Et si tu pouvais choisir ton bébé?

Audrey le Pioufle
Lisibilité
8.60

Quels sont les liens avec mon programme d'études?

Plusieurs personnes ont eu des enfants en utilisant des technologies de procréation médicalement assistée. Mais certaines de ces techniques de la biotechnologie médicale peuvent soulever de grandes questions éthiques.

Le temps file à grande allure. Tu as l’impression que l’école secondaire passe en un coup de vent. Tu commences peu à peu à réfléchir à ta vie d’adulte. Tu t’es peut-être même déjà imaginé dans cinq ou dix ans; à quoi ressemblera ta vie? Te vois-tu avoir des enfants?

En lisant le présent article, j’aimerais que tu imagines que ta réponse est oui. Alors, de quelle façon tes futurs enfants imaginaires vont-ils venir au monde?

La plupart des bébés sont conçus de la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde à l’intérieur du corps d’une femme, que ce soit par le biais d’un rapport sexuel ou d’une insémination artificielle. Cependant, tout le monde ne peut pas concevoir des enfants de cette façon. Environ un couple hétérosexuel sur huit connaîtra l’infertilité. Les médecins diagnostiquent l’infertilité lorsqu’un couple ne parvient pas à faire d’enfant après un an d’essais actifs. Ces couples peuvent alors choisir d’adopter un enfant. Ils peuvent également décider de recourir aux techniques de procréation médicalement assistée (PMA). Ce terme désigne tous les traitements qui impliquent la manipulation d’ovules ou d’embryons à l’extérieur du corps humain afin de créer un bébé.

Le savais-tu? 

Un large éventail de personnes peut choisir d’utiliser les techniques de procréation médicalement assistée, y compris les couples (hétérosexuels et homosexuels) et les célibataires désireux d’avoir des enfants.

Nombreux sont les gens qui ont eu des enfants grâce à ces techniques de PMA. Mais celles-ci peuvent poser des questions éthiques. Voyons ce qui pourrait se produire lorsqu’on combine une technique appelée fécondation in vitro à celle de dépistage appelée diagnostic génétique préimplantatoire (DPI).

Qu’est-ce que la fécondation in vitro

Il existe de nombreuses techniques de procréation médicalement assistée. Parmi celles-ci, la fécondation in vitro (FIV) est très populaire. Le principe de cette technique est d’extraire les follicules (ovules) des ovaires d’une femme, de les féconder avec du sperme dans une boîte de Petri, et de transférer l’ovule fécondé dans l’utérus de la femme. En voici les étapes spécifiques :

  1. La femme désirant une grossesse prend des médicaments qui modifient son cycle menstruel. Au lieu de libérer un ovule dans un cycle de 28 jours, elle en libère plusieurs; ceci s’appelle l'hyperstimulation ovarienne ou superovulation. Un embryologiste mesure ses niveaux d’hormones pour déterminer quand ceux-ci sont adéquats pour tomber enceinte.
  2. Une fois la femme en ovulation, un embryologiste utilise une aiguille et une sonde pour prélever les ovules de son corps. Ceci peut être désagréable, mais la procédure est réalisée sous anesthésie locale (contre la douleur) et sédation (pour détendre).
  3. Le sperme est préparé en laboratoire.
  4. Les ovules de la femme sont fécondés avec le sperme le jour même. Cette étape s’appelle co-incubation (incubés ensemble).
  5. L’embryon (ovule fécondé) est transféré (réinséré) dans l’utérus de la femme.
Les étapes de la fécondation in vitro
Les étapes de la fécondation in vitro (Source : Parlons sciences en utilisant une image de : Guzaliia Filimonova via iStockphoto).

Qu’est-ce que le dépistage génétique préimplantatoire (PGS)? Qu’est-ce que le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI ou PGD)?

Les futurs parents peuvent prendre deux mesures supplémentaires juste avant la réinsertion des embryons. Ils peuvent utiliser les techniques appelées dépistage génétique préimplantatoire (PGS) et diagnostic génétique préimplantatoire (DPI ou PGD) pour sélectionner des embryons spécifiques.

Pour ces deux techniques, les embryologistes prélèvent une cellule dans un embryon de cinq jours. En ce qui concerne le PGS, ils analysent les chromosomes des cellules de l’embryon. Ils recherchent des affections telles que la trisomie 21, responsable du syndrome de Down.

Quant au DPI, les embryologistes examinent le matériel génétique de la cellule. Ils cherchent des mutations responsables de troubles génétiques, comme la fibrose kystique. Ceci peut prendre plusieurs semaines. Les embryons dont l’ADN s’avère problématique sont détruits; les autres sont conservés pour les prochains cycles de FIV.

Ce vidéo présente les avantages de la DPI Cette vidéode la Fondation Jérôme Lejeune présente brièvement en quoi consiste le diagnostic préimplantatoire et ces utilisations actuelles et potentielles.(1 min 57 s ). C

Le savais-tu? 

La technique de diagnostic préimplantatoire peut dépister plus de 100 maladies génétiques.

Alors, quels sont les enjeux?

Premièrement, la FIV et le DPI sont des techniques coûteuses que beaucoup de gens ne peuvent pas se permettre. Cela pourrait créer un fossé social entre ceux qui ont les moyens d’éliminer les maladies génétiques et ceux qui ne les ont pas.

Deuxièmement, essayer d’éliminer les incapacités et les handicaps par le biais du DPI peut envoyer un message blessant aux personnes qui vivent déjà avec ceux-ci.

Troisièmement, cela pose des questions éthiques. Certaines critiques craignent que le DPI soit associé à des pratiques eugéniques, c’est-à-dire à la création de bébés aux caractéristiques « idéales ». D’autres groupes critiquent l’éthique de l’utilisation de cette technique pour créer un sauveur, c’est-à-dire un enfant né pour guérir un frère ou une sœur atteint d’une maladie. Ceci s’effectue en donnant les cellules souches ou les tissus issus du cordon ombilical du nouveau-né à un frère ou sœur plus âgé.

Enfin, le DPI pourrait ouvrir la porte à la sélection du sexe. Par exemple, dans une technique appelée cytométrie en flux, les scientifiques peuvent utiliser un colorant fluorescent pour découvrir le sexe d’un embryon. En effet, étant donné que le chromosome X (femelle) apparaît plus brillant que le chromosome Y (mâle) chez le spermatozoïde de l’homme, les parents (avec l’aide de scientifiques) pourraient choisir le sexe du bébé. Cependant, cette technique n’est pas efficace à 100 %.

Où en est le DPI aujourd’hui?

Divers pays ont adopté différentes réglementations sur le DPI. Au Canada, c’est la Loi sur la procréation assistée qui réglemente ces pratiques. Celle-ci autorise le DPI pour des raisons médicales, sans toutefois préciser ces dernières. La sélection du sexe n’est pas permise, à moins qu’il ne s’agisse de prévenir un trouble lié au sexe – un trouble qui tend à se transmettre par le chromosome X ou Y. L’hémophilie est un exemple d’une maladie transmise par le chromosome X. Les personnes atteintes d’hémophilie peuvent saigner excessivement parce que leur sang ne coagule pas correctement.

En résumé

Un enfant peut apporter beaucoup de joie et de bonheur. Mais lorsque cet enfant vient au monde grâce à des techniques médicales complexes, cela peut soulever des questions éthiques. La FIV et le DPI ont aidé de nombreuses personnes à éviter les maladies génétiques qui existent dans leurs familles. Mais jusqu’où cela va-t-il aller?

Et toi? Si tu pouvais choisir ton bébé, le ferais-tu?

Le savais-tu? 

Au Canada, le don de sperme, d’ovules ou d’embryons est légal; mais les acheter, les vendre ou les échanger ne l’est pas.

Amorces de discussion

Faire des liens

  • Voudrais-tu connaître le sexe de ton bébé avant sa naissance? Pourquoi, ou pourquoi pas? Y a-t-il des caractéristiques que tu souhaiterais connaître? Lesquelles, notamment?
  • As-tu déjà vu ou entendu le terme « bébé-éprouvette »? Que penses-tu que cela signifie?
  • Si tu découvrais que ton couple ne peut pas procréer naturellement, envisagerais-tu une FIV? Quelles autres options examinerais-tu, et pourquoi?

Faire des liens

  • Voudrais-tu connaître le sexe de ton bébé avant sa naissance? Pourquoi, ou pourquoi pas? Y a-t-il des caractéristiques que tu souhaiterais connaître? Lesquelles, notamment?
  • As-tu déjà vu ou entendu le terme « bébé-éprouvette »? Que penses-tu que cela signifie?
  • Si tu découvrais que ton couple ne peut pas procréer naturellement, envisagerais-tu une FIV? Quelles autres options examinerais-tu, et pourquoi?

Relier la science et la technologie à la société et à l'environnement

  • Des techniques comme la FIV et le DPI sont-elles accessibles à tous? Quels en sont les obstacles?
  • Quel est le coût approximatif d’un cycle de FIV réalisé au Canada? Les gouvernements provinciaux offrent-ils un soutien financier pour rendre la FIV accessible à tous les Canadiens?
  • Crois-tu que permettre l’utilisation du DPI pour sélectionner le sexe d’un bébé pourrait avoir un effet sur la démographie d’un pays? Pourquoi, ou pourquoi pas?

Relier la science et la technologie à la société et à l'environnement

  • Des techniques comme la FIV et le DPI sont-elles accessibles à tous? Quels en sont les obstacles?
  • Quel est le coût approximatif d’un cycle de FIV réalisé au Canada? Les gouvernements provinciaux offrent-ils un soutien financier pour rendre la FIV accessible à tous les Canadiens?
  • Crois-tu que permettre l’utilisation du DPI pour sélectionner le sexe d’un bébé pourrait avoir un effet sur la démographie d’un pays? Pourquoi, ou pourquoi pas?

Explorer les concepts

  • Que signifie la procréation médicalement assistée (PMA)?
  • Qu’est-ce que l’infertilité? Quels sont les critères d’éligibilité d’un couple pour bénéficier d’une FIV?
  • Qu’est-ce qu’un trouble lié au sexe? Nomme une exception aux restrictions en matière de sélection du sexe dans la Loi sur la procréation assistée?

Explorer les concepts

  • Que signifie la procréation médicalement assistée (PMA)?
  • Qu’est-ce que l’infertilité? Quels sont les critères d’éligibilité d’un couple pour bénéficier d’une FIV?
  • Qu’est-ce qu’un trouble lié au sexe? Nomme une exception aux restrictions en matière de sélection du sexe dans la Loi sur la procréation assistée?

Nature de la science et de la technologie

  • De quelle façon la procréation médicalement assistée est-elle réglementée au Canada? Pourquoi cette législation est-elle importante?

Nature de la science et de la technologie

  • De quelle façon la procréation médicalement assistée est-elle réglementée au Canada? Pourquoi cette législation est-elle importante?

Littératie médiatique

  • As-tu déjà vu des reportages ou des émissions de téléréalité ayant un lien avec les résultats des technologies de FIV? Penses-tu que ces reportages ou émissions aident à promouvoir la FIV, ou plutôt qu’ils découragent les gens à s’y soumettre? Pourquoi, ou pourquoi pas?

Littératie médiatique

  • As-tu déjà vu des reportages ou des émissions de téléréalité ayant un lien avec les résultats des technologies de FIV? Penses-tu que ces reportages ou émissions aident à promouvoir la FIV, ou plutôt qu’ils découragent les gens à s’y soumettre? Pourquoi, ou pourquoi pas?

Suggestions pour l'enseignement

  • Cet article et la vidéo intégrée fournissent un soutien aux cours qui ont trait à la santé et au corps humain, ainsi qu’à l’ingénierie et aux technologies, pour l’enseignement et l’apprentissage liés aux techniques de reproduction, à la biotechnologie médicale et à l’éthique médicale. Les concepts présentés comprennent : l’infertilité, l’insémination artificielle, la procréation médicalement assistée (PMA), la fécondation in vitro (FIV), les follicules, les ovaires, le sperme, l’utérus, le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI), l’embryologiste, les chromosomes X et Y, la Loi sur la procréation assistée, les troubles liés au sexe, et l’hémophilie.
  • Après avoir lu l’article et visionné la vidéo, les enseignants peuvent demander aux élèves de compléter une toile de définition du concept pour l’un des termes clés présentés, tels que la fécondation in vitro (FIV) ou le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI). Les fiches reproductibles prêtes à l’emploi de cette stratégie d’apprentissage sont disponibles en formats [Google doc] et [.pdf].
  • Après avoir lu et visionné, les enseignants peuvent également demander aux élèves d’examiner les problèmes liés au diagnostic génétique préimplantatoire sous différents angles (parents, frères et sœurs, médecin de famille, spécialiste de la fertilité, prêtre ou ministre, journaliste, etc.) à l’aide de la stratégie d’apprentissage Enjeux et parties prenantes. Les fiches reproductibles prêtes à l’emploi de cette stratégie sont disponibles en formats [Google doc] et [.pdf].

Suggestions pour l'enseignement

  • Cet article et la vidéo intégrée fournissent un soutien aux cours qui ont trait à la santé et au corps humain, ainsi qu’à l’ingénierie et aux technologies, pour l’enseignement et l’apprentissage liés aux techniques de reproduction, à la biotechnologie médicale et à l’éthique médicale. Les concepts présentés comprennent : l’infertilité, l’insémination artificielle, la procréation médicalement assistée (PMA), la fécondation in vitro (FIV), les follicules, les ovaires, le sperme, l’utérus, le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI), l’embryologiste, les chromosomes X et Y, la Loi sur la procréation assistée, les troubles liés au sexe, et l’hémophilie.
  • Après avoir lu l’article et visionné la vidéo, les enseignants peuvent demander aux élèves de compléter une toile de définition du concept pour l’un des termes clés présentés, tels que la fécondation in vitro (FIV) ou le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI). Les fiches reproductibles prêtes à l’emploi de cette stratégie d’apprentissage sont disponibles en formats [Google doc] et [.pdf].
  • Après avoir lu et visionné, les enseignants peuvent également demander aux élèves d’examiner les problèmes liés au diagnostic génétique préimplantatoire sous différents angles (parents, frères et sœurs, médecin de famille, spécialiste de la fertilité, prêtre ou ministre, journaliste, etc.) à l’aide de la stratégie d’apprentissage Enjeux et parties prenantes. Les fiches reproductibles prêtes à l’emploi de cette stratégie sont disponibles en formats [Google doc] et [.pdf].

En savoir plus

Au coeur des organes: Le cycle ovarien (2016) Inserm -- Une animation avec une revue de détail de cette complexe mécanique de précision (4 min 13 s)

Fécondation In Vitro (2010) E-santé.fr -- Une animation montrant la méthode classique avec une transcription (2 min 43 s)

La transmission du génome (2017) Inserm -- Cette vidéo illustre comment les génomes sont hérités et comment les maladies génétiques peut être héritées. (3 min)

Procréation assistée (2020) Santé Canada -- Un aperçu de la procréation assistée au Canada, y compris les lois et règlements qui la régissent.

Références

Devlin, H., & Sanderson, M. (2017). Editing the embryo: removing harmful gene mutations - Science Weekly podcast.  The Guardian.

Genetic Disease Foundation. (n.d.). Hope through knowledge.

Gouvernement du Canada. (n.d.). Fertilité.

Reproductive Health CDC. (2017). What is assisted reproductive technology?

Resolve. (n.d.). Fast facts. RESOLVE: The National Infertility Association.

Soini, S., Ibarreta, D., Anastasiadou, V., Aymé, S., Braga, S., & Cornel, M. et al. (2006). The interface between assisted reproductive technologies and genetics: technical, social, ethical and legal issues. European Journal Of Human Genetics, 14, 588-645. DOI: 10.1038/sj.ejhg.5201598