Variété de plantes

Variété de plantes (Dvavlt, iStockphotos)

Les parties d’une plante

Parlons sciences
Format
Lisibilité
7.38
Sujets

Résumé

Quelles sont les principales parties des plantes ? Quelles sont les fonctions de chacune d’entre elles et comment sont-elles impliquées dans le cycle de vie des plantes ?

Les parties d’une plante

Tout comme nous avons des tissus et des organes, les plantes ont des structures et des tissus spécialisés. Ces tissus et structures composent deux grands systèmes : le système foliacé et le système radiculaire. Le système foliacé est composé principalement des feuilles, des tiges et des structures reproductives (c.-à-d. fleurs, fruits, graines, etc.) et le système radiculaire est composé des racines (voir la figure 8). Chacune de ces structures a des caractéristiques qui lui sont propres et qui lui permettent d’effectuer sa fonction principale.

Parties d'une plante
Les parties d’une plante (Source: Kelvinsong [CC BY-SA] via Wikimedia Commons).

Les feuilles

Les feuilles sont les parties vertes et aplaties des plantes. La partie aplatie s’appelle limbe. La partie de la feuille qui est fixée à la tige est le pétiole. La plupart des feuilles ont ces parties, mais pas toutes.

Les feuilles sont habituellement larges et plates afin d’exposer le plus possible leurs chloroplastes aux rayons du soleil.

Le rôle d’une feuille est de :

  • servir de site pour la photosynthèse;
  • participer à la transpiration.

Certaines feuilles ont toutefois des fonctions spécialisées, et ont des formes et des couleurs inhabituelles. Certaines personnes ne savent même pas qu’il s’agit de feuilles. Les aiguilles du pin et des autres conifères sont des feuilles. Leur faible surface combinée à un revêtement cireux permet de minimiser la perte d’eau.

Avez-vous déjà vu un poinsettia durant les Fêtes?

Les bractées rouges d’un poinsettia
Les bractées rouges d’un poinsettia (Scott Bauer [domaine public] via Wikimedia Commons).

Ce qu’on croit être de grosses fleurs rouges est en fait des structures spécialisées appelées bractées. Les fleurs sont les petites structures jaunes au centre des bractées rouges. Les bractées sont des feuilles spécialisées dont le rôle est d’attirer les pollinisateurs comme les abeilles et les oiseaux. Plusieurs fleurs sont attrayantes pour les animaux, comme les oiseaux et les abeilles, qui transportent le pollen (qui contient les cellules reproductrices mâles) d’une fleur à l’autre. Ces animaux sont appelés pollinisateurs parce qu’ils aident à distribuer le pollen.

Les tiges

La tige est la structure qui forme l’élément essentiel du système radiculaire. Elle est divisée en deux parties : les nœuds et les entre-nœuds. Les nœuds sont les endroits où les bourgeons apparaissent et deviennent des feuilles, d’autres tiges ou des fleurs. Les entre-nœuds sont les parties de la tige entre les nœuds (voir la figure 8). Les tiges de la plupart des plantes poussent au-dessus du sol, mais les tiges de certaines plantes, comme les pommes de terre, poussent également sous le sol. La partie de la pomme de terre que nous mangeons est une tige spécialisée, appelée tubercule, qui sert à entreposer les nutriments de la plante.

Le rôle de la tige est :

  • de fournir un soutien à la plante;
  • de permettre aux feuilles, aux fleurs et aux fruits de pousser;
  • d’orienter les feuilles face au soleil;
  • de transporter leau et les nutriments captés par les racines, ainsi que les produits de la photosynthèse effectuée par les feuilles;
  • d’entreposer les nutriments.

Les humains utilisent les tiges des plantes à de nombreuses fins. Nous extrayons le sucre des tiges de canne à sucre et fabriquons du sirop dérable à partir de la sève (sucre et eau) qu’on trouve dans les troncs (le nom qu’on donne aux tiges des arbres) des érables.

Des seaux pour recueillir la sève d’un érable
Des seaux pour recueillir la sève d’un érable (Gilbert Bochenek [CC BY-SA] via Wikimedia Commons).

Le papier et le bois viennent également des troncs, tout comme la cannelle et le liège, qui sont des morceaux d’écorce (la couche externe des troncs).

Les racines

Le système radiculaire est formé de structures qu’on retrouve habituellement, mais pas toujours, sous le sol.

Le rôle des racines est :

  • d’ancrer la plante dans le sol;
  • de capter l’eau et les minéraux nécessaires pour la croissance de la plante;
  • d’entreposer des aliments et des nutriments;
  • de fournir un moyen de reproduction appelé multiplication végétative (asexuelle) [voir ci-dessous].

Même si les racines sont habituellement sous le sol, elles ont besoin d’oxygène pour rester en vie. En général, elles trouvent le peu d’oxygène dont elles ont besoin entre les grains de sol, mais si le sol est saturé (rempli d’eau), l’oxygène est chassé hors de la terre. Si elles ne trouvent pas d’oxygène sous le sol, les plantes commenceront à produire des racines au-dessus du sol. Les racines peuvent être minces et ressembler à des cheveux (racines fibreuses) [A]; elles peuvent être courtes et épaisses (racines pivotantes) [B]; ou bien être entre les deux (p. ex., racines dancrage) [C].

Racines fibreuses d'un plant de tomates (A), racines pivotantes des plantes carottes (B) racines d'ancrage d'un arbre figuier (C)
Racines fibreuses d'un plant de tomates (A), racines pivotantes des plantes carottes (B) racines d'ancrage d'un arbre figuier (C) (Sources : (A) Rasbak at Dutch Wikipedia [CC BY-SA] via Wikimedia Commons; (B) Joe Larson / SDA Natural Resources Conservation Service [domaine public] via Wikimedia Commons; (C) Patti Neumann [CC BY-SA] via Wikimedia Commons).

Références

The Canadian Encyclopedia. (2006, février 7). Plant.

Bailry, R. (2019). Parts of a flowering plant. ThoughtCo.