Aller au contenu principal

Piers Evans

Coordonnateur municipal en développement durable
Conservation Corps of Newfoundland and Labrador
Pears Evans
Pears Evans
Lieu de naissance
Emplacement

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né et j’ai grandi dans le sud de l’Ontario.

J’habite désormais : St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador.

J’ai fait ma formation ou mes études à : Je détiens un diplôme de tourisme d’aventure du Collège Algonquin (Pembroke, en Ontario). J’ai aussi un baccalauréat ès sciences en géographie et sciences de la Terre et une maîtrise ès sciences en biogéographie de l’Université Memorial, de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Ce que je fais au travail

J’aide les administrations municipales à se doter de moyens pour être plus efficaces, mieux renseignées et plus résilientes. Je les aide à élaborer des stratégies et des plans pour une gestion durable de leur communauté. Je les aide aussi à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à réduire leurs risques entraînés par les changements climatiques.

Mon rôle dans l’équipe de conservation de Terre-Neuve et du Labrador (Conservation Corps of Newfoundland and Labrador; CCNL) comporte des tâches diverses. Certaines journées, je travaille auprès d’une communauté pour les aider à identifier leurs sources et leurs quantités de gaz à effet de serre. D’autres jours, je les aide à déterminer quelles conséquences auraient les changements climatiques sur leur communauté. Parfois, j’évalue des propriétés municipales ou je contribue à l’élaboration d’une stratégie visant à résoudre les problèmes que nous avons identifiés.

De façon générale, mon travail requiert énormément d’organisation. Je travaille souvent avec de grandes bases de données pour tenir compte de facteurs comme la consommation de carburant et les émissions de GES qui en découlent. D’autres bases de données contiennent un répertoire de l’infrastructure municipale. Cela inclut tout, allant des routes et ponceaux aux bornes d’incendie et systèmes de traitement de l’eau. Certains de ces ensembles de données comprennent des éléments qui peuvent être ajoutés à un tableur. D’autres ensembles de données sont sous forme de commentaires de la population. Ce type de données peut inclure des éléments comme les endroits où la population voit un risque en raison des changements climatiques. Ces données peuvent aussi présenter les zones de services qui nécessitent des améliorations.

Enfin, mon travail comporte aussi un volet géographique. Les données géographiques sont des données liées à un endroit sur Terre. L’un des défis des administrations municipales est de savoir ce qu’elles ont et de savoir où cela se trouve. C’est surtout vrai pour les petites municipalités. J’utilise donc souvent un système d’information géographique (logiciel SIG) pour cartographier l’infrastructure municipale.

Mon parcours

Après avoir terminé mes études secondaires, je n’arrivais pas du tout à savoir quel type de carrière je voulais. Pendant un trimestre, j’ai essayé d’apprendre le métier de mécanicien d’avion, mais j’ai abandonné. Ensuite, j’ai fait le test d’entrée pour faire partie de la police montée, mais ça n’a abouti à rien. J’ai toujours aimé être à l’extérieur, en pleine nature. J’ai donc obtenu un diplôme en tourisme d’aventure. J’ai travaillé un an ou deux dans cette industrie (à faire de la descente en radeau pneumatique sur la rivière Exploits, à Terre-Neuve-et-Labrador, et la rivière Rouge, en Alberta). J’ai pris la décision de retourner aux études. Enfin, je suis allé à l’université et j’ai obtenu un baccalauréat ès sciences et une maîtrise ès sciences en géographie. Toutes ces expériences m’ont donné la flexibilité pour m’adapter au milieu de travail. Considérant le marché du travail difficile dans lequel j’étais (et que je suis), c’était un aspect très important. Consulte mon profil LinkedIn pour en savoir plus.

Ce qui me motive

Je suis heureux de participer aux efforts visant à réduire les changements climatiques. C’est important d’accroître la sensibilisation aux enjeux liés aux changements climatiques. Même si les communautés avec lesquelles je travaille ne contribuent pas grandement aux émissions mondiales ou nationales, il demeure important de les aider à comprendre ces enjeux. Le risque que pose le climat et le besoin d’adaptation sont très concrets pour les petites communautés éloignées. Ces endroits peuvent se retrouver facilement isolés et sont moins protégés. Par exemple, quand une tempête crée une vague qui inonde la route principale d’une petite ville, cela peut rapidement devenir un sérieux problème. Dans une région centrale plus vaste, il est plus simple de faire les travaux pour résoudre ce genre de problème.

Comment j’influence la vie des gens

Les municipalités ont souvent de la difficulté à assumer tous les rôles qu’elles ont. Par exemple, certaines petites villes comptent uniquement deux employés ou employées à temps plein : le directeur municipal ou la directrice municipale et le ou la fonctionnaire des Travaux publics. Ces personnes doivent coordonner tout, allant de la comptabilité à la fiscalité municipale, en passant par le déneigement. Par conséquent, il est irréaliste de s’attendre à ce que ces deux personnes élaborent une stratégie de réduction des émissions de la ville ou un plan pour réduire les impacts des changements climatiques. Créer une base de données de l’infrastructure municipale à partir de rien n’est tout simplement pas possible. C’est là que je viens prêter main forte.

En dehors du travail, je

J’ai toujours aimé être en plein air, voyager et faire pousser toutes sortes de choses. Ma femme et moi faisons beaucoup de camping et de randonnées. Nous essayons d’aller skier aussi souvent que possible, et nous partons en voyage vers des destinations passionnantes dès que nous le pouvons. Récemment, nous sommes devenus parents. C’est ce qui occupe la majorité de notre temps à l’heure actuelle. Je siège aussi comme membre du conseil pour la Commission de l’éducation en environnement. Il s’agit d’un organisme sans but lucratif qui réalise des programmes d’enseignement en plein air destinés aux élèves de la région.

Mon conseil aux autres

Si tu as envie de travailler comme coordonnateur ou coordonnatrice en développement durable, je te recommande d’obtenir un diplôme en ingénierie. Décrocher un emploi dans ce domaine sera beaucoup plus facile. N’aie pas peur de prendre ton temps pour choisir ta carrière. Fais preuve de souplesse, de flexibilité et d’ouverture d’esprit.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Géographie
  • Histoire
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
  • Commerce et économie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Aimait la lecture
  • Ne voulait jamais être en classe
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    I teach and do research on the topics of Food Chemistry and Food Processing.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Research Assistant/Graduate Student

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieure biomédical et chef d'entreprise

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Portrait de Manpreet Kaur

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson with German Sheppard dog

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.