Aller au contenu principal

Rod Russell

Professeur de virologie et d'immunologie
Université Memorial de Terre-Neuve-et-Labrador
Rod Russell
Rod Russell
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education
Sujets

Je dirige un laboratoire de recherche où nous étudions les virus et comment ils engendrent des maladies.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né à St. John's, TNL, et j'ai grandi à Bay Roberts, qui est une région rurale de Terre-Neuve. La science m'a également permis de vivre à Montréal et à Washington, DC, pendant mes études.

J’habite désormais : Paradise, Terre-Neuve-et-Labrador

J’ai fait ma formation ou mes études à : J'ai fait mon baccalauréat en biochimie, suivi d'une maîtrise en médecine, tous deux à l'Université Memorial. J'ai ensuite fait un doctorat à l'Université McGill, suivi d'une bourse de recherche postdoctorale aux National Institutes of Health dans le Maryland, aux États-Unis.

Ce que je fais au travail

Ma journée consiste à rencontrer mes élèves ou mes collègues pour discuter de leurs recherches. J'enseigne également dans les départements de biochimie, de biologie et de pharmacie. J'enseigne des cours de virologie et d'immunologie, tant au niveau des diplômés qu'au niveau du premier cycle. Je passe du temps à travailler sur des articles de recherche que mes élèves et moi publierons dans des revues scientifiques. Nous rédigeons également des propositions pour de nouveaux projets de recherche. Je révise également des articles de recherche pour des revues scientifiques et j'évalue des propositions de recherche pour des organismes de financement de la recherche.

Mon laboratoire effectue des recherches en virologie et en immunologie sur le virus de l'hépatite C, ainsi que sur la grippe. Nous cultivons donc des virus et nous déterminons comment les virus affectent et tuent les cellules qu'ils infectent. Nous étudions également les réponses immunitaires aux vaccins COVID-19.

Nous disposons d'équipements très cool comme la PCR en temps réel (ou quantitative). Grâce à elle, nous pouvons mesurer les niveaux de virus infectés dans les cellules que nous cultivons en laboratoire. Nous pouvons également marquer les protéines en rouge, vert, bleu, etc. et voir où vont les protéines virales dans les cellules. Nous aurons bientôt un nouveau microscope qui nous permettra d'observer les virus pendant qu'ils infectent les cellules dans des expériences en direct et en temps réel.

Nous passons beaucoup de temps à résoudre des problèmes par l'optimisation technique. Nous essayons une nouvelle procédure, et si elle ne fonctionne pas du tout ou pas très bien, nous jouons avec les conditions pour essayer d'obtenir la perfection. C'est grâce à nos connaissances en mathématiques, en biologie, en chimie, en physique et en biochimie que nous sommes en mesure d'optimiser et de résoudre des problèmes techniques et théoriques. J'aime beaucoup cela, car la recherche est en fait une série d'énigmes et de mystères qu'il faut résoudre. Enfant, j'ai toujours aimé comprendre comment les choses fonctionnent, et c'est ce que j'ai l'occasion de faire tous les jours maintenant !

Je travaille en équipe la plupart du temps. Mon propre laboratoire est en fait une équipe. Nous collaborons souvent avec d'autres laboratoires et équipes pour développer de nouveaux systèmes et réaliser diverses expériences.

Mon parcours est

Au secondaire, je pensais que je serais enseignant d'éducation physique ou pharmacien. À l'université, je me suis intéressé à la recherche en laboratoire. Mes superviseurs m'ont dit que j'étais vraiment doué pour les sciences, et que je devrais faire un doctorat et avoir mon propre laboratoire un jour. Je me suis dit que si ces personnes intelligentes pensaient cela, alors elles devaient avoir raison ! Je me suis donc lancé et j'adore mon travail de chercheur-professeur.

J'ai connu un revirement de carrière très étrange qui m'a aidé. Je travaillais comme agent de sécurité pendant l'été lorsqu'une opportunité de formation s'est présentée.  J'étais éligible seulement car ce n’était que ma première année au travail. Cette opportunité de formation m'a permis d'acquérir une première expérience de recherche en laboratoire, qui m'a ensuite donné la possibilité de faire une maîtrise. Cela m'a mis sur la voie que j'ai fini par emprunter.

Une fois entré dans un laboratoire de recherche étudiant le VIH, j'ai réalisé à quel point les virus sont intéressants. À ce moment-là, j'ai su que je voulais étudier les virus pour le reste de ma carrière. Je ne m'attendais pas à étudier un virus pandémique, mais voilà !

Tant de personnes ont influencé mes décisions. Le conseiller d'orientation de mon école secondaire m'a dit que j'étais doué pour les sciences et que je devrais m'orienter vers cette voie plutôt que vers l'éducation physique. Mes professeurs et professeurs de premier cycle ont soutenu ma candidature aux études supérieures. Le professeur avec lequel j'ai travaillé pendant un an, le Dr George Carayanniotis, ici à Memorial, est celui qui a vraiment vu mes capacités. C'est lui qui a semé la graine de la recherche dans mon cerveau.

J'ai rencontré des échecs et des obstacles à chaque étape de ma formation et de ma carrière. Ils vous rendent plus fort. Vous n'abandonnez pas. Vous apprenez à persévérer et vous finissez par réussir. Vous n'abandonnez simplement jamais vos rêves.

Ce qui me motive

Résoudre les énigmes et les mystères est la meilleure partie de mon travail pour moi. J'aime le sentiment que nous avons compris quelque chose et que nous pouvons le partager avec le monde. Ou lorsque nous avons répondu à une question scientifique ou trouvé une nouvelle façon de faire quelque chose qui n'a jamais été fait auparavant. C'est un énorme sentiment d'accomplissement.

J'aime aussi le fait de pouvoir travailler avec des jeunes femmes et hommes intelligents du monde entier. En travaillant avec eux, j'apprends la science avec eux et elles et j'apprends à connaître leur monde.

J'aime aussi l'aspect social de la science. Vous avez l'occasion de voyager dans des endroits magnifiques pour des conférences et de rencontrer beaucoup d'autres personnes ayant des intérêts et des curiosités similaires aux vôtres.

Ces jours-ci, en raison de la COVID, je passe beaucoup de temps à parler aux médias et au public. C'est vraiment agréable de savoir que je contribue à faire passer les bons messages sur les vaccins et le virus.

Comment j’affecte la vie des gens

Pour l'instant, le travail que nous effectuons avec la COVID-19 nous aide à comprendre comment les vaccins fonctionnent. Il nous aidera également à décider si les vaccins protégeront ou non les personnes contre l'infection par le SRAS-CoV-2 à court et à long terme.

En dehors du travail je

En dehors du travail, j'aime jouer au hockey et faire du vélo avec mes filles de 2 et 5 ans. J'adore cuisiner, ce qui revient à faire de la science.

Mon conseil aux autres

Je vous dirais de prendre le temps de déterminer quels types de sciences et de recherches vous intéressent le plus. Votre motivation et votre épanouissement viendront de votre intérêt marqué dans les bons moments et des mauvais moments durant lesquels vous avez du mal à comprendre quelque chose.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Langues étrangères
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
  • Technologie
  • Mathématiques
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Appréciait travailler seule
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Organisait toujours les meilleures soirées entre amis
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • Apprenait mieux en expérimentant
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient

Explorez les profils de carrière

  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.
  • Marc Fiume | PDG de DNAstack

    Marc Fiume

    PDG

    Marc Fiume est le PDG de DNAstack, un logiciel qui gère les données génomiques.
  • Shakib Rahman | Assistant de recherche

    Shakib Rahman

    Assistant de recherche

    Shakib Rahman est un assistant de recherche à l’Institut de la santé des os et des articulations de l'Alberta
  • Kathy Deuchars | Ontario Genomics

    Kathy Deuchars

    Directrice, Développement commercial et recherche,

    Kathy Deuchars est la directrice, Développement commercial et recherche chez Ontario
    Genomics
  • Jordan Thomson | Responsable de la planification stratégique chez Ontario Genomics

    Jordan Thomson

    Responsable de la planification stratégique

    Jordan Thomson est le responsable de la planification stratégique chez Ontario Genomics.
  • Janet Smylie | Médecin de famille et chercheuse

    Janet Smylie

    Médecin de famille et chercheuse

    Janet Smylie est médecin de famille et chercheuse à l'hôpital St. Michael's.
  • Katie Harris essayant une combinaison spatiale de simulation au Centre européen des astronautes.

    Katie Harris (elle)

    Étudiante en médecine / future spécialiste en médecine aérospatiale

    Je m'oriente vers une carrière de spécialiste en médecine aérospatiale - médecin qui travaille avec les astronautes et les maintient en bonne santé pour les longues missions !
  • Amanda Naaum | biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID

    Amanda Naaum

    Biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID

    Amanda Naaum est biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID.
  • Thomas Merritt | Professeur titulaire

    Thomas Merritt

    Professeur titulaire en génomique et bioinformatique

    Thomas Merritt est professeur titulaire en génomique et bioinformatique pour la Chaire de recherche du Canada.
  • Tania George

    Tania George

    Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques

    Tania George est Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Susie Taylor | Susie Taylor, coordonnatrice du soutien aux programmes, sensibilisation pour Parlons sciences.

    Susie Taylor

    Coordonnatrice du soutien aux programmes

    Susie Taylor est coordonnatrice du soutien aux programmes de sensibilisation pour Parlons sciences.
  • Stephanie Welton | Chercheuse indépendante

    Stephanie Welton

    Chercheuse indépendante

    Stephanie Welton est une chercheuse indépendante, travaillant à distance dans tout le Canada.
  • Sarah Benjamin - Gestionnaire des opérations réglementaires

    Sarah Benjamin

    Gestionnaire des opérations réglementaires

    Sarah Benjamin est gestionnaire des opérations réglementaires chez Amgen Canada
  • Renee Mastalerz | Directrice

    Renee Mastalerz

    Directrice, Acquisition de talents

    Renee Mastalerz est directrice, Acquisition de talents chez Roche Canada.
  • Paulo Covizzi | Directeur principal des opérations de développement

    Paulo Covizzi

    Directeur principal des opérations de développement

    Paulo Covizzi est le directeur principal des opérations de développement chez Amgen.
  • Nusheem Ditta

    Nusheen Ditta

    Gestionnaire principale des données d'études

    Nusheen Ditta est gestionnaire principale des données d'études pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Namratt Joshi dans ses habits de graduation au doctorat

    Namrata Joshi

    Associée à l'innovation (neurosciences)

    Namrata Joshi a un doctorat en neurosciences et travaille au Moffitt Cancer Center.
  • Monica Gautam

    Monica Gautam

    Directrice générale / fondatrice

    Monica Gautam est la directrice générale / fondatrice de Compass Medical Affairs Consulting Inc.
  • Chris Derksen en train de faire ses recherches sur le terrain en Arctique.

    Chris Derksen (il/lui)

    Chercheur scientifique en climatologie

    J'utilise des données satellitaires et des modèles climatiques pour comprendre l'impact des changements climatiques sur la neige et la glace au Canada.
  • Shari Forbes à l'extérieur du centre de décomposition humaine

    Shari Forbes (elle)

    Chercheuse en sciences médico-légales / judiciaire et professeure

    Je mène des recherches pour comprendre comment le corps humain se décompose dans notre environnement canadien unique.