Ressources pédagogiques  Les participants du challenge

Mur végétal à l'université de Harvard

Mur végétal à l'université de Harvard (Daderot, Wikimedia Commons)

Les STIM en contexte

Murs végétalisés

Yevin Christine Cha
Format
Lisibilité
6.4

Résumé

Les murs végétalisés mettent à profit les processus végétaux pour améliorer la qualité de l’air dans les immeubles.

Imagine-toi marchant dans un pré bien vert. Tu respires l’air frais dégagé par toutes les plantes qui t’entourent. Mais tu n’es pas dehors, dans la nature. Tu es dans un centre d’achats!

D’ici 2050, 66 % de la population mondiale pourrait résider en ville. Or, plus les lieux s’urbanisent, moins on y trouve d’espaces verts. Les architectes et urbanistes cherchent donc des moyens de « verdir » les immeubles, de façon à permettre aux citadins de se sentir plus près de la nature. Pour ce faire, on peut notamment créer des murs ou des façades végétalisés.

Qu’est-ce qu’une façade végétalisée?

À l’extérieur de certains immeubles, des plantes grimpantes s’étirent sur toute la surface des murs. Les plantes sont enracinées à la base de ces derniers, de manière à créer ce qu’on appelle une façade verte, ou végétalisée. Aujourd’hui, on trouve de telles façades sur toutes sortes de bâtiments, des maisons aux plus hauts gratte-ciel.

Façade végétalisée d’un immeuble d’habitations
Façade végétalisée d’un immeuble d’habitations (Source : baona, via iStockphoto).

Le savais-tu?

Les civilisations antiques utilisaient elles aussi des plantes dans leurs zones urbaines. On peut notamment penser aux jardins suspendus de Babylone (vers 600 ans avant notre ère). Certains doutent qu’ils n’aient jamais existé, mais on les compte quand même parmi les sept merveilles du monde antique.

Qu’est-ce qu’un mur végétalisé?

Les murs végétalisés, aussi appelés jardins verticaux ou murs vivants, sont relativement récents. Si les végétaux qui poussent sur les façades extérieures s’enracinent à leur base, ceux qui occupent les murs intérieurs y sont plantés directement.

Le savais-tu?

Les personnes qui se spécialisent dans le soin des plantes et des jardins s’appellent des horticulteurs.

Il y a trois principaux types de murs végétalisés :

  • les panneaux modulaires;
  • les pans à pochettes de feutre;
  • les treillis.

Les panneaux modulaires sont préalablement couverts de plantes. Ils sont ensuite fixés directement aux murs, sur une structure de soutien.

 

 

 

 

Mur végétalisé au moyen de panneaux modulaires
Mur végétalisé au moyen de panneaux modulaires ( Source : Iran Green Agent [CC BY-SA 4.0] via Wikimedia Commons).

 

Les pans à pochettes de feutre utilisent ce milieu de culture pour les plantes qu’on veut y faire pousser. On achemine ensuite des tuyaux d’irrigation en plastique à travers le mur pour faire en sorte que le feutre reste toujours humide.

 

 

La vaporisation de plantes dans un système à pochettes de feutre
La vaporisation de plantes dans un système à pochettes de feutre (Source : tomazi via iSotckphoto).

Sur les treillis, les plantes qui poussent dans des contenants sont guidées (orientées) de façon à croître en hauteur. Un treillis est une structure de barres en bois ou en métal conçue pour soutenir les plantes grimpantes. Ce système ressemble à celui des façades végétalisées, sauf que les plantes prennent racine dans des pots au lieu d’en pleine terre.

Plantes grimpantes sur un treillis intérieur près d’une fenêtre
Plantes grimpantes sur un treillis intérieur près d’une fenêtre (Source : Foto_by_M, via iStockphoto).

Quels sont les avantages des murs végétalisés?

Les murs végétalisés comportent de nombreux avantages. D’abord, ils aident à assainir l’air que nous respirons. Comme toutes les plantes, celles qui composent ces murs emploient un mécanisme de photosynthèse. Cela veut dire qu’elles utilisent la lumière du Soleil, l’eau et le dioxyde de carbone pour produire l’oxygène et les sucres qui leur serviront d’énergie. Ce processus élimine ainsi le dioxyde de carbone nocif de l’air, tout en émettant l’oxygène dont nous avons besoin pour respirer.
 
Les plantes ont aussi la capacité de « nettoyer » l’air en absorbant des polluants et des produits chimiques toxiques par des trous microscopiques dans leurs feuilles appelés « stomates ». Les microorganismes (très petits êtres vivants) qui vivent sur et dans les végétaux peuvent aussi aider à assainir l’air. Ils le font en décomposant les produits chimiques toxiques, puis en les relâchant dans l’atmosphère sous une forme moins nocive.

Comment un mur végétalisé peut aider à améliorer la qualité de l’air (2018) de Craighton Ellingsworth, président de GreenWall (1min 24 s).

Le savais-tu?

Des chercheurs ont génétiquement modifié une populaire plante d’intérieur pour qu’elle aide à assainir l’air. Cette nouvelle variété décompose 10 fois plus de polluants que l’originale! On l’appelle « pothos doré », ou « liane du diable ».

Les murs végétalisés peuvent aussi procurer du bien-être psychologique. Selon l’American Psychological Association, des études démontrent que ceux qui voient régulièrement la nature, ou qui ont une vue sur des arbres depuis les fenêtres de leur école ou de leur bureau, se sentent plus heureux. Les gens tendent à préférer l’apparence d’immeubles qui incorporent des éléments naturels sur leurs surfaces de brique ou de béton.

Les murs végétalisés peuvent également permettre d’économiser de l’argent. Par exemple, les coûts de climatisation d’un bâtiment seront plus bas s’il est doté de murs verts. La climatisation requiert en effet beaucoup d’énergie. Un mur végétalisé se solde donc par des factures énergétiques moins élevées!

Quel est l’effet d’îlot de chaleur urbain?

À mesure que les villes se densifient, elles se réchauffent aussi. Cela est causé par ce qu’on appelle l’« effet dîlot de chaleur urbain ». Les nouveaux édifices bâtis pour la population grandissante s’entassent dans de petits quartiers, et le béton dont ils sont faits emmagasine beaucoup de chaleur. Or, avec le temps, cette chaleur est relâchée dans l’air environnant.

Les scientifiques prédisent que de 2051 à 2080, de nombreuses villes canadiennes auront une moyenne annuelle de journées au-dessus de 30 °C d’au moins quatre fois supérieure à ce que nous vivons actuellement. Ce phénomène est engendré par le réchauffement planétaire et l’effet d’îlot de chaleur urbain. Les murs végétalisés peuvent aider à résoudre ce problème. Ils procurent en effet de l’ombre et rafraîchissent les zones environnantes en empêchant le béton de surchauffer.

Les murs verts peuvent aussi abaisser la température de l’air ambiant par évapotranspiration. L’évapotranspiration est une combinaison de deux processus : l’évaporation et la transpiration.

L’évaporation est la conversion d’eau liquide en vapeur. L’évaporation d’eau de la surface des feuilles des plantes tire de l’énergie du milieu environnant. Cette énergie sous forme de chaleur diminuera autour d’un mur végétalisé et fera baisser la température.

La transpiration est le mécanisme par lequel les plantes respirent. De l’eau liquide circule dans les végétaux. Cette eau est convertie en vapeur quand elle se dégage par les stomates des feuilles. La transpiration s’appuie sur les mêmes principes que l’évaporation. La conversion d’eau liquide en vapeur extrait de la chaleur de l’air environnant. Cela diminue donc la température ambiante.

Les murs végétalisés ont-ils de mauvais côtés?

Les murs végétalisés requièrent des soins réguliers. Ils comptent en moyenne 50 plantes par mètre carré. Voilà qui fait beaucoup de jardinage! L’entretien de murs qui contiennent de la terre crée aussi d’autres défis, le principal étant de garder celle-ci en place. À mesure que les plantes poussent, la terre déborde en effet des contenants. Il faut aussi remplacer les végétaux devenus trop gros pour leur pot.

À l’intérieur, il faut également se soucier de l’égouttement. Si on ne met pas de bons systèmes en place, les plantes peuvent recevoir trop d’eau. Dans de tels cas, de la moisissure peut se créer, ou les racines des plantes peuvent pourrir, tuant ainsi les végétaux. Aussi, si le système d’irrigation (d’arrosage) est mal installé, l’eau peut endommager le mur lui-même.

Le savais-tu?

Les murs végétalisés aident à purifier l’air en filtrant divers allergènes provenant de meubles et d’appareils domestiques. Cela peut aider à prévenir les allergies!

L’installation de murs végétalisés est en outre coûteuse. Il faut compter en moyenne de 900 à 1 500 $ le mètre carré, ce qui en fait un article de luxe. Toutefois, de nombreux experts estiment que les avantages qu’ils procurent l’emportent sur les frais initiaux.

Entretien réalisé sur un mur végétalisé
Entretien réalisé sur un mur végétalisé en Espagne ( Source : AlejandroOrmad [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons).

En résumé…

Alors que le monde s’urbanise, nous devons trouver de nouvelles façons de profiter des bienfaits de la nature dans nos villes. L’une de ces façons consiste à faire pousser plus de murs végétalisés. Ces murs aideront les citadins à reprendre contact avec l’environnement et à trouver du bien-être à l’ombre des plantes qui les composent.

Points de départ

Faire des liens
  •  As-tu déjà vu un vrai mur végétalisé? À quel endroit? Qu’en as-tu pensé?
  • Aimes-tu qu’il y ait des plantes dans ta maison ou à d’autres endroits intérieurs que tu visites régulièrement? Pourquoi, ou pourquoi pas?
  • Où considérerais-tu construire un mur végétalisé pour rehausser un espace intérieur? Explique.
Faire des liens
  •  As-tu déjà vu un vrai mur végétalisé? À quel endroit? Qu’en as-tu pensé?
  • Aimes-tu qu’il y ait des plantes dans ta maison ou à d’autres endroits intérieurs que tu visites régulièrement? Pourquoi, ou pourquoi pas?
  • Où considérerais-tu construire un mur végétalisé pour rehausser un espace intérieur? Explique.
Liens entre les sciences, la technologie, la société et l’environnement
  • En pensant à l’avenir, devrait-on obliger tous les propriétaires de nouveaux immeubles publics à incorporer des murs végétalisés? Pourquoi, ou pourquoi pas?
  • Serait-il préférable d’exiger de tous les niveaux de gouvernement qu’ils soutiennent la création et le maintien d’espaces verts urbains à l’extérieur, ou qu’ils encouragent la mise en place de murs végétalisés à l’intérieur? Explique.
Liens entre les sciences, la technologie, la société et l’environnement
  • En pensant à l’avenir, devrait-on obliger tous les propriétaires de nouveaux immeubles publics à incorporer des murs végétalisés? Pourquoi, ou pourquoi pas?
  • Serait-il préférable d’exiger de tous les niveaux de gouvernement qu’ils soutiennent la création et le maintien d’espaces verts urbains à l’extérieur, ou qu’ils encouragent la mise en place de murs végétalisés à l’intérieur? Explique.
Explorer les concepts
  • Quels sont les effets des murs végétalisés sur la qualité de l’air? Explique.
  • Qu’est-ce qui différencie les façades végétalisées des murs végétalisés?
  • Quels sont les trois principaux types de murs végétalisés? Qu’est-ce qui les distingue les uns des autres?
  • Qu’est-ce qu’un îlot de chaleur urbain? De quelle manière les murs végétalisés contribuent-ils à réduire la chaleur?
Explorer les concepts
  • Quels sont les effets des murs végétalisés sur la qualité de l’air? Explique.
  • Qu’est-ce qui différencie les façades végétalisées des murs végétalisés?
  • Quels sont les trois principaux types de murs végétalisés? Qu’est-ce qui les distingue les uns des autres?
  • Qu’est-ce qu’un îlot de chaleur urbain? De quelle manière les murs végétalisés contribuent-ils à réduire la chaleur?
La nature de la science et de la technologie
  • Comment la psychologie peut-elle influencer la conception d’espaces intérieurs?
La nature de la science et de la technologie
  • Comment la psychologie peut-elle influencer la conception d’espaces intérieurs?
Littératie médiatique
  • Le cas échéant, dans quels médias populaires (émissions télévisées, magazines, blogues, articles en ligne, publicités, etc.) as-tu remarqué la présence de murs végétalisés?
Littératie médiatique
  • Le cas échéant, dans quels médias populaires (émissions télévisées, magazines, blogues, articles en ligne, publicités, etc.) as-tu remarqué la présence de murs végétalisés?
Suggestions pour les enseignants et enseignantes
  • Cet article peut être utilisé pour l’enseignement et l’apprentissage des sciences de l’environnement et de la biologie, en ce qui a trait à l’horticulture, à la photosynthèse, aux processus végétaux et à la qualité de l’air. On y trouve des concepts liés à l’urbanisation, aux façades végétalisées, aux murs végétalisés, aux jardins verticaux, aux systèmes à panneaux, à pochettes de feutre ou à treillis, aux plantes guidées, aux polluants, aux stomates, aux microorganismes, aux îlots de chaleur urbains, à l’évapotranspiration, à l’évaporation et à la transpiration.
  • Après avoir lu cet article, les élèves peuvent remplir une Toile de définition du concept afin de consolider leur compréhension du concept de murs végétalisés. Les fiches reproductibles prêtes à l’emploi sur cette stratégie d’apprentissage sont disponibles en formats [Document Google] et [PDF].
  • Les enseignants peuvent aussi demander aux élèves de regrouper l’information trouvée dans l’article en créant un organisateur graphique ou une infographie comparant les divers types de murs végétalisés. (Voir le Créateur d’infographie  dans la section des stratégies d’apprentissage.)
  • Pour aller plus loin, les enseignants peuvent employer la stratégie d’apprentissage intitulée Enjeux et parties prenantes pour demander aux élèves d’envisager l’installation d’un mur végétalisé selon le point de vue de divers intervenants (architectes, employés travaillant dans un immeuble, population en général, propriétaires d’immeuble, etc.). Les fiches reproductibles prêtes à l’emploi sur cette stratégie d’apprentissage sont disponibles en formats [Document Google] et [PDF].
Suggestions pour les enseignants et enseignantes
  • Cet article peut être utilisé pour l’enseignement et l’apprentissage des sciences de l’environnement et de la biologie, en ce qui a trait à l’horticulture, à la photosynthèse, aux processus végétaux et à la qualité de l’air. On y trouve des concepts liés à l’urbanisation, aux façades végétalisées, aux murs végétalisés, aux jardins verticaux, aux systèmes à panneaux, à pochettes de feutre ou à treillis, aux plantes guidées, aux polluants, aux stomates, aux microorganismes, aux îlots de chaleur urbains, à l’évapotranspiration, à l’évaporation et à la transpiration.
  • Après avoir lu cet article, les élèves peuvent remplir une Toile de définition du concept afin de consolider leur compréhension du concept de murs végétalisés. Les fiches reproductibles prêtes à l’emploi sur cette stratégie d’apprentissage sont disponibles en formats [Document Google] et [PDF].
  • Les enseignants peuvent aussi demander aux élèves de regrouper l’information trouvée dans l’article en créant un organisateur graphique ou une infographie comparant les divers types de murs végétalisés. (Voir le Créateur d’infographie  dans la section des stratégies d’apprentissage.)
  • Pour aller plus loin, les enseignants peuvent employer la stratégie d’apprentissage intitulée Enjeux et parties prenantes pour demander aux élèves d’envisager l’installation d’un mur végétalisé selon le point de vue de divers intervenants (architectes, employés travaillant dans un immeuble, population en général, propriétaires d’immeuble, etc.). Les fiches reproductibles prêtes à l’emploi sur cette stratégie d’apprentissage sont disponibles en formats [Document Google] et [PDF].

En savoir plus

Quel est l'intérêt d'un mur végétal intérieur

Cet article de Futura Planète décrivant les avantages avec de nombreux liens en français pour plus d'informations.

Murs verts végétalisés au Canada ? Une idée coûteuse et inefficace (2015)

Yves Perrier, architecte basé à Montréal, pense qu'il vaudrait mieux se concentrer sur la préservation des arbres urbains et des vignes naturelles.

Cellules spécialisées du système de feuilles

Fiche d'information de Tomatosphère par Parlons sciences.

Références

BBC. (n.d.). What is photosynthesis?

Climate Atlas of Canada. (n.d.). Urban heat island effect.

Loh, S. (2008). Living walls - a way to green the built environment. BEDP Environ Des Guide, 1.

Prendergast, D. (2015, December 1). The pros and cons of a living wall from the garden gnome. Spirit News.

Ritchie, H., & Roser, M. (2018, September). Urbanization. Our World in Data.

Urban Green-Blue Grids. (n.d.). Green facades.