Les êtres humains et les écosystèmes d’eau douce

Parlons sciences
Lisibilité
6.69

Quels sont les liens avec mon programme d'études?

Renseigne-toi sur les effets qu’ont les êtres humains sur les écosystèmes des lacs et des cours d’eau.

Les écosystèmes d’eau douce au Canada

Les écosystèmes d’eau douce jouent un rôle important au Canada.  

Cours d’eau, lacs et étangs

Autrefois, quand il n’y avait pas encore de routes, les gens circulaient sur les lacs, les rivières et les fleuves. C’est ainsi qu’ils se déplaçaient pour, entre autres activités, le commerce des fourrures, la pêche et le transport du bois. Les cours d’eau sont encore un moyen important d’expédier des marchandises vers les marchés internationaux. Ils sont également une source d’hydroélectricité

Illustration historique de la Chute-des-chats sur la Rivière des Outaouais
La Chute-des-chats. Lithographie de Currier et Ives, vers 1900 (Source : La division Prints and Photographs de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis, disponible sous le numéro d’identification pga.08656, image trouvée en ligne sur Wikimedia Commons).

 

Les lacs et les étangs peuvent aussi aider à réduire les effets des inondations dans les villes. On dit qu’il y a inondation lorsqu’un excès d’eau recouvre des terres qui sont habituellement sèches. Les inondations causent des problèmes lorsqu’elles surviennent dans les endroits où il y a beaucoup de routes et de bâtiments, car l’eau, incapable de passer au travers des bâtiments, passe par-dessus les routes et les bâtiments, ou les contourne. 


Les cours d’eau et les étangs peuvent aussi attirer des animaux sauvages dans les zones urbaines qui ont peu de parcs ou d’espaces verts. De plus, les scientifiques ont prouvé qu’être près de la nature peut améliorer le bien-être.

Le parc du lac Deer, situé dans la ville de Burnaby, en Colombie-Britannique
Le parc du lac Deer, situé dans la ville de Burnaby, en Colombie-Britannique (Source: Alex_533 via iStockphoto).

 

Les plantes qui vivent dans les plans d’eau captent le carbone de l’atmosphère. Le terme utilisé pour désigner ce processus est la séquestration de carbone. Les plantes absorbent le dioxyde de carbone qui se trouve dans l’air. Elles l’utilisent ensuite dans un processus appelé photosynthèse afin de fabriquer les sucres dont elles ont besoin pour leur énergie. Quand les plantes meurent, elles tombent au fond de l’eau. Ainsi, elles déposent aussi le carbone qu’elles avaient absorbé. La séquestration de carbone est la façon dont les étangs réduisent les gaz à effet de serre qui contribuent aux changements climatiques.

Beaucoup de gens font du bateau, se baignent et pêchent dans les lacs et les cours d’eau. Des touristes du monde entier en profitent eux aussi.

Milieux humides

Autrefois, les gens avaient tendance à croire que les milieux humides étaient des terres inutiles. Les êtres humains ont eu de nombreux effets directs sur les milieux humides (on dit aussi « zones humides » et « terres humides »). Ils ont, par exemple, dragué des zones humides pour créer des ports pour accueillir les bateaux, et en ont drainé d’autres pour construire des fermes et des villes.

Les êtres humains ont aussi causé des effets indirects aux milieux humides. Ces effets indirects comprennent l’introduction d’espèces envahissantes. Ces espèces envahissantes sont des plantes et des animaux qui ne sont pas originaires de la région où elles vivent. Elles peuvent prendre la place des espèces indigènes. Ce changement soudain a souvent des effets négatifs, comme nuire à d’autres espèces de la chaîne alimentaire et des écosystèmes des milieux humides.

Les scientifiques ont maintenant une meilleure compréhension des terres humides. Ils savent qu’elles sont d’importantes réserves d’eau. La majeure partie de l’eau que nous utilisons chaque jour provient de l’eau stockée sous les zones humides. Les scientifiques savent aussi que les milieux humides se comportent comme des filtres, en éliminant de l’eau les particules en suspension, les engrais et les polluants toxiques. Ils savent que les zones humides agissent comme des éponges géantes durant les inondations, en absorbant le surplus d’eau. Enfin, les milieux humides constituent des écosystèmes uniques. Ils fournissent de la nourriture et des aires de frai pour de nombreuses espèces d'animaux.

Écosystèmes d’eau douce et qualité de l’eau

La qualité de l’eau comprend le contenu chimique, les caractéristiques physiques et la nature biologique de l’eau. Elle peut comprendre de nombreuses mesures. La température est l’une de ces mesures, ainsi que la concentration de substances, comme de l’oxygène ou des métaux lourds dissous dans l’eau. Le nombre et les espèces de microorganismes vivant dans l’eau figurent eux aussi parmi ces mesures. La qualité de l’eau peut varier pour de nombreuses raisons. Ces variations peuvent provenir de sources naturelles ou des activités humaines.

L’eau provenant de la pluie et de la fonte des neiges s’écoule au travers des terres vers les lacs et les cours d'eau. Cette eau particulière est appelée ruissellement de surface.

Le ruissellement de surface entraîne avec lui beaucoup de choses en cours de route. Dans les villes, les eaux de ruissellement ramassent les déchets et les matières organiques qui se trouvent dans les rues. Elles peuvent également emporter des polluants comme du sel, du sable, de l’essence et de l’huile à moteur, et les transporter dans les collecteurs des eaux de pluie. Et toutes ces substances finissent par se retrouver dans les écosystèmes aquatiques.

Ordures et autres déchets arrêtés par la grille d’une bouche d’égout
Ordures et autres déchets arrêtés par la grille d’une bouche d’égout (Source: carlosrojas20 via iStockphoto).

 

Le ruissellement de surface peut également contenir des produits chimiques comme les herbicides, les pesticides et les engrais qui sont utilisés sur les pelouses, les jardins et les terrains de golf. Les herbicides tuent les plantes indésirables, tandis que les pesticides tuent les animaux indésirables. Ces produits chimiques sont aussi nocifs dans l’eau que sur la terre. 

Les engrais fournissent aux plantes les substances nutritives dont elles ont besoin, comme les phosphates et les nitrates. Quand des engrais s’infiltrent dans un plan d’eau, ils accélèrent la croissance des algues qui y vivent. Quand ces algues meurent, les microorganismes les dégradent et les assimilent. Pour ce faire, les microorganismes utilisent de l’oxygène, ce qui a pour conséquence une diminution de la quantité d’oxygène dans l’eau. De faibles niveaux d’oxygène dans l’eau peuvent entraîner la mort des poissons et des invertébrés. Ce processus est appelé eutrophisation

La plupart des détergents à lessive contiennent des phosphates. Ces produits chimiques améliorent l’efficacité des détergents, mais ils peuvent se retrouver dans les écosystèmes aquatiques, causant eux aussi de l’eutrophisation.

Application d’engrais en granules sur un gazon
Application d’engrais en granules sur un gazon (Source: BanksPhotos via iStockphoto). Farming, mining and industrial activities also affect water quality. 

 

L’agriculture, l’exploitation minière et les activités industrielles affectent elles aussi la qualité de l’eau.

Agriculture

Les eaux de ruissellement provenant des fermes contiennent souvent des pesticides, des engrais et des déchets d’origine animale. Elles peuvent également transporter de petites particules de roches provenant de l’érosion des champs agricoles. Les déchets d’origine animale contiennent souvent des coliformes fécaux, notamment des bactéries et d’autres microorganismes nocifs pour la santé.

Exploitation minière

L’exploitation minière a quatre principaux effets sur la qualité de l’eau.

  1. Acidité des drainages miniers. Le drainage minier devient acide lorsque les roches qui contiennent des minéraux sulfurés réagissent avec l’eau et l’oxygène. Cette réaction produit de l’acide sulfurique. Le ruissellement de surface emporte cette eau acide provenant des mines jusque dans les cours d’eau et les lacs. Cela peut changer l’acidité (ou le pH) de l’eau.
  2. Pollution par des métaux lourds. Ce type de pollution se produit lorsque les roches extraites qui contiennent des métaux sont en contact avec de l’eau. Parmi les métaux possibles, mentionnons l’arsenic, le cobalt, le cuivre, le cadmium, le plomb, l’argent et le zinc. Le ruissellement de surface peut transporter ces métaux jusque dans les plans d’eau.
  3. Pollution par des produits chimiques de traitement. Ce type de pollution se produit lorsque des substances chimiques sont déversées ou s’infiltrent dans des plans d’eau. Ces produits chimiques peuvent être toxiques pour les personnes et les animaux sauvages.
  4. Érosion et dépôts. L’exploitation minière peut causer l’érosion de grandes quantités de roches et de sols. Les matières érodées bloquent parfois le débit de l’eau lorsqu’elles se retrouvent dans les ruisseaux et les rivières.
Vue aérienne d’une exploitation minière située sur la rive du passage Sechelt, en Colombie-Britannique.
Vue aérienne d’une exploitation minière située sur la rive du passage Sechelt, en Colombie-Britannique. Compare la couleur turquoise de l’eau qui se trouve près de la mine avec la couleur de l’eau du bras de mer. (Source: edb3_16 via iStockphoto).

 

Activités industrielles

Les déchets industriels sont les déchets produits par le secteur manufacturier et d’autres industries. Ils sont constitués, entre autres choses, d’ordures, de ferraille, de graviers, d’herbe coupée et de produits chimiques. Les déchets industriels peuvent être solides ou liquides. Les déchets liquides comme les détergents, les peintures, les teintures et les solvants contribuent à la pollution de l’eau. Ces déchets sont parfois déversés dans des lacs et des cours d’eau. Il arrive aussi que ces déchets s’écoulent à l’extérieur de leurs contenants. Les déchets industriels peuvent être nocifs pour les écosystèmes aquatiques. Ils peuvent rendre l’eau inutilisable, au présent ou plus tard. 

Conservation

De nombreux êtres vivants dépendent des écosystèmes lentiques et des écosystèmes lotiques. La majorité des gens reconnaît la valeur des lacs, des cours d’eau et des zones humides. Les gouvernements rédigent des lois et des règlements pour protéger les habitats d’eau douce. Nous déployons également des efforts pour restaurer et préserver ces écosystèmes.

Les activités de conservation comprennent l’assainissement, c’est-à-dire la remise en état des territoires contaminés, et l’acquisition ou la sécurisation de terres abritant des habitats importants. Les activités d’assainissement peuvent consister à ramener à leur état naturel les niveaux d’eau. Elles peuvent aussi comprendre de contrôler les populations d’espèces envahissantes et de draguer les sédiments contaminés.

Voici quelques exemples de choses que tu peux faire pour conserver ces écosystèmes en bon état. Les gestes suivants sont bons la qualité de l’eau et l’environnement :

  • Ne jette pas des morceaux de nourriture dans le drain de l’évier de cuisine. Il est préférable de les composter.
  • Ne jette pas de déchets dans les toilettes. Jette-les dans la poubelle.
  • Utilise des produits de nettoyage contenant peu de phosphore. Ces produits causent moins d'eutrophisation.
  • Au lieu d’utiliser des herbicides ou des pesticides chimiques, enlève les mauvaises herbes à la main.
  • Ne jette pas tes restes de peintures ou de produits chimiques dans les égouts. Apporte-les plutôt à un centre de récupération des déchets liquides.
  • Si tu es sur un bateau, ne jette pas de déchets dans l’eau. Garde-les plutôt jusqu’à ce que tu débarques du bateau, puis jette-les dans les endroits appropriés. 
     

De nombreuses organisations se consacrent à la conservation des écosystèmes aquatiques du Canada. Tu pourrais, par exemple, participer aux activités de nettoyage du littoral organisées dans ta région. Tu pourrais communiquer avec un ou des groupes environnementalistes de ta région pour avoir d’autres idées.

 

En savoir plus

Le sol, salissant mais essentiel (2020)
Dans cet article de Parlons sciences, tu découvriras que le sol joue un rôle très important, en subvenant aux besoins de toutes les formes de vie sur la Terre. 

Opération décodage: les systèmes d'eau 
Tu y trouveras un jeu de type évasion créé par Parlons sciences et publié sur le site de Google. Essaie-le!

Références

The Canadian Atlas Online. (n. d.). Water Pollution. Canadiangeographic.com

Earth Networks. (n. d.). Flood Causes and Effects

Government of Canada. (2020, January 24). Agriculture and water quality - Agriculture and Agri-Food Canada (AAFC). Canada.ca

Ontario Ministry of Natural Resources and Forestry. (2017). A wetland conservation strategy for Ontario 2017-2030. Ontario.ca 

Oram, B. (n. d.). Water Testing Fecal Bacteria Pathogenic Organisms Water. Water Research Center.

Safe Drinking Water Foundation. (n. d.). Industrial Waste.

Safe Drinking Water Foundation. (n. d.) Mining and Water Pollution

USGS. (n. d.). Mining and Water Quality

World Wildlife Fund. (n. d.) Canada’s Watershed Report. Watershedreports.wwf.ca