Ethan Martin | Soudeur en tuyauterie

Ethan Martin

Soudeur en tuyauterie

Secteur : Métiers spécialisés

Lieu de naissance : ON

Emplacement : ON

Éducation : Programme d’apprentissage

Type : Profil de carrière

Sujets :

Chimie, Arts industriels, Sciences, Technologies et ingénierie

Ethan Martin | Soudeur en tuyauterie
Ethan MartinSoudeur en tuyauterie
Ce qui me motive

Cela peut sembler bizarre, mais j’aime devoir faire le meilleur travail possible. C’est bien de gagner un bon salaire, mais en fin de compte, c’est ma réputation qui est en jeu chaque fois que je fais un projet de soudure. Si je gâche un projet, je suis la personne responsable. Et si quelque chose tombe en panne à cause d’une mauvaise soudure, j’aurai sur la conscience la qualité inférieure de mon travail. J’aime devoir faire de mon mieux et mettre mes compétences à l’épreuve!

Ce qui me motive
Mon parcours est

Je suis devenu soudeur un peu par hasard. J’ai pu essayer la soudure à l’école secondaire, mais elle ne m’intéressait pas. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai travaillé pour une entreprise de tabac. Je gagnais un bon salaire, mais je ne ressentais pas beaucoup de satisfaction. Je voulais plutôt travailler de mes mains. J’ai donc commencé par suivre un cours de formation préapprentissage. Ainsi, j’ai pu essayer différents métiers afin de découvrir ce que je voulais faire. J’ai suivi quelques cours, puis j’ai fait un stage. En terminant le programme de préapprentissage, tout a commencé à se mettre en place. J’ai établi des objectifs, puis je me suis organisé pour les atteindre. Aujourd’hui, j’ai une carrière qui m’intéresse et que j’aime!

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Ne lâche pas! Si tu veux devenir soudeur, n’oublie pas que ta première soudure ne sera pas très bonne. Tu dois persévérer et continuer à développer tes compétences. J’imagine que c’est un conseil qui peut s’appliquer à n’importe quelle carrière.

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensQuand je fais une soudure pour joindre deux morceaux de métal, je dois m’assurer que le travail est bien fait. Dans le cas d’un joint entre deux morceaux de métal faisant partie d’un bâtiment, celui-ci pourrait devenir dangereux pour les personnes qui l’habitent ou le fréquentent si la soudure n’est pas bien faite. Parfois, je travaille sur des conteneurs métalliques qui seront sous pression ou qui sont conçus pour transporter des matières dangereuses. Ainsi, une bonne soudure assure que les marchandises arriveront à destination en toute sécurité, sans fuite ni explosion. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

J’aime jouer au hockey et au baseball. J’aide les membres de ma communauté. J’ai fait du bénévolat pour Compétences Ontario lors des olympiades provinciales. Par exemple, j’ai tenu un kiosque d’information sur les carrières et j’ai animé des ateliers d’autonomisation pour les jeunes.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Nous commençons notre journée par une discussion matinale sur le travail à faire. Nous parlons des types de joints sur lesquels nous allons travailler et des questions de sécurité auxquelles nous devons penser. Nous vérifions que nous utilisons le bon type de produits consommables. Par exemple, nous vérifions que nous utilisons les bonnes baguettes de soudage (le matériel qui crée le joint) pour le type de métal avec lequel nous travaillons.

Lors de chaque projet de soudage, je me sers de mes connaissances en chimie des métaux. Afin d’assurer la qualité des soudures, je dois connaître les caractéristiques chimiques et physiques des métaux avec lesquels je travaille. Par exemple, je ne peux pas utiliser un matériau cassant pour souder deux tuyaux. Je dois connaître la conductivité thermique du métal, c’est-à-dire la température à laquelle le métal fond. Par exemple, je dois être très prudent lorsque je soude un métal comme l’aluminium, dont le point de fusion est faible. Ça prend moins de chaleur pour qu’un tel métal commence à se déformer ou à fondre.

Au travail, les soudeurs sont toujours en train de résoudre des problèmes. Parfois, je dois travailler sur des joints dans des endroits difficiles d’accès. Il m’arrive d’utiliser un miroir afin de voir derrière le joint sur lequel je travaille! Pour atteindre des joints éloignés, je dois parfois attacher mon chalumeau soudeur à un bâton avec du ruban à conduits. Il faut savoir se débrouiller.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Sur la Réserve des Six Nations (Ontario), au Canada.

J’habite désormais : Sur la Réserve des Six Nations (Ontario), au Canada.

J’ai complété ma formation ou mes études à : À la Technical Trades Academy, située à Brantford (Ontario).

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Arts dramatiques
  • Alimentation et nutrition
  • Cours de métiers
  • Sciences
  • Mathématiques
  • Musique
  • Éducation physique/Santé
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Appréciait travailler seule
  • Aimait aider les autres
  • Voulait toujours aller dehors
  • Était motivée par le succès
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Se sentait chez elle en pleine nature
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Organisait toujours les meilleures soirées entre amis
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits et la chasse

Explorez les profils de carrière

Les partenaires