Timea Filer | Technicienne de terrain en foresterie urbaine

Timea Filer

Technicienne de terrain en foresterie urbaine

Ville de Guelph

Secteur : Droit, Sécurité publique et Services correctionnels, Ressources naturelles

Lieu de naissance : ON

Emplacement : ON

Éducation : Université

Type : Profil de carrière

Sujets :

Biologie, Technologies et ingénierie

Timea Filer | Technicienne de terrain en foresterie urbaine
Timea Filer Technicienne de terrain en foresterie urbaine
Ce qui me motive

Savoir que les répercussions de mon travail vont au-delà de ma personne et de mon bureau est une source de motivation pour moi. Mon travail se répercute d’un point à l’autre de la ville et sur chaque personne qui y habite. Je suis heureuse de travailler dans un domaine encore nouveau et, aussi, de faire partie d’un nouveau mouvement en foresterie, qui nous amène à mieux comprendre les arbres et les écosystèmes qui composent l’environnement urbain, ainsi qu’à améliorer notre relation avec ceux-ci. La foresterie urbaine, c’est une communauté de professionnels dynamiques et dévoués, qui sont aussi passionnés par leur métier que moi.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Au début, je voulais faire des études en art. Toutefois, comme j’ai toujours été fascinée par le monde naturel, j’ai tenté ma chance et je me suis inscrite au programme de foresterie de l’Université Lakehead. Étant donné que je n’étais pas forte en maths, j’avais peur de ne pas passer mes cours de sciences. Cependant, le risque en valait la peine, puisque j’ai obtenu mon diplôme universitaire. Non seulement le programme m’a-t-il appris à sortir des sentiers battus, mais il a aussi satisfait ma soif de connaissances. Ce programme était unique, car il comportait beaucoup d’activités pratiques et de travail sur le terrain.

À la fin de mes études, j’ai eu l’occasion de travailler en foresterie, mais mon parcours m’a aussi amenée à travailler en génie des véhicules automoteurs et en génie civil. C’est cette expérience de différents secteurs qui m’a amenée à faire le travail que je fais aujourd’hui. La foresterie urbaine n’était pas officiellement considérée comme une profession quand j’étais à l’école. C’est une combinaison unique de foresterie, d’arboriculture, de génie civil, de planification municipale, de planification environnementale et d’aménagement urbain. Bien que certains puissent penser que la foresterie est un domaine à prédominance masculine, ce n’est pas vrai, car bon nombre des personnes avec qui je travaille ou que je rencontre dans mon domaine sont des femmes.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Ne cessez jamais d’apprendre, soyez curieux, posez des questions et n’ayez jamais peur de faire des erreurs. Chacune des erreurs que j’ai faites n’a fait que me motiver à avancer dans ma carrière. Enfin, ne doutez jamais de votre capacité d’atteindre votre objectif, même s’il vous semble impossible à réaliser.

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensJ’aime énormément mon travail, parce que ce que je fais aujourd’hui aura des répercussions dans les années à venir. À titre de forestière urbaine, mon rôle consiste à m’assurer que la forêt urbaine est en santé et qu’elle est gérée de manière durable. Mon travail a finalement des répercussions sur la santé de l’environnement de la ville et la santé des personnes qui y vivent. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

Dans mes temps libres, je pratique évidemment des activités de plein air, mais j’aime surtout aller à la plage et faire du jardinage.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Je consacre une grande partie de ma journée à m’entretenir avec les résidents, à examiner les plans arboricoles en prévision de travaux de construction et de développement, et à coordonner les projets et le travail des entrepreneurs. Je participe aussi à la planification des projets, à l’établissement des budgets liés aux projets et à l’embauche des consultants ou des entrepreneurs. J’élabore des normes, des politiques et des lignes directrices relatives aux arbres, comme les lignes directrices de la Ville de Guelph concernant la plantation et la protection des arbres. J’examine et approuve les demandes de permis pour l’abattage d’arbres sur des propriétés privées. Je collabore aussi avec les résidents pour trouver des moyens de préserver les arbres, de les soigner et d’en planter plus. Au service de la foresterie, je fais partie d’une équipe dont les membres travaillent ensemble à planifier les activités et à les mener à bien.

Les STIM sont très importantes pour mon travail, étant donné que la foresterie est un domaine scientifique. Une grande partie de mon travail est reliée à la biologie végétale, à la science des sols, à l’ingénierie et à l’environnement. La cartographie à l’aide du SIG et la gestion de données sont aussi très utiles en foresterie. J’utilise une tablette électronique pour recueillir des données sur les arbres de la ville, comme l’essence, la taille, l’état de santé et l’emplacement.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Guelph (Ontario), au Canada

J’habite désormais : Guelph (Ontario), au Canada

J’ai complété ma formation ou mes études à : Baccalauréat ès sciences avec spécialisation en foresterie, Université Lakehead

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts
  • Géographie
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait faire les choses par elle-même
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Apprenait mieux en mettant la main à la pâte
  • Aimait le travail manuel
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire

Explorez les profils de carrière

Les partenaires