Aller au contenu principal

La pointe de l'iceberg des carrières

 La pointe de l'iceberg des carrières

 La pointe de l'iceberg des carrières (kindo, iStockphoto)

 La pointe de l'iceberg des carrières

 La pointe de l'iceberg des carrières (kindo, iStockphoto)

David McKillop

Quels sont les liens avec mon programme d'études?

Les élèves exploreront la diversité des possibilités de carrière par le biais de séances de remue-méninges, de recherches et d’organisateurs graphiques.

Résumé

  • Les élèves regrouperont les carrières en fonction de critères qu’ils auront eux-mêmes choisis, puis effectueront des recherches sur un domaine professionnel donné.
  • Les élèves examineront les cheminements scolaires menant à des possibilités de carrière dans un domaine donné.
  • Les élèves présenteront les résultats de leur recherche à l’aide d’un organisateur graphique, mettant ainsi en évidence leur compréhension des différents domaines des professions explorées.
Contenus d'apprentissage du programme d'études de l'Ontario

Sciences 9e année (SNC1P, SNC1D), Sciences 10e année (SNC2P, SNC2D) :
A2.1 Décrire des possibilités d’emploi et des métiers qui requièrent des habiletés et des connaissances scientifiques et déterminer les exigences de formation s’y rattachant.

Mise en contexte

Les élèves connaissent peut-être des personnes qui exercent des métiers ou des professions courants, comme des comme médecin, infirmier/infirmière, avocat/avocate, enseignant/enseignante, électricien/électricienne, plombier/plombière, banquier/banquière, coiffeur/coiffeuse et charpentier/charpentière, mais ces professions et métiers ne sont que les plus connus parmi une foule de possibilités. En plus des rôles « très connus » qui pourraient intéresser les élèves, chacun de ces domaines en compte beaucoup d’autres. La médecine et les soins infirmiers, par exemple, ne sont que deux possibilités parmi la vaste gamme des métiers et professions du secteur de la santé. Et comme nous vivons dans un monde en constante évolution, de nouvelles possibilités de carrière sont créées chaque jour. Comment pourrait-on s’attendre à ce que les élèves (ou les enseignantes et enseignants, d’ailleurs) connaissent toutes les options qui s’offrent à eux? 

Matériel et préparation

  • Notes autocollantes ou feuilles de taille affiche **Les enseignantes et enseignants peuvent également opter pour l’utilisation d’un tableau blanc collaboratif en ligne comme les tableurs de GoogleCacoo ou MindMeister 
  • Des ordinateurs ou des tablettes avec accès à Internet pour les élèves
  • Téléchargez la fiche reproductible La pointe de l'iceberg des carrières - Devoir de recherche (une par élève) – version imprimée ou numérique [Document Google] [PDF]

Marche à suivre

  • Cette leçon est divisée en cinq parties. Chaque partie est expliquée en détail dans la fiche reproductible téléchargeable intitulée La pointe de l'iceberg des carrières - Devoir de recherche. La première partie a pour but de mobiliser les connaissances préalables et de présenter aux élèves le thème de la préparation et de la planification à leur future carrière. 

PARTIE A

  • Les enseignantes et enseignants pourraient commencer cette leçon en demandant aux élèves de se réunir en petits groupes pour une séance de remue-méninges sur toutes les possibilités d’emploi et de carrière auxquelles ils peuvent penser. Les élèves pourraient utiliser des papillons adhésifs, des feuilles d’un tableau de papier ou un tableau blanc collaboratif en ligne pour consigner tous les emplois mentionnés. Les enseignantes et enseignants peuvent fixer une limite de temps de 3 à 5 minutes.
  • Toujours en petits groupes, les élèves pourraient ensuite regrouper les carrières en fonction des critères de leur choix, puis donner un titre à chacun des groupes professionnels qu’ils auront créés. Offrez-leur la possibilité de classer comme « indépendants » les emplois qui ne font partie d’aucune catégorie.
  • Rassemblez de nouveau la classe et demandez aux élèves de partager les titres de groupes professionnels qu’ils auront trouvés en petits groupes. Les enseignantes et enseignants pourraient consigner ces titres dans un endroit où ils pourront être vus et partagés par les élèves. Les enseignantes et enseignants pourraient utiliser la classification modifiée des secteurs professionnels utilisée sur le site de Découverte de carrières de Parlons sciences comme système de regroupement commun.
  • À la fin du partage, des liens pourraient être établis entre les titres. La classe pourrait réfléchir à des groupes plus courants et examiner les groupes et les emplois moins banals qui ont été classés comme « indépendants ». Les enseignantes et enseignants pourraient ensuite demander aux élèves d’établir des liens entre les carrières répertoriées et les matières ou les compétences qu’ils apprennent à l’école. Est-ce que tel ou tel emploi nécessite l’acquisition de compétences des STIM?

PARTIE B

  • Les enseignantes et enseignants pourraient élargir la discussion en présentant de l’information sur les métiers et professions qui sont actuellement recherchés et sur les « nouveaux » emplois prévus pour l’avenir en se référant à des articles, à des rapports ou à des études tels que les suivants :
  • Individuellement ou en équipes de deux, les élèves peuvent faire une recherche sur les possibilités de carrière dans un domaine ou un secteur professionnel bien connu. Ces possibilités de carrière peuvent comprendre les « titres » de l’activité de groupe précédente ou être fournies par l’enseignante ou l’enseignant (p. ex. : soins de santé, art et design, droit, sciences, génie, éducation, fabrication, études autochtones, informatique, administration, mathématiques, astronomie, histoire, communications, etc.). Les élèves devraient être encouragés à choisir un domaine qui les intéresse. Les enseignantes et enseignants devraient encourager la classe à explorer une grande variété de domaines.
  • Les élèves pourraient faire une recherche sur cinq titres de postes différents appartenant au domaine d’études choisi. Les instructions figurant sur la fiche reproductible de devoir demandent aux élèves d’étudier des emplois nécessitant différents parcours (c.-à-d. cégep, formation en apprentissage, université). Sur les cinq métiers et professions choisis, pas plus de deux peuvent suivre le même cheminement postsecondaire (p. ex. deux d’entre eux pourraient demander un diplôme collégial, deux autres pourraient exiger une formation en apprentissage, et un diplôme universitaire pourrait être exigé pour le dernier).
  • Au moins deux des cinq métiers et professions devraient être « nouveaux » pour les élèves. Il peut s’agir de métiers ou de professions dont ils n’ont jamais entendu parler ou dont les responsabilités sont différentes de celles qu’ils attendaient, ou encore qui ont été créés récemment ou qui devraient être très recherchés dans un proche avenir.
  • À mesure qu’ils répondent aux questions portant sur cette partie du devoir, les élèves découvriront que le Guichet-Emplois du gouvernement du Canada est une source utile d’information.

PARTIE C

  • Les enseignantes et enseignants pourraient demander aux élèves de regrouper leurs réponses aux questions de recherche sous une forme visuelle à l’aide d’une stratégie d’apprentissage comme le Créateur d'infographie.

PARTIE D

  • Les enseignantes et enseignants pourraient demander aux élèves de « faire le tour » des découvertes des autres élèves et de prendre des notes sur d’autres « nouvelles » carrières.

PARTIE E

  • Les enseignantes et enseignants pourraient demander aux élèves de réfléchir aux « nouveaux » emplois découverts au cours de l’activité en rédigeant un commentaire personnel et en évaluant certains aspects de ces métiers et professions.

Parlons sciences remercie David McKillop de l'école secondaire Markville de la région de York pour son travail et sa contribution à l’élaboration de cette leçon.

Détails

  • Les enseignantes et enseignants pourraient donner aux élèves une rétroaction sur leur collaboration et leur sens de l’organisation.
  • En communiquant ces informations aux élèves, les enseignantes et enseignants pourraient insister sur les avantages que confèrent, dans une foule de carrières, les compétences en lien avec les STIM et les méthodes d’enquête scientifiques.
  • Les enseignantes et enseignants pourraient recueillir les devoirs de recherche pour les portfolios des élèves.
  • Fiche reproductible La pointe de l'iceberg des carrières - Devoir de recherche [Document Google] [PDF]

Évaluation

  • Les enseignantes et enseignants pourraient donner aux élèves une rétroaction sur leur collaboration et leur sens de l’organisation.
  • En communiquant ces informations aux élèves, les enseignantes et enseignants pourraient insister sur les avantages que confèrent, dans une foule de carrières, les compétences en lien avec les STIM et les méthodes d’enquête scientifiques.
  • Les enseignantes et enseignants pourraient recueillir les devoirs de recherche pour les portfolios des élèves.

Téléchargements

  • Fiche reproductible La pointe de l'iceberg des carrières - Devoir de recherche [Document Google] [PDF]