Aller au contenu principal

Respirez : Les poumons et l'asthme

Poumons humains avec des scientifiques à l’intérieur

Poumons humains avec des scientifiques à l’intérieur (sorbetto, iStockphoto)

Poumons humains avec des scientifiques à l’intérieur

Poumons humains avec des scientifiques à l’intérieur (sorbetto, iStockphoto)

Sujets
Parlons sciences et Christy A. Thomson, Doctorat, Scientifique principal, Amgen British Columbia
Lisibilité
6,53

Quels sont les liens avec mon programme d'études?

Découvre ce qu’est l’asthme et ce que font les scientifiques pour l’étudier.

Prends une bonne respiration!

Prendre une bouffée d’air frais et respirer profondément dans tes poumons peut être quelque chose que tu tiens pour acquis. La plupart d’entre nous le faisons tous les jours sans même y penser. Mais t’es-tu déjà demandé à quelle fréquence tu respires au cours d’une journée ordinaire ou même pourquoi tu respires en premier lieu?

Trouverais-tu surprenant d’apprendre qu’une personne moyenne respire environ 15 fois par minute? Cela représente 22 000 respirations en une seule journée! La respiration permet d’acheminer l’oxygène de l’air dans les cellules de ton corps et d’évacuer les gaz résiduels comme le dioxyde de carbone. L’oxygène est nécessaire pour fournir de l’énergie à tes cellules afin qu’elles puissent croître et survivre. Tes poumons ont donc un rôle très important à jouer. 

Quand nos poumons ne fonctionnent pas

En tant que scientifiques, nous voulons comprendre comment les poumons fonctionnent exactement pour fournir de l’oxygène à ton corps. Nous voulons comprendre pourquoi les poumons ne fonctionnent pas toujours aussi bien qu’ils le pourraient. Nous voulons aussi comprendre si le climat et l’environnement ont un impact sur leur fonctionnement. Dans mon travail, nous voulons découvrir des médicaments qui aident les personnes atteintes de maladies respiratoires à mieux respirer.

Dans la vie quotidienne, ta respiration peut être affectée par différentes situations. Par exemple, t’est-il déjà arrivé d’inspirer de l’air très froid et de ressentir une brève sensation de brûlure dans tes voies respiratoires ou d’éprouver le besoin de tousser? Il s’agit d’une réaction normale à l’air qui n’est pas réchauffée ou humidifiée assez rapidement lorsqu’il traverse tes voies respiratoires. Il en résulte un bref spasme dans tes voies respiratoires, appelé bronchospasme. Mais ne t’inquiète pas, tu ne peux pas geler tes poumons! Peut-être as-tu déjà eu une mauvaise infection qui a rendu ta respiration plus difficile. Ou peut-être as-tu du mal à respirer lorsque tu inhales accidentellement la fumée d’un feu de camp.

Pour certaines personnes atteintes de maladies comme l’asthme, la respiration est difficile de la même façon. Dans chacune des situations ci-dessus, une inflammation de tes poumons se produit.

Lorsque tes poumons sont inflammés, les bronches se rétrécissent, ce qui rend difficile le passage de l’air.

Normal and inflamed bronchial tubes
Bronches normales et inflammées (Parlons sciences utilise une image d’arkira via iStockphoto).
Image – Version texte

L’illustration en couleur montre des bronches dans trois états différents. Dans chaque cas, une coupe transversale simple d’une bronche est représentée. L’image de gauche montre une bronche normale. Celle-ci est complètement ouverte et une fine couche interne rose pâle recouvre sa paroi. L’image du centre montre une bronche chez une personne asthmatique. La paroi interne rose pâle et bosselée de la bronche s’étend presque jusqu’à mi-chemin du centre de la bronche, ce qui réduit le flux d’air. L’image de droite montre une bronche chez une personne qui a une crise d’asthme. La paroi interne rose pâle de la bronche s’étend presque jusqu’au centre de la bronche, ce qui bloque le flux d’air vers les poumons.

Les déclencheurs comme la fumée et les allergènes peuvent provoquer une plus grande constriction de tes poumons, ce qui bloque davantage le flux d’air vers les poumons.

Le climat et l’environnement ont donc un rôle très important à jouer dans la respiration, car les changements de température ou la présence de polluants et d’allergènes dans l’air peuvent avoir un impact sur la respiration.

Des déclencheurs environnementaux de l’asthme
Des déclencheurs environnementaux de l’asthme (Parlons sciences utilise une image d’arkira via iStockphoto).
Image - Version texte

L’illustration représente des déclencheurs environnementaux qui peuvent avoir un impact sur la respiration. Il y a cinq séries d’images. L’image en haut à gauche montre une usine avec de la fumée s’échappant de deux cheminées. La pollution est le déclencheur. L’image en haut au centre montre un chien noir, brun et blanc assis devant un bol bleu. Les animaux de compagnie sont les déclencheurs. L’image en haut à droite illustre trois gros virus. Les bactéries et les virus sont les déclencheurs. L’image en bas à gauche représente une pile de matière grise de petite dimension. La poussière est le déclencheur. L’image en bas à droite est un hamburger, un verre partiellement rempli d’un liquide orange, une coupe remplie de vin rouge, une chope remplie de bière et une bouteille de vin brune. Les aliments sont les déclencheurs.

Développer des traitements

Dans mon travail, notre objectif est de développer de meilleurs médicaments pour traiter des maladies comme l’asthme. L’asthme est une maladie courante qui commence souvent dès l’enfance, mais qui peut toucher des personnes de tous âges. C’est une maladie chronique qui peut affecter les gens pendant longtemps. Chez de nombreux enfants, l’asthme disparaît avant l’âge adulte.

Il existe de nombreuses formes d’asthme. Elles diffèrent par leur gravité, leur réponse aux médicaments et leurs causes sous-jacentes.

Symptômes de l’asthme
Symptômes de l’asthme (Parlons sciences utilise une image d’ arkira via iStockphoto).
Image - Version texte

Voici une infographie illustrant les symptômes de l’asthme. Le même homme présente six symptômes différents. De gauche à droite, dans la première image, l’homme est penché vers l’avant et respire difficilement. Le symptôme est identifié comme une difficulté à respirer. Dans la deuxième image, l’homme tousse. Le symptôme est identifié comme une toux sèche. Dans la troisième image, l’homme a la main gauche contre sa poitrine et une expression douloureuse sur le visage. Le symptôme est identifié comme une douleur ou une oppression thoracique. La quatrième image montre l’homme allongé dans son lit en train de tousser. Le symptôme est identifié comme une toux nocturne. Sur la cinquième image, l’homme est debout et respire difficilement. Le symptôme est identifié comme un essoufflement. Sur la sixième image, l’homme respire très difficilement. Le symptôme est identifié comme une respiration sifflante.

Par exemple, certains types d’asthme sont considérés comme de l’asthme allergique. Ce type d’asthme peut être déclenché par des allergènes comme les acariens de la poussière ou des irritants comme la fumée. D’autres types d’asthme ne sont pas déclenchés par des allergies. Ils peuvent être causés par des niveaux élevés de cellules immunitaires spécialisées dans les tissus pulmonaires.

Nous devons faire des recherches sur de nombreux aspects de l’asthme pour mettre au point des médicaments. Par exemple, nous devons mieux comprendre le rôle de la génétique dans la maladie. On sait que les enfants dont un des parents souffre d’asthme sont plus susceptibles d’en souffrir. Nous cherchons donc à déterminer quels gènes sont associés à l’asthme et comment ces gènes influent sur la gravité de la maladie.

Nous voulons aussi mieux comprendre le rôle que jouent différentes cellules immunitaires dans l’asthme. La compréhension des différents types d’asthme et de leurs causes nous aidera à développer des médicaments spécialisés. Notre objectif est de combiner notre compréhension des différents types d’asthme et de leurs causes pour développer des médicaments personnalisés afin d’aider les personnes souffrant d’asthme.

Traitements de l’asthme
Traitements de l’asthme (Parlons sciences utilise une image d’ arkira via iStockphoto).
Image - Version texte

Cette infographie en couleur illustre les traitements de l’asthme. À gauche, un homme portant un t-shirt bleu et un short marron pédale sur un vélo d’exercice stationnaire. À côté de lui, un gros crochet vert indique qu’il s’agit d’un bon comportement. À sa droite, on voit un inhalateur bronchique vert et gris. À côté, un crochet vert indique que l’utilisation d’un inhalateur est un bon traitement de l’asthme. Au-dessus, on voit de l’alcool dans une variété de contenants. À côté, un X rouge indique que la consommation d’alcool n’est pas bonne pour les personnes asthmatiques. À côté du X, le symbole « Défense de ... » appliqué sur deux cigarettes indique que fumer n’est pas bon pour les personnes asthmatiques. À droite, on voit une femme médecin portant un masque et tenant un bloc-notes. Elle pointe du doigt les autres images suggérant qu’il s’agit des choses qu’une personne asthmatique devrait ou ne devrait pas faire.

Parlons sciences apprécie le travail et les contributions de Christy A. Thomson et d'Amgen dans l'élaboration de cet article.

Logo Amgen Canada
Logo Amgen Canada

 

À propos d’Amgen Canada

En tant que chef de file en innovation, Amgen Canada comprend bien la valeur des sciences. À partir de son bureau principal situé à Mississauga, là où sont rassemblées bon nombre des entreprises dynamiques des sciences biomédicales de l’Ontario, et de son centre de recherche de Burnaby, en Colombie-Britannique, Amgen Canada contribue de façon considérable à faire progresser les sciences et l’innovation au Canada depuis 1991. Amgen contribue au développement de nouveaux traitements, ou de nouvelles applications de médicaments existants, en partenariat avec nombre d’organisations de premier plan au Canada spécialisées dans les soins de santé, l’enseignement, la recherche, de même qu’avec des administrations publiques et des regroupements de patients. Pour en savoir plus sur Amgen Canada, visitez www.amgen.ca

 

En savoir plus

Nos poumons, sources d'inspiration (2013)
Cette vidéo (26 min. 4 s.) de C'est pas sorcier présente le système respiratoire des humains, son fonctionnement et certaines troubles respiratoires.

Au coeur des organes : La respiration (2016)
Cette vidéo (3 min. 40 s.) d’Inserm présente en animation le processus de respiration chez les humains.

Asthme
Cette page provenant du site web de L’Association pulmonaire du Canada partage de l’information à propos des symptômes, diagnostic et causes.

Références

D'Amato, G., Cecchi, L., D'Amato, M., & Annesi-Maesano, I. (2014). Climate change and respiratory diseases. European Respiratory Review23(132), 161-169. https://doi.org/10.1183/09059180.00001714

Sujets connexes