Aller au contenu principal

Le biome de la savane

African savanna

Savane africaine (jacobeukman, iStockphoto)

African savanna

Savane africaine (jacobeukman, iStockphoto)

Parlons sciences

Quels sont les liens avec mon programme d'études?

Découvrez l’emplacement géographique, la faune, la flore, les impacts humains et la conservation du biome de la savane.

Les biomes terrestres

Le monde terrestre peut être divisé en zones appelées biomes. Un biome est un grand territoire défini par les plantes et les animaux qui y vivent.

Un biome est composé de nombreux écosystèmes. Un écosystème est l'interaction des êtres vivants et non vivants dans un environnement.

Alerte aux idées fausses

Un écosystème n'est pas la même chose qu'un biome. Le biome est la zone géographique spécifique dans laquelle on trouve des écosystèmes.

Dans cette fiche d'information, les principaux biomes terrestres du monde sont nommés selon le système de classification de Whittaker. Il existe cependant d’autres systèmes de classification car les scientifiques ne sont pas d'accord sur le nombre et les types de biomes.

La distribution des grands biomes terrestres 

On voit sur l'image ci-dessous les zones où sont situées les différents biomes sur la planète. Le Canada en contient quatre : la forêt tempérée de feuillus, la prairie, la forêt boréale/taïga et la toundra. Un biome a les mêmes caractéristiques, peu importe l’endroit où il se trouve sur Terre. Ainsi, les forêts boréales du Canada ressemblent beaucoup aux forêts boréales de Russie. Les caractéristiques de chaque biome dépendent de son climat. La température et les précipitations sont les facteurs les plus importants pour déterminer quels êtres vivants se trouvent dans un biome donné. Dans ce chapitre, nous allons explorer cinq biomes: la forêt tropicale humide, la savane, le désert, la forêt boréale/taïga et la toundra.

Les principaux biomes terrestres
Les grands biomes terrestres (Parlons sciences adapté de: H.J. de Blij and P.O. Miller. 1996. Physical Geography of the Global Environment. John Wiley, New York. Pp. 290.).
Image - Version texte

Cette carte du monde en couleur illustre l'emplacement des biomes terrestres.

La carte montre les océans en bleu et les masses continentales en bandes et en taches de huit couleurs différentes.

Une légende sur le côté droit identifie les biomes associés à chaque couleur. Le rouge correspond à la "forêt tropicale humide". Le jaune correspond à la "savane". La couleur or correspond à la "prairie". Le brun correspond à "Chaparral". Le rose correspond à "désert". Le vert foncé correspond à "forêt tempérée à feuilles caduques". Le vert clair correspond à "forêt boréale/taïga". Le violet correspond à la "toundra".

En commençant par le haut, le violet indique que l'Alaska, l'Arctique canadien, l'extrémité du Groenland, le nord de la Russie, une bande proche de la côte ouest de l'Amérique du Sud et une partie de l'Asie centrale sont des toundras.

En dessous, la plupart du sud du Canada et de la Russie sont en vert vif pour la forêt boréale/taïga.

Une tache dorée au milieu de l'Amérique du Nord, une autre sur la côte sud-est de l'Amérique du Sud, une bande en forme d'arc traversant une partie du Moyen-Orient et le sud de la Russie, une petite partie de la côte sud-est de l'Afrique, et de petites parties des côtes ouest et sud de l'Australie, indiquent des prairies.

Le vert foncé apparaît sur les côtes ouest et est de l'Amérique du Nord, la côte ouest de l'Amérique du Sud, de grandes parties de l'Europe centrale et méridionale, le Royaume-Uni, l'Asie orientale, le coin sud-est de l'Australie et toute la Nouvelle-Zélande. Cela indique une forêt tempérée à feuilles caduques.

Les zones roses se trouvent dans l'ouest des États-Unis, le nord du Mexique, une étroite bande d'Amérique du Sud, la majeure partie de l'Afrique du Nord et la pointe de l'Afrique du Sud, l'Asie centrale et le milieu de l'Australie. Elles indiquent la présence de déserts.

Les zones marron sont petites et très dispersées.Elles se trouvent le long de la côte sud-ouest des États-Unis, de la côte nord-est et de la et la pointe sud de l'Afrique, la majeure partie de l'Italie, de la Grèce et de la Turquie, et de petites parties du sud de l'Australie. Ceux-ci indiquent la présence de chaparral.

Le rouge est éparpillé dans certaines parties de l'hémisphère sud. Il s'agit de l'Amérique centrale, des parties septentrionales de l'Amérique du Sud, d'une fine bande traversant la majeure partie de l'Afrique et la pointe nord de Madagascar, la majeure partie de l'Asie du Sud-Est et la pointe nord-est de l'Australie. Cela indique une forêt tropicale humide.

Le jaune est en deux taches en Amérique du Sud, dans la majeure partie de la moitié sud de l'Afrique, dans la majeure partie de l'Inde, dans une petite bande de l'Asie du Sud-Est et sur la côte nord-ouest de l'Australie. Il s'agit de la savane.

La savane

Lieu

On trouve des savanes partout dans le monde. On compte cinq types de savanes différentes :

  • Les savanes tropicales et subtropicales se trouvent près de l'équateur. On trouve autour d'elles des forêts tropicales humides et des déserts (par exemple, le Serengeti en Afrique).
  • Les savanes tempérées se trouvent dans les régions de latitude moyenne (par exemple, la savane tempérée du sud-est de l'Australie).
  • Les savanes méditerranéennes se trouvent également dans les régions de latitude moyenne, et plus précisément dans la région méditerranéenne (par exemple, la région de l'Alentejo au Portugal).
  • Les savanes inondées se trouvent sous les tropiques (par exemple, le Pantanal en Amérique du Sud).
  • Les savanes montagnardes se trouvent dans les régions de haute altitude (par exemple, les montagnes de l'Angola en Afrique équatoriale).

Description

La terre autour des savanes est très plate. Une grande variété de végétation recouvre cette terre. De plus, de nombreux animaux vivent dans les savanes. Le climat des savanes est transitoire. Cela signifie que le climat passe de périodes sèches à des périodes humides. Les précipitations sont également saisonnières. Cela signifiequ'il ne pleut que pendant une certaine saison. La terre est très sèche en hiver car il ne pleut pas. En été, il pleut généralement beaucoup.

Les plantes et les animaux

Les plantes

La plupart des plantes sont des herbes hautes et courtes. On trouve également des arbustes bas et quelques arbres. Les savanes sont généralement des zones de transition entre une forêt et une prairie. Cela signifie que les savanes ont des arbres, comme dans une forêt. Mais contrairement à la forêt, de l’herbe recouvre la savanne.

Acacia tree in the Serengeti/Un acacia dans le Serengeti
Acacia dans le Serengeti, Tanzanie (Source: Charles J Sharp [CC BY-SA] via Wikimedia Commons).
Image - Version texte

Cette photo en couleur montre un vaste paysage couvert d'herbe, avec quelques arbres au premier plan.

La plupart des terres sont plates et recouvertes d'herbe sèche, de couleur vert pâle et jaune. Un chemin de gravier part du bord inférieur de l'image et passe sous un grand arbre dont les feuilles vertes sont clairsemées. Plusieurs arbres similaires sont présents ici et là dans le paysage à proximité. Il y a un grand ciel bleu, parsemé de nuages blancs.

Les animaux

On trouve de nombreux types de mammifères herbivores dans la savane. Les animaux herbivores sont des animaux qui mangent de l'herbe. Les animaux herbivores vivent là parce que de grandes quantités d'herbe recouvrent la terre. Les zèbres, les gnous, les éléphants, les girafes, les autruches, les gazelles et les buffles sont tous des animaux herbivores. Il est fréquent de voir des groupes, ou des troupeaux, d'animaux en train de brouter dans la savane africaine. Les animaux à sabots, appelés ongulés, sont courants. Les ongulés comprennent les rhinocéros, les girafes, les chameaux, les hippopotames et les éléphants. Le biome de l'Afrique subsaharienne compte le plus grand nombre d'ongulés sur Terre.

Three giraffes standing amidst the savanna
Trois girafes dans le parc national du Masai Mara (Source: Byrdyak [CC CY-SA 4.0] via Wikimedia Commons).
Image - Version texte

Cette image est une photographie en couleur de girafes debout dans de hautes herbes jaunes.

Deux des girafes sont plus grandes que la troisième. Elles regardent toutes vers le côté droit de l'image. Leurs jambes sont cachées dans l'herbe. Leur cou s'étend au-dessus de l'horizon, contre le ciel bleu. À l'arrière-plan, on aperçoit un arbre touffu aux feuilles vertes. Quelques autres arbres sont visibles au loin.

Le savais-tu?

La mégafaune est la classe d’animaux qui contient les plus grands animaux terrestres sauvages. Ce groupe comprend notamment les éléphants, les girafes et les rhinocéros. La majorité de la mégafaune existante dans le monde se trouve en Afrique. Les dinosaures sont un exemple de mégafaune éteinte.

Les rongeurs vivent également dans les savanes. Les rongeurs sont un groupe de mammifères qui comprend notamment les souris et les rats. Les rongeurs vivent dans des maisons souterraines appelées terriers. Ils rentrent dans leur maison par de petits trous au niveau du sol. Dans leur terrier, les rongeurs peuvent se cacher des prédateurs et rester au frais.

Les savanes abritent des mammifères et des oiseaux prédateurs. La plupart des mammifères sont soit félins (par exemple, les lions et les guépards), soit canins (par exemple, les chiens sauvages africains). Ces deux types de mammifères se fondent dans le paysage grâce à leur coloration.

Lioness observing the savanna
Lionne et prairie (Source: garytog via iStockphoto).
Image - Version texte

Ceci est une photographie en couleur d'une lionne couchée sur un monticule de terre. La fourrure de l'animal est dans les tons or. Le paysage qui l'entoure est essentiellement plat, avec de longues herbes jaunes et quelques arbustes verts.

On aperçoit à l'horizon une chaîne de montagnes basses et violettes. Le ciel est bleu pâle avec quelques longs nuages blancs.

 

On y trouve de nombreux oiseaux de proie, appelés rapaces. Cela inclut les vautours, les aigles et les palombes. Les rapaces ont des yeux qui voient très bien. Hauts dans le ciel, ils peuvent voir les créatures des prairies les mieux camouflées.

Tawny eagle/Aigle ravisseur (Aquila rapax)
Aigle fauve (Aquila rapax) (Source: Yathin S Krishnappa [CC BY-SA] via Wikimedia Commons).
Image - Version texte

Voici une photographie couleur en gros plan de la tête d'un aigle.

L'aigle est de profil sur un fond de ciel bleu. Seuls sa tête et son cou sont visibles. Il regarde vers la gauche de l'image. Il a des yeux marron foncé avec des motifs sombres dans les plumes qui les entourent. Cela donne à l'aigle une expression intense. Son bec est jaune près du visage, avec un bout sombre et pointu qui s'incurve vers le bas à l'extrémité. Le reste de son corps est couvert de plumes blanches et beiges.

Les animaux herbivores ont appris à éviter les prédateurs. Certains animaux (par exemple, les gazelles et les autruches) utilisent la vitesse pour tenter de distancer les prédateurs. Les girafes utilisent leur hauteur pour repérer les prédateurs de loin. Les éléphants utilisent leur taille et leur force pour éloigner les prédateurs.

L’impact de l’humain

Les feux de forêt peuvent se déclencher naturellement pendant la saison sèche dans les savanes. L'homme peut également être à l'origine d'incendies. De nombreuses plantes de la savane prospèrent après un incendie. Mais lorsque les incendies sont trop fréquents, l'écosystème peut être endommagé.

Les savanes sont souvent utilisées pour l'agriculture, ce qui peut nuire à la faune. C'est un gros problème pour les animaux si de grandes fermes s'emparent des pâturages ou des terrains de chasse. Lorsque les fermes sont défrichées pour faire de la place aux cultures, de nombreux arbres sont abattus. Cela détruit les habitats des animaux et des autres plantes qui dépendent de ces arbres pour survivre. Les animaux domestiques, ou le bétail, broutent parfois dans les savanes, ce qui entraîne une pénurie de nourriture pour la faune. Ce surpâturage peut également avoir des effets négatifs sur les plantes indigènes.

Le braconnage est une menace majeure pour la faune sauvage, notamment en Afrique. Le braconnage consiste à chasser les animaux illégalement. Les grands mammifères herbivores (par exemple, les éléphants et les rhinocéros) sont braconnés pour leurs défenses et leurs cornes. Ces parties sont vendues dans le monde entier à des prix très élevés. La perte d'animaux due au braconnage peut altérer l'ensemble de l'écosystème.

Elephant with missing tusk/Un éléphant avec une seule défense
Éléphant avec une défense manquante (Source: Yathin S Krishnappa [CC BY-SA] via Wikimedia Commons).
Image - Version texte

Photographie en couleur d'un éléphant sortant de l'eau.

L'éléphant est brun foncé, avec une longue trompe et une longue queue. Il a une défense blanche incurvée d'un côté de sa trompe, mais pas de l'autre. Ses pattes avant sont sur de l'herbe verte. Ses pattes arrière sont dans une flaque d'eau boueuse.

Des souches d'arbres parsèment l'herbe autour de lui, et on aperçoit une forêt au loin.

Les savanes et le changement climatique

Comme pour tous les biomes, le changement climatique constitue une menace pour les savanes. Les phénomènes météorologiques extrêmes sont plus fréquents. La sécheresse est un phénomène météorologique extrême qui affecte les savanes. Lorsqu'il y a une sécheresse, il est difficile pour les plantes et les animaux d'obtenir l'eau dont ils ont besoin pour survivre. Le contraire de la sécheresse est l'inondation. Les inondations sont un phénomène météorologique extrême qui peut également se produire dans les savanes. Elle peut anéantir les plantes et les arbres, modifiant ainsi l'écosystème. L'altération de ce biome par l'homme signifie que les savanes sont plus susceptibles d'être inondées et brûlées de manière incontrôlée.

Conservation

Les organisations environnementales et les gouvernements prennent des mesures contre le braconnage et le commerce illégal d'espèces sauvages. Le braconnage est un crime grave dans de nombreux pays. Les braconniers peuvent être envoyés en prison ou payer des amendes élevées. Les défenseurs des animaux protègent également les animaux en première ligne, là où le braconnage a lieu.

Même si ces mesures de protection aident, le meilleur moyen de mettre fin au braconnage est de diminuer la demande de produits illégaux issus de la faune sauvage (par exemple, la fourrure et l'ivoire). Il ne sera pas nécessaire de chasser les animaux si personne n'achète ces produits.

Men in the foreground watching elephants in the distance in Zimbabwe
L'unité anti-braconnage de Bumi Hills protège les éléphants au Zimbabwe (Source: Bumihillsfoundation [CC BY-SA 4.0] via Wikimedia Commons).
Image - Version texte

Cette image est une photographie en couleur de trois personnes observant deux éléphants au loin.

Au premier plan, trois personnes sont vues de dos, hors champ. Elles portent des uniformes vert pâle et des sacs à dos. Une personne a une paire de menottes attachée à sa ceinture. Ils regardent tous deux des éléphants bruns, minuscules au loin.

Le paysage environnant est composé de longues herbes jaune pâle. Il y a une ligne d'arbres verts et feuillus à l'horizon. Le ciel est bleu vif et clair.

En savoir plus

C'est pas sorcier - La savane au fond des bois
Cette vidéo (26 m 02 s), de C’est pas sorcier, explique tout sur le comportement de chacune des espèces de la savane. 

Tembe Elephant Park Live Cam
Le site Web Explore (en anglais) propose de nombreuses webcams en direct qui vous permettent d'observer la vie sauvage en temps réel. La webcam du parc des éléphants de Tembe est située à Emangusi, en Afrique du Sud.

Webcams - The Houston Zoo
Le zoo de Houston a des webcams qui montrent quelques-unes de leurs expositions. Vous pouvez voir des girafes en train d'être nourries, des éléphants et des rhinocéros dans leur cour!

Références

Actman, J. (2019). Poaching animals, explained. National Geographic.

Ducksters. (n.d.). Biomes: Savanna grasslands.

Great Pacific Media. (2010). Biomes savanna.