Comment les animaux de l’Arctique sont-ils menacés par le changement climatique

Lushani Nanayakkara
Lisibilité
6.8

Quels sont les liens avec mon programme d'études?

Les animaux de l’Arctique possèdent des caractéristiques qui les aident à prospérer dans cet environnement difficile. En fait, la survie de bon nombre de ces créatures dépend des conditions arctiques.

Des poissons, des phoques, des baleines, des oiseaux et bien d’autres organismes habitent l’Arctique. Les conditions climatiques peuvent être assez difficiles au-dessus du cercle arctique. Mais ces animaux possèdent des caractéristiques qui les aident à prospérer dans l’Arctique. En fait, la survie de bon nombre de ces créatures dépend de ce climat.

Le changement climatique pourrait causer de gros ennuis à certains de ces animaux. Prenons deux exemples : l’ours blanc et le narval.

L’ours blanc

Quand tu penses aux animaux de l’Arctique, lequel te vient à l’esprit? Beaucoup de personnes pensent immédiatement à l’ours blanc (aussi appelé ours polaire). Celui-ci possède des caractéristiques intéressantes qui l’aident à survivre au froid arctique. Par exemple, sa fourrure blanche cache une peau noire qui absorbe la chaleur et l’aide ainsi à rester au chaud.

L’ours blanc passe au moins une partie de sa vie sur la glace marine arctique. C’est pourquoi les scientifiques le classent comme un mammifère marin, tout comme les baleines et les phoques. D’une part, l’ours blanc est un nageur puissant qui passe beaucoup de temps dans l’eau. Ses réserves de graisse l’aident à flotter, ses grandes pattes lui servent de pagaies et ses solides pattes arrière jouent le rôle de gouvernails.

D’autre part, l’ours blanc monte sur la banquise arctique pour chasser, s’accoupler et voyager. Par ailleurs, il se nourrit principalement de phoques annelés et barbus, qui dépendent eux-mêmes de la glace marine pour chasser et pour élever leurs petits.

Mère et ourson blancs à Churchill, au Manitoba. Notez les traces de pneus d’un véhicule
Mère et ourson blancs à Churchill, au Manitoba. Notez les traces de pneus d’un véhicule (Source: Brocken Inaglory [CC BY-SA 3.0] via Wikimedia Commons).

Le savais-tu? 

Dans la nature, la durée de vie normale d’un ours polaire est d’entre 25 et 30 ans. L’ours polaire peut peser jusqu’à 680 kilogrammes!

Le narval

Quant au narval, c’est un cétacé à dents, très sociable, que l’on trouve seulement dans l’océan Arctique. Le mâle arbore une défense qui sort de sa tête. C’est pourquoi on surnomme cette espèce « la licorne des mers ». En fait, la défense est une dent surdimensionnée qui est légèrement sensible au toucher. 

Un groupe de narvals. Note l’unique défense sur le premier narval.
Un groupe de narvals. Note l’unique défense sur le premier narval. (Source : Image provenant du domaine public de la National Oceanic and Atmospheric Administration via Wikimedia Commons).

 

Comme l’ours blanc, le narval dépend de la couverture glaciaire. Il migre de façon saisonnière entre ses aires d’hivernage (principalement situées dans la baie de Baffin et au nord du détroit de Davis) et ses aires d’estivage (principalement situées au large du Groenland et de l’île de Baffin).

Zones des narvals montrant les aires d’estivage et d’hivernage.
Zones des narvals montrant les aires d’estivage et d’hivernage. (Source : ministère des Pêches et des Océans).

 

L’évolution de l’état des glaces indique au narval quand il est temps de migrer. En été, il reste près du rivage. Au début de l’automne, la glace commence à couvrir ces zones, ce qui empêche le narval de chasser. Il s’éloigne donc des côtes et s’installe dans ses aires d’hivernage. Malgré la présence de bancs de glace dans ces zones, il peut continuer à chasser grâce aux vides entre les bancs. 

Le savais-tu? 

Parfois, les mâles narvals croisent leurs défenses. Les scientifiques pensent qu’il s’agit d’une façon de déterminer leur place dans la hiérarchie sociale et de lutter pour la possession des femelles.

Les animaux de l’Arctique et le changement climatique

Comme tu peux le constater, le comportement de ces deux animaux emblématiques de l’Arctique est profondément lié à la couverture glaciaire. Mais l’augmentation de la température planétaire réduira l’étendue des glaces. Cela pourrait rendre l’avenir très incertain pour les ours blancs, les narvals et de nombreuses autres espèces qui en dépendent.

Une réduction de la couverture glaciaire pourrait également exposer l’Arctique à d’autres risques. Par exemple, la région deviendra plus accessible aux activités humaines comme le tourisme et l’exploration pétrolière. À ton avis, comment ces activités pourraient-elles avoir un impact sur des animaux comme l’ours blanc et le narval?

Points de départ

Connecter et Relier

  • As-tu déjà habité ou visité l’Arctique? Si non, aimerais-tu visiter ou vivre dans cette région? Pourquoi ou pourquoi pas? 
  • Aimerais-tu visiter l’Arctique ou vivre dans cette région? Pourquoi ou pourquoi pas?
  • As-tu déjà vu un ours blanc ou un narval de près dans un parc marin ou dans un zoo?
  • As-tu déjà réfléchi à l’impact sur l’Arctique de la pollution générée par les habitants plus au sud? Pourquoi ou pourquoi pas?

Connecter et Relier

  • As-tu déjà habité ou visité l’Arctique? Si non, aimerais-tu visiter ou vivre dans cette région? Pourquoi ou pourquoi pas? 
  • Aimerais-tu visiter l’Arctique ou vivre dans cette région? Pourquoi ou pourquoi pas?
  • As-tu déjà vu un ours blanc ou un narval de près dans un parc marin ou dans un zoo?
  • As-tu déjà réfléchi à l’impact sur l’Arctique de la pollution générée par les habitants plus au sud? Pourquoi ou pourquoi pas?

Relier la Science et la Technologie à la Société et à l'Environnement

  • Explique comment les activités humaines peuvent avoir un impact sur le climat dans les régions arctiques comme le Nord canadien. Donne des exemples dans la mesure du possible.
  • À ton avis, pourquoi certaines personnes refusent-elles de reconnaître que les activités humaines contribuent au changement climatique? Explique ta réponse.
  • Les gouvernements devraient-ils adopter des lois qui entraîneront les changements sociaux nécessaires pour atténuer les effets du changement climatique? Pourquoi ou pourquoi pas?

Relier la Science et la Technologie à la Société et à l'Environnement

  • Explique comment les activités humaines peuvent avoir un impact sur le climat dans les régions arctiques comme le Nord canadien. Donne des exemples dans la mesure du possible.
  • À ton avis, pourquoi certaines personnes refusent-elles de reconnaître que les activités humaines contribuent au changement climatique? Explique ta réponse.
  • Les gouvernements devraient-ils adopter des lois qui entraîneront les changements sociaux nécessaires pour atténuer les effets du changement climatique? Pourquoi ou pourquoi pas?

Explorer les Concepts

  • Comment les mammifères de l’Arctique sont-ils adaptés à la vie dans le Nord?
  • Quels changements attribuables au changement climatique observe-t-on dans les régions arctiques?
  • Quels impacts une couverture glaciaire réduite pourrait-elle avoir sur les baleines et les phoques? Explique ta réponse.
  • Quel impact la disparition des grands mammifères, comme le narval et l’ours blanc, pourrait-elle avoir sur la chaîne alimentaire arctique? Explique ta réponse.

Explorer les Concepts

  • Comment les mammifères de l’Arctique sont-ils adaptés à la vie dans le Nord?
  • Quels changements attribuables au changement climatique observe-t-on dans les régions arctiques?
  • Quels impacts une couverture glaciaire réduite pourrait-elle avoir sur les baleines et les phoques? Explique ta réponse.
  • Quel impact la disparition des grands mammifères, comme le narval et l’ours blanc, pourrait-elle avoir sur la chaîne alimentaire arctique? Explique ta réponse.

Nature de la Science / Nature de la Technologie

  • Comment les scientifiques peuvent-ils suivre et enregistrer la taille des populations d’animaux de l’Arctique, comme les ours blancs et les narvals?
  • Quels types de données les spécialistes de l’environnement réunissent-ils pour mesurer et analyser les changements climatiques dans les régions arctiques du monde? Quelles sont les différentes technologies utilisées pour collecter ces données?

Nature de la Science / Nature de la Technologie

  • Comment les scientifiques peuvent-ils suivre et enregistrer la taille des populations d’animaux de l’Arctique, comme les ours blancs et les narvals?
  • Quels types de données les spécialistes de l’environnement réunissent-ils pour mesurer et analyser les changements climatiques dans les régions arctiques du monde? Quelles sont les différentes technologies utilisées pour collecter ces données?

Suggestions d'enseignement

  • Cet article peut servir pour des activités d’enseignement et d’apprentissage dans les catégories « Biologie », « Science de l’environnement, et « Changement climatique » afin d’aborder des sujets comme les animaux de l'arctique, écosystèmes de l'arctique, la pollution de l'arctique, changement climatique, ecosystèmes, empreinte environnementale, évolution et durabilité.
  • Après avoir présenté aux élèves les effets globaux du changement climatique, les enseignants peuvent mener une discussion afin d’examiner comment le changement climatique pourrait conduire à la rupture des chaînes et réseaux alimentaires, et des impacts plus larges que ceci pourrait avoir sur la population humaine.
  • Les enseignants pourraient utiliser la stratégie d’apprentissage « Carte des conséquences » pour donner aux élèves l’occasion de consolider les informations récemment apprises. Les élèves peuvent travailler individuellement ou en petits groupes. Vous pouvez télécharger des fiches reproductibles prêtes à utiliser avec cette stratégie en formats [Google doc] et [.pdf].

Suggestions d'enseignement

  • Cet article peut servir pour des activités d’enseignement et d’apprentissage dans les catégories « Biologie », « Science de l’environnement, et « Changement climatique » afin d’aborder des sujets comme les animaux de l'arctique, écosystèmes de l'arctique, la pollution de l'arctique, changement climatique, ecosystèmes, empreinte environnementale, évolution et durabilité.
  • Après avoir présenté aux élèves les effets globaux du changement climatique, les enseignants peuvent mener une discussion afin d’examiner comment le changement climatique pourrait conduire à la rupture des chaînes et réseaux alimentaires, et des impacts plus larges que ceci pourrait avoir sur la population humaine.
  • Les enseignants pourraient utiliser la stratégie d’apprentissage « Carte des conséquences » pour donner aux élèves l’occasion de consolider les informations récemment apprises. Les élèves peuvent travailler individuellement ou en petits groupes. Vous pouvez télécharger des fiches reproductibles prêtes à utiliser avec cette stratégie en formats [Google doc] et [.pdf].

En savoir plus

Le Narval Fédération Canadienne de la Faune

Ours poliare Encyclopédie canadienne (2015)

Références

Arctic Monitoring and Assessment Program. (2017). Snow, water, ice and permafrost in the arctic: Summary for policy-makers.

Pew Charitable Trust. (2019). Arctic ecology.

Wassmann, P., Duarte, C. M., Agusti, S., & Sejr, M. K. (2011). Footprints of climate change in the Arctic marine ecosystem. Global Change Biology, 17(2), 1235-1249. DOI :10.1111/j.1365-2486.2010.02311.x