Winston Campeau

Étudiant au cycle supérieur en biologie
Université Carleton
Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

Je suis un étudiant à la maîtrise dont la recherche porte sur le croisement entre les mathématiques, les méthodes statistiques et la biologie.


En dehors du travail je

L’escalade de rochers est ce que je préfère. Tout y est : la résolution de problèmes, l’exercice, les nouvelles rencontres et la possibilité de relâcher un peu la pression. Outre l’escalade, j’aime l’horlogerie, la cueillette de champignons, les jeux de société et les sports électroniques.

En dehors du travail je
Mon parcours est

De l’école primaire jusqu’au secondaire, j’étais certain de m’enrôler dans l’armée, mais j’ai eu un coup de foudre pour la musique. Mes mathématiques de 11e année ont été un échec total, et je n’ai jamais suivi mes mathématiques de 12e année – j’étais convaincu d’aller étudier la musique à l’université. Une mauvaise expérience avec la musique plus tard, j’ai fait une demande d’admission en biologie à l’Université Carleton. J’ai changé six fois de programme et j’ai pris quelques pauses. J’ai obtenu mon baccalauréat ès sciences 8 ans plus tard. Au départ, j’ai choisi la biologie, car les mathématiques ne constituaient pas une exigence pour l’admission. À ma dernière année, je suivais un cours de mathématiques de deuxième cycle sur la théorie des jeux et je rédigeais un mémoire sur la théorie des graphes. Il m’a fallu huit ans pour le découvrir, mais avec suffisamment d’expérimentation, la biologie mathématique était le choix évident pour moi. Pendant mon baccalauréat, j’ai même terminé la sélection du personnel navigant pour l’Aviation royale canadienne. À la fin de mon baccalauréat, on m’a proposé un poste d’officier de systèmes de combat aérien ou d’officier du contrôle aérospatial. Par contre, je voulais poursuivre mes études. Je suis donc en train de faire ma maîtrise.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Continue simplement d’essayer jusqu’à ce que tu trouves quelque chose qui te convient. Ne t’en fais pas pour le temps; certaines personnes prendront moins de temps, alors que d’autres en prendront plus. Au bout du compte, tout ce qui importe, c’est que tu sois heureuse ou heureux.

Mon conseil aux autres


À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Vankleek Hill, en Ontario.

J’habite désormais : Ottawa, en Ontario.

J’ai fait ma formation ou mes études à : Baccalauréat ès sciences en biologie (avec mention) – Mineure en mathématiques, Université Carleton

À propos de moi


Ce qui me motive

Les mathématiques sont d’une grande beauté, mais c’est lorsqu’elles sont mises en lumière par la biologie – un organisme pour les interpréter – qu’elles prennent tout leur sens. L’utilisation des mathématiques comme instrument de résolution de problèmes biologiques est souvent chaotique, mais concrète. La résolution de problèmes m’amuse tout simplement.

Ce qui me motive
Comment j'affecte la vie des gensMon travail sur la diversité a des applications potentielles en dehors de la biologie pour reconnaître des modèles dans les données démographiques et assurer une représentation équitable des personnes. Autrement, mes recherches enrichissent notre collection de travaux scientifiques qui ne cesse de croître.
Comment j'affecte la vie des gens
Ce que je fais au travail

Je suis étudiant au deuxième cycle à l’Université Carleton. Même si je me suis spécialisé en biologie, j’avais des centres d’intérêt divers et je n’ai jamais effectué mes recherches en laboratoire. En fait, j’ai réalisé la plupart d’entre elles avec un ordinateur, du papier et un crayon. Avec un peu de mathématiques, de statistiques et de théorie biologique, il est possible d’expliquer des phénomènes qui s’avéreraient trop chronophages ou coûteux avec un plan expérimental classique. En ce qui concerne les mathématiques, j’ai fait appel à divers types de mathématiques avancées pour examiner la diversité des choses. Pour ce qui est des statistiques, je commence à utiliser l’apprentissage machine pour aborder certaines questions liées à l’évolution. Il n’a pas été facile de répondre à ces questions, mais ce qu’il y a de bien dans la science, c’est que nous participons toutes et tous au travail des autres. Pour avoir de l’aide, il suffit d’envoyer un courriel amical ou de frapper à la porte du laboratoire voisin.

Ce que je fais au travail
Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Musique
  • Littérature et langues
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Donnait peu d'importance à ses notes
  • A toujours su ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient

Explorez les profils de carrière