Aller au contenu principal
Profil de carrière

Ryan Conder

Scientifique principal
STEMCELL Technologies
Ryan Conder | Scientifique principal, STEMCELL Technologies
Ryan Conder | Scientifique principal, STEMCELL Technologies
Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Vancouver, Colombie-Britannique

J’habite désormais : Vancouver, Colombie-Britannique

J’ai fait ma formation ou mes études à : Doctorat à l’Université Simon Fraser à Burnaby, en Colombie-Britannique. Dans l’équipe du Dr Nicholas Harden.

Recherche postdoctorale – Institut de biotechnologie moléculaire (IMBA), à Vienne, en Autriche. Dans l’équipe du Dr Juergen Knoblich.
 

Ce que je fais au travail

Lors d’une semaine typique, je rencontre les membres de mon équipe en groupe et individuellement pour discuter des recherches spécifiques. Nous partageons des renseignements et nous essayons de tirer profit des expériences différentes de chacun et de chacune ainsi que de notre diversité pour avancer la recherche et faire des découvertes. Je suis aussi chargé de suivre tout ce qui se passe dans le domaine de la recherche intestinale. Pour ce faire, je lis la littérature scientifique actuelle, j’assiste à des conférences et je communique avec des collègues. À partir de ces renseignements, je m’efforce de déterminer ce qu’il faut pour soutenir l’avancement de la recherche et je tente de trouver un moyen de créer et d’offrir cela à STEMCELL Technologies.

Je compare nos projets à un casse-tête. Par exemple, nous savons que le corps humain produit tout ce dont il a besoin pour la santé de son tractus intestinal. Nous devons simplement comprendre quelles sont ces choses (les pièces du casse-tête) et les recréer à l’extérieur du corps.

Une formation en STIM est absolument nécessaire, car de nombreuses disciplines scientifiques sont nécessaires pour choisir la bonne voie à suivre dans le cadre de projets de recherche variés. Même si je travaille en sciences biochimiques, mon travail comporte des aspects de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques.
Cette diversité supplémentaire garde les choses amusantes.
 

Mon parcours

Plus jeune, je voulais devenir joueur de baseball (je le souhaite toujours, mais je sais que mon âge et mes blessures jouent en ma défaveur). J’ai dû changer d’objectif en cours de route. En étudiant les sciences dans mes cours au secondaire et à l’université, je savais que je souhaitais faire carrière en science, mais je n’étais pas certain de ce dont il s’agissait. Au départ, je pensais être intéressé par un emploi en médecine. C’est seulement quand j’ai réalisé que la découverte me fascinait plus que la mise en pratique que j’ai commencé à cheminer vers la carrière que j’ai aujourd’hui.

J’ai été incroyablement chanceux de collaborer avec deux mentors formidables pendant mes études et ma formation aux cycles supérieurs. Dr Harden de l’Université Simon Fraser et Dr Knoblich de l’Institut de biotechnologie moléculaire m’ont appris différentes façons d’aborder des problèmes.
L’une des plus importantes leçons qu’ont réussi à me transmettre ces deux personnes est la persévérance et la capacité d’apprendre de nos revers et nos échecs. Presque tous les jours, dans le domaine de la recherche, on obtient des résultats inattendus. Plutôt que de les voir comme des problèmes, ces résultats peuvent être perçus comme de nouvelles occasions d’explorer une autre ligne de pensée.
 

Ce qui me motive

Je suis motivé par la découverte. La recherche scientifique est le domaine idéal pour cela, car le travail n’a jamais de fin. Nous continuons de nous poser des questions biologiques et de chercher des réponses. Quand nous y parvenons, cela nous mène simplement vers un niveau plus profond de questionnement. Plus nous en apprenons, plus nous sommes en mesure de partager ces connaissances avec d’autres personnes du monde entier qui se posent des questions similaires et qui partagent toutes l’objectif de mieux comprendre le corps humain et ses maladies. C’est très satisfaisant de savoir que, même si je travaille techniquement à un seul endroit, notre recherche nous met en relation avec tous et toutes les scientifiques du monde qui peuvent bénéficier de nos résultats. Ma carrière est personnellement enrichissante en raison du défi que posent la recherche et la collaboration avec d’autres personnes qui poursuivent un objectif commun.

Comment j’influence la vie des gens

Nous avons la chance d’être témoins des effets directs de notre travail sur la vie des gens. La devise de notre entreprise est : « Les scientifiques au service des scientifiques ». Beaucoup de scientifiques avec qui nous travaillons directement ont pu utiliser notre technologie pour dépister ou identifier certains aspects d’une maladie d’un patient ou d’une patiente. Ces diagnostics ont conduit à de meilleurs traitements. Beaucoup de découvertes ayant mené à des traitements qui ont sauvé la vie de patients et de patientes n’auraient pas été possibles sans notre technologie.
 

En dehors du travail, je

J’ai la chance d’avoir une famille, des amis et amies, et des collègues qui ont des champs d’intérêt très variés. J’apprécie beaucoup ces interactions. J’aime les sports et je tente toujours d’intégrer quelques activités physiques à mon quotidien. J’essaie aussi de redonner à ma communauté en étant bénévole pour des activités universitaires, sportives ou humanitaires.

Mon conseil aux autres

Essaie le plus de secteurs différents possible. Chaque laboratoire, qu’il soit dans des établissements d’enseignement ou dans des instituts commerciaux, fonctionne de manière légèrement différente. Si tu veux te dépasser dans un secteur complexe, tu dois être capable d’apprécier et d’aimer ce que tu fais pour contrebalancer les moments difficiles et les défis constants. Trouve un milieu qui te procure les responsabilités et l’autonomie dont tu as besoin pour être à ton meilleur.
Le plus important, c’est de ne pas te décourager. La plupart des gens que tu admires ou que tu considères comme des modèles ont déjà été dans la même situation que toi.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Arts dramatiques
  • Littérature et langues
  • Musique
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Était motivée par le succès
  • Souhaitait diriger
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.