Parcs d’élevage de saumons

Parcs d’élevage de saumons (shaunl, iStockphoto)

Les STIM en contexte

Saumon d’élevage ou saumon sauvage?

Jacob Fine

Résumé

La pisciculture est considérée comme un moyen durable de produire du poisson. Mais les saumons d’élevage sont-ils meilleurs que les saumons sauvages?

Manges-tu du saumon? Si oui, comment le préfères-tu? Au barbecue? En sushis? À la vapeur avec des légumes?

Si tu as déjà acheté du saumon à l’épicerie, tu as certainement lu toutes sortes de renseignements sur l’étiquette. Tu as dû remarquer que le saumon peut être du Pacifique ou de l’Atlantique, ou qu’il peut s’agir de saumon d’élevage ou de saumon sauvage. Mais au fait, qu’entend-on par « élever » du poisson? C’est une question intéressante, car la manière de produire la nourriture peut avoir des incidences tant sur l’environnement que sur ta santé.

Le savais-tu?

Faire l’élevage de poissons et d’autres espèces vivant dans l’eau est connu sous le nom d’aquaculture. Plus spécifiquement, l’élevage de poissons se nomme pisciculture.

On trouve cinq espèces de saumons sauvages sur la côte Pacifique
On trouve cinq espèces de saumons sauvages sur la côte Pacifique (le saumon rouge, le saumon rose, le saumon kéta, le saumon quinnat et le saumon coho) et une seule espèce sur la côte atlantique (saumon de l’Atlantique) (sources : Service national des pêches maritimes des États-Unis via Wikimedia Commons et Knepp, Timothy via Wikimedia Commons).

 

Commençons par voir ce qu’est la pisciculture. Puis, nous examinerons quelques-uns des avantages et des problèmes de celle-ci. Enfin, nous étudierons comment la rendre plus durable. 

Qu’est-ce que la pisciculture?

La pisciculture est une activité dans laquelle l’être humain élève des poissons dans un vaste enclos dont il contrôle les conditions (une ferme piscicole). Au Canada, l’élevage de saumons se fait généralement soit dans des parcs en filet situés dans l’océan, soit dans des viviers installés à terre.

Les parcs en filet sont des structures ressemblant à des cages. Ce sont des espaces fermés par des filets qui sont installés dans des plans d’eau ouverts. Il existe différents types de parcs en filet, en fonction de leur distance par rapport au rivage. Dans l’aquaculture côtière ou littorale, ces parcs sont situés près des côtes, tandis que dans l’aquaculture hauturière, ils se trouvent au large très loin des côtes. 

Parcs en filet d’une ferme salmonicole
Parcs en filet d’une ferme salmonicole près de l’île Brier, en Nouvelle-Écosse (Source : Andyqwe via iStockphoto).

La pratique consistant à élever des poissons dans des viviers sur des terres s’appelle l’aquaculture terrestre. Les viviers sont des sortes de piscines géantes pour poissons.

Quels sont les problèmes que pose l’élevage de saumons?

L’élevage de saumons peut permettre de maintenir les populations de saumons destinés à l’alimentation. Cependant, certaines personnes émettent des réserves sur les pratiques de ce type d’élevage.

En effet, les parcs en filet contiennent des milliers de saumonsdans un espace relativement restreint, qui se retrouvent donc entassés les uns sur les autres. Souvent, les saumons élevés dans ces parcs ont des problèmes de santé. Ils sont très vulnérables aux poux du poisson, qui peuvent être dangereux pour les jeunes poissons. En outre, les fermes piscicoles produisent des déchets (excréments de poisson, restes de nourriture et produits chimiques). Ces déchets peuvent se concentrer sous les parcs dans les eaux peu profondes, ce qui peut avoir des incidences sur l’environnement, notamment la faune et la flore sauvages locales.

Le savais-tu?

Les poissons d’élevage risquent davantage que les poissons sauvages de subir des déformations du squelette. Les scientifiques en connaissent mal les causes.

Il peut aussi y avoir des problèmes si des saumons s’échappent de leur parc. Les saumons échappés deviennent une menace pour les poissons sauvages puisqu’ils leur font concurrence pour la nourriture et peuvent leur transmettre des parasites et des maladies.

Un autre problème est que les saumons d’élevage échappés peuvent s’accoupler à des saumons sauvages. Comme les saumons échappés n’ont pas appris à survivre seuls dans la nature, leur progéniture risque de ne pas en être capable non plus.

Infographie de certains problèmes liés à l’élevage de poissons dans des parcs en filet
Infographie de certains problèmes liés à l’élevage de poissons dans des parcs en filet (© 2019 Parlons sciences).

 

Les professionnels de la santé recommandent souvent de manger du saumon plutôt que de la viande rouge. Ils affirment que le saumon est plus sain. Cependant, la consommation de saumons d’élevage préoccupe certaines personnes. En effet, les saumons d’élevage ne choisissent pas leurs aliments. Ils se contentent de manger la nourriture riche en graisse et en protéines donnée par les humains. De ce fait, dans notre assiette, un saumon d’élevage peut être moins nutritif qu’un saumon sauvage. 

Par rapport aux saumons sauvages, les saumons d’élevage peuvent aussi contenir de plus grandes quantités de composés organiques appelés biphényles polychlorés (BPC). D’après certaines études, les BPC peuvent provoquer chez l’être humain un certain nombre de cancers et d’effets toxiques.

Le savais-tu?

D’ici 2030, deux tiers des poissons dans le monde devraient provenir de la pisciculture.

L’élevage de saumons au Canada

D’après le gouvernement du Canada, en moyenne, 122 300 tonnes de saumons ont été produites au Canada de 2011 à 2015, dont 60 % en Colombie‑Britannique. Les autres grandes provinces productrices de saumon sont Terre‑Neuve‑et‑Labrador et le Nouveau-Brunswick, qui élèvent principalement du saumon de l’Atlantique.

Production aquacole canadienne (poissons et fruits de mer) en 2014
Production aquacole canadienne (poissons et fruits de mer) en 2014 (Source : Pêches et Océans Canada).

 

Que pourrait-on faire pour avoir des pratiques durables en pisciculture?

Comme tu le vois, l’élevage de poissons peut avoir de grandes incidences sur la santé humaine et sur l’environnement. Cependant, l’industrie de l’aquaculture ne va pas disparaître. Presque 60 millions de personnes travaillent dans ce secteur dans le monde, et ce nombre continuera d’augmenter. D’après les Nations Unies, le poisson est une source importante de protéines, de vitamines et de minéraux. Grâce aux poissons d’élevage, on pourrait nourrir des milliards de gens. Or, la population mondiale est en augmentation constante, et la pêche de poissons sauvages ne permettra pas à elle seule de nourrir tout le monde! En fin de compte, l’élevage de poissons pourrait être la seule solution. C’est pourquoi il est important d’avoir des pratiques piscicoles durables.

Le savais-tu?

Certaines personnes affirment que l’élevage de poissons est meilleur pour la planète que l’élevage de bétail, de volailles et de cochons.

Comment pourrait-on continuer à élever des poissons tout en réduisant au minimum les problèmes que cela pose pour notre santé et notre écosystème? Autrement dit, comment rendre la pisciculture durable? Les scientifiques et les entreprises piscicoles du monde entier cherchent inlassablement des solutions pour y parvenir.

Un système d’aquaculture en recirculation
Un système d’aquaculture en recirculation (Source : Narek75 [CC BY-SA 4.0] via Wikimedia Commons).

L’une des solutions consisterait à recourir davantage à l’aquaculture terrestre. Cette forme d’aquaculture est beaucoup moins néfaste pour la vie marine que les parcs en filet. Cependant, elle peut être plus coûteuse. Par exemple, pour présenter les choses simplement, le système d’aquaculture en recirculation est un immense aquarium complexe. Il génère des coûts qui n’existent pas avec les parcs en filet, notamment pour le chauffage, l’électricité et le personnel supplémentaire qu’il requiert.

Une autre solution serait d’élever les poissons dans des aquapods géants installés au large. Un aquapod est une gigantesque cage sphérique dont une grande partie est maintenue immergée dans l’océan. L’eau qui circule dans un aquapod est généralement plus propre que celle d’un parc en filet. Cela vient du fait que l’aquapod est installé très loin des côtes, et que les déchets sont donc emportés par les courants au lieu de s’accumuler sur place, comme c’est le cas dans un parc en filet.

Si les gouvernements et les entreprises piscicoles continuent d’investir du temps et des ressources, la pisciculture durable pourrait devenir une réalité. Bien s’occuper des poissons aujourd’hui, c’est bien s’occuper de nous pour demain.

Amorces de discussion

Faire des liens
  • Ta famille aime-t-elle manger du saumon? Sais-tu d’où vient le saumon que tu manges (élevage ou sauvage)?
  • Selon toi, les avantages d’avoir un régime alimentaire comportant plus de protéines de poisson l’emportent-ils sur les risques liés à la consommation de poisson d’élevage? Développe ta réponse.
Faire des liens
  • Ta famille aime-t-elle manger du saumon? Sais-tu d’où vient le saumon que tu manges (élevage ou sauvage)?
  • Selon toi, les avantages d’avoir un régime alimentaire comportant plus de protéines de poisson l’emportent-ils sur les risques liés à la consommation de poisson d’élevage? Développe ta réponse.
Relier la science et la technologie à la société et à l'environnement
  • Comment la pisciculture pourrait-elle contribuer à la durabilité alimentaire dans le monde?
  • Pourquoi la pisciculture a-t-elle encore une marge de progression au Canada?
  • Quelle est l’influence des facteurs économiques sur le type de pisciculture pratiqué dans une région? Quels autres facteurs jouent aussi un rôle?
Relier la science et la technologie à la société et à l'environnement
  • Comment la pisciculture pourrait-elle contribuer à la durabilité alimentaire dans le monde?
  • Pourquoi la pisciculture a-t-elle encore une marge de progression au Canada?
  • Quelle est l’influence des facteurs économiques sur le type de pisciculture pratiqué dans une région? Quels autres facteurs jouent aussi un rôle?
Explorer les concepts
  • Quels sont les deux types de pisciculture les plus courants? 
  • Cite au moins trois problèmes que pose la pisciculture.
  • Pourquoi le biphényle polychloré (BPC) pose-t-il un problème dans la pisciculture?
  • Quelles sont les solutions possibles pour améliorer la qualité de l’eau en pisciculture
Explorer les concepts
  • Quels sont les deux types de pisciculture les plus courants? 
  • Cite au moins trois problèmes que pose la pisciculture.
  • Pourquoi le biphényle polychloré (BPC) pose-t-il un problème dans la pisciculture?
  • Quelles sont les solutions possibles pour améliorer la qualité de l’eau en pisciculture
Nature de la science et de la technologie
  • La pisciculture est-elle une pratique totalement nouvelle? Quels aspects de la pisciculture moderne s’appuient sur des techniques et des technologies modernes?
Nature de la science et de la technologie
  • La pisciculture est-elle une pratique totalement nouvelle? Quels aspects de la pisciculture moderne s’appuient sur des techniques et des technologies modernes?
Littératie médiatique
  • As-tu déjà vu un reportage ou un documentaire sur la pisciculture? Celui-ci te semblait-il partial? Autrement dit, les auteurs ont-ils seulement traité des incidences négatives ou positives de la pisciculture? Le reportage ou le documentaire te semblait-il impartial? Pourquoi?
Littératie médiatique
  • As-tu déjà vu un reportage ou un documentaire sur la pisciculture? Celui-ci te semblait-il partial? Autrement dit, les auteurs ont-ils seulement traité des incidences négatives ou positives de la pisciculture? Le reportage ou le documentaire te semblait-il impartial? Pourquoi?
Suggestions pour l'enseignement
  • Cet article peut servir pour des activités d’enseignement et d’apprentissage dans les catégories « Biologie », « Santé » et « Sciences de l’environnement » afin d’aborder des sujets comme l’aquaculture, les pêches et la durabilité. Parmi les concepts présentés, citons la pisciculture, l’aquaculture côtière ou littorale, l’aquaculture hauturière, le biphényle polychloré (BPC), la durabilité, l’aquaculture terrestre, le système d’aquaculture en recirculation et l’aquapod.
  • Après la lecture de cet article, afin d’aider les élèves à consolider leur apprentissage, les enseignants peuvent demander à ceux-ci d’appliquer la stratégie d’apprentissage de l’Organisateur du pour et du contre pour trouver les aspects positifs et négatifs de la pisciculture. Des fiches reproductibles prêtes à utiliser de l’Organisateur du pour et du contre sont disponibles aux formats [Google doc] et [.pdf].
  • Pour aller plus loin, les enseignants peuvent demander aux élèves d’évaluer les incidences que pourrait avoir l’installation d’un nouveau parc en filet dans une communauté côtière du Canada en adoptant différents points de vue grâce à la stratégie d’apprentissage Enjeux et parties prenantes. Des fiches reproductibles prêtes à utiliser de la stratégie Enjeux et parties prenantes sont disponibles aux formats [Google doc] et [.pdf].
Suggestions pour l'enseignement
  • Cet article peut servir pour des activités d’enseignement et d’apprentissage dans les catégories « Biologie », « Santé » et « Sciences de l’environnement » afin d’aborder des sujets comme l’aquaculture, les pêches et la durabilité. Parmi les concepts présentés, citons la pisciculture, l’aquaculture côtière ou littorale, l’aquaculture hauturière, le biphényle polychloré (BPC), la durabilité, l’aquaculture terrestre, le système d’aquaculture en recirculation et l’aquapod.
  • Après la lecture de cet article, afin d’aider les élèves à consolider leur apprentissage, les enseignants peuvent demander à ceux-ci d’appliquer la stratégie d’apprentissage de l’Organisateur du pour et du contre pour trouver les aspects positifs et négatifs de la pisciculture. Des fiches reproductibles prêtes à utiliser de l’Organisateur du pour et du contre sont disponibles aux formats [Google doc] et [.pdf].
  • Pour aller plus loin, les enseignants peuvent demander aux élèves d’évaluer les incidences que pourrait avoir l’installation d’un nouveau parc en filet dans une communauté côtière du Canada en adoptant différents points de vue grâce à la stratégie d’apprentissage Enjeux et parties prenantes. Des fiches reproductibles prêtes à utiliser de la stratégie Enjeux et parties prenantes sont disponibles aux formats [Google doc] et [.pdf].

En savoir plus

La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture (2018) 
L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) - Fiche d'information sur l'aquaculture mondiale; contient beaucoup d'informations, ainsi que des données affichées sous forme de statistiques et de graphiques

Bien comprendre la pêche durable (2018)
Article de Le poissonnier qui présente les grandes lignes de la pêche durable pour le consommateur canadien.

Guide des produits de la mer durables
Dépliant PDF téléchargeable présentant les recommandations sur les espèces de poissons à privilégier pour la consommation durable de SEPAQ et Ocean Wise.

Les règles générales des recommandations
Page présentant les critères de recommandation de Ocean Wise et autres organismes prônant des choix de durables.

Les secrets du saumon d'élevage Thalassa
Reportage vidéo (47 min 58 s) sur l’industrie du saumon d’élevage en Europe.

Références

Food and Agriculture Organization of the United Nations. (2019). 2018 the state of the world fisheries and aquaculture.

Government of Canada. (2017, mars 15). Farmed salmon.

Government of Canada. (2019, janvier 25). Managing organic wastes.

Green, D. M., Penman, D. J., Migaud, H., Bron, J. E., Taggart, J. B., & McAndrew, B. J. (2012). The impact of escaped farmed Atlantic salmon (Salmo salar L.) on catch statistics in Scotland. PLoS One, 7(9). DOI: 10.1371/journal.pone.0043560

Konstantinovsky, M. (2019, janvier 11). Is farmed salmon bad for you? One Medical.

Searchinger, T., Waite, R., Hanson, C., Ranganathan, J., Dumas, P., & Matthews, E. (2018, decembre). Creating a sustainable food future. World Resources Institute.

Smart, A. (2017, decembre 3). Are land-based fish farms a financially viable option? Times Colonist.