Actualités et Médias

Finalistes des prix nationaux de Parlons sciences en 2020

Publié
23 avril 2020
Type
Actualités
National Award Finalists
Geneviève Gill, Shiva Zargar, Sarah Zankar, Shalini Iyer, Madeson Todd
Jacqueline Barnett, Un parcours extraordinaire avec le centre Inuuqatigiit, Kelly Xu, Nadia Bragagnolo
Le partenariat avec la First Nation Education Initiative (FNEII) au Nouveau-Brunswick, Dhanvini Gudi, Hana Dibe, Amanda Yokingco



En cette Semaine de l’action bénévole, nous sommes heureux d’annoncer les finalistes de nos prix nationaux. Chaque année, nous reconnaissons en effet l’impact des bénévoles de Parlons sciences sur leurs pairs, sur les enfants et sur les adolescents partout au pays.

Cette année, nous remettrons ces quatre prix :

  1. le Prix du leadership David Colcleugh de l’année pour les coordonnateurs de site de Sensibilisation Parlons sciences;
  2. le Prix du ou de la bénévole de l’année du programme Sensibilisation Parlons sciences;
  3. le Prix du ou de la bénévole en ligne (autrefois CurioCité) de l’année;
  4. le Prix du projet de sensibilisation auprès des Autochtones de l’année du programme Sensibilisation Parlons sciences.


Joignez-vous à nous pour féliciter les finalistes de ces prix prestigieux cette année!

Le Prix du leadership David Colcleugh de 2020 pour les coordonnateurs de site du programme Sensibilisation Parlons sciences
Ce prix témoigne d’une reconnaissance envers un coordonnateur ou une coordonnatrice de site qui a démontré des qualités de leadership exceptionnelles et qui a su exercer son influence pour engendrer des changements positifs à travers la sensibilisation aux STM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques).

Les finalistes de cette année sont :

Geneviève Gill, Université McGill

Geneviève a mis beaucoup l’accent sur l’accessibilité de l’éducation en STIM pour les jeunes parlant d’autres langues, issus d’autres cultures ou ayant des troubles d’apprentissage.

Jacqueline Barnett, Université de la Colombie-Britannique, campus Okanagan

Depuis que Jacqueline est devenue coordonnatrice de site au campus Okanagan de l'Université de Colombie-Britannique en mai 2019, elle a contribué à améliorer considérablement la portée du site en proposant de nouvelles activités tout en soulignant l'implication des bénévoles grâce à de multiples initiatives de reconnaissance.

Shalini Iyer, Université York

Shalini a augmenté les impacts de son site en réalisant des initiatives d’envergure, comme l’organisation de symposiums et d’un tournoi « Tri-Sci », et la formation d’une équipe de direction bénévole.


Le Prix du ou de la bénévole de 2020 du programme Sensibilisation Parlons sciences
Ce prix reconnaît le travail d’un ou d’une bénévole qui a démontré d’exceptionnelles aptitudes en innovation et en communication en s’investissant complètement dans des activités d’éducation en STIM, que ce soit à un site de Sensibilisation Parlons sciences ou en donnant de son temps au bureau national de l’organisme.

Les finalistes de cette année sont :

Amanda Yokingco, Université de Toronto, campus Scarborough

Parmi la myriade d’expériences de bénévolat qu’elle a vécues, Amanda s’est notamment rendue dans des régions rurales du Yukon. Là et ailleurs, elle a démontré comment les STIM peuvent s’intégrer aux arts en concevant un atelier de programmation utilisant des objets de tous les jours.

Hana Dibe, Université de Guelph

Hana emploie toujours des stratégies d’enseignement aussi efficaces que novatrices quand elle anime des activités. Elle a proposé des idées créatives pour augmenter la participation en ligne et rehausser la présence de son site sur les réseaux sociaux dans le cadre d’activités comme « l’école de magie et de sorcellerie ».

Kelly Xu, Université d’Ottawa

Kelly fait preuve de beaucoup de souplesse et utilise des techniques de questionnement efficaces dans le cadre des activités qu’elle anime. Cette année, elle a amorcé un partenariat avec le concours de robotique d’Ottawa afin de donner la possibilité à des élèves de groupes sous-représentés de s’investir dans les STIM.

Madeson Todd, Université de la Colombie-Britannique

Madeson a démontré qu’elle avait une vision claire du soutien à apporter aux jeunes Autochtones et de la façon d’incorporer leur culture dans des activités axées sur les STIM. Cette année, elle a notamment piloté un programme de mentorat à leur intention.

Shiva Zargar, Université de la Colombie-Britannique, campus Okanagan

Shiva a inspiré des élèves avec sa curiosité et son amour de l’apprentissage par le biais de ses nombreuses activités de bénévolat. Elle a prouvé son engagement continu en ce qui a trait à la place que les jeunes femmes devraient prendre et conserver dans les domaines liés aux STIM.


Le Prix du ou de la bénévole en ligne (autrefois CurioCité) de 2020
Ce prix est remis à une personne qui a fait preuve d’un engagement hors du commun et qui a contribué au rayonnement de Parlons sciences par le biais de remarquables activités en ligne.

Les finalistes de cette année sont :

Dhanvini Gudi

Pour tous ses travaux de rédaction et de révision, Dhanvini s’est appuyée sur des techniques de communication efficace pour comprendre le point de vue des jeunes lecteurs et créer du contenu clair, créatif et compréhensible.

Nadia Bragagnolo

Nadia a démontré sa compréhension de l’importance de la sensibilisation en ligne en écrivant de manière à susciter l’intérêt d’élèves d’un bout à l’autre du pays et à rendre des notions scientifiques aussi accessibles que captivantes.

Sarah Zankar

En sa qualité de relectrice de contenu, Sarah était attirée par des articles créatifs et colorés; elle a donc trouvé des manières d’intégrer des schémas, des images, des vidéos et des phrases accrocheuses pour susciter l’intérêt des élèves et stimuler leur passion pour les STIM.


Le Prix du projet de sensibilisation auprès des Autochtones de 2020, programme Sensibilisation Parlons sciences
Ce prix vise à reconnaître un projet créé dans un ou plusieurs sites de Sensibilisation Parlons sciences dans le but de produire un impact positif sur les jeunes Autochtones par l’intermédiaire d’activités d’apprentissage axées sur les STIM.

Les finalistes de cette année sont :

Le partenariat avec la First Nation Education Initiative (FNEII) au Nouveau-Brunswick, Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton, Université du Nouveau-Brunswick à Saint John, Université de Moncton et Université Mount Allison

Durant la première année de partenariat avec la FNEII, des bénévoles ont atteint 255 jeunes des Premières Nations et ont animé 24 activités dans toutes les écoles primaires autochtones au Nouveau-Brunswick, sauf une. Ils visaient ainsi à sensibiliser les élèves aux STIM et à leur donner envie d’acquérir la confiance, les connaissances et la passion requises pour s’intéresser à ces matières et peut-être emprunter un parcours professionnel connexe.

Un parcours extraordinaire avec le centre Inuuqatigiit, Université d’Ottawa

Dans le cadre du programme parascolaire Tukimut du centre Inuuqatigiit, des bénévoles ont réalisé 46 activités auprès de 855 jeunes Inuits depuis le mois de mars 2019. Leur objectif principal était de créer de l’intérêt et de l’enthousiasme chez ces jeunes en établissant des liens avec eux, en écoutant leurs histoires et en leur montrant que les sciences sont partout autour de nous.


Les gagnants seront annoncés en juin 2020 — félicitations à tous les candidats!