CSI à Lac-Mégantic : Comment identifier les victimes d’un tel désastre?

Lac-Mégantic prise à partir d’un hélicoptère de la Sûreté du Québec, le jour du déraillement

Lac-Mégantic prise à partir d’un hélicoptère de la Sûreté du Québec, le jour du déraillement (Sûreté du Québec)

Format
Parlons sciences et Brigitte Desharnais
Lisibilité
7.7

Quels sont les liens avec mon programme d'études?

Une fois l’incendie terminé, il a fallu s’atteler à la tâche d’identifier les corps prisonniers des décombres. Voici comment ils l'ont fait.

Lors de la nuit fatidique du 5 juillet 2013, le déraillement de 72 wagons dans le centre-ville de Lac-Mégantic a produit une explosion suivie d’un vaste incendie qui a rasé une partie du centre-ville. Les pompiers ont mis près de 40 heures avant d’éteindre complètement le brasier. Au total, 47 personnes ont perdu la vie dans les flammes.

Le savais-tu?

Dans la plupart des provinces canadiennes, c’est la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) qui s’occupe des analyses en sciences judiciaires. Au Québec, c’est le Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale (LSJML) et, en Ontario, c’est le Centre des sciences judiciaires.

Premiers répondants lors du déraillement de train à Lac-Mégantic
Premiers répondants lors du déraillement de train à Lac-Mégantic. Photo prise le 6 juillet 2013 (Bureau de la sécurité des transports du Canada via flickr CC).

 

L’incendie de Lac-Mégantic était très différent d’un incendie de maison typique. Habituellement, les pompiers maîtrisent ces incendies assez rapidement, soit en quelques minutes ou quelques heures.

Lorsque des personnes décèdent dans des incendies, ce n’est habituellement pas à cause de brûlures. La majorité des victimes meurent par une intoxication au monoxyde de carbone (CO) due à l’inhalation de fumée. Le monoxyde de carbone est un composant de la fumée, résultant d’une combustion incomplète. Donc, si quelqu’un décède dans un incendie de maison, son corps n’est généralement pas brûlé grièvement et cela facilite son identification.

Mais dans le cas de Lac-Mégantic, les corps des victimes ont brûlé durant plusieurs heures. La plus grande partie de la chair (muscles et graisses) était donc réduite en cendres. S’il restait de la chair, c’est qu’elle avait été protégée par la position du corps. Dans la majorité des cas, il ne restait que des os. C’est ce qui a rendu l’identification des victimes si laborieuse.

Le matériau qui a alimenté l’incendie de Lac-Mégantic était également très différent. La plupart des incendies de maison sont attisés par le bois et d’autres matériaux de construction. Mais celui de Lac-Mégantic l’était par le pétrole brut contenu dans les wagons-citernes du train qui a déraillé. C’est ce qui a rendu l’intensité du brasier encore plus destructeur, tant pour la ville que pour les restes des victimes. 

Qui a collaboré à l’identification des victimes?

Lorsqu’un incendie meurtrier est éteint, les experts judiciaires ont la lourde tâche de tenter d’identifier les corps. Plusieurs types d’experts judiciaires aident à enquêter sur une scène de crime. Et ils utilisent des méthodes variées en science judiciaire pour l’identification des victimes. Voyons ce que font ces experts, ainsi que les méthodes qu’ils utilisent.

Les  pathologistes judiciaires (ou médecins légistes) sont des médecins spécialisés dans la détermination des causes de décès. Ce sont eux qui effectuent les autopsies.

Les anthropologues judiciaires sont des spécialistes de l’étude des restes humains, particulièrement les os, dans un contexte criminel. Cela inclut l’identification de la victime (sexe, âge, etc.) et de la cause de décès à partir du squelette[6]  complet ou partiel.

Les odontologistes judiciaires sont des dentistes qui analysent les dents des victimes.

Le savais-tu?

La science judiciaire comporte de nombreuses branches, dont la toxicologie, la podiatrie, l’optométrie et la botanique.

La tragédie de Lac-Mégantic était exceptionnelle par la taille de la scène de crime et le nombre de victimes. Par contre, les processus scientifiques utilisés restent les mêmes que ceux qu’ils utilisent tous les jours lorsqu’ils reçoivent des cas d’homicide ou de mort suspecte.

Comment les experts judiciaires analysent-ils les restes humains gravement brûlés?

Les experts judiciaires ont accès à plusieurs moyens pour identifier les corps gravement brûlés. 

Pour différencier le sexe, les anthropologues judiciaires se basent principalement sur la boîte crânienne, qui est plus petite chez la femme, et le bassin, qui est plus large chez la femme (pour laisser passer un bébé).

Pour déterminer l’âge, les anthropologues judiciaires se basent surtout sur le degré de fusion des os, par exemple la fusion de l’épiphyse (l’extrémité) de l’humérus et du fémur.  La fusion osseuse est un processus qui se produit dans le corps humain à mesure qu’il vieillit. Au fil du temps, il arrive fréquemment que les os commencent à se fusionner ou à se souder ensemble.

Des os d’un coude fusionnés et non fusionnés
À gauche, une image des os d’un coude non fusionnés; à droite, des os d’un coude fusionnés (Sources : Jmarchn [CC BY-SA 3.0] via Wikimedia Commons, et Sarindam7 à en.wikipedia [CC BY-SA 3.0] via Wikimedia Commons).

Pour identifier une victime, les experts pourraient chercher dans le corps des implants médicaux, comme une hanche artificielle. Chaque implant possède un numéro de série[9] unique, lequel peut être repéré dans une base de données et fournir le nom de la personne l’ayant reçu.

Les fichiers dentaires permettent la comparaison des os de la mâchoire, du nombre et de la position des dents entre un squelette et des radiographies données. Les odontologues judiciaires sont les scientifiques affectés à cette tâche.

Les experts judiciaires peuvent aussi comparer l’ADN restant dans les os ou la chair calcinée à l’ADN récolté sur des objets, comme une brosse à dents, qui ont été fournis par les familles des disparus.

Comparaison d'échantillons d'ADN simulés
Échantillon d'ADN (© 2019 Parlons sciences).

 

Graphique - Version textuelle

À gauche, un échantillon de l’ADN d’une victime non identifiée sur une scène de crime; à droite, des échantillons d’ADN soumis par des familles de personnes disparues. Tu peux voir que le deuxième spécimen correspond à celui de la victime.

 

Le savais-tu?

Les experts judiciaires n’ont pas besoin de la séquence complète du génome d’une personne afin d’identifier une victime. Ils utilisent plutôt 13 segments uniques appelés séquences courtes répétées en tandem (STR).

Enfin, malgré l’intensité du brasier, des objets identificateurs (par exemple, un portefeuille) peuvent avoir été épargnés. Bien sûr, il existe un danger de fausses identifications lorsque l’on se base sur de tels objets, mais ils peuvent orienter les recherches et être très pratiques.

Une identification n’est confirmée que lorsque deux des méthodes mentionnées ci-dessus obtiennent le même résultat.

L’enquête de Lac-Mégantic fut de longue haleine. Au cours des deux premières semaines, seulement 22 des 47 victimes ont été formellement identifiées. Les experts ont essentiellement utilisé l’analyse de l’ADN et des fiches dentaires pour identifier ces personnes.

Il est important de se rappeler que les enquêtes judiciaires peuvent être très complexes. Les experts judiciaires font un travail incroyable. Mais même eux ne peuvent parfois identifier les corps gravement détériorés.

Le savais-tu?

Trois employés de train ont été accusés de négligence criminelle ayant causé la mort lors du désastre ferroviaire de Lac-Mégantic. En 2018, ils furent déclarés non coupables.

Amorces de discussion

Faire des liens

  • As-tu déjà vu un important incendie ou vécu un incendie de maison? Quelles préoccupations avais-tu à ce moment?
  • Trouves-tu que le travail d’un expert judiciaire semble intéressant? Pourquoi, ou pourquoi pas?

Faire des liens

  • As-tu déjà vu un important incendie ou vécu un incendie de maison? Quelles préoccupations avais-tu à ce moment?
  • Trouves-tu que le travail d’un expert judiciaire semble intéressant? Pourquoi, ou pourquoi pas?

Relier la science et la technologie à la société et à l'environnement

  • Pourquoi une enquête judiciaire approfondie était-elle requise dans un cas comme celui de Lac-Mégantic?
  • Quels sont quelques-uns des impacts sociaux, juridiques et économiques d’une enquête judiciaire comme celle de Lac-Mégantic?
  • Quelle incidence l’accident de Lac-Mégantic a-t-il eu sur la réglementation en matière de sécurité ferroviaire et le transport de marchandises dangereuses? (Remarque : Cette question nécessite plus de recherche.).

Relier la science et la technologie à la société et à l'environnement

  • Pourquoi une enquête judiciaire approfondie était-elle requise dans un cas comme celui de Lac-Mégantic?
  • Quels sont quelques-uns des impacts sociaux, juridiques et économiques d’une enquête judiciaire comme celle de Lac-Mégantic?
  • Quelle incidence l’accident de Lac-Mégantic a-t-il eu sur la réglementation en matière de sécurité ferroviaire et le transport de marchandises dangereuses? (Remarque : Cette question nécessite plus de recherche.).

Explorer les concepts

  • Pourquoi l’incendie à Lac-Mégantic était-il plus exigeant pour les experts judiciaires qu’un quelconque incendie de maison?
  • Quelles informations un anthropologue judiciaire peut-il découvrir en examinant des os?
  • Quel rôle joue un odontologiste judiciaire dans une enquête?
  • Quelles sont les exigences pour confirmer l’identité d’une victime lorsque son corps a été gravement détérioré dans un incendie?

Explorer les concepts

  • Pourquoi l’incendie à Lac-Mégantic était-il plus exigeant pour les experts judiciaires qu’un quelconque incendie de maison?
  • Quelles informations un anthropologue judiciaire peut-il découvrir en examinant des os?
  • Quel rôle joue un odontologiste judiciaire dans une enquête?
  • Quelles sont les exigences pour confirmer l’identité d’une victime lorsque son corps a été gravement détérioré dans un incendie?

Nature de la science et de la technologie

  • Les enquêtes judiciaires reposent sur la collecte et l’accès à de nombreuses informations et données afin d’identifier les victimes. Quels sont les types de données utiles aux enquêteurs et aux pathologistes judiciaires (médecins légistes)? Comment les avancées technologiques ont-elles contribué à hausser l’identification formelle des victimes d’accident?

Nature de la science et de la technologie

  • Les enquêtes judiciaires reposent sur la collecte et l’accès à de nombreuses informations et données afin d’identifier les victimes. Quels sont les types de données utiles aux enquêteurs et aux pathologistes judiciaires (médecins légistes)? Comment les avancées technologiques ont-elles contribué à hausser l’identification formelle des victimes d’accident?

Littératie médiatique

  • L’accident de Lac-Mégantic a eu lieu en 2013. Te souviens-tu d’avoir entendu parler de cet incendie dans les médias à ce moment? Que ressentais-tu?

Littératie médiatique

  • L’accident de Lac-Mégantic a eu lieu en 2013. Te souviens-tu d’avoir entendu parler de cet incendie dans les médias à ce moment? Que ressentais-tu?

Suggestions pour l'enseignement

  • Cet article peut être utilisé pour appuyer l’enseignement et l’apprentissage de la biologie et l’anatomie liées à la pathologie, à la mort et au système squelettique. Les concepts présentés sont les suivants : dérailler, chair, judiciaire, combustion, pétrole brut, science judiciaire, pathologistes judiciaires, boîte crânienne, bassin, épiphyse, odontologistes judiciaires, et ADN.
  • Après avoir lu l’article, les enseignants pourraient demander aux élèves de compléter une Toile de définition du concept pour celui de science judiciaire. Des fiches reproductible prêtes à l’emploi de cette stratégie d’apprentissage pour le présent article sont disponibles en formats [Google doc] et [.pdf].
  • Pour renforcer l’apprentissage, les enseignants pourraient demander aux élèves de compléter la stratégie d’apprentissage Enjeux et parties prenantes pour analyser l’enquête de Lac-Mégantic du point de vue des différents intervenants (p. ex., les citoyens, le maire et le conseil municipal, les compagnies d’assurance, l’équipe d’experts judiciaires, le ministère des transports, la compagnie ferroviaire, les fabricants qui expédient des marchandises par train, etc.). Les fiches reproductible prêtes à l’emploi pour cet article sont disponibles en formats [Google doc] et [.pdf].

Suggestions pour l'enseignement

  • Cet article peut être utilisé pour appuyer l’enseignement et l’apprentissage de la biologie et l’anatomie liées à la pathologie, à la mort et au système squelettique. Les concepts présentés sont les suivants : dérailler, chair, judiciaire, combustion, pétrole brut, science judiciaire, pathologistes judiciaires, boîte crânienne, bassin, épiphyse, odontologistes judiciaires, et ADN.
  • Après avoir lu l’article, les enseignants pourraient demander aux élèves de compléter une Toile de définition du concept pour celui de science judiciaire. Des fiches reproductible prêtes à l’emploi de cette stratégie d’apprentissage pour le présent article sont disponibles en formats [Google doc] et [.pdf].
  • Pour renforcer l’apprentissage, les enseignants pourraient demander aux élèves de compléter la stratégie d’apprentissage Enjeux et parties prenantes pour analyser l’enquête de Lac-Mégantic du point de vue des différents intervenants (p. ex., les citoyens, le maire et le conseil municipal, les compagnies d’assurance, l’équipe d’experts judiciaires, le ministère des transports, la compagnie ferroviaire, les fabricants qui expédient des marchandises par train, etc.). Les fiches reproductible prêtes à l’emploi pour cet article sont disponibles en formats [Google doc] et [.pdf].

Références

Crime Scene Investigator EDU. (n.d.). What is forensics?

Dotson, J. D. (2018, octobre 19). List of forensics techniques. Sciencing.

Khatri, M. (2019, mars 14). Smoke inhalation. WebMD.

Muise, M. (2017, avril 12). Lac-Mégantic victims died violent, avoidable deaths: Coroner. Montreal Gazette.

Ulis, L., & Gauthier, G. (2009). Secrets d’ossements : la science au service des énigmes de l’histoire EDP Sciences.

Valiante, G. (2019, janvier 18). Lac-Mégantic rail disaster. The Canadian Encyclopedia.