Photo de Sheila Sadler au travail

Sheila Sadler

Compagne tôlière

Viaduct sheet metal Ltd.

Secteur : Architecture et construction, Métiers spécialisés

Lieu de naissance : BC

Emplacement : BC

Éducation : Programme d’apprentissage

Type : Profil de carrière

Sujets :

Arts industriels, Technologies et ingénierie

Photo de Sheila Sadler au travail
Sheila SadlerCompagne tôlière
Ce qui me motive

J’adore voir les résultats finaux – regarder un ouvrage et constater le fruit de mon travail. J’en ressens une grande fierté. Quand je passe près des bâtiments auxquels j’ai travaillé, je dis : « J’y ai travaillé! » J’ai aussi fabriqué des articles qui ont servi au cinéma. Mon travail me permet d’élever mes enfants seule en leur offrant une belle vie. J’aime faire de la soudure, car c’est une tâche qui me permet de rester sereine et détendue.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Je me suis mariée et j’ai eu mes enfants tout juste après mes études secondaires. Je pensais que je serais une mère au foyer et que je resterais mariée toute ma vie, mais les choses ont changé et je suis partie avec mes deux petites filles. J’ai commencé à occuper des emplois mal payés. Je me suis alors rendu compte qu’il me serait impossible d’offrir à mes filles une vie stable si je continuais dans cette voie. Comme j’avais parfois aidé mon mari dans son travail de plombier, je me suis dit que je pourrais faire le même métier.

Je suis allée à un programme d’exploration des métiers et j’ai choisi la chaudronnerie, qui consiste à fabriquer des produits en métal en coupant des pièces, en les pliant et en les unissant. Après avoir terminé ce cours, je n’ai pas trouvé de travail dans le domaine. Je suis donc retournée travailler comme serveuse. Un jour, un homme est entré dans le restaurant pendant mon quart de travail. Comme c’était tranquille, j’ai pu prendre quelques minutes pour bavarder avec lui. Je lui ai demandé ce qu’il faisait comme travail. Nous avons alors parlé de métal. Quand il m’a demandé pourquoi j’en connaissais autant sur le sujet, je lui ai raconté mon parcours. Il m’a souri en prenant son repas à emporter et est retourné travailler. Environ une heure plus tard, l’homme est revenu au restaurant pour me faire part d’une offre d’emploi. Il a aussi pris rendez-vous pour moi avec la coordonnatrice des apprentis, que j’ai rencontrée le lendemain. C’est ainsi que j’ai obtenu mon premier emploi de tôlière. Je suis restée au service de cet employeur pendant un certain temps avant de me joindre à l’entreprise où je travaille depuis maintenant 17 ans. Cet étranger m’a offert la possibilité de faire mes preuves. Je lui en suis reconnaissante et j’y pense tous les jours.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Le métier de tôlier est un excellent travail qui te permettra de bien gagner ta vie et d’accomplir beaucoup de choses.

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensDans mon travail, je participe à la création de systèmes qui permettent de chauffer ou de climatiser les lieux où les gens vivent et travaillent. Je contribue à en faire des endroits plus sains et plus confortables. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

J’aime passer du temps dans la nature, par exemple pour pêcher ou faire du camping (dans une tente, bien évidemment). J’aime aussi cuisiner et faire du tricot au crochet. Enfin, j’ai beaucoup de plaisir à parler de mon travail aux autres personnes.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

La tôle est une mince feuille de métal obtenue par laminage qui est offerte en différentes dimensions et parfois en rouleau. Son épaisseur varie en fonction de l’usage prévu. La tôle que j’utilise n’est pas très épaisse, car elle sert à la fabrication de conduits pour les systèmes de climatisation et de ventilation. Certaines tôles sont si épaisses qu’elles peuvent être utilisées pour construire des bâtiments, par exemple des immeubles industriels en métal.

Le métier de tôlier se pratique en atelier ou sur le terrain. En atelier, nous fabriquons les raccords et les pièces en métal qui serviront sur le terrain, c’est-à-dire sur les chantiers. Pour fabriquer ces articles, nous coupons la tôle sur un appareil, puis nous façonnons les pièces au moyen d’autres appareils qui courbent le métal afin de lui donner la forme du produit voulu. Sur le terrain, d’autres tôliers installent dans les bâtiments les pièces que nous avons fabriquées en atelier.

Il y a de la tôle dans tous les bâtiments. Dans les systèmes de climatisation et de ventilation, les conduits et les tuyaux qui assurent la circulation de l’air dans une habitation ou un lieu de travail sont tous faits de tôle. Les tôliers font aussi parfois de la soudure. De plus, nous devons pouvoir travailler sur une échelle, soulever du matériel et utiliser des outils à main. Dans notre métier, il faut souvent travailler en équipe. En tant que compagne tôlière, je travaille avec des apprentis qui apprennent les rudiments du métier.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Vancouver-Est, en Colombie-Britannique

J’habite désormais : Vancouver-Est, en Colombie-Britannique

J’ai complété ma formation ou mes études à : Centre de formation des tôliers (Sheet Metal Industry Training Board), section locale 280

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Alimentation et nutrition
  • Économie domestique
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seul
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Ne voulait jamais être en classe
  • Organisait toujours les meilleures soirées entre amis
  • Ne s’inquiétait pas trop de ses notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • A été à l'école alternative

Explorez les profils de carrière