De puissants vents sur une colline

De puissants vents sur une colline (oversnap, iStockphoto)

Météorologie : le vent

Découvre ce qui cause le vent et comment on le mesure.

Le vent

Les vents sont les mouvements de l’air par rapport à la surface de la Terre. On les nomme en fonction de leur point d’origine. Les vents du nord-est, par exemple, viennent de cette direction, et une brise de terre souffle de la terre vers la mer.

L’air se déplace parce que le Soleil ne réchauffe pas uniformément la surface de notre planète. Si celle-ci ne tournait pas sur son axe, l’air chaud de l’équateur s’élèverait dans l’atmosphère et pousserait simplement l’air froid des pôles en surface, vers la zone équatoriale. Or, la rotation de la Terre génère une action qu’on nomme la force de Coriolis. Cette force fait courber la trajectoire des choses qui parcourent de longues distances autour de la Terre. C’est aussi ce qui provoque des vents à souffler principalement à partir d’une certaine direction.Un vent dominant est un vent de surface qui souffle principalement à partir d’une même direction.

Comme tu peux le voir dans l’image ci-dessous, dans la zone près de l’équateur, les vents soufflent principalement à partir du nord-est. Ce sont les vents dominants de l’est. Dans les régions au nord et au sud de l’équateur, ces vents sont connus sous le nom d’alizés.


Plus haut et plus bas, de 30 à 60° de latitude nord et de 30 à 60° de latitude sud, l’air est plutôt dévié d’ouest en est, produisant des vents dominants de l’ouest. Aux deux pôles, la force de Coriolis produit les vents d’est polaires.

Vents dominants et leur direction à la surface de la Terre
Vents dominants et leur direction à la surface de la Terre (Parlons sciences en utilisant une image par Kaidor selon une image de la NASA [CC SA 3.0] via Wikimedia Commons).

Les vents peuvent également être observés à plus petite échelle dans différentes régions du monde. Dans l’Ouest canadien, vous pourriez faire l’expérience d’un chinook. Les chinooks sont des vents qui deviennent chauds et secs à mesure qu’ils sont poussés contre les montagnes Rocheuses. Dans le sud de l’Alberta, les chinooks peuvent faire passer la température de -20°C à plus de 15°C en quelques heures! De l’autre côté du Canada, certaines régions peuvent être exposées à des vents très violents. C’est le cas de la région de Wreckhouse (qui signifie maison démolie en français!), à Terre-Neuve. Et les Suêtes (dérivé de sud-est) vous donneront du fil à retordre en Nouvelle-Écosse.

La mesure du vent

La force d’un vent est la vitesse à laquelle il souffle. Nous avons presque tous et toutes déjà ressenti de brefs coups de vent plus violent. C’est ce qu’on appelle une rafale. Les vents qui, au contraire, soufflent sans arrêt pendant environ une minute sont appelés des grains, ou bourrasques. D’autres noms sont donnés aux vents qui durent plus longtemps, selon la force moyenne de chacun. Par exemple, les brises, les tempêtes, les ouragans et les typhons.

Les gens ont créé de nombreux instruments pour établir la direction ou mesurer la vitesse du vent. Si un jour vous voyez un coq entouré des symboles des quatre points cardinaux perché sur un toit, vous saurez qu’il s’agit d’une girouette. Une girouette tourne dans la direction d’où provient le vent.

Une girouette
Une girouette démontrant les 4 points cardinaux pour indiquer la direction du vent (Source: Nevit Dilmen [CC SA 3.0] via Wikimedia Commons).

Dans les aéroports, on se sert plutôt de manches à air. Elles indiquent non seulement la direction des vents, mais aussi leur vitesse. Ces manches sont faites d’un mince tissu facilement déformé par l’air qui les traverse. Quand le temps est calme, elles pendent vers le bas, mais quand il vente fort, elles deviennent parallèles au sol.

Manche à air sous différentes puissances de vent
Comportement d’une manche à air sous différentes puissances de vent (Parlons sciences en utilisant une image par jack0m via iStockphoto).

Pour obtenir des mesures plus précises, on peut employer un anémomètre. Les modèles simples sont constitués de gobelets fixés à des bras qui pivotent dans le vent. Plus celui-ci souffle fort, plus les gobelets tournent vite. D’autres anémomètres ressemblent davantage à des hélices avec une queue. La vitesse à laquelle les pales tournent indique celle du vent, et la queue (qui fait pivoter le dispositif) en montre la direction.

Un anémomètre à hélice
Un anémomètre à hélice (Source: tzahiV via iStockphoto).

 

Le savais-tu?

Le mot « anémomètre » vient du mot grec « anemos » signifiant « vent » et de « métron » signifiant « mesure ».

La vitesse du vent peut être décrite grâce à l’échelle de forces des vents de Beaufort (ou simplement échelle de Beaufort). 

L’échelle de Beaufort

L’échelle de Beaufort a été créée par sir Francis Beaufort en 1805. Il n’utilisait pas la vitesse des vents pour chaque niveau. Au lieu de cela, il décrivait le comportement des voiles de bateaux selon la force des vents. L’échelle fut mise à jour en 1850. Les météorologues ont ajouté le nombre de tours d’un anémomètre à chaque niveau. Les vitesses ont été ajoutées et normalisées en 1923. Aujourd’hui, les météorologues décrivent habituellement la vitesse du vent en kilomètres à l’heure ou à des milles à l’heure.

L’échelle de Beaufort
L’échelle de forces des vents de Beaufort (Source : Parlons sciences en utilisant une image de ttsz via iStockphoto). »

Au Canada, en météo maritime, les vents des niveaux 6 et 7 sont appelés « vents forts », ceux des niveaux 8 et 9, « coups de vent », ceux des niveaux 10 et 11, « vents de tempête » et ceux de niveau 12, « vents de la force d’un ouragan ». Quand on en prévoit, les services météorologiques d’Environnement Canada émettent les avertissements de circonstance. 

Le savais-tu?
Les éoliennes sont des structures placées dans des zones venteuses pour exploiter l’énergie du vent.

En savoir plus

Mesurer les conditions météorologiques

Ce document d’information explique comment l’on mesure les conditions météorologiques et décrit les différents instruments de mesure utilisés.

Du vent dans les voiles

Cette émission (28 min. 14 s.) de C’est pas sorcier explique ce qu’est le vent et comment on utilise l’énergie éolienne.

La Force de Coriolis 

Que se passe-t-il lorsque vous lancez une balle en tournant sur un manège? Cette vidéo ( 3 min. 4 s.) du National Geographic illustre la force de Coriolis.

D’où vient le vent ?

Cette vidéo (1 min. 42 s.) de 1 jour, 1 question explique comment se forment les vents.

Suêtes

Documentaire vidéo (26 min. 52 s.) qui retrace le folklore, contes, et la réalité de la vie sous les vents de force ouragans de la région acadienne de Cap-Breton

Références

Environment Canada. (2020). Criteria for public weather alerts: Wind.

EOceanic.com. (n. d.) Understanding the Beaufort Scale

National Geographic. (2011). Coriolis Effect.

National Geographic. (2012). Wind,