Aller au contenu principal
Profil de carrière

Rachel Gardiner

Optométriste
Rachel Gardiner | Optométriste
Rachel Gardiner | Optométriste
Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education
Sujets

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Saint-Jean (Terre-Neuve), au Canada

J’habite désormais : Saint-Jean (Terre-Neuve), au Canada

J’ai complété ma formation ou mes études à : Baccalauréat ès sciences, Université Memorial de Terre-Neuve; doctorat en optométrie, Université de Waterloo

Ce que je fais au travail

Je fais des examens courants de la vue, je prescris des lunettes et je traite des maladies des yeux dans les limites de mes capacités et de ma formation. Si un patient a besoin d’une expertise plus poussée ou d’une chirurgie, je le dirige vers un spécialiste des yeux (un ophtalmologiste). Un examen courant de la vue comprend habituellement la vérification de la vision d’une personne et la recherche de tout problème particulier. Si je décèle un problème, je vais tenter de trouver la cause et les solutions possibles. Cela demande des connaissances en biologie de l’œil et du système visuel. Je dois aussi avoir recours à la médecine factuelle en vue de déterminer la meilleure option de traitement. L’aspect le plus important de cette démarche est de s’assurer que le patient comprend le diagnostic et le plan d’action afin de bien répondre à toutes ses questions.

Je dois également veiller à me maintenir à jour concernant les normes de la pratique et les médicaments et techniques récemment mis au point. Cela m’aide à m’assurer que j’offre les meilleurs soins possible à mes patients. Pour me maintenir à jour, je dois faire des recherches et suivre de la formation continue. Si vous avez déjà consulté un optométriste, vous savez que j’utilise de l’équipement spécialisé pour déterminer la prescription appropriée pour vos lunettes. J’utilise également de l’équipement spécialisé pour examiner la santé du globe oculaire (c.-à-d. une lampe à fente, semblable à un microscope). Selon les problèmes qu’un patient peut avoir, j’utilise d’autres technologies avancées pour mieux connaître la santé et les structures du globe oculaire de cette personne. Ces technologies aident à poser un diagnostic et à faire un suivi de l’état de santé de l’œil. Elles m’aident à prendre de meilleures décisions en matière de soins.

J’exerce seule ma profession, ce qui signifie que je travaille avec mes propres patients. Par contre, il y a une équipe d’employés qui travaillent avec moi et qui s’occupent du travail préparatoire avant les rendez-vous avec les patients. Il arrive qu’un patient ait besoin de consulter un spécialiste pour un suivi ou souffre d’un problème qui est lié à sa santé en général. Dans ce cas, il est possible que je doive communiquer avec d’autres professionnels de la santé. Je parle souvent avec mes collègues concernant les cas plus complexes. Parfois, il suffit d’entendre un nouveau point de vue pour pouvoir poser un diagnostic et préparer un plan de traitement.

Mon parcours

À l’école secondaire et pendant mes études de baccalauréat, je ne savais pas exactement vers où je voulais me diriger sur le plan professionnel. Après le secondaire, j’ai décidé de faire un baccalauréat en sciences. Je ne savais vraiment pas ce que je voulais faire au juste après mon bac, mais j’ai pensé que j’allais très probablement poursuivre mes études et faire une spécialisation. Je me disais que j’étais faite pour le domaine des soins de santé, mais je ne savais pas exactement ce que j’aimerais faire. Ce n’est que lorsque j’ai commencé à passer des tests d’admission et à explorer les possibilités pendant ma dernière année au baccalauréat ès sciences que l’optométrie s’est démarquée et que je m’y suis intéressée. J’aime l’interaction avec les patients, la possibilité d’avoir un horaire souple, et l’aspect intrigant du système visuel. Après mes études de premier cycle, je me suis inscrite au doctorat en optométrie dans la seule école offrant cette formation en anglais au Canada, l’Université de Waterloo. Au cours de ma dernière année, j’ai suivi une série de formations dans différents types d’exercice. Les mentors qui m’ont accompagnée dans ces formations ont contribué à me donner un aperçu des choix de carrière qui s’offraient à moi après mes études.

Ce qui me motive

Dans ma carrière, je suis motivée chaque jour par la possibilité d’aider les patients qui me consultent. Cela peut être le simple fait de prescrire des lunettes qui aident un enfant à mieux voir à l’école ou qui offrent à une personne âgée une meilleure qualité de vie. Cela peut également toucher des problèmes plus complexes comme la découverte d’une maladie systémique lors de l’évaluation de problèmes oculaires. Bref, mes journées ne sont jamais ennuyantes! Je trouve que les cas les plus intéressants sont ceux qui me demandent de résoudre des problèmes et ceux pour lesquels je n’ai pas de réponse simple. Le défi en vaut toujours la peine quand je peux régler le problème dont se plaint le patient et qu’il sent que nous travaillons ensemble pour trouver une solution. Ce que j’aime le plus dans mon travail, ce sont les interactions personnelles. J’aime apprendre à connaître mes patients sur le plan personnel tout en étant capable de les aider à maintenir une bonne santé oculaire grâce à ma formation scientifique; c’est la combinaison parfaite pour moi. Personnellement, l’aspect le plus gratifiant de mon travail, c’est le sourire sur le visage d’une personne quand elle peut à nouveau bien voir!

Comment j’influence la vie des gens

Ma carrière en tant qu’optométriste est importante, car lorsque les gens ont besoin de lunettes, je les aide à voir aussi clairement que possible. De plus, j’aide mes patients à maintenir une bonne santé oculaire grâce au dépistage courant des maladies de l’œil et au traitement de tout problème qui peut surgir. L’aide que je peux apporter fait en sorte que mon travail est excessivement gratifiant. Je pense que les optométristes constituent une part importante de toute l’équipe de soins de santé, qui agit comme défenseur des intérêts de nos patients.

En dehors du travail, je

En dehors du travail, j’adore passer du temps en famille et socialiser avec mes amis. J’aime demeurer active; je fais de la course à pied et du yoga. Je me détends en lisant un bon livre et, pour le plaisir, j’adore participer à des soirées de jeux de société et de jeux-questionnaires. Au cours des dernières années, j’ai participé à titre bénévole à plusieurs missions de soins oculaires dans des régions du monde mal desservies dans ce domaine.

Mon conseil aux autres

Il serait très avantageux de participer à un programme d’observation au poste de travail avant de décider d’entreprendre cette carrière, autant pour confirmer votre intérêt que pour répondre aux exigences d’admission des écoles d’optométrie. Il serait sage de vérifier les cours exigés par toutes les écoles afin de planifier vos études en conséquence.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Langues étrangères
  • Arts dramatique
  • Mathématiques
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Aimait aider les autres
  • Voulait être responsable
  • Était motivée par la réussite
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Prenait part à des activités bénévoles
  • Aimait la lecture
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • Ressentait une intense satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.