secteur de la fabrication.

Ma passion pour la résolution de problème provient de mon expérience en génie. J’y ai aussi appris le processus qui permet de trouver la bonne solution! Lors de séances de remue-méninges, je compte sur les idées de mon équipe. J’aime visualiser les options. Au quotidien, je suis soit en train d’analyser des dépenses budgétaires, d’élaborer des stratégies d’équipe ou d’avoir de grandes discussions avec des femmes inspirantes qui œuvrent dans les sciences, le génie, les métiers ou la technologie!

Ce que je fais au travail
Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Mathématiques
  • Sciences
  • Musique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Était motivée par le succès
  • Aimait la lecture
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets

Explorez les profils de carrière