La rougeole et la prévention de cette maladie

Format
Sujets
Parlons sciences

Quels sont les liens avec mon programme d'études?

Cet article porte sur le virus de la rougeole, sur les symptômes et les conséquences de la rougeole, et sur la vaccination visant à prévenir cette maladie.

Qu’est-ce que la rougeole?

Le virus de la rougeole se transmet par voie respiratoire. Il appartient à la famille des paramyxovirus. Il est présent plus particulièrement chez l’humain. La rougeole est une maladie très contagieuse qu’une personne en bonne santé contracte lorsqu’elle est en contact étroit avec les sécrétions d’une personne infectée. Par exemple, lorsqu’une personne atteinte de rougeole tousse ou éternue, les gens qui sont autour d’elle sont susceptibles d’attraper cette maladie. 
La rougeole se manifeste tout d’abord par une forte fièvre. En général, les symptômes surviennent de 10 à 12 jours après l’exposition au virus. Puis, c’est l’éruption cutanée : le corps se recouvre de boutons douloureux rouges ou bruns. La rougeole accroît le risque d’autres infections respiratoires, telles que la bronchite et la pneumonie. Dans de rares cas, elle peut même causer une encéphalite (infection du cerveau) et la mort.

Description de certains symptômes de la rougeole et des conséquences de cette maladie
Description de certains symptômes de la rougeole et des conséquences de cette maladie (adaptation d’une illustration de paveugra via iStockphoto).
graphique-Version-textuelle

Les symptômes de la rougeole comprennent une forte fièvre, éruption cutanée après 3 à 5 jours aussieune toux, un écoulement nasal, et des yeux larmoyants. Environ 25 % des personnes qui contractent la rougeole sont hospitalisées. Une personne atteinte de rougeole sur mille finit par avoir un œdème cérébral (enflure du cerveau) attribuable à l’infection. Une à deux personne(s) atteinte(s) de rougeole sur mille succombera à la maladie.

A priori, la rougeole est une maladie redoutable, non? Heureusement, elle est évitable. En fait, cela fait plus de 50 ans que cette maladie est évitable au Canada. C’est grâce au vaccin contre la rougeole. Nous allons maintenant décrire ce vaccin et son histoire et expliquer pourquoi il est si important.

Comment a-t-on découvert le vaccin contre la rougeole?

En 1954, deux scientifiques, John Enders et Thomas Peebles, ont isolé une souche du virus de la rougeole. John Enders était virologiste, et Thomas Peebles, pédiatre.

Par la suite, Enders a mis au point une méthode de mise en culture du virus. Le terme mise en culture désigne une technique permettant de favoriser la croissance et la multiplication de micro-organismes tels que des virus ou des bactéries. Après avoir réussi à cultiver le virus, les scientifiques devaient trouver un moyen de l’atténuer, c’est-à-dire de réduire sa capacité à rendre les gens malades. À cette fin, Enders a mis au point une méthode appelée passages en série

La méthode des passages en série consiste tout d’abord à mettre le virus en culture dans un milieu donné. Le scientifique prélève ensuite une partie du virus et la met en culture dans un autre milieu. Il répète cette opération jusqu’à ce que le virus ait suffisamment muté (changé) pour être inoffensif. C’est à ce stade que le virus peut être utilisé pour la fabrication d’un vaccin.
Il a fallu trois ans à Enders et à un autre virologiste du nom de Samuel L. Katz pour produire une souche du virus de la rougeole qui soit sûre et qui puisse être évaluée à des fins de vaccination. Ils ont ensuite passé sept ans à évaluer leur vaccin chez des animaux, puis chez l’humain dans le cadre d’essais cliniques. Et le vaccin contre la rougeole a enfin été homologué.
 

Le savais-tu? 

En 1954, les scientifiques ont isolé une souche de la rougeole chez un adolescent de 13 ans appelé David Edmonston. Cette souche, qui a été baptisée souche Edmonston, est encore utilisée de nos jours dans la fabrication des vaccins.

Le vaccin contre la rougeole a été mis en marché en 1963. En quelques années, il avait pratiquement éliminé la rougeole en Amérique du Nord. En 2011, le taux de rougeole enregistré aux États-Unis était 99 % plus faible que celui enregistré avant l’homologation du vaccin. On observe des résultats similaires au Canada.

Incidence de rougeole au Canada (1924-2011)
Taux d’incidence déclaré des cas de rougeole confirmés au Canada, de 1924 à 2011 (Source : RMTC. Lignes directrices concernant les éclosions de rougeole au Canada, Agence de la santé publique du Canada).

Le premier vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) a été commercialisé aux États-Unis en 1971. Il a été mis au point par Maurice Hilleman, un microbiologiste américain. Ce vaccin ROR est trivalent, c’est-à-dire qu’il contient trois souches de virus. Au début, on n’en administrait qu’une seule dose, mais cette dose unique ne suffisait pas pour prévenir la rougeole. Depuis 1997, on administre deux doses de ce vaccin. En 2005, un vaccin contre la varicelle a également été ajouté au mélange. Depuis, les enfants reçoivent le vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle (RORV). 

Quand faut-il vacciner les enfants contre la rougeole?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les enfants doivent recevoir la première dose du vaccin contre la rougeole entre 12 et 15 mois. Ils doivent ensuite recevoir la deuxième dose de ce vaccin après l’âge de 18 mois, pourvu que ce soit avant leur scolarisation. 

Pourquoi le vaccin contre la rougeole est-il si important?

Il est possible de traiter certaines infections virales à l’aide de médicaments. Ce n’est pas le cas de la rougeole. La plupart des personnes infectées se rétablissent à condition de se reposer, d’avoir une alimentation saine et de boire abondamment. Cela dit, la meilleure stratégie de prise en charge de cette maladie consiste à prévenir son apparition.


Mais alors comment fait-on pour prévenir les éclosions de rougeole? En mettant en place des programmes de vaccination! Imagine une classe dans laquelle la plupart des élèves ont été vaccinés, à l’exception d’un seul élève. Comme tous les autres élèves de la classe sont vaccinés, la probabilité que l’élève non vacciné attrape la rougeole est faible. Ce principe s’applique non seulement à l’échelle d’une salle de classe, mais également à l’échelle de collectivités tout entières. Lorsque la plupart des membres d’un groupe sont vaccinés, la probabilité que les membres du groupe non vaccinés tombent malades diminue. Ce principe porte le nom d’immunité collective (ou d’immunité de groupe).

Qu’est-ce que l’immunité de groupe ? (2017) par Le Figaro (2 min 49 sec).

Pourquoi certaines personnes redoutent-elles le vaccin contre la rougeole?

Jusqu’en 1997, on considérait que le vaccin ROR était complètement sûr. Mais des gens se sont mis à craindre que les vaccins ne provoquent l’autisme. C’est parce qu’un médecin du nom d’ Andrew Wakefield a publié un article de recherche frauduleux dans lequel il prétendait qu’il y avait un lien entre l’autisme et les vaccins. De nombreux scientifiques ont complètement discrédité sa théorie par la suite (c’est-à-dire qu’ils ont prouvé qu’elle était fausse). Wakefield n’a pas plus le droit d’exercer la médecine depuis.

Mais cette étude de recherche frauduleuse a eu des répercussions dangereuses. Elle a incité plusieurs célébrités à mener des campagnes anti-vaccination. Elle a également été à l’origine d’une importante vague de désinformation dans les médias. Tous ces facteurs ont contribué à accroître la méfiance du public à l’égard des vaccins. Certains parents, surnommés « parents anti-vax », ont choisi de ne pas vacciner leurs enfants. Cette posture est à l’origine d’éclosions de la rougeole dans certaines collectivités qui ne comptaient plus aucun cas de cette maladie depuis longtemps.

Quels sont les effets du vaccin contre la rougeole?

Comme nous l’avons vu, le vaccin contre la rougeole est disponible depuis 1963. Pourtant, la rougeole demeure l’une des principales causes de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans, plus particulièrement dans les pays qui ne sont pas dotés d’un système de santé efficace. Heureusement, les campagnes de vaccination massive qui ont été menées dans ces pays ont eu des effets positifs considérables. Ainsi, le nombre de décès attribuables à la rougeole dans le monde a chuté de 80 % entre 2000 et 2017. Toutefois, la priorité des scientifiques demeure l’éradication, c’est-à-dire l’élimination définitive de cette maladie. 

 

Le savais-tu?  

À ce jour, la variole est la seule maladie qui a été éradiquée grâce à la vaccination. 

Le vaccin contre la rougeole est considéré comme l’une des interventions de santé publique les plus remarquables du 20e siècle. C’est une stratégie médicale qui joue encore un rôle déterminant dans la maîtrise des infections par le virus de la rougeole.

Amorces de discussion

Faire des liens

  • As-tu déjà eu la rougeole ou connais-tu quelqu’un qui a déjà eu cette maladie? Si oui, par quels symptômes cette maladie s’est-elle manifestée dans ton cas ou dans le sien? 
  • As-tu été vacciné contre la rougeole? Pourquoi ou pourquoi pas?  

 

Faire des liens

  • As-tu déjà eu la rougeole ou connais-tu quelqu’un qui a déjà eu cette maladie? Si oui, par quels symptômes cette maladie s’est-elle manifestée dans ton cas ou dans le sien? 
  • As-tu été vacciné contre la rougeole? Pourquoi ou pourquoi pas?  

 

Relier la science et la technologie à la société et à l'environnement

  • Pourquoi faut-il que de nombreux membres d’une collectivité soient vaccinés contre la rougeole pour maîtriser l’incidence de cette maladie?
  • Selon toi, à quels types de ressources a-t-on eu recours pour défendre l’innocuité (caractère inoffensif) de la vaccination contre la rougeole en vue d’essayer de riposter à la propagande et aux campagnes anti-vaccination?
  • À ton avis, peut-on croire l’information scientifique qui est mise de l’avant par une célébrité? Pourquoi ou pourquoi pas? À qui te fierais-tu pour obtenir les meilleurs renseignements médicaux possible? Pourquoi?  
     

Relier la science et la technologie à la société et à l'environnement

  • Pourquoi faut-il que de nombreux membres d’une collectivité soient vaccinés contre la rougeole pour maîtriser l’incidence de cette maladie?
  • Selon toi, à quels types de ressources a-t-on eu recours pour défendre l’innocuité (caractère inoffensif) de la vaccination contre la rougeole en vue d’essayer de riposter à la propagande et aux campagnes anti-vaccination?
  • À ton avis, peut-on croire l’information scientifique qui est mise de l’avant par une célébrité? Pourquoi ou pourquoi pas? À qui te fierais-tu pour obtenir les meilleurs renseignements médicaux possible? Pourquoi?  
     

Explorer les concepts

  • Quelle est la cause de la rougeole? Peut-on traiter la rougeole avec des antibiotiques? Quelle est la meilleure façon de traiter la rougeole?
  • Comment le virus de la rougeole se transmet-il? Quelles précautions peut-on prendre pour réduire la propagation de la rougeole?
  • Qu’est-ce que l’immunité collective? Comment l’immunité collective contribue-t-elle à réduire l’incidence de maladies contagieuses telle que la rougeole?
     

Explorer les concepts

  • Quelle est la cause de la rougeole? Peut-on traiter la rougeole avec des antibiotiques? Quelle est la meilleure façon de traiter la rougeole?
  • Comment le virus de la rougeole se transmet-il? Quelles précautions peut-on prendre pour réduire la propagation de la rougeole?
  • Qu’est-ce que l’immunité collective? Comment l’immunité collective contribue-t-elle à réduire l’incidence de maladies contagieuses telle que la rougeole?
     

Nature de la science et de la technologie

  • Qu’est-ce qu’un essai clinique? Quel est le but d’un essai clinique? (Remarque : Il faudra peut-être faire des recherches complémentaires pour répondre à cette question.)
  • Comment une étude de recherche frauduleuse a-t-elle influé sur l’incidence de la rougeole? Quelles répercussions cette étude a-t-elle eues sur la perception des vaccins en général?
  • Pourquoi s’écoule-t-il autant de temps entre le moment où des scientifiques font une découverte, telle qu’un nouveau vaccin, et le moment où cette découverte peut enfin être utilisée par les médecins pour protéger leurs patients? (Remarque : Il faudra peut-être faire des recherches complémentaires pour répondre à cette question.)
     

Nature de la science et de la technologie

  • Qu’est-ce qu’un essai clinique? Quel est le but d’un essai clinique? (Remarque : Il faudra peut-être faire des recherches complémentaires pour répondre à cette question.)
  • Comment une étude de recherche frauduleuse a-t-elle influé sur l’incidence de la rougeole? Quelles répercussions cette étude a-t-elle eues sur la perception des vaccins en général?
  • Pourquoi s’écoule-t-il autant de temps entre le moment où des scientifiques font une découverte, telle qu’un nouveau vaccin, et le moment où cette découverte peut enfin être utilisée par les médecins pour protéger leurs patients? (Remarque : Il faudra peut-être faire des recherches complémentaires pour répondre à cette question.)
     

Littératie médiatique

  • As-tu vu, lu ou entendu récemment des nouvelles sur la rougeole dans les médias? Quels éléments d’information et quels messages y étaient présentés?

Littératie médiatique

  • As-tu vu, lu ou entendu récemment des nouvelles sur la rougeole dans les médias? Quels éléments d’information et quels messages y étaient présentés?

Suggestions pour l'enseignement

  • Cet article et la vidéo qui y est intégrée peuvent être utilisés pour l’enseignement et l’apprentissage de notions relatives aux virus, à la vaccination et à la santé publique dans le domaine de la Santé. Voici la liste des concepts qui y sont présentés : virus, rougeole, encéphalite, cultiver, atténuer, passages en série, mise en culture, essais cliniques, vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle (RORV) et immunité collective. 
  • Avant la lecture de cet article et le visionnement de la vidéo qui y est intégrée, l’enseignant ou enseignante pourrait fournir aux élèves un aperçu du vocabulaire, afin d’activer leurs connaissances préalables et de leur présenter les nouveaux termes. Il existe des fiches reproductibles de la stratégie d’apprentissage de l’aperçu du vocabulaire prêtes à utiliser en formats [Google doc] et [.pdf]. 
  • Après la lecture de cet article, l’enseignant ou enseignante pourrait demander aux élèves d’appliquer la stratégie d’apprentissage de la toile de définition du concept en vue de consolider leur compréhension du concept de rougeole. Il existe des fiches reproductibles de la toile de définition du concept prêtes à utiliser en formats [Google doc] et [.pdf].
  • Pour examiner de manière approfondie les enjeux liés à la vaccination contre la rougeole et le concept d’immunité collective, les élèves pourraient visionner l’une des vidéos de la section En apprendre davantage. Ils pourraient également utiliser la stratégie d’apprentissage du Diagramme de Venn – Texte et vidéo, afin de comparer les éléments d’information et les idées présentés respectivement dans deux des vidéos. Il existe des fiches reproductibles du Diagramme de Venn – Texte et vidéo prêtes à utiliser en formats [Google doc] et [.pdf].
     

Suggestions pour l'enseignement

  • Cet article et la vidéo qui y est intégrée peuvent être utilisés pour l’enseignement et l’apprentissage de notions relatives aux virus, à la vaccination et à la santé publique dans le domaine de la Santé. Voici la liste des concepts qui y sont présentés : virus, rougeole, encéphalite, cultiver, atténuer, passages en série, mise en culture, essais cliniques, vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle (RORV) et immunité collective. 
  • Avant la lecture de cet article et le visionnement de la vidéo qui y est intégrée, l’enseignant ou enseignante pourrait fournir aux élèves un aperçu du vocabulaire, afin d’activer leurs connaissances préalables et de leur présenter les nouveaux termes. Il existe des fiches reproductibles de la stratégie d’apprentissage de l’aperçu du vocabulaire prêtes à utiliser en formats [Google doc] et [.pdf]. 
  • Après la lecture de cet article, l’enseignant ou enseignante pourrait demander aux élèves d’appliquer la stratégie d’apprentissage de la toile de définition du concept en vue de consolider leur compréhension du concept de rougeole. Il existe des fiches reproductibles de la toile de définition du concept prêtes à utiliser en formats [Google doc] et [.pdf].
  • Pour examiner de manière approfondie les enjeux liés à la vaccination contre la rougeole et le concept d’immunité collective, les élèves pourraient visionner l’une des vidéos de la section En apprendre davantage. Ils pourraient également utiliser la stratégie d’apprentissage du Diagramme de Venn – Texte et vidéo, afin de comparer les éléments d’information et les idées présentés respectivement dans deux des vidéos. Il existe des fiches reproductibles du Diagramme de Venn – Texte et vidéo prêtes à utiliser en formats [Google doc] et [.pdf].
     

En savoir plus

Démystifier les croyances sur les risques de la vaccination Gouvernement du Québec -- Faits prouvés scientifiquement sur la vaccination, comment reconnaître une bonne source d'information et vidéos complémentaires
Faut-il craindre le retour de la rougeole? Le Devoir (2019, 18 Mai) -- Deux experts interviewés par le journal sur les risques au Québec

Références

Baker, J. P. (2011, septembre). The first measles vaccine. Official Journal of the American Academy of Pediatrics. 128(3), 435-437. DOI:10.1542/peds.2011-1430

Government of Canada. (2013, octobre). Epidemiology of measles in Canada.

The History of Vaccines. (2018, janvier 25). Disease eradication.

Immunize Canada. (2019, avril 18). Measles.

World Health Organization. (2017, avril 28). Weekly epidemiological record.

World Health Organization. (2018, avril). Measles.