Zachary Emond | Cuisinier

Zachary Emond

Cuisinier

Holiday Inn, St. John’s

Secteur : Tourisme et hôtellerie

Lieu de naissance : QC

Emplacement : NL

Éducation : Collège / Cégep / École de métiers

Type : Profil de carrière

Sujets :

Aliments et nutrition

Zachary Emond | Cuisinier
Zachary EmondCuisinier
Ce qui me motive

J’adore l’effervescence qui règne à l’heure du service! Ce n’est pas toujours facile de gérer la pression d’une situation à haute intensité, mais je me sens parfaitement à l’aise. L’une des choses que je préfère dans ce métier, c’est la chimie qui règne au sein de l’équipe et le fait que nous travaillons tous avec un seul objectif en tête : satisfaire le client. L’expérimentation, c’est ce qui entretient ma passion pour mon travail : introduire différents ingrédients dans des plats classiques garde mon intérêt en éveil. J’aime savoir que je peux donner du bonheur aux gens avec les plats que je prépare pour eux, et tant que je serai cuisinier, je n’aurai jamais l’impression de travailler.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Quand j’étais à l’école secondaire, je me contentais de faire ce qu’on me demandait. Je ne pensais pas vraiment à l’avenir ou à ce que je voulais faire de ma vie. Je n’ai jamais été très bon pour les études. Une fois au collège, j’ai passé de nombreuses années à essayer de trouver ma voie. J’ai pris un long congé pour apprendre à me connaître et trouver ce qui me faisait vibrer. C’est là que j’ai compris que j’aime vraiment cuisiner. J’ai trouvé mon bonheur derrière les fourneaux. Et depuis, tout est au beau fixe pour moi.

Pour arriver où j’en suis, j’ai emménagé à Terre-Neuve-et-Labrador et obtenu un diplôme en cuisine commerciale au Collège de l’Atlantique Nord. Je me souviens qu’au collège, ma professeure de macroéconomie disait toujours : « Travaillez pour gagner de l’argent et vous profiterez de la vie une fois à la retraite ». Je ne sais pas qui a pu lui dire cela, mais c’est tout simplement faux. L’argent finira bien par arriver – mais vous devez d’abord aimer votre travail, et alors vous aimerez la vie que vous menez. La personne qui m’a le plus influencé, quoique très modestement, pour devenir cuisinier, c’est ma grand-mère, car je passais du temps en cuisine avec elle quand j’étais tout petit. Mes souvenirs les plus lointains sont ceux du temps passé dans la cuisine de ma grand-mère.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Allez dans votre cuisine et mettez-vous aux fourneaux! C’est la seule façon de vraiment savoir si vous aimez cuisiner.

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensMon métier est utile, car les gens auront toujours besoin de manger (en toute sécurité)! J’adore regarder le visage des gens pendant qu’ils dégustent les plats que j’ai préparés. Il existe un nombre infini d’occasions d’apprendre et d’expérimenter des choses en cuisine, et je cherche toujours à améliorer mes compétences. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

En dehors du travail, j’aime me détendre en allant faire de la randonnée ou marcher dans le bois. J’aime aussi aller dans des restaurants pour voir ce qu’ils proposent au menu.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Au début de mon quart de travail, je prépare les stations de la cuisine en m’occupant de tous les aliments et ustensiles requis pour assurer un bon service. Je prépare les aliments qui seront nécessaires pour les banquets. Je veille à ce que tout soit prêt pour sortir les plats au moment prévu. C’est important, car si rien n’est prêt, cela perturbe le service.

Pour la préparation des plats, les compétences en mathématiques sont très importantes. Je dois m’assurer que chaque portion est identique aux autres. Pour cela, je me sers d’ustensiles comme des balances et des cuillères à portionner. La sécurité alimentaire est un élément central de mon travail. Une bonne hygiène aide à prévenir les maladies d’origine alimentaire. Comprendre les températures, tant en degrés Fahrenheit qu’en degrés Celsius (et savoir faire les conversions), permet de veiller à ce que les bactéries soient éliminées, pour la sécurité des consommateurs.

Pour mon travail, je dois aussi comprendre les effets des acides et des bases sur la couleur des fruits, des légumes et des viandes. C’est important, car les plats que nous servons doivent être visuellement séduisants pour le client. Il y a de la vérité dans cet adage qui dit que « nous mangeons d’abord avec les yeux »! J’aime aussi explorer la chimie des saveurs et l’interaction de celles-ci avec le palais.

En tant que cuisinier, je fais partie d’une équipe et il est essentiel que chacun reste concentré sur sa tâche. Une cuisine peut être un endroit dangereux, avec des marmites et des poêles lourdes, des couteaux tranchants et des températures élevées. Par conséquent, il est extrêmement important que tous les membres de l’équipe fassent attention les uns aux autres.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Montréal (Québec), Canada.

J’habite désormais : St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador), Canada.

J’ai complété ma formation ou mes études à : J’ai suivi le programme de cuisine commerciale du Collège de l’Atlantique Nord, sur le campus de Prince Philip Drive.

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Langues étrangères
  • Arts visuels
  • Arts dramatiques
  • Sciences
  • Technologie
  • Musique
  • Éducation physique/Santé
  • Économie domestique
  • Alimentation et nutrition
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Aimait travailler de ses mains
  • Était très créative
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Ne voulait jamais être en classe
  • Apprenait en expérimentant
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets

Explorez les profils de carrière